AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365408222
Éditeur : Sharon Kena (17/03/2015)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Lorsque le monde bascule dans le surnaturel, l’humanité ne sait plus à qui faire confiance. Comment reconnaître une créature maléfique d’un être humain ?

Qui se cache derrière le visage angélique de votre voisin ?

Valérie, journaliste courageuse mais pas téméraire, va tenter d’en savoir plus sur ces inconnus qui terrifient la population depuis quelque temps.

Mais qui est-elle réellement ?

Et vous, qui êtes-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Slava
  15 février 2016
Valérie Bernet est une journaliste envoyée pour interviewer des loups-garous. Oui, vous avez bien lu : des loups-garous. En effet, suite à une vidéo posté sur Internet où l'on voyait la transformation de l'un, ils se sont révélés aux humains. Valérie fait la connaissance du charmant et craquant Korbin, un chef de la meute troublant. Celui-ci lui révèle, entre autres, que des créatures magiques vivent parmi les humains. Sauf que lorsqu'elle achève sa mission, elle va commettre un acte horrible et irréfléchie qui va précipiter le cours des choses. A la suite de cet événement et d'un malentendu, le gouvernement se décide à lancer un gaz puissant démasquant les êtres surnaturels... que fera Valérie pour réparer son erreur et éviter le carnage entre humains et êtres magiques ?
Voilà un drôle de roman dont la couverture, assez jolie (mais très " design 3D) et la quatrième de couverture mystérieuse et accrocheur.
Tout au long du récit, on suit notre malheureuse journaliste qui à cause d'un interview, va chambouler pas seulement sa vie mais son pays ainsi que les races, humaines où pas, qui y cohabitaient. Valérie est une héroïne attachante avec des réactions tout à fait normale dans des situations complètement catastrophiques et apocalyptiques, même si je pestait contre sa naïveté affligeante. Comme elle, on es surpris par sa nouvelle nature (eh oui, le gaz aussi va lui faire de drôle d'effet) et on tente de comprendre ce qui se passe précisément autour de nous... Quand à Korbin, c'est un personnage très singulier : comme tel mâle dans les récits comportant des lycanthropes, c'est un type sexy, viril et séduisant, mais au comportement souvent agressif. de même, à la dernière partie, la sympathie que j'avais en lui disparaît complètement... pourquoi ? Vous le devinerez en lisant...
Autour d'elle, la situation se délite bien. Après l'interview, bien particulier mais à la fin sanglante, tout se détraque ! On est plongé dans un climat de guerre civile, de manipulation, de poursuites, où la cruauté supplante la civilité. Les êtres magiques, révélés par ce gaz, seront impitoyablement pourchassés et traqués par les êtres humains et d'ailleurs, rares sont les humains qui ont notre complaisance et notre sympathie...
Quand aux fameux créatures... nous avons des loups-garous, bien entendu (avec quelques originalités et modifications à leur sujet plutôt bienvenu) mais aussi des fées et des drakens ! Des sortes d'êtres se couvrant la peau d'écailles et crachant du feu...
Mais il y a pas qu'eux... en effet, dans la dernière partie, on s'apercevra bien que non seulement, une race se cache parmi nous mais est aussi peut-être A L'INTERIEUR de nous ! Eh oui ! Qu'est-elle ? Je vous dirais rien... mais sur ce point, sachez que je hésitais entre " wow, mais c'est bien fait, c'est original ! " et du " Mais c'est quoi ce foutage de.... ?" parce que c'est à la fois bien amené et... incongru. Oui, c'est contradictoire mais c'est comme ça que j'ai interprété cette révélation.
Concernant l'écriture, c'est dynamique, c'est joli, tour à tour piquante, avec des touches d'humours et de culture populaire, et fluide.
En revanche, je trouvais que l'histoire allait trop vite ! Les choses se précipitent rapidement, sans un temps de pause et sans lenteurs nécessaires. Comme la relation amoureuse entre Valérie et Korbin, elle aussi précipitée. En effet, à peine ils se connaissent quelques heures que ils sautent le pas ! Je ne suis pas trop prude mais pour 'coucher', faut bien se connaitre quelques jours, où semaines quand on est avec une personne dont se sent bien ? Là, c'est quelques heures !
Et la fin... trop brusque, trop bâclé. On a un épilogue qui, comme le récit, est vite amené, sans souffle. Où tout se termine brutalement.
Pourtant, j'ai bien apprécié ce roman. Avec des idées originaux (quoique certains sont assez tirés par les cheveux) mais aussi des valeurs diffusés comme le respect des autres et la tolérance, mais aussi sur le questionnement de soi et sur qui est-on vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs
  27 mars 2015
Déjà merci à Emma et Sharon Kena pour m'avoir permis de lire ce livre de Gala. Ayant déjà lu certains de ces livres – et d'autres qui m'attendent dans ma PAL – je me suis dit pourquoi ne pas plonger dans cette belle couverture ? Chose dite, chose faite, je l'ai eut, lu voici donc ce que j'en pense. La couverture est très belle, j'avais eut l'occasion de la voir sous différents format avant – vive facebook – et je dois dire que je l'aime ainsi, sans le halo lumineux voulu à un moment donné :p !
Au début de ma lecture – oui, parce que j'évite de lire les quatrième de couverture depuis un moment – je me suis dit non, elle n'a pas osé faire une romance ? En même temps, certaines ont trouvé grâce à mes yeux, mais ouf, point de romance comme j'aurais pu l'imaginer dans Draken. Valérie est une jeune femme, journaliste qui pense être puni de quelque chose lorsque son patron l'envoie faire une interview chez un homme qui est... très particulier : Korbin Woodlock. L'interview se passe dans un endroit plutôt glauque, avec de drôles de bruits et d'un coup, ce qui aurait pu s'apparenter à du calme et de la sérénité va devenir de la pure folie. En une fraction de seconde l'humanité va être totalement transformée. Un effet boule de neige qui ne s'arrête pas, plus elle dévale la montagne et plus elle grossit jusqu'à ce qu'il soit impossible qu'elle s'arrête et fasse un maximum de dégâts.
Pour ma part, j'ai trouvé Valérie un peu – voire beaucoup – naïve sur certains points, à d'autres moments elle m'a semblé extrêmement crédule et tout le contraire à d'autre jusqu'à ce qu'elle voit de ces propres yeux. Ce n'est qu'un constat, rien de plus, son évolution est flagrante et elle prend conscience que tout ce qui arrive est la faute d'un malentendu, une simple supposition et fera tout ce qu'elle peut pour s'en sortir elle, mais aussi tous ceux qui seront dans les ennuis jusqu'au cou. Habituellement je parle plus des personnages, mais pour le coup, je parlerais juste de deux très succinctement, en plus de l'héroïne. le premier est le père de Valérie. Je l'ai adoré ! Il est protecteur, puissant, étonnant, bref un super papa dans toute sa splendeur. le second est Korbin, c'est celui qui m'a déçu dans ses comportements. Il change d'avis comme de chemise, en fait, je le trouve perturbant dans ses décisions.
Plusieurs protagonistes vont et viennent dans l'histoire, certains sont plus importants que d'autres, mais la magie est partout, surtout lorsqu'il y a des bébés dans le secteur. Il n'y à pas de véritablement méchants, ni de bisounours'land – ouf – c'est plutôt une nature... humaine qui se montre sous son jour ni bon ni mauvais. Dans chacun de nous il y a une part de yin et de yang, il suffit de savoir de combien de pourcentage chacune de ces parts a comme importance. A partir de ce point, est-ce que c'est plus facile de qualifier les gens ? Encore une question à se poser.
J'ai beaucoup aimé l'histoire, la façon dont elle dérive, les morales qui en découlent. Qu'est-ce que j'aurais fait si cela arrivait réellement ? C'est une question qui résulte de cette lecture. Avec tout ce que nous entendons niveau information, est-ce que justement nous n'en avons pas trop, ou au contraire pas assez ? le sujet de l'information est très important, sur ce qui doit être dévoilé ou non, sans oublier tout le reste, mais je n'en dit pas plus. Gala arrive toujours à me surprendre d'une manière ou d'une autre, c'est ce que j'aime. le bémol – oui, parce que sinon il ne serait pas juste en argent – c'est la vitesse à laquelle le livre se déroule. J'ai trouvé que cela allait vraiment trop vite. Les faits s'enchaînent les uns après les autres, pas de souffle entre deux, pas moyen de se poser que déjà la montagne gronde, enfle et explose et la fin est déjà là. L'intrigue est trop condensé du début, mais il est vrai qu'il est impossible de s'ennuyer. Beaucoup d'humour même pendant certaines scènes qui peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes. Une lecture originale avec une héroïne qui par moment me faisait penser à Jayce :)
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/draken-gala-de-spax-a115072174

Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ddreambookine
  13 mars 2015
Comme toujours, je remercie les Éditions Sharon Kena pour ce service-presse.
Lorsque j'ai eu la liste des titres et que j'ai dû faire mon choix, j'avoue avoir hésité étant donné que je n'avais pas été totalement convaincue par Gala de Spax lors de ma lecture de « Native« . Finalement, j'ai beaucoup plus apprécié ce récit que le précédent !
Nous allons faire la connaissance de Valérie Bernet, une jeune journaliste à sensation de 25 ans pour « Journal de France » Lorsqu'elle est envoyée pour interviewé Korbin Woodlock, le chef d'une bande de loup-garou voulant faire son coming-out, elle pense clairement que ce sujet est une punition et non une opportunité pour faire avancer sa carrière. Pas rassurée pour un sou, elle se rend donc sur place afin de faire son travail. Mais, alors qu'elle est agréablement surprise par cette rencontre et satisfaite de ce que Korbin lui dévoile, elle va faire quelque chose de totalement … affreux et irréfléchi (non, je ne vous dirai pas quoi ^^). Cet acte va plonger le monde dans l'horreur mais il va également dévoiler plusieurs personnalités insoupçonnées …
Dès le départ, on se doute que ce rendez-vous ne se passera pas comme prévu, c'est évidemment. Mais jamais je n'aurais imaginé que ce soit Val qui déclenchera toute cette histoire ! Ce qui fait que, après à peine quelques pages, nous sommes déjà emportés et intrigué. Il est évident que l'on veut comprendre la réaction de Val, le pourquoi du comment de son geste mais aussi les conséquences qu'il aura sur la cohabitation de ses différentes espèces.
Nous allons également apprendre que la Terre et beaucoup de ses habitants ne sont pas forcément ce qu'ils prétendent être. Entre la faune et la flore, l'entente va s'avérer difficile … (Et je sais que cette phrase peut paraître bizarre mais une fois que vous aurez lu le livre, vous comprendrez.)
Au niveau des personnages, j'ai beaucoup apprécié Val. Elle mêle l'humour aux bonnes réparties, ce qui apporte une touche de fraicheur à tout ce récit sous tension. Lorsqu'elle se rend sur les lieux de l'interview, elle était très loin d'imaginer ce qui allait s'y passer. Jamais elle n'aurait pensé que les lycanthropes n'étaient pas les seules créatures à peupler la Terre ; tout comme elle n'aurait jamais pensé être attirée plus que de raison par son hôte … Mais, ce à quoi elle ne s'attendait particulièrement pas, c'était de se découvrir une nouvelle identité ! Malgré tout, elle est bien décidée à tout faire pour stopper cette stupide guerre donc elle se sent légèrement responsable.
Korbin, quant à lui, a eu plus de mal à me toucher. Plus froid et nettement moins sensible au sort des autres, il peut parfois nous paraître sans coeur. Même si je l'ai trouvé sympathique sur le début, j'ai du mal à comprendre certaines de ces réactions que je trouve excessives, particulièrement sur la fin …
En parlant de la fin justement, c'est là que le bât blesse ! Je l'ai trouvé trop rapide et trop facile. Tout au long du récit, nous avons bon nombre de rebondissements, qu'il soit ou non en faveur de nos deux héros. J'aurais donc aimé que cela continue pour le dénouement final …
Mis à part ça, bien que j'aie trouvé que la relation entre Val et Korbin arrive trop rapidement, j'ai malgré tout passé un très bon moment avec cette histoire. Je n'adhère pas à tous ce qui y est raconté mais l'auteur arrive quand même à nous transporter dans ce monde imaginaire avec une certaine facilité. Son style est assez simple et ce lis très rapidement, ce qui fait que les pages se tournent vite. de plus, les légères touches d'humour sont très appréciables et je dois bien avouer que certains jeux de mots (totalement pourri, il faut le dire) m'ont fait sourire.
En bref : des personnages attachants et d'autres plus distants qui évoluent dans un monde paranormal où se mêlent sentiments et aventures, le tout avec légèreté et humour. C'est un récit qui vous embarquera du début à la fin grâce à une intrigue assez intéressante. Il n'y a pas vraiment de bons et de méchants, mais nous savons tous que les différences n'aident pas à la cohabitation ; particulièrement lorsque de lourds secrets sont enfuis depuis tellement longtemps qu'ils ont été pratiquement oubliés …
Lien : https://ddreambookine.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cocomilady
  06 juin 2015
J'ai aimé ce roman, même si j'y ai détesté beaucoup de choses, ce qui est très étrange..
J'avais découvert l'auteure avec sa saga « Native ». Malgré plusieurs passages dérangeants, j'avais été happée par son style et par l'histoire. Cette fois encore, le charme a agi, même si je n'ai pas du tout aimé l'héroïne frivole et décérébrée, et que j'aurais voté pour son extermination tant elle est abrutie, et ce n'est pas peu dire ;) Je remarque que Gala de Spax aime les anti-héros, car je n'avais déjà pas aimé les premiers.
D'autre part, étant une grande passionnée des animaux, j'ai du mal à supporter quand ils meurent, même si cela se passe dans un livre ou dans un film. Or là, l'héroïne a fait un véritable et inexcusable carnage. J'ai eu du mal à comprendre qu'on puisse lui pardonner et ça m'a beaucoup gênée.
Par contre, le fond de l'histoire est super, bien pensé une fois encore et particulièrement bien écrit, ce qui fait que l'on ne peut pas détester malgré tout. Mais j'ai du mal à comprendre comment un roman peut être moralisateur, sur le racisme notamment sur lequel on s'attarde d'ailleurs un peu trop. Ca en devient redondant et peu plausible, surtout avec les deux scènes amorales qui y sont racontées.
Je ne sais pas si c'était voulu par l'auteure, si elle voulait démontrer que les anti-racisme étaient aussi atroces que les autres, mais c'est bien ce que l'on tire comme conclusion en lisant le roman. Même s'il est plus drôle que « Native », il reste malgré tout dérangeant à plusieurs niveaux, mais il est tellement bien écrit que l'on se fait prendre au jeu et passe un bon moment tout de même.
Je vais donc encore une fois vous conseiller de découvrir cette plume originale et qui ne laisse jamais de marbre, c'est le moins qu'on puisse dire !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sev59283
  20 avril 2015
Lu dans le cadre du Pick & Read de chez Sharon Kena. J'avais déjà lu le premier tome de la saga native de l'auteure même si à ce jour, je n'ai pas encore continué ma lecture.
J'avoue que mon choix s'est porté sur ce titre pour sa sublime couverture et je n'ai pas trop lu le résumé comme d'habitude. J'aime les surprises enfin littéraire hein..
On va donc rencontrer Valérie, une jeune journaliste qui va devoir interviewer Korbin, un chef de meute de Loups garou. Il vient à peine de révéler que les loups garou existaient et donc Valérie part faire son interview pas nécessairement très rassurée. Elle va donc aller chez lui faire l'interview se rendre compte qu'au final, il n'est pas si méchant que cela et tout va tourner au cauchemar comme on dit ! Un boulet de Valérie en va entraîner une autre et c'est partie pour une folle aventure.
On se doute que l'histoire va partir en cacahouète, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à cela ! On passe de rebondissement en rebondissement. Et comme c'est quand même assez court, tout se passe assez vite, alors, certes, ça ne plaît pas à tout le monde, moi perso cela ne m'a pas dérangé même si j'avoue qu'un peu plus ne m'aurais pas gené
Dans ce roman, on a le droit à de multiples espèces dont les drakens. J'avoue que la réaction des « humains » n'est pas forcément si mauvaise que cela dans le sens où je suis persuadée que si c'était réel, je pense bien que cela se passera comme cela !
J'ai beaucoup aimé Valérie, elle est assez loufoque dans son genre donc j'aime, même si par moments, elle n'en mène pas large ! Surtout quand elle découvrira certaines choses sur son passé.
Korbin, je l'aimais bien au départ, j'avoue que je comprends son « changement » d'avis et de comportements, mais j'ai quand même eu du mal à son individualité alors que Valérie essaie de tout faire pour les sauver.
Bon, j'ai quelques petits défauts en tête, mais je me dis surtout que ces défauts viennent du fait que le récit est court. Certaines situations vont trop vite et la fin également ce qui est un peu dommage.
Pour conclure, je dirais que c'est un bon petit récit de fantastiques qui se lit tout seul, oui, l'écriture de l'auteure est très fluide donc on dévore et pis un peu plus de 200 pages quand on est dedans, on ne les voit pas passer. Des personnages que l'on aime d'autres moins, une histoire bien pensée que j'ai accroché direct. Dommage pour la rapidité de certains événements mais qui se comprennent par le nombre de pages.
Je le conseille à ceux qui veulent passer un bon petit moment avec un récit court qui se dévore.
Je remercie Sharon Kena pour ce partenariat
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 mars 2015
J’entrouvris le même œil qui m’avait servi à lire l’heure (afin de ne pas user l’autre pour rien) et découvris un corps accroupi à côté de mon lit. Grâce à la faible lueur ambrée du réveil, je distinguai un type avec une paire de lunettes de soleil, affublé d’une grande cape en cuir noir qui se soulevait au rythme de sa respiration.

– Batman ? marmonnai-je en baissant ma couette acoustique.

– Non, ce n’est pas Batman. C’est moi.

– Moua ?

Je cherchais difficilement quel super héros avait pris le surnom ridicule de « Moua ». J’ouvris mon deuxième œil et luttai contre les vertiges qui me saisissaient.

J’étais loin d’avoir eu mon quota de sommeil et mes somnifères réclamaient leur dû.

– « Moua », laisse-moi tranquille, râlai-je de mauvaise humeur. Il faut que je dorme.

– Elle est complètement shootée, sonna une deuxième voix masculine dans son dos.

– Elle a le sommeil lourd, c’est tout.

– Tu parles, elle doit marcher à l’héroïne, un truc comme ça. Tu sais, c’est courant dans le milieu journalistique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ddreambookineddreambookine   13 mars 2015
- Vous semblez pressée d’en finir ?
– On ne peut rien vous cacher ! Écoutez-moi bien, je vais être franche avec vous, lançai-je en prenant appui de mes coudes sur son bureau. J’ai vu les images à la télévision d’un jeune homme qui se recouvrait de pelages en moins de dix secondes et qui souriait de toutes ses dents face à la caméra. Des dents longues d’au moins six centimètres, tranchantes et pointues à souhait. Je suis ici par obligation et j’aurais préféré ne jamais avoir à vous rencontrer. Mais ce n’est pas le cas alors, pour répondre à votre question, oui je suis pressée d’en finir, et ce, le plus vite possible.
– Vous fais-je donc peur à ce point ?
– Je sais ce dont vous êtes capable et je me sentirais plus rassurée avec un pieu béni dans la poche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SlavaSlava   23 février 2016
Le fond de l'air était frais à cette heure-ci et je regrettais amèrement de ne pas avoir enfilé une veste bien chaude pour ce voyage aérien. Si je n'avais pas été si stressé, j'aurais certainement apprécié le magnifique paysage qui se dessinait devant moi. Paris by night version oiseau nocturne, c'est une chose à voir au moins une fois dans sa vie. Les longues avenues illuminées qui s'étirent dans l'obscurité comme des pistes d'atterrissage, les monuments historiques vus d'en dessus, là où personne ne les photographie jamais, la Seine d'encre s'immisçant entre ses berges tel un serpent funeste, et la tour Eiffel, grandiose, immense, surplombant la capitale avec arrogance malgré son manque d'illuminations dû à l'heure tardive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SlavaSlava   23 février 2016
Une fois, lorsque j'étais petite, ma cheville avait subi le même sort lors d'une compétition d'athlétisme (je n'ai jamais été une grande sportive...) et le médecin scolaire m'avait conseillé de suivre le protocole GREC : Glace, Repos, Élévation et Compression.
Sauf qu'ici, et dans de telles circonstances, Repos, Élévation et Compression n'étaient pas d'actualité si je comptais échapper à Prison, Torture et Décapitation en place publique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SlavaSlava   15 février 2016
Il tordit la bouche en signe d'hésitation.
-Je suppose que Korbin n'a pas tenté d'abuser de vous, cet après-midi ?
-Euh... non, répondis-je, le rouge aux joues.
-Vous produisez donc cette toxine mortelle en d'autres circonstances que la peur. L'excitation fait probablement partie du lot de sentiments à bannir de votre vocabulaire si vous comptez vivre normalement.
Il ne m'apprenait rien de nouveau, je savais déjà tout ça, mis à part peut-être le fait que la grenouille incriminée ne venait pas d'Amazonie, mais de Colombe.
Chouette, j'étais bien avancée avec son cours de géographie !
Pas la peine d'être un expert en grenouilles pour comprendre que l'abstinence était mon unique destin après la séance de travaux pratiques que Korbin et moi avions expérimentée.
-Vous savez docteur, conclus-je d'un air résigné, quand on la tête d'un lézard aux oreilles pointues et un corps de grenouille tueuse, on ne s'attend plus à pouvoir vivre normalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gala de Spax (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gala de Spax
Laurelenn de Gala de Spax
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1369 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre