AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811215549
Éditeur : Milady (10/07/2015)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Présentation de l'éditeur

Adam Craig est au bout du rouleau. Ce chanteur de hard rock n'en peut plus de la vie vide de sens qu'il mène, de chambre d'hôtel en chambre d'hôtel. Après le dernier concert de sa tournée, il s'enfuit en pleine nuit jusqu'au lac où il passait autrefois ses vacances, pris de nostalgie. Il s'assoupit devant une maison au bord de l'eau... qui appartient à Miles Caldwell, un enlumineur agoraphobe et forcé de vivre en reclus. Il d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Loryane
  09 octobre 2015
J'ai déjà lu du Slash avec « Protection rapprochée » et « Les loups de Riverdance ». Mais c'est le premier que je découvre où il y a seulement de la romance comme intrigue. Franchement je suis surprise par ce roman ; le mystère est très présent surtout avec le personnage de Miles. Qui est-il ? Pourquoi est-il ainsi ? Qu'es ce qui a bien pu se passer pour qu'il devienne cet homme ? de plus c'est un enlumineur, un métier qui n'est pas très connu. C'est original, authentique même. La passion qu'il a pour ce qu'il fait est captivante. J'ai eu envie d'être auprès de lui pour apprendre cette « profession ». C'est intéressant et très bien expliqué. Je me suis vite laissée emporter par cette histoire d'amour, deux âmes solitaires qui se rencontrent au bord d'un lac ; n'est-ce donc pas beau ? C'est magnifique, plein de rêve et de romantisme. Certes c'est de la romance entre deux hommes et ça ne plait pas forcément à tout le monde ; mais que peut-on reprocher à ça, alors qu'il n'y a que de l'amour, de la douceur et parfois de la passion ?

Adam Craig est un chanteur de hard rock. Il ne veut pas l'avouer mais sa vie est vide, son groupe de musique et le style de vie l'entraîne sur une mauvaise pente : drogue, boissons alcoolisées... Il décide de prendre la fuite sans dire un mot ; arrivant au bord d'un lac où il passait autrefois ses vacances en famille. Il s'endort devant une maison, sur une chaise longue. Il est réveillé par une voix assourdissante, l'enguirlandant de squatter sur sa propriété privée. En dehors de ce petit résumé sur le commencement du récit avec ce personnage ; Adam est quelqu'un de plaisant, je l'ai bien aimé ; même si aux premiers abords il a l'air un peu crétin. En particulier par ses choix d'existence, ils ne sont pas très matures et reluisants. Cependant c'est un protagoniste bienveillant et compréhensif envers les autres et notamment à l'égard de Miles. Il a un grand coeur, plein de gentillesse et de générosité et c'est ça qui le rend unique et merveilleux.

Miles Caldwell, enlumineur de métier et homme agoraphobe n'est certainement pas comme les autres. Il vit en dehors de la société, seul au bord d'un lac avec pour unique compagnie « Grace » le perroquet. Mais heureusement qu'il a sa soeur ; Lisa et ses deux meilleurs amis : Doug et Rob. Je me suis fortement attachée et éprise de ce personnage, il est tellement différent ; aucunement en mal mais tout en bien. Ce garçon est un ange, malgré son côté grincheux. Il est passionné par tout, c'est ça qui me fascine chez ce héros ; l'art l'enthousiasme tout comme les vieux films, les livres de Fantasy et le sport occupe une grande partie de sa vie aussi. Et puisqu'il n'a jamais « aimé » dans son souvenir, alors tout ce qu'il peut faire c'est d'aimer de tout son coeur et de toute son âme, la passion qu'il ressent en amour est sûrement l'une dès plus belle chose venant de cet homme si renfermé sur lui-même. Rythmé en particulier par son passé et ses peurs. Sa souffrance lui donne un aspect très réel, pourtant son exaltation pour l'enluminure et son ardeur auprès d'Adam le transforme totalement. Il devient l'opposé de lui-même. Comment ne pas adorer Miles ? Et principalement quand il est grognon, presque « ours » ou « homme des cavernes ». C'est limite adorable. Il m'a fait ressentir énormément d'émotion ce personnage.

Lisa, Doug, Rob et Evie sont les protagonistes secondaires, du moins ceux qu'on découvre un minimum. J'ai bien aimé la douceur de la soeur de Miles. Doug est la voix de la raison. Par contre Rob, Bobby pour les plus intimes ; il est un peu plus sur la touche mais je l'ai apprécié tout de même. Evie est assez spéciale, elle est fêtarde et elle a l'air superficielle ; mais tout ça c'est seulement « un style » qu'elle se donne, ce n'est pas vraiment « elle ». Cette jeune femme est juste perdue, pour autant elle est gentille en dépit qu'elle incite un peu Adam à prendre de la drogue. Mais ils sont amis et cela se sent beaucoup sur la fin. Et je n'oublie pas « Grace », un gris du Gabon ; c'est un oiseau mais je dois obligatoirement le citer ; elle est drôle et très intelligente, retenant et répétant une quantité de mot et des une centaine de bruit.

C'est l'histoire de deux trentenaires, Adam et Miles. L'un est populaire, avec de l'argent et sortant plus que de raison ; passionné de musique. L'autre est un grand solitaire, des peurs l'ont rendu agoraphobe : phobie correspondant à la crainte des lieux publics, des espaces ouverts, et par expansion cela peut emmener à la peur de la foule ; il a tout de même une identité profonde au mépris de ses problèmes bizarres et de ses secrets étranges, son comportement en est la preuve. Il peut avoir des réactions d'enfants, souvent il s'excuse pour tout et rien, la méfiance envers les autres est intense ; toutefois il se laisse apprivoiser par Adam. C'est une histoire d'attirance dès le début et ensuite les sentiments apparaissent très vite, forcément le suspense sur leur supposée relation est inexistant mais le mystère sur la « tragédie » qu'à vécu Miles rattrape cela suffisamment. L'intrigue est basée surtout sur l'handicap de l'enlumineur, la romance passe en second et tout le reste n'est que de l'option. Certes, ça peux paraître à mourir d'ennui comme récit, mais pas du tout. L'intelligence de monsieur Caldwell, ses explications sur son métier qu'il partage avec nous les lecteurs est tout simplement fascinante ; les sentiments qu'éprouvent Adam pour lui sont d'une intensité à la lisière de la magie. En vérité ; c'est une synopsis sans fioritures, tout est au naturel ! de plus la sensualité de certaines scènes, apporte un mélange de « chaleur » et de « fraîcheur » au roman. La complicité de ces deux hommes est lumineuse, pleine de vie, douce et attachante. Je m'égare fortement sur les personnages. Dans ce genre de lecture, donc la « romance » ; j'évite soigneusement de chercher l'originalité. Malgré qu'ici c'est un style pas encore très répandu puisque c'est du Slash. Toutefois je suis heureuse d'annoncer qu'il y a une authenticité déconcertante avec les héros ; que ce soit pour leurs blessures ou même pour leurs personnalités divergentes. Très peu d'oeuvre de ce type là mette autant en avant les sentiments des protagonistes.

Justement, les émotions sont développées avec une clarté dès plus bouleversante. J'ai été déchiré par le mal-être de Miles. le pire c'est clairement son manque de confiance en lui, sa peur du monde qui l'entoure. Mais au fond ce qui m'a le plus marqué, reste son envie de devenir quelqu'un de « stable » pour pouvoir avoir une chance de continuer sa liaison avec Adam, en doutant du fait qu'il veuille de lui. Ça révèle tout l'amour qu'il peut ressentir.

Je n'ai pas vraiment fait attention à la plume de l'auteur, pour une fois. Je l'ai apprécié, sauf qu'il y a trop de détails de temps en temps ; coupant un peu le rythme au récit. Sinon c'est très agréable à lire, tout est bien approfondis. Je ne suis aucunement sur ma faim, le dénouement est même parfait. Rien n'est à l'eau de rose, l'équilibre des déclarations est totalement extraordinaire. Tout comme les séquences érotiques, elles sont soft et harmonieuses.

Mon rapport sur cet ouvrage est très positif, cependant ce n'est pas un coup de coeur, mais de peu ; je l'admets. En effet, l'ensemble du roman a conquis mon coeur et mon âme. En particulier les personnages, que ce soit Miles et sa façon d'être ou Adam et le regard qu'il porte envers Miles. Une romance légère mais pas trop, de la passion en abondance pour l'art dans toute sa splendeur et celle qu'on a en amour, de la douceur et une alchimie qui peuvent faire battre plusieurs coeurs en même temps. Une histoire proche de la réalité et pourtant si loin... Assez éloignée de la banalité. Sans détour sur l'union des héros principaux, mais la compensation est détenue avec le suspense sur l'homme qu'est Miles. Une écriture débordante de détail, sans être ennuyant ; en revanche cette précision influe sur l'élan de quelque évènements. En tout cas je ne regrette pas cette lecture, une découverte romanesque et d'exception !
Lien : http://lesfaceslitteraires.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lalitote
  19 novembre 2015
Une belle histoire d'amour entre deux hommes que tout oppose, ce n'est pas si courant. C'est bien écrit et bien amené beaucoup de douceur dans ce monde de brute !
Il y a Adam qui vie la vie rêvée d'une rock star mais cette vie là ne le fait plus rêver loin sans faut. Faire partie d'un groupe de Métal qui est composé d'homophobe alors que seul son impresario c'est qu'il est gay. Devoir se faire passer pour Bisexuel (le public semble mieux accepter cela que s'il disait qu'il est homosexuel) et être accompagné d'une amie qui joue la couverture parfaite dont il a besoin, il n'en peut plus. Il use et abuse des drogues pour tenir le coup et fait la fête avec de moins en moins d'entrain. C'est comme cela qu'il va se retrouver après une soirée de trop hors contrôle, devant le camp où il passait ses étés étant gamin. Il se réveille le lendemain sous le porche d'un inconnu qui ne le reconnaît pas et cet anonymat va être appréciable pour Adam alors qu'il commence à faire connaissance avec Miles.
Il y a Miles qui reste énigmatique et assez asocial aux prises avec des problèmes découlant d'un traumatisme qui le mine encore aujourd'hui et auquel il ne sait pas échapper. Dès le début on ne voit pas ce qui pourrait les rapprocher si ce n'est leur attirance immédiate dès le moment où ils se rencontrent. J'ai bien aimé la première rencontre qui c'est jouée sur la gueule de bois d'Adam. Puis les deux semaines de folies qu'ils passent ensemble et apprennent à se connaître même si cela commence avec maladresse, on voit rapidement qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Je ne suis pas fan des couples qui tombent amoureux instantanément dans les romans mais il y a des exceptions ici, c'est beau et bien écrit. Adam ne rabaisse jamais Miles et explique toujours ce qu'il voulait dire quand Miles interprète mal quelque chose. Il n'y a pas fallu longtemps avant qu'ils ne deviennent très proches.
Il se trouve qu'ils ont certaines choses en commun en dépit d'être des gens très différents avec des vies très différentes. Cela devient plus clair quand à la fin de deux semaines, Adam doit retourner à Los Angeles pour l'enregistrement et Miles commence à se sentir mal et en totale insécurité ce qui le pousse à éloigner Adam. Adam est têtu et ne renonce jamais. Il se sent mal et en colère à certains moments, mais il aime bien évidemment Miles et ne laissera pas les choses se terminer ainsi.
Les problématiques que les deux hommes devront tenter de résoudre ne sont pas faciles. Bien sûr, les choses ne peuvent jamais être facile pour les couples dans les romans d'amour et les grands conflits commencent quand Adam doit retourner travailler à LA, il promet de revenir dans quelques mois, mais la séparation provoque des doutes dans leurs esprits. Miles se demande ce qu'il peut offrir à une rock star tandis qu'Adam songe à sortir le monde de la musique pour être avec l'homme qu'il aime. Ce que je aimé à propos de cette partie est le fait que l'auteure souligne que chacun d'eux a ses propres problèmes sur lesquels travailler. Toutes les scènes de sont sensuelles, érotiques et intimes.
Un dernier aspect de l'illumination que je pense mérite d'être mentionné est les personnages secondaires qui ont contribué à donner à cette histoire la force qu'il lui fallait. Alors que la majorité du livre se concentre sur Adam et Miles, il ya quelque temps consacré aux membres du groupe d'Adam qui ont des opinions divergentes sur sa sexualité, sa meilleure amie Liza et fausse petite amie, la soeur de Miles, et ses meilleurs amis Bobby et Doug qui l'aident à guérir chacun à sa manière. Bien sûr, je ne peux pas oublier Grace, c'est un personnage à par entière étonnant, bruyant, plein d'humour, et incroyablement beau pour un gris du Gabon.
En conclusion, j'ai été très impressionné par le style écrit, l'intrigue et son développement. Je vais certainement m'intéresser à cette auteure dans un avenir proche.

Lien : http://lireaulitcsexy.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
casscrouton
  20 août 2015
J'ai bien aimé Illumination dans l'ensemble !
Ce roman relate la rencontre entre Adam, une « rock star » passionnée mais qui n'en peut plus ponctuellement et Miles, un ermite étrange, reclus dans une maison au bord d'un lac. A priori, ils n'ont rien en commun mais ils vont pourtant s'attirer mutuellement, pour le meilleur et pour le pire.
Je dois avouer en premier lieu que le résumé ne me tentait pas vraiment (même pas du tout). La raison pour laquelle j'ai acheté ce roman est qu'il est tout simplement le premier à faire partie de la collection Slash des éditions Milady et je ne pouvais vraiment pas rater ça! Enfin une collection de romance entre hommes, que demande le peuple ! Alors j'ai laissé tomber mes premières impressions négatives sur ce résumé et j'ai commencé ma lecture.
Je n'ai pas du tout été séduite par les 100 premières pages. Honnêtement, je me suis demandé si j'allais continuer. Tout est trop… Bizarre. Adam me semblait être un personnage exaspérant et Miles ne me faisait ressentir aucune émotion. Autant dire que c'était mal parti puisque les deux personnages principaux me donnaient une impression plutôt négative. En plus de cela, tout se déroulait vraiment rapidement. Les deux se connaissent depuis trois heures qu'ils couchent ensemble comme s'ils s'étaient attendus mutuellement depuis des années. Toute cette première partie m'a vraiment parue extrêmement rapide, tirée par les cheveux, elle m'a réellement déplu.
C'est une fois ce fameux cap des 100 premières pages franchi que je suis entrée en empathie avec ces personnages qui m'agaçaient et que l'histoire a commencé à me paraître intéressante. On comprend rapidement que Miles a subit un traumatisme intense qui l'empêche de profiter pleinement de sa vie. J'ai été ravie de constater que l'histoire allait plus loin que quelques parties de jambes en l'air express, même soulagée. le personnage de Miles/Mike est réellement intrigant et l'envie de connaître la raison de son ermitage est pressante. Adam m'a de plus en plus plu au fur et à mesure du texte, notamment grâce à son humour. S'il n'était pas drôle, je pense qu'il m'aurait vraiment irritée. Il est vraiment difficile à cerner. On a le sentiment qu'il est quelqu'un de bien, de doux, mais dès qu'il se retrouve en compagnie de ses amis du groupe dans lequel il joue, il devient vraiment insupportable et sans remord. On a un peu l'impression d'une double personnalité plutôt troublante.
Je n'ai pas été très réceptive à l'écriture de l'auteur que je trouvais un peu trop simple, un peu trop crue parfois. Une écriture descriptive, explicative sans ornement donc facile à lire mais peu accrocheuse. L'humour donne cependant vraiment un bon point à ce texte. On sourit beaucoup, on rit parfois. L'histoire est également prenante puisque l'on passe de la romance, à l'érotisme en passant par le drame de manière habile tout au long du texte.
Illumination est donc un roman très sympathique qui malgré ses cent premières pages très étranges se lit facilement. On s'attache peu à peu aux personnages et à l'envie de découvrir leurs secrets les plus enfouis. C'est un roman que j'ai bien aimé mais je ne sais pas si je le relirai un jour. Je le conseille en tout cas à tous les amateurs de m/m !
Lien : http://www.casscrouton.fr/il..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fantasyae
  25 septembre 2015
(attention, risque de spoil)
Souhaitant encourager la maison d'édition à poursuivre son initiative de publier des romans M/M, j'ai renié mon propre règlement et je me suis procuré ce livre neuf. Si le résumé parait intéressant, il n'a malheureusement que ça pour lui.
Adam Craig est chanteur dans un groupe de hard rock et enchaîne les soirées, les verres et les rails de cocke. Miles Caldwell lui, est enlumineur et vit en reclus dans un chalet d'un village-vacances. Rien ne les prédestinaient à se rencontrer. Mais un jour, Miles découvre Adam endormis sur la terrasse de son chalet. Entre les deux hommes, c'est le coup de foudre ou presque. Mais leur vie et leur personnalités sont trop différentes, parviendront-ils un jour à se connaître et à s'accepter tels qu'ils sont ?
Comme je le disais plus haut, si le résumé promettait une histoire sympa, il n'en est rien. Pour être honnête, au bout de la trentième page, je m'ennuyais déjà prodigieusement. Alors je vous explique pas le calvaire que ça a été de finir ce livre.
Qu'en dire… A vrai dire, c'est pas évident à trouver, tellement c'est plat ! Tout est affreusement plat ! L'histoire, les personnages, les dialogues… Ce livre n'a absolument rien pour lui ! Il n'y a pas la moindre once d'action ou d'originalité ! Tout est prévisible à l'avance, à tel point que ça en est ennuyeux au possible !
Le style d'écriture est plat et sans le moindre intérêt. Tout comme les personnages ! Non mais franchement, difficile de faire plus cliché et plus caricatural que ça ! Tout le roman n'est que succession de clichés… Un coup de foudre entre deux personnes de deux mondes différents, un mondialement connu, un autre replié sur lui-même, une brève histoire-d'amour-qui-n'en-est-pas-une, une séparation déchirante, une absence prolongée, une vie de débauche pour l'un et de solitude pour l'autre… Je poursuis ou vous avez saisis le concept ? Un rockeur et un ermite… Enfin, ermite… Si vous voulez mon avis, il n'en a que le nom !! A se demander si l'auteur s'est vraiment penché sur le sens de ce mot. Non parce que là, un mec qui vit seul, soit, mais qui de temps en temps baise un pote, c'est pas franchement la définition du mot « ermite ». Sans parler du fait qu'il voit sa soeur, certes, mais qu'il accepte aussi la présence d'autres personnes. Un ermite agoraphobe, vous m'excuserez, mais on est loin de la définition originale. C'est pathétique !
Miles, « l'ermite » en question, ne se souvient pas de sa vie avant son accident. Et depuis, il a une peur panique de quitter son chalet. Ouais okay, pourquoi pas, mais par pitié, rendez au moins ça un minimum crédible quoi ! Honnêtement, dans un autre contexte, ça ne me dérange absolument pas, mais un minimum de vraisemblance quoi ! Genre les mecs ils ne se connaissent pas, ils baisent ensemble (à la limite pourquoi pas) et après c'est juste comme s'ils sortaient ensemble ! Sérieusement ? La soeur (avocate et qui prend soin du frangin… ben voyons !) débarque, elle tombe nez à nez avec un mec à poils, demande à son frère s'ils ont couché ensemble et après ils rient tous les trois comme si de rien n'était ? Vous êtes sérieux ??!
Bon et sinon, Adam, parlons un peu de son cas. Beau gosse, bi et chanteur dans un groupe de Hard Rock… Ouais, et l'originalité, vous connaissez ? Non parce que comme clichés, on peut difficilement faire pire ! Sans parler de la drogue et de la nana qui lui sert de couverture ! Pathétique ! Tout comme Miles, je l'ai trouvé sans intérêt. A part se morfondre les trois quart du bouquin, il sait rien faire d'autre !
Voilà, ça résume bien le livre ! Toute la seconde partie n'est que succession de pleurnicheries et de mièvrerie dégoulinante de bons sentiments de la part des deux personnages. Ils ne font que se plaindre et se morfondre chacun de leur côté, c'est pathétique, plat et franchement agaçant ! Il ne se passe rien d'autre. L'auteur épilogue sur des pages et des pages sur les sentiments et le désespoir profond de ses personnages. N'ayons pas peur des mots, c'est cliché et niais au possible !
Sans parler des dialogues… Oh mon Dieu ! Rien que d'y repenser… Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer… C'est pa-thé-tique et débile au complet ! J'avais encore jamais vu ça ! Ca donne l'impression de lire un texte du niveau d'une adolescente otaku niveau rédaction. C'est franchement très moyen. de bonnes références certes, mais franchement parler de mangas yaoi dans un roman pour adulte, c'est quand même un peu léger. Niveau de conversation pas plus élevé que celui d'une bande d'ados. Genre « tu t'es pris pour Aragorn ? » ou « tu connais pas les mangas yaoi ? » Non mais « allo » quoi ! Vous êtes sérieux ?? J'ai vraiment eu l'impression de me retrouver dans une fiction de bas level, avec des dialogues écris par une gamine de 12 ans qui s'essaye à sa première histoire.
Une lecture vraiment décevante, autant par son histoire, ses personnages que son style. Je le déconseille fortement, sauf si les points énoncés plus haut ne vous font pas peur ! Ce livre est un flop total ! L'originalité, vous connaissez ?
Lien : http://leslecturesdefantasya..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Caalfein
  27 juin 2017
L'idée de deux êtres si différents qui se rencontrent dans un écrin de verdure isolé près d'un lac et se plaisent au premier regard est d'un niveau de romantisme au top du top. Les deux personnages principaux, Miles, l'ermite et Adam, la star de métal ont donc a priori tout pour nous attirer vers eux.
J'ai aimé leur duo et la relation qui se crée entre eux, regrettant cependant qu'elle se mette en place bien trop vite et facilement. Il y a là une contradiction avec le personnage de Miles tel que Rowan Speedwell, essaye de nous le dépeindre. On peut en effet s'étonner, que le caractère et la psychologie de Miles soient compatibles avec une scène de baise dès sa rencontre avec Adam. En même temps, elle est nécessaire pour justifier la suite de l'histoire.
J'ai aussi apprécié le huis clos qui s'installe entre les deux héros. Ce moment où Adam essaye d'apprivoiser Miles, où ils apprennent à se connaître, où l'un et l'autre s'interrogent sur leurs sentiments. Leurs questionnements, leurs tourments sont intéressants. Néanmoins, ils sont entrecoupés par de longs descriptifs sur l'enluminure, un art pratiqué par Miles, et ça casse un rythme déjà peu soutenu. Ok, on peut y voir une explication, dans le fait que l'enluminure est vitale pour Miles, mais bon...
Miles est certainement des deux héros, le plus intéressant par sa complexité. Mais cela a mal été exploité à mon avis. le côté torturé n'a pas été assez travaillé. C'est dommage parce que sinon l'histoire aurait été plus complexe et la romance plus riche. Il manque de la profondeur. 
Par ailleurs, le tempo du récit est inégal. Autant sur une bonne moitié du livre on est sur une périodicité très courte (deux semaines) autant ensuite, le temps se délite au fur et à mesure et finalement l'histoire devient creuse. Ce qui plait c'est le couple Adam et Miles ensemble, pas les deux chacun de leur côté. On perd de l'influx, on est dans un entre deux plutôt plat. 
Quant à la fin, elle m'a personnellement déçue à la fois par son contenu et la façon dont elle a été amenée.
Les personnages secondaires ont leur raison d'être et sont plutôt sympathiques malgré quelques clichés. Ma préférence va à Grace. Vous comprendrez pourquoi si vous lisez le roman. 
Il y a du sexe, de l'érotisme soft pas trop mal fait, mais les scènes deviennent répétitives et ça manque d'imagination. 
On est pas dans une romance qui bouleverse. Pas de cocktail d'émotions et on peut le regretter. Il n'y a pas de réelle surprise non plus. L'alchimie entre les personnages principaux effleure mais ne captive pas. 
L'écriture est simple, peut-être un peu trop mais pas désagréable.
Le récit compte une majorité de dialogues et les joutes verbales entre Adam et Miles au début du roman surtout, sont savoureuses. Après, le ton change un peu. On pourra aussi noter que certains échanges sont étonnants dans la bouche d'adultes ayant la trentaine. On a plutôt l'impression d'entendre des ados. 
Bref, c'est une jolie histoire d'amour mais sans grande envolée comme dans "Fairfield, Ohio" et "Hors jeu". Une lecture détente sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   06 juillet 2015
Est-ce qu’il était devenu fou ? Ce gars n’avait rien à faire sur sa propriété.
— Qui êtes-vous ? rugit-il, presque plus en colère contre lui-même que contre l’inconnu.
Le type s’assit brutalement et dévisagea Miles d’un air effaré.
— Doux Jésus !
— Certes, vous avez les cheveux, mais il vous manque la barbe. Et la couronne d’épines, commenta Miles d’un ton caustique. En vrai, qui êtes-vous ?
Les yeux de l’intrus, toujours écarquillés de stupeur, avaient une teinte dorée. Ni brune, ni noisette, ni même ambrée, mais vraiment dorée. Dorée comme la feuille de vingt-trois carats qu’il utilisait pour ses parchemins. La même nuance que chez Cennini.
— Où suis-je ?
— Sur ma chaise longue, répondit Miles sèchement. Qui se trouve sur ma terrasse, au bord de mon lac. Vous êtes sur une propriété privée, mon vieux, vous allez devoir foutre le camp.
Le type se prit la tête entre les mains.
— Merde ! ne criez pas. Pour l’amour du Ciel, parlez moins fort. J’ai l’impression que ma tête va se détacher, rouler jusqu’au lac et tomber par dix mètres de fond. Je vais me noyer à distance.
Miles réprima un éclat de rire. Tout bien gaulé qu’il soit, le gars faisait peine à voir, et Miles ne pouvait s’empêcher d’avoir un peu pitié de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   07 décembre 2016
« Ce n’était pas un clochard ordinaire. Il lui était déjà arrivé d’en chasser par le passé, et ils ne portaient pas des pantalons en cuir ultramoulants, visiblement hors de prix et doux comme de la soie. Ses bottes à lacets devaient valoir autant que l’une des créations de Miles. Son gilet et ses brassards, taillés dans le même cuir, étaient décorés d’argent. Ses longs cheveux châtains, dont le reflets d’or et de cuivre brillaient sous le soleil du matin, lui couvraient les épaules et la figure. Encore un qui se prenait pour Aragorn… En tout cas, il était plein aux as.
À ce moment-là, une petite brise écarta l’une des mèches qui cachaient le visage de l’inconnu. Miles en eut le souffle coupé. Ce type était tout bonnement magnifique. Il avait des traits fins et affirmés, un nez élégant, des sourcils sombres, et une bouche à la fois sensuelle et cynique. Miles resta quelques instants à fantasmer sur ces lèvres, et à se demander de quelle couleur étaient ses yeux, puis il se reprit. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maylibelmaylibel   07 mai 2016
- Ce week-end il y a une convention, et je ne suis pas certain que ça te plaise tellement.
- C’est quoi ? Les Républicains réactionnaires radicaux religieux réunis, ou quelque chose dans ce goût-là ?
- Pire. La Fraternité internationale des joueurs de polka et des passionnés d’accordéon.
(p. 359)
Commenter  J’apprécie          00
CaalfeinCaalfein   27 juin 2017
Il avait la gueule de bois, je lui ait offert un café, ensuite on a nagé, puis on a baisé, je lui ai préparé des pancakes. Et il est parti.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3495 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..