AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782888906827
48 pages
Éditeur : Paquet (27/05/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Automne 1943, l’armée allemande commence son long repli vers la mère patrie. La défaite à la bataille de Koursk a laissé les troupes de la Wehrmacht exsangue. Les hommes fuient l’armée rouge que désormais plus rien ne pourra arrêter. Face à l’hiver qui se profile, Kessler et ses compagnons devront appliquer une politique censée ralentir l’avancée soviétique : la terre brûlée...

Les troupes allemandes mettent en oeuvre la politique de la terre brûlée ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  09 août 2017
L'armée allemande se replie afin de regrouper ses forces et stopper l'avancée soviétique. Elle ne laisse derrière elle que des fermiers assassinés et des champs brûlés, espérant ainsi ralentir les Russes.
Nous continuons de suivre Ernst Kessler qui mûri si vite sur les champs de bataille mais heureusement il garde certaines valeurs, même s'il ne peut que s'indigner devant les ordres et les massacres organisés. Il continue de croire en la victoire de l'Allemagne.
Une histoire sur les soldats de la Werhmacht qui obéissent aux ordres, loin de toute stratégie militaire. On s'intéresse à leur psychologie, on vit avec eux cette guerre si terrible. Ce n'est pas si souvent qu'une histoire sur la seconde guerre mondiale traite la vision allemande et surtout le front Russe, si catastrophique pour le IIIe Reich.
On s'attache au jeune Ernst et à ses compagnons de galère. Leur portrait est bien travaillé et sincère.
Commenter  J’apprécie          130
Vexiana
  26 février 2019
Très bon tome dans la lignée des précédents.
Nos jeunes combattants sont sur le point d'entamer un nouvel hiver dans les steppes de Russie. le moral est au plus bas, les mauvaises nouvelles des autres fronts parviennent à filtrer les murs de la propagande et on sent bien que, de plus en plus, ces hommes n'aspirent plus tellement à la victoire mais juste à la fin des conflits.
La rythme est bon, les personnages attachants.
Suite et fin avec le prochain tome
Commenter  J’apprécie          80
MarquePage
  22 septembre 2017
Pas de fausse note pour ce troisième tome.
Les difficultés se font sentir de plus en plus pour les trois amis allemands. Ils commencent à en avoir marre de cette guerre et se désespèrent de ne la voir se finir. Ils ne seront plus jamais les mêmes.
Les batailles sont de plus en plus compliquées, plus désespérées. Il est de plus en plus difficile de survivre. Une vraie plongée dans les noirceurs de la guerre.
Rien à redire sur les dessins.
Commenter  J’apprécie          60
pilou62200
  06 septembre 2015
Kessler est au coeur des combats sur le front russe. C'est la souffrance aussi bien physique que morale.
En face, les russes sont nombreux et n'hésitent pas à lancer leurs hommes à l'assaut, même s'ils savent que ça va être une boucherie. Ils ont le nombre pour eux….
Kessler et son groupe vont se faire décimer et reculer petit à petit, pour atterrir en Ukraine. On sent la défaite pointer le bout de son nez….
L'histoire est admirablement mise en valeur par un dessin et des couleurs somptueux.
Commenter  J’apprécie          40
Madame_Love
  07 juin 2015
Un tome qui se situe au coeur de la guerre est montre bien que les soldats restent des hommes mais que malheureusement pour eux, les ordres sont les ordres.
J'ai pris autant de plaisir avec ce livre qu'avec les autres et j'ai vraiment bien aimé les dessins qui sont une fois encore de qualités.
Dans ce tome, l'ambiance est encore différente du tome 1 et du tome 2. Nous sommes au coeur de la guerre et on se demande bien comment Kessler et ses collègues font pour être toujours en vie à la fin du tome. Kessler, qu'on avait découvert frêle et insouciant a beaucoup changé, il a grandi et ça se voit. Il s'insurge contre cette politique de "terre brûlée" car, lui, n'est pa venu faire la guerre avec de civils. Krüger, ne pense pas pareil, mais aimerait mieux ne plus être là. En gros, les soldats osent dire des choses qui auraient pu leur coûter cher en ville, mais, là, au milieu de la boue, on leur laisse passer pas mal de remarque contre le Führer et les dirigeants.
Ils ont peur, souffrent de ces attaques incessantes car les russes reprennent le dessus et n'ont qu'une seule envie, pouvoir dire en revoir à un être cher avant de mourir.
Au combat, ils n'ont plus grand chose comme renfort d'hommes et d'artilleries et les décisions prisent par le haut-commandement leur semble de plus en plus inadapté à la situation du terrain. On se rend compte aussi que les dirigeants mène une politique de désinformation en filtrant toutes les informations donnés au soldats sur les défaites des autres troupes, mais aussi sur le monde.
On découvre dans ce tome les S.S. qui sont considérés par les soldats comme des fanatiques.
Le tome 4 sera le dernier, il n'y a plus qu'à attendre qu'il sorte pour le lire.
Lien : http://unlivrepeutencacherun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
BDGest   07 août 2015
Si les combats sont toujours au cœur de l’histoire, l’auteur ne s’intéresse que de manière accessoire aux enjeux et à la stratégie. Ce sont bien les êtres qui sont l’objet de toute son attention, et son graphisme est un atout majeur pour faire partager l’âpreté de la vie de ces combattants.
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   11 juin 2015
Le graphisme est impressionnant, le scénario vous prend aux tripes... avec ce 3ème volet, L'Armée de l'ombre gagne définitivement ses galons de série incontournable.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   08 juin 2015
Coté narration, Speltens nous offre un spectacle assez impressionnant visuellement avec une reconstitution des combats vraiment réalistes.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   10 janvier 2016
Bande de fumiers !
Laissez tomber, Kessler ! Des filles violées, il y en aura toujours. Du moins, tant qu’il y a aura des guerres…et au moins, elle a la vie sauve…
Je ne me suis pas engagé pour m’en prendre au civil, c’est …
Oh, la ferme ! J’en ai soupé de ce genre de discours ! Toutes ces conneries sur l’honneur de l’uniforme ! Tu veux que je te donne une raison de t’indigner ? Nos ordres ne spécifiaient pas que nous devions évacuer les gens avant de bruler leur village…tu comprends ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   09 août 2017
Il faut te faire une raison! C'est une guerre d'extermination... Mets donc tes scrupules dans un sac et enterre-les bien profondément... Ce qui se passe sur le champ de bataille doit y rester!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Olivier Speltens (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Speltens
Olivier Speltens en interview pour PlaneteBD .La seconde guerre mondiale reste une source d'inspiration inépuisable pour raconter des histoires et la bande dessinée n'est pas en reste avec ça. Olivier Speltens est l'auteur d'une série sur le sujet, "L'armée de l'ombre", une vue sur la seconde guerre mondiale mais racontée, cette fois, du côté allemand de la ligne de front. On profite de sa venue au festival de la bande dessinée d'Angoulême pour lui poser quelques questions sur son travail, ses projets et bien plus encore...
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1999 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre