AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jérôme Lambert (Traducteur)
EAN : 9782211093385
266 pages
L'Ecole des loisirs (07/05/2010)
4.06/5   8 notes
Résumé :

David voudrait juste qu'on le laisse tranquille. Que les choses soient claires : non, il n'a pas besoin d'amis. Ce dont il a besoin c'est d'une mère, et la sienne est morte il y a un an. Ce dont il n'a aucune envie c'est d'aller à cette stupide chasse aux oeufs de Pâques où l'emmène sa grand-mère. Bon, c'est vrai que cette chasse se révèle plus originale que prévue. David trouve une morte dans la forêt : u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Fifibrinda
  27 février 2014
David, 9 ans, a perdu sa mère. Rien ne peut changer cela ! Pas la peine de l'embêter avec des propositions d'amitié, tout ce qu'il veut c'est qu'on lui fiche la paix. Sa grand-mère l'emmène pourtant à une chasse aux oeufs de Pâques – à son âge ! Mais voilà que, sous un tas de feuilles mortes, il trouve une fille morte, un oeuf dans la bouche : pas banal comme rencontre ! Quelques jours plus tard il rencontre la morte à la bibliothèque … il se passe toujours des trucs intéressants dans les bibliothèques, mais là, ça dépasse toute imagination !
Et David ne peut faire autrement que de s'intéresser à cette fille, oubliant ainsi de se replier sur son chagrin et ses tocs. Et puis, Rose n'est pas n'importe qui : sa mère est presque aussi absente que celle de David et, entre eux, c'est à qui sera le plus en colère. Cette rencontre improbable ne peut donc que mener à une amitié très forte, houleuse parfois, émaillée d'aventures rocambolesques, mais salvatrice pour les deux enfants. N'oublions pas non plus quelques seconds rôles très attachants, comme la grand-mère de David ou John Frigo. Comme dans des romans précédents (Z comme Zinkoff, L'étrangleur ou Stargirl), Spinelli excelle dans le portrait de personnages excentriques, émouvants, et particulièrement doués pour s'embarquer dans des aventures hautes en couleur. Les enfants s'amuseront aussi de l'humour des situations, un peu potache, un peu absurde, comme cette chasse aux vers de nuits menée par nos deux larrons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hashtagceline
  06 janvier 2021
“Qu'y avait-il donc entre ces deux-là au juste? Une fille de treize ans et un garçon de neuf ans. Quel fil les reliait l'un à l'autre? Parfois ils avaient l'air d'avoir leur âge, parfois ils inversaient. Un jour on leur aurait donné à tous les deux neuf ans, un autre treize. Ils étaient tous les deux susceptibles, toujours prêts à râler pour rien.”
Voilà un passage du livre qui décrit parfaitement les deux héros, David et Primrose que vous allez rencontrer dans ce roman. Car oui, les deux personnages principaux de cette histoire sont en colère, chacun à leur façon. Ce qui les rend particulièrement agressifs envers presque tout le monde.
Il faut bien dire qu'ils ont toutes les raisons de l'être, en colère.
David a perdu sa maman il y a un an et n'arrive tout simplement pas à l'accepter. Il vit avec sa grand-mère aimante avec qui il n'arrive plus à communiquer autrement qu'en l'envoyant balader. Son père, lui, est souvent en déplacement.
Primrose, elle, vit dans un van à côté de sa “maison” où sa mère, un peu “maboule”, pratique la divination prédisant à tous ceux et toutes celles qu'elle reçoit “une longue et heureuse vie”, même aux morts.
Les deux enfants vont se rencontrer dans des circonstances complètement incroyables et vont alors commencer à vadrouiller ensemble, souvent de nuit.
Leur relation est explosive à coup de “je t'aime pas” et je te crie dessus. Mais cela ne les empêche pas de continuer à se voir et traîner l'un avec l'autre. Primrose joue à la grande mais reste une enfant. Ainsi, dans toutes les aventures où elle entraîne David, un peu malgré lui la plupart du temps, elle n'est pas forcément plus rassurée. Ensemble, ils vont faire un certain nombre d'expériences et se mettre un peu en danger. Malgré toute leur apparente animosité, ils se sont plutôt bien trouvés.
Ce roman est assez étonnant, je dois bien le dire. On ne sait pas trop où on va. Il y a des aspects assez drôles mais en même temps, c'est aussi très triste, très touchant.
Les contextes familiaux de David et Primrose ne sont pas faciles. On sent leur grande détresse à l'un et à l'autre qu'ils cachent sous une agressivité permanente.
D'autres personnages apportent beaucoup d'émotion à ce roman comme la grand-mère qui tente de renouer le contact avec David, en vain. John Frigo, le vieil homme boîteux, un voisin de Primrose, qui les accueille régulièrement chez lui, en toute bienveillance. Et puis la maman de Primrose, déconnectée, présente physiquement mais pourtant absente de la vie de sa fille qui doit se débrouiller seule.
J'ai vraiment lu Oeuf avec beaucoup d'intérêt et un grand plaisir, découvrant une histoire d'amitié hors norme et des personnages attachants malgré leur sale caractère.
Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mamzellecarnetO
  20 décembre 2021
La couverture est moche mais l'histoire est géniale. On y trouve deux personnages: un garçon de 9 ans un peu révolté (comme mon fiston à cet âge-là) et une ado débrouillarde (sa mère est un peu paumée). Ils sont amis, mais ont des rapports frère/soeur. L'histoire ets intéressante, les chamailleries des deux gamins tellement réelles, c'est très bien écrit. J'ai adoré.
Un gros coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          00
musy
  30 janvier 2015
David n'est pas tellement content d'habiter chez sa grand-mère. Sa mère, décédée depuis peu lui manque. Lors d'une chasse aux oeufs de pâques, il rencontre une petite fille morte dans la forêt. Il est encore plus épouvantée quand il la croise en chair et en os à la bibliothèque!
Un livre très beau sur l'amitié enfantine.
Commenter  J’apprécie          00
lilimarylene
  14 juillet 2011
Jerry Spinelli, c'est l'auteur du magnifique Stargirl. Ayant beaucoup aimé ce roman d'une fraîcheur inouïe, c'est avec grand intérêt que je me suis penchée sur Oeuf, qui s'adresse à un public plus jeune. Et là encore, l'auteur m'a emportée dans une histoire pleine de vie, aux personnages forts en caractère. J'ai été touchée par le chagrin de David, qui se replie sur lui-même, adoptant même presque des tocs en croyant que cela va faire revenir sa mère. J'ai été émue aussi par l'attention des adultes, que ce soit celle de sa grand-mère pourtant rejetée par David, ou celle de John Frigo, témoin et complice des bêtises de l'enfant. La naïveté de notre héros m'a aussi beaucoup amusée, et le personnage de Primrose vaut carrément le détour, tout en énergie et en colère électrique. Un bon moment de lecture, qui nous jette à la figure les moments forts d'une vie d'enfant, en vrac et sans pathos.
Lien : http://surlestracesduchat.bl..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   13 juillet 2011
John ne prenait pas leurs bagarres au sérieux. Il riait, car celles-ci n'était jamais bien méchantes. Certes, ils s'envoyaient des pierres, mais qui ne faisaient que ricocher. Plates et bien affutées, elles ne les heurtaient que l'espace d'un instant, puis elles disparaissaient. Mais John remarqua que plus l'été avançait, plus ces pierres s'alourdissaient, se changeaient en rochers plus souvent lâchés qu'envoyés en l'air, et qu'ils avaient tendance à couler. Un jour de la fin juillet, un de ces rochers toucha le fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilimarylenelilimarylene   13 juillet 2011
Il ouvrit les yeux et suivit la rivière du regard jusqu'à la couronne que formait sur elle le soleil levant. Il était vif, net, magnifique et lisse comme un oeuf peint. Il changeait de couleur à chaque instant. Orange d'abord, puis caramel, puis jaune, comme l'intérieur d'un oeuf au petit déjeuner. Puis, comme s'il avait été crevé avec une fourchette, le jaune se libéra et se répandit sur la rivière et sur la ville, sur les arbres et dans le ciel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lilimarylenelilimarylene   13 juillet 2011
Voilà exactement à quoi ressemblait la vie de David depuis le 29 avril de l'année précédente : un aller simple pour une destination où il ne voulait pas se rendre.
Commenter  J’apprécie          00
LetterBeeLetterBee   24 septembre 2013
Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :
_ Je ne t'aime pas.
_ Pareil, lui répondait-elle.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1253 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..