AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226445575
240 pages
Éditeur : Albin Michel (26/06/2019)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 15 notes)
Résumé :
15 avril 2019, 19 heures 50. Sidération et impuissance : le monde entier a les yeux braqués sur la cathédrale Notre-Dame de Paris livrée au feu. Les images tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Va-t-elle disparaître ? Le compte à rebours a commencé : il faut sauver la cathédrale.

Ce livre raconte les coulisses d'une soirée historique.

Myriam est caporal-chef. Elle est la première à monter à l'assaut des flammes. Coincée sur la cou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Afleurdelivres
  16 juillet 2019
❤️Embrasement spirituel et émotionnel.
Ce 15 avril 2019 restera gravé dans la mémoire collective. La Cathédrale Notre-Dame se consume sous nos regards médusés.
Touché comme beaucoup par ce désastre l'auteur écrit de manière impulsive, sensible et passionnée ce livre qui « s'est imposé » à lui. Il retrouve ses réflexes de journaliste-reporter et éclaire les angles morts de cette soirée infernale en offrant un récit palpitant heure par heure grâce aux propos recueillis auprès de plusieurs témoins et acteurs allant des membres de la brigade des sapeurs-pompiers au personnel ecclésiastique en passant par certains riverains, policiers et politiques.
A travers ces nombreux témoignages on découvre ce qui au-delà des images mondialement véhiculées s'est réellement joué intramuros mais aussi en simultané au QG des sapeurs pompiers, sur le parvis, dans le quartier et dans les coulisses de TF1 alors qu'Emmanuel Macron s'apprêtait à prononcer une allocution très attendue.
La vision du romancier est bien présente avec des passages touchants et poétiques, l'écriture est fluide, rythmée, captivante. Des références historiques, religieuses et littéraires étayent le récit.
Le lecteur suit sidéré la progression du sinistre, de la défaillance technique, responsable d'une perte de temps fatale, au combat pour préserver la cathédrale et ses trésors. Notamment la Sainte Couronne d'épines, difficilement accessible, sauvée in-extremis.
Dans ce décor apocalyptique, magnifiquement décrit, au milieu des braises incandescentes, des pompiers en « tenue de feu », des projections d'eau détournées par le vent, de la fusion du plomb qui dégouline dangereusement un combat titanesque et mystique est livré.
On découvre les décisions prises dans l'urgence, les ébauches d'axes prioritaires d'intervention pour ceinturer le brasier. Alors que la charpente et ses poutres séculaires sont dévastées, la flèche effondrée, on entrevoit comment les pompiers s'organisent, gèrent les montées d'adrénaline et protègent le reste de l'édifice, se retrouvant dans des situations périlleuses et imprévues.
Un très bel hommage à Notre -Dame et aux combattants du feu.
Absolument passionnant❤️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          705
La_Bibliotheque_de_Juju
  19 juillet 2019
Nous sommes le 15 Avril 2019. le jour où Notre-Dame s'est embrasée. L'image de la flèche qui sombre au milieu des flammes a fait le tour du monde et a touché le coeur de milliers de gens à travers le monde.
Beaucoup d'entre nous ont aperçu Quasimodo essuyer une larme …
Sébastien Spitzer raconte cette nuit terrible à travers les yeux de tous ceux qui, de près ou de loin, ont assisté à l'incendie de Notre-Dame. Riverains, pompiers, commerçants., médias, politiques et religieux …
Il nous fait rencontrer tous les protagonistes de cette nuit qui a changé la face de la ville-lumière. Lorsqu'au matin, le monde s'est réveillé avec beaucoup d'interrogations …
Ici, Sébastien Spitzer, à travers un angle journalistique et romanesque détaille heure par heure les événements de cette terrible nuit.
Ce livre se veut le témoignage d'un drame qui a touché le monde entier mais surtout un véritable hommage aux pompiers, héros quotidiens. Il se lit comme un roman et pourtant tout est vrai. Tout est vraiment arrivé, comme aucun romancier n'aurait osé l'imaginer.
On notera évidemment le courage immense, la détermination sans faille de ces soldats du feu, anges gardiens et véritables sauveteurs d'une partie de notre humanité. Ce sont les héros, les vrais, de ce livre et de notre époque où des hommes, des femmes savent encore se battre pour préserver autrui. Pour sauver l'autre.
Sébastien Spitzer a pu rencontrer à toutes ces personnes qui ont compté cette nuit-là. Les a écouté pour nous livrer ces mots. Leur combat vu de l'intérieur.
Roman du réel qui témoigne, roman pour remercier les chevaliers du feu, roman historique d'une Histoire qui n'est pas encore dans les livres de nos écoliers. Roman qui évoque également par touches Notre-Dame au fil des siècles.
Notons qu'une partie des droits de ce livre sera reversée à l'Association pour le développement des oeuvres sociales des sapeurs-pompiers de Paris. On reste toujours en droit de se poser la question du côté opportuniste de ce genre d'ouvrages et cette belle initiative, à elle seule en justifie l'écriture.

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          594
migdal
  28 juillet 2019
Revivre l'incendie de la cathédrale aux côtés des pompiers qui l'ont combattu et finalement vaincu, comprendre les choix stratégiques et suivre les plans tactiques des soldats du feu et de tous les secouristes mobilisés voici l'ambition de ce livre dédié à tous les soldats du feu morts en service commandé.
Véritable page turner cet ouvrage est passionnant et élargit sa vision en nous faisant revivre cette nuit aux côtés des voisins, des badauds, des politiques et des journalistes qui, impuissants, mais nombreux à prier, ont veillé pour accompagner ces femmes et ces hommes dont plusieurs se sont portés volontaires, au péril de leur vie pour sauver ce qui pouvait l'être.
Un ouvrage à lire pour honorer ces héros discrets.
Commenter  J’apprécie          600
motspourmots
  05 juillet 2019
Il est certain que chacun se souvient de ce qu'il faisait, où il était ce 15 avril 2019 aux alentours de 18h50 lorsque les flashs info ont commencé à diffuser la nouvelle : de la fumée s'élevait au-dessus de Notre-Dame, un début d'incendie. Suivirent de longues heures de sidération pour des millions de spectateurs, dans les rues, au plus près que le permettaient les cordons de sécurité mais surtout devant les écrans, dans tous les foyers français, croyants ou pas et, au-delà, dans le monde entier. Sidération, incrédulité, tristesse, peur. Sébastien Spitzer, lui, a tout de suite pensé à ce qui était en train de se jouer pour tous les protagonistes du drame. Et particulièrement pour ceux qui étaient en train de combattre le feu, à la fois présents dans l'esprit des spectateurs - dans leurs prières peut-être - mais invisibles dans les entrailles brûlantes de la cathédrale. Ce qu'il nous livre ici est le résultat de son travail de journaliste, magnifié par son talent de romancier, un récit haletant, au coeur de l'événement et aux côtés de ceux qui l'ont vécu dans leur chair. Terriblement addictif.
On y fait connaissance avec des individus exceptionnels, des soldats du feu dont la devise est "sauver ou périr" et qui n'a jamais été aussi vraie que dans ce combat au corps à corps avec une fournaise infernale. On tremble pour Myriam, lorsqu'elle frôle la mort, au plus fort de l'embrasement de la flèche. On découvre avec étonnement les compétences de Laurent, qui dessine les feux et permet de retranscrire ce qu'aucune photo ne peut montrer afin d'aider le commandement à affiner ses stratégies. le récit du sauvetage rocambolesque des différents trésors est incroyable. L'auteur n'oublie personne, de Gilles Bouleau, présentateur du JT de TF1 obligé d'improviser alors qu'il préparait depuis des jours une spéciale "annonces du Président de la République" en réponse à la crise des gilets jaunes, au couple Macron justement venu sur place, en passant par Anne Hidalgo ou Monseigneur Chauvet, le recteur de la cathédrale. Sans oublier les riverains et les milliers de gens amassés dans les rues adjacentes en train de prier.
Au fil de la lecture, les images se bousculent, on a l'impression de voir se dérouler un film, avec un scénario qui s'attarde sur les individus, les héros d'une heure ou de quelques secondes, les destins dont le cours s'infléchit en un instant, une dramaturgie incroyable que les meilleurs scénaristes de fiction ne renieraient pas. Pour mieux saisir ce qui se joue ce soir-là, Sébastien Spitzer ne se prive pas de quelques incursions historiques, religieuses ou littéraires (comment ne pas se référer à Victor Hugo ?) ce qui donne un relief particulier à ce récit à hauteur d'hommes en quête d'un miracle. Il dit lui-même que son enquête a été incroyablement facilitée, comme si tous les éléments avaient tourné en sa faveur.
Alors certes, il y a l'enquête, l'accès aux protagonistes, à commencer par les pompiers qui n'acceptent pas toujours de raconter et qui l'ont ici fait volontiers. Mais il y a surtout l'écriture, le rythme, le ton juste, l'équilibre entre éléments factuels et incarnation, toute cette belle alchimie qui aboutit à ce récit enlevé, captivant et impossible à lâcher une fois commencé. Et dire que ce n'est même pas un roman !
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          125
tiben
  03 août 2019
Ce soir-là, j'étais invité à dîner chez une amie romancière. le président Macron devait s'exprimer pour annoncer les fameuses mesures pour répondre aux revendications des gilets jaunes. le temps était frais, je sortais du métro quand j'aperçus la notification sur mon smartphone.
Stupeur, sidération, angoisse... vite renforcées par les sms s'enchaînant.
Écrivain, journaliste et passionné d'Histoire... Sébastien Spitzer était le mieux placé pour nous conter ce drame national que fut l'incendie de Notre-Dame de Paris. Deux mois après cette soirée marquante, il publie Dans les flammes de Notre-Dame aux éditions Albin Michel.
"L'improbable se produit. Rien ne semblait pouvoir atteindre la grande dame de Paris. IL a suffi de peu. Une levée de doute vite faite. Un boîtier mal configuré. Un agent peu formé. Un stupide court-circuit ou un simple mégot. Hugo a écrit que le drame confond le grotesque et le sublime. Ils se croisent dans le drame, comme dans la vie. Il avait bien raison."
Sébastien nous livre la chronologie heure par heure de cette soirée historique. Nous voici plongé au coeur de l'événement, au plus près des acteurs, dans l'action. Haletant et terriblement addictif, on retrouve toutes les qualités de l'auteur dans cet ouvrage: son érudition, sa rigueur journalistique et son excellence romanesque.
Il rend un vibrant hommage aux Pompiers de Paris, des soldats du feu que rien n'arrête. Comment rester insensible à Myriam, si proche de la mort et pourtant ne baissant jamais les bras; à Laurent et ses dessins, ses prises de risque insensé; et à leurs généraux chefs, en première ligne toute la soirée. Par leurs actions et leurs décisions, par leur courage extraordinaire et leur professionnalisme à toute épreuve, ils ont sauvé notre joyau national. L'auteur arrive parfaitement à le retranscrire.
"Myriam est rodée. Elle sait qu'une fois au feu, on ne voit plus le temps passer. On veut se battre. On veut l'avoir. On est pris du syndrome du boxeur. On peut être K-O debout, et pourtant on s'obstine. On se met à prendre des risques, sans s'en rendre compte. C'est la démence du boxeur grisé, qui s'accroche malgré tout et risque d'y rester. Elle connaît. elle gère."
Personne n'est oublié : des hommes d'Eglise aux politiques, de Madame la Maire de Paris, si émue au présentateur du journal télévisé de TF1 Gilles Bouleau, contraint de modifier à la dernière minute tout son script. Relater les faits en toute sensibilité, humanité... et les enrichir avec L Histoire. Quel bonheur! Ce dernier terme est inadéquat je le reconnais mais les incursions dans le passé sont de vraies pépites. Que cela soit les citations de Victor Hugo et d'autres références littéraires, les passages de l'Évangile ou les symboles chrétiens, rien n'est inapproprié.
Union, solidarité, prières... ce soir là, rien d'autre n'était important. Tout le monde se rejoignait.
"Le monde a les yeux braqués sur Notre-Dame. La foule prie. Les cloches des églises emplissent l'air de Paris. Les pompiers s'accrochent à leurs lances. Les tweets se multiplient. Les commentaires s'emballent devant tout ce plomb qui fond, toute cette matière d'enfer qui coule des gargouilles et se répand sous l'oeil des chimères."
Je ne peux terminer ce billet sans mettre en avant l'écriture. Elle est fluide, poignante et émouvante. le rythme est enlevé, servi par des phrases courtes décrivant parfaitement l'angoisse et la peur. le ton est juste. On ne voit pas les pages se tourner.
Dans les flammes de Notre-Dame est un superbe et vibrant hommage aux combattants du feu et à Notre-Dame de Paris. C'est un récit intelligent, captivant et passionnant qui se lit d'une traite. Quand histoire et Histoire se rencontrent... J'en ressors conquis et convaincu, bravo Sébastien!
4/5

Lien : http://www.alombredunoyer.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ArtiolaArtiola   01 août 2019
Notre - Dame est en feu.
Comme chez Victor Hugo.
« Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée. »

L’improbable se produit. Rien ne semblait pouvoir atteindre la grande dame de Paris. Il a suffi de peu. Une levée de doute vite faite. Un boitier mal configuré. Un agent peu formé. Un stupide court-circuit ou un simple mégot.
Hugo a écrit que le drame confond le grotesque et le sublime. Ils se croisent dans le drame, comme dans la vie. Il avait bien raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ArtiolaArtiola   03 août 2019
Colossus est un drone terrestre, un robot piloté à distance par un sapeur-pompier. Après les engins volants de la police, c’est à son tour de jouer pour sauver la vieille dame. L’engin pèse 400 kilos. Il est équipé d’une lance montée sur deux chenilles, bardé de capteurs et d’objectifs permettant à son pilote de tout savoir sur l’environnement visité.
(…..) Avec sa lance à eau, Colossus peut intervenir sur les feux les plus intenses, jusqu’à 600 degrés. Et dans les pires configurations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ArtiolaArtiola   03 août 2019
Les pompiers font de leur mieux. Mais ce n’est pas gagné. Il faut tourner autour de l’objet blindé. Un meuble d’un mètre de haut, arrondi sur le devant. La couronne est dedans. Mais elle est infiniment fragile. Elle a plus de deux mille ans. Elle est faite de végétaux qui ont traversé les siècles, les pillages, les vols, les croisades et les mers. Un coup de hache mal placé la réduirait à rien.
Commenter  J’apprécie          20
ArtiolaArtiola   03 août 2019
Elle sait qu’une fois au feu, on ne voit plus le temps passer. On veut se battre. On veut l’avoir. On est pris du syndrome du boxeur. On peut être K-O debout, et pourtant on s’obstine. On se met à prendre des risques, sans s’en rendre compte.
Commenter  J’apprécie          20
motspourmotsmotspourmots   05 juillet 2019
... ce soir, il se passe quelque chose.
Elan mystique pour certains.
"Hashtag tristesse" pour d'autres.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Sébastien Spitzer (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sébastien Spitzer
Rencontre dédicace avec Sébastien Spitzer
autres livres classés : notre-dameVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ces rêves qu'on piétine

Comment Magda est censé apprendre la mort de son père adoptif ?

De bouche à oreilles
Elle reçoit un sms
Elle reçoit des lettres
Elle fait des recherches

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Ces rêves qu'on piétine de Sébastien SpitzerCréer un quiz sur ce livre