AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de isabelleisapure


isabelleisapure
  05 janvier 2020
Je salue avant tout le courage qu'il a fallu à Vanessa Springora pour se livrer avec autant de pudeur et de franchise sur une relation qui l'a brisée.
Alors qu'elle avait à peine 14 ans, la jeune fille, on devrait plutôt dire la fillette, se retrouve sous la coupe d'un célèbre écrivain rencontré lors d'un dîner professionnel auquel elle assiste aux côtés de sa mère, attachée de presse pour une maison d'édition. L'adolescente, qui grandit avec sa mère est immédiatement captivée par l'aura de G. Évidemment, à cette époque, elle ignore que l'écrivain a publié plusieurs essais qui indiquent indubitablement la nature de ses désirs.
Comme tous les prédateur G choisi ses victimes avec soin, il connaît leurs faiblesses et en profite honteusement en espérant passer pour une âme charitable.
« Un père aux abonnés absents qui a laissé dans mon existence un vide insondable. Un goût prononcé pour la littérature. Une certaine précocité sexuelle, et surtout un immense besoin d'être regardée. »
Dès lors l'engrenage infernal s'enclenche, V va devenir la victime consentante de G. et tout le monde va trouver ça normal.
Cette relation malsaine est connue du tout Paris littéraire et journalistique.
Lors d'une célèbre émission littéraire, tous les participants saluent l'oeuvre de G et ne semblent nullement gênés que les héros de ses livres soient toujours des enfants. le célèbre présentateur de l'émission n'a à aucun moment semblé mal à l'aise face à son sulfureux invité.
Pour se défaire de cette emprise, V mettra des années, entre dépression et anorexie.
Ce livre n'est pas un énième document sur le viol, la pédophilie ou autres crimes dont sont victimes les enfants. C'est aussi un questionnement sur l'hypocrisie et la complaisance d'un certain milieu littéraire.
Pourquoi personne n'a rien dit ? Comment peut-on décerner un prix littéraire à un homme dont toute l'oeuvre est basée sur le récit de ses amours avec des enfants ?
Vanessa Spingora se pose la question : « Pourquoi une adolescente de quatorze ans ne pourrait-elle aimer un monsieur de trente-six ans son ainé ?
Cent fois j'avais retourné cette question dans mon esprit, sans voir qu'elle était mal posée, dès le départ. Ce n'était pas mon attirance à moi qu'il fallait interroger, mais la sienne. »

Ce récit constitue un magnifique témoignage porté par une écriture claire, sobre et percutante qui lui donne encore plus de force.

Merci à NetGalley et aux Editions Grasset pour cette lecture.
#Leconsentement #NetGalleyFrance

Commenter  J’apprécie          674



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (59)voir plus