AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820525083
Éditeur : Bragelonne (04/12/2015)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Les Terres Perdues du Nord... Une contrée d'obscurité et de mort, où seule compte la loi du plus fort. C'est pourtant là que doit se rendre Caim, lancé à la poursuite du mystère qui régit son existence. Armé de ses seuls couteaux, avec l'aide de quelques compagnons, il plonge au cœur d'un monde sur lequel le soleil ne se lève jamais, et où tout et tous se retournent contre lui dans les ténèbres éternelles. Après avoir enterré l'épée de son père, Caim semblait avoir ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Souri7
  01 décembre 2019
🌒🌔Troisième et dernier tome de la saga Ombre.🌔🌒

Caim poursuit sa quête afin de retrouver sa mère, en se rendant dans le nord, sur les terres où l'ombre est prédominante. Accompagné de ses amis, son voyage n'est pas de tout repos et semer de dangers. Pour corser le tout, Kit la fae qui le suit depuis toujours et dont il est follement amoureux ne peut plus supporter son état d'être irréel et prend de nombreux risques afin de se rendre humaine.
De son côté, Josie l'impératrice de Niméa et enceinte prend également le chemin du nord en quête de Caim. Son voyage la conduit dans des contrées dévastées et la contraint à préparer la défense de son Empire...

Premier mot qu'il me vient à l'esprit après avoir terminé ce troisième volet ? ENFIN !!!! 🥵Enfin j'ai terminé cette saga qui m'a gavée comme il faut. Vous allez me dire que je n'avais qu'à passer à autre chose. Mais non, cette saga m'ayant été offerte par un "gentil neveu", je me suis sentie dans l'obligation de lire le tout.
Pourquoi je suis soulagée que cela se termine ? Parce que tout simplement le récit est sans saveur. L'auteur nous relate les aventures de Caim, un tueur professionnel qui découvre la vérité sur son identité et part en quête de sa mère, enlevée par des hommes de l'ombre. Dans ce troisième volet, Caim prend conscience de sa capacité à contrôler les Ombres et à créer des "tunnels" lui permettant de se déplacer sans bouger. Son voyage dans les terres du nord est truffé de dangers et l'auteur trouve moyen de nous compliquer les choses avec les états d'âme de Kit, qui passe son temps à l'enquiquiner, bouder, se sauver pour réapparaitre dans les pires moments. C'est complètement idiot comme concept et cela rend l'ambiance de l'ensemble vraiment caduque. Et tout cela pour se terminer sur un happy end gnangnan.

Par contre, il y a des choses positives dans ce récit. Si si, je vous l'assure. Les derniers chapitres sont vraiment exaltants. J'ai particulièrement apprécié le combat final entre l'armée de Josie et celle du Seigneur du Tonnerre. C'était vivant même si les corps pleuvaient en tout sens et en morceaux.

Au final, la trilogie de l'Ombre n'est vraiment pas ma tasse de thé, d'hydromel ou de tout ce que vous voulez. Après avoir ingurgité près de 911 pages de cette saga, je suis épuisée mentalement. Je vous laisse vous faire votre propre idée si cela vous tente ❗️😜
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1382
lianne
  22 avril 2016
Caim continue son chemin vers le nord, un pays sans pitié, sans lumière.
Dans ce tome on s'éloigne des débuts de la série et du coté assassin et intrigue de cour, on est plongé dans la toundra et les barbares, bon certes les talents de Caim vont lui être sacrement utile mais plus du tout dans le même sens qu'avant. Plus ils avancent plus les pertes parmi ses amis sont importantes, et plus on se demande si finalement ils vont survivre suffisamment longtemps pour arriver au bout. Les personnes qui ont accompagné Caim commence aussi à perdre leur confiance et à se demander si ce lieu perdu dans les ténèbres sera leur tome à tous.
Je pense que Caim prend vraiment conscience qu'il est humain et de ses limites. Jusqu'ici il a toujours eu de la chance mais la, cette pleine interminable, cette nuit permanente... il y a de quoi sacrement déprimer n'importe qui.
Du coté de Josie j'ai trouvé que malgré les événements assez sombre, la guerre, elle était toujours représentée comme une gamine trop gâtée et naïve qui veut toujours faire les choses à sa façon ... qui n'est jamais la bonne. Bon certes elle apprend de ses erreurs et le but est justement de faire évoluer le personnage, mais a quel prix? Elle sors de sa coquille de surprotection et prend conscience de la réalité mais l'ensemble me donnait l'impression de rester sur le coté un peu trop facile et sans profondeur, comme si elle était incapable de se représenter elle même ce qu'il faut faire, et donc cela la rend vraiment aussi un peu écervelée, chose que je n'avais pas du tout remarqué sur les précédent tomes.
J'ai bien aimé l'évolution du personnages, bien que certains des compagnons de Caim m'aient vraiment mis les nerfs certaines fois, j'avais envie de les frapper tellement ils me semblaient écervelés.
En parlant d'écervelés, c'est Kit qui m'a bien déçue sur ce tome, elle n'a aucun sens du timing ! Elle est tellement obsédée par son lien avec Caim, on dirait qu'elle ne comprend pas la situation et résultat d'atout de Caim dans les tomes précédents elle devient un vrai poids sur une bonne partie du livre, sérieusement, quand tout semble perdu elle exige que Caim lui dise "je t'aime" sinon elle n'aide pas ... mais quel genre d'amour est-ce la?? Bref, j'ai un peu halluciné sur le coup, entre son évolution et celle de Josie, je n'ai pas vraiment aimé la façon dont l'auteur traitait ses personnages féminins, comme si elles n'étais aucune cervelle et aucun sens de la priorité et des dangers ... Pour moi il s'agit la du point noir de ce livre.
Ce tonne nous renseigne de façon beaucoup plus importante sur les ombres, ce qu'elles sont, ce qu'elles peuvent faire et surtout d'où elle viennent et leur lien avec Caim. J'ai vraiment aimé le fait que le "grand méchant" soit en fait si nuancé, ce n'est pas simplement une personne qui aime faire le mal ou qui a été élevé pour cela, non. Et c'est vrai que ça faisait de bien d'avoir un méchant qui tiens la route. Bon j'avais vu venir le retournement de situation qui fait suite, c'était un peu trop évident, même si je n'avais aucune idée de commence ça se goupillerais. Il n'en reste pas moins que cette partie la était bien faite.
Comme je l'imaginais les passages avec Josie sont à part dans l'histoire. En fait le livre à deux fins, d'un coté l'histoire de Caim, celle qu'on suivait depuis le début et d'un autre coté l'auteur a décidé de nous donner des nouvelles de Josie, qu'on suis donc pendant tout le volume sur un autre front, pour qu'elle ai sa fin aussi, qui est totalement indépendante de la première. Je trouve que finalement ça donne une certaine profondeur a l'univers, ce n'est pas simplement la quête du personnage principal, on voit aussi ce qui se passe ailleurs et on ne perd pas de vue les personnages une fois que Caim n'est plus à coté d'eux.
Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce tome, je ne me suis pas du tout ennuyée, tout est passé très vite, je regrette simplement de ne pas me souvenir des détails des précédents, vu que Bragelonne à attendu 4 ans avant de nous sortir ce tome, ce qui fait que quand ils citaient une ville ou une personne des tomes précédents j'avais des fois du mal à me souvenir (voir à ne pas me souvenir du tout) de l'information, mais bon, peut être que je me referais une relecture groupées des trois tomes dans un futur lointain pour cela.
15/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Souri7Souri7   30 novembre 2019
[...] La gloire appartient à ceux qui ont des couilles.
Commenter  J’apprécie          617
Souri7Souri7   17 septembre 2019
— Entrez ! Entrez ! s’écria-t-elle en l’invitant de la main.
— J’ai votre déjeuner, Majesté.
— Quel est le menu, aujourd’hui ? Pas encore cette bouillie d’avoine aux noix, j’espère ?
— Non, ma dame, répondit Iola en déposant le récipient couvert d’un torchon, qu’elle ôta d’un geste large. De la bouillie d’avoine au bacon !
Commenter  J’apprécie          530
Souri7Souri7   19 septembre 2019
[...] Une arme ne demande pas à connaître l’objet sur lequel on la pointe. Elle ne sert à rien d’autre que ce pour quoi elle a été forgée.
Commenter  J’apprécie          341
Lire un extrait
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1413 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre