AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756042404
Éditeur : Delcourt (25/01/2017)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Parce qu’il est arrivé en premier sur la scène du crime, Tom Pellegrini sera le détective primaire sur l’affaire de la jeune Latonya Kim Wallace, assassinée après avoir été agressée sexuellement. Il sait que la gestion des premiers jours de l’enquête est primordiale pour ne pas voir disparaître irrémédiablement des indices majeurs. Mais il ne sait pas que ce crime va l’obséder durant de longs mois encore…

Ce deuxième épisode de l’adaptation du livre à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Sociolitte
  30 avril 2017
Deuxième tome de la vie d'un commissariat de Baltimore en 1988, où l'on compte "deux meurtres tous les trois jours". Je l'ai trouvé plus abouti que le premier dans l'exploration des considérations éthiques des policiers face à la réalité de leur profession et de leurs conditions de travail.
Le graphisme fait toujours mouche et rend parfaitement l'oppression des hommes et des femmes, policiers, victimes, coupables, témoins ou habitants, face au contexte socio-culturel dans lequel ils sont plongés.
À suivre donc...
Commenter  J’apprécie          140
blandine5674
  07 novembre 2017
Une bonne BD policière qui fait reportage. Les dessins, de peu de couleurs, renforcent le sombre de cette enquête sur le meurtre d'une fillette dans les rues de Baltimore.
Commenter  J’apprécie          100
alouett
  10 mars 2017
Huit mois après le premier tome de la série, nous retrouvons les inspecteurs de la Brigade des homicides de Baltimore. Des enquêtes dont nous avions vu les prémices dans le tome précédent sont toujours non élucidées. Pourtant, la vie la brigade continue et dans les rues de Baltimore, il y a toujours autant de malfrats, de délinquants, de flics véreux, d'assassins. La lutte contre la criminalité est permanente.
En ce 4 février 1988, c'est le corps d'une enfant qui est retrouvé dans une arrière-cour de la ville. le quartier est bien connu des inspecteurs ; c'est celui où l'on trouve la plus forte concentration de petites frappes au mètre carré.
" Sa disparition a été signalée par ses parents le 2 février, deux jours plus tôt. "
Latonya Kim Wallace est morte étranglée après avoir été violée. Elle avait 11 ans.
Le premier inspecteur à être sur place est Tom Pellegrini. L'enquête va donc lui être attribuée, charge à lui de diriger correctement les équipes, d'analyser correctement toutes les pièces du dossier, de lister les suspects…
Il y a quelque chose qui touche à l'horreur dans cette enquête. Parce qu'il s'agit d'une enfant, parce que son corps a été déposé comme un objet usagé, dont on n'a plus besoin, dans une ruelle peu fréquentée. Parce que les langues se taisent aussi. La police est perçue comme la petite vérole, les rapports entre la population de ce quartier chaud de Baltimore et les forces de l'ordre sont si dégradées que même dans le cas du meurtre d'une gamine, la méfiance reste forte.
Est-ce le fait que Philippe Squarzoni se concentre cette fois sur une seule affaire ou est-ce le ton qui a changé ? Je ne saurais le dire mais j'ai eu l'impression d'être face à un album plus mature que le précédent tome. La série a peut-être trouvé son crédo, la juste distance entre narration et mise en image…
(...) Lire l'article complet : https://chezmo.wordpress.com/2017/03/10/homicide-une-annee-dans-les-rues-de-baltimore-tome-2-squarzoni/
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
philteys
  10 juin 2018
Impression mitigée : le bonus, la vie au quotidien des flics de Baltimore avec son lot pesant de petites frappes, de meurtriers et de coups bas, sûrement assez proche de la réalité. le malus, un scénario parfois un peu lourd et des personnages qu'on a du mal à distinguer les uns des autres.
Commenter  J’apprécie          50
ZeroJanvier79
  10 décembre 2018
Ce deuxième album est peut-être encore meilleur que le premier. Il se concentre sur la frustration des inspecteurs confrontés à des affaires non résolues. Il parle également de l'importance de la scène de crime, mais aussi des rapports difficiles entre police et population majoritairement noire de Baltimore.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Lexpress   18 avril 2017
C'est terrible à lire, mais aussi passionnant, cette BD n'étant que le miroir d'un monde cabossé et (parfois) oublié.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaLibreBelgique   26 janvier 2017
Philippe Squarzoni est fidèle à l’esprit du créateur de la série "Sur écoute".
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SociolitteSociolitte   30 avril 2017
Dans un pays armé jusqu'aux dents, et prompt à la violence, on trouve raisonnable de munir d'armes les forces de police et de leur accorder le droit d'en faire usage. On lâche dans les rues de Baltimore Scotty McCown et trois mille autres flics, armés de Smith & Wesson calibre .38. Et on considère qu'un bon entraînement...
...allié au bon sens de chaque officier...
...suffisent à garantir que la bonne décision sera prise à chaque fois.
C'est un mensonge.
C'est un mensonge toléré par les services de police pour ne pas faire voler en éclats le mythe de l'infaillibilité, sur lequel repose leur autorité à faire usage de la force.
Et c'est un mensonge demandé par la population pour ne pas avoir à affronter une terrifiante ambiguïté.

Page 101-102
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SociolitteSociolitte   30 avril 2017
Dans les romans de Dashiell Hammett ou d'Agatha Christie, il faut d'abord déterminer le mobile avant de traquer le meurtrier. C'est peut-être vrai dans l'Orient-Express. Mais à Baltimore, connaître le mobile est souvent hors sujet. On s'en tape du pourquoi, vous dira un inspecteur des Homicides. Trouvez le comment, et neuf fois sur dix... vous obtiendrez le qui.

Pages 32-33
Commenter  J’apprécie          90
SociolitteSociolitte   30 avril 2017
En plus d'un quart de siècle dans la police, il avait été témoin de nombreux tirs policiers. Certains étaient justifiés. D'autres moins justifiés. Quelques-uns étaient franchement malveillants.

Page 95
Commenter  J’apprécie          90
alouettalouett   10 mars 2017
Sur le papier, les prérogatives d’un inspecteur de la brigade des homicides de Baltimore sont peu nombreuses. Contrairement à ses homologues des autres villes américaines, il n’a pas un rang plus élevé, ni un meilleur salaire. Les directives générales des services de police ne prennent pas en compte les conditions de travail particulières de la brigade des homicides. Et n’établissent guère de différence entre les flics en uniforme et les détectives. Seule exception cruciale : sur sa scène de crime, l’inspecteur est le maître. A partir du moment où un corps gît sur le bitume de Baltimore, aucune autorité ne dépasse celle du premier inspecteur sur place. Personne ne peut lui dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Commissaires, divisionnaires, colonels, majors… tous sont sous l’autorité du détective, dès qu’ils franchissent les limites de la scène de crime
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Philippe Squarzoni (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Squarzoni
L’immersion dans le quotidien des inspecteurs de l’unité des homicides de Baltimore en 1988 se poursuit dans cette troisième partie de l’adaptation du livre de David Simon, à l’origine de sa série The Wire (Sur écoute).
Retrouvez l'interview de Philippe Squarzoni : https://www.youtube.com/watch?v=JUvXxHeiq4k
Résumé : Un flic a reçu deux balles dans le visage. Pas d'arme. Pas de mobile. Pas d'indices matériels. Mais Terry McLarney a été le sergent de Cassidy. Son ami. Et il fera tout pour découvrir le coupable. Alors que l’affaire Latonya Wallace accapare toujours Landsman et Pelligrini, le tableau se couvre d’encre rouge. Les corps s'empilent, le taux de résolution plonge et la pression augmente…
+ Lire la suite
autres livres classés : baltimoreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philippe Squarzoni

Sur quelle île Philippe Squarzoni a t-il grandi?

Mayotte
La Réunion
La Sardaigne

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Philippe SquarzoniCréer un quiz sur ce livre