AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Hadès et Perséphone tome 2 sur 4

Robyn Stella Bligh (Traducteur)
EAN : 9782755664546
620 pages
Hugo Poche (03/05/2023)
4.08/5   1399 notes
Résumé :
La relation de Perséphone avec Hadès est devenue publique et la tempête médiatique qui en résulte perturbe sa vie normale et menace de l’exposer en tant que déesse du Printemps. Pour ajouter à ses ennuis, tout le monde semble désireux d’éloigner Perséphone du dieu des morts en exposant son passé infernal. Les choses ne font qu’empirer lorsqu’une horrible tragédie laisse le cœur de Perséphone en ruine et Hadès refuse de l’aider. Désespérée, elle prend les choses en m... >Voir plus
Que lire après Hadès et Perséphone, tome 2 : A touch of ruinVoir plus
Captive, tome 1 par Rivens

Captive (Sarah Rivens)

Sarah Rivens

4.20★ (12470)

5 tomes

The Plated Prisoner, tome 1 : Gild par Kennedy

The Plated Prisoner

Raven Kennedy

4.71★ (165)

4 tomes

The Devil's Sons, tome 1 par Wallerand

The Devil's Sons

Chloé Wallerand

3.00★ (2712)

3 tomes

Assoiffés, tome 1 par Wolff

Assoiffés

Tracy Wolff

4.21★ (5183)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (111) Voir plus Ajouter une critique
4,08

sur 1399 notes
Je dois bien avouer qu'il m'a plu davantage que le tome précédent. Nous y trouvons une Perséphone qui s'affirme, tout en apprenant à comprendre et maîtriser son pouvoir. La relation entre Perséphone et Hadès est toujours aussi sulfureuse, mais moins de scènes à caractère érotique, et c'est bien mieux ainsi.

J'ai toujours un peu de mal avec le personnage d'Hadès, que j'imaginais plus sombre, avec des révélations plus marquées.

Nous y découvrons également Apollon et ses frasques. J'aime aussi beaucoup le rôle d'Hermès dans cette histoire.
L'autrice nous offre en bonus des chapitres avec la vision d'Hadès qui offrent un plus à l'histoire.

Je lirais certainement le dernier tome de cette romance pour voir son évolution et les nouveaux personnages mythologiques qui peuvent y être inclus.

Je remercie @hugonewromance pour l'envoi du second tome via @NetGalleyFrance.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          280
Grâce à l'éditeur qui a eu la gentillesse de m'envoyer les deux premiers tomes, j'ai pu enchaîner directement avec ce nouveau tome après le premier, et si je reconnais une évolution de l'intrigue, l'histoire garde quand même les mêmes défauts qui deviennent un peu horripilants par moment.

Dans cette suite directe, l'autrice fait d'abord la part belle à la mythologie et je l'en remercie. On sent qu'elle a potassé l'histoire de chacun de ses personnages et elle s'en sert avec intelligence et dynamisme pour créer un récit qui se lit avec envie de ce côté-là. J'avais un peu râlé de voir la romance prendre le pas dans le premier tome, c'est bien moins le cas ici, même si on est quand même totalement dans ce qu'on appelait autrefois de la bit-lit et aujourd'hui de la romance paranormale. Mais pour en revenir à la mythologie, j'ai été ravie de voir ce qui se passe aux Enfers bien plus détaillé, j'ai été ravie de découvrir de nouveaux dieux, demi-dieux et autres créatures fantastiques, j'ai été ravie de voir l'héroïne prendre de plus en plus possession de ses pouvoirs. C'était très intéressant et c'était aussi ce que j'attendais.

L'histoire s'axe donc naturellement autour du nouveau statut de Perséphone en tant que petite amie d'Hadès, le roi des Enfers. L'autrice allie toujours avec doigté cette incursion des divinités dans notre monde moderne et réel avec le phénomène des paparazzis autour de Perséphone, ses articles vengeurs et dénonciateurs dans son journal et mêmes les activités de nos jours divinités chez nous. Celui qui est mis sous les feux des projecteurs dans ce tome pour cela, c'est Apollon. Personnage au début détestable, qui se comporte mal avec les femmes, qui ne supporte pas la critique, qui est manipulateur et vengeur, l'autrice va parvenir à nous retourner la tête en montrant ce que cache ce dieu capricieux.

Mais la mythologie pénètre aussi notre histoire de manière plus triste, avec tout d'abord les manipulations subies par l'héroïne de la part de sa mère Demeter, qui vient semer la zizanie dans sa vie et son couple, mais également ensuite avec une tragédie qu'elle vit et qui la touche intimement mais lui permet de comprendre vraiment ce que ça signifie pour Hadès d'être le roi des Enfers. J'ai beaucoup aimé.

Là où le bât a blessé dans l'histoire et sérieusement blessé, c'est malheureusement dans l'écriture des personnages et de la romance. Nous sommes ici dans tous les archétypes passés de la New Romance et de la bit-lit, ce qui m'a un peu beaucoup horripilé. Cela démarré pourtant assez bien avec un couple que je trouvais plus solide et complémentaire qu'autrefois, malheureusement très vite, l'autrice a cédé aux sirènes du mélodrame et pas du bon... Pendant ces deux tomes, je n'ai pas eu l'impression qu'elle offrait un vrai développement à ses personnages. On ne connaît toujours pas vraiment Hadès au fond, on reste très en surface et il est fort linéaire. On ne voit que peu d'évolution chez Perséphone, qui est toujours aussi insupportable à cause de sa naïveté et ses caprices. Elle s'emporte très vite et en fait des tonnes, et la seule façon pour le couple de se réconcilier : c'est le sexe... J'ai beaucoup de mal

Il y a beaucoup trop de mélodrames autour d'eux dans ce tome, trop de disputes, trop de maladresses (pour rester polie) de la part de Perséphone, d'excuses en carton pâte d'Hadès et de coucheries sous tous les angles possibles et imaginables. A croire qu'ils sont tout le temps en rut. Je n'ai pas non plus ressenti le moindre romantisme dans leur relation. L'autrice a beau essayer de nous vendre une héroïne moderne et forte, je vois la plupart du temps juste le modèle de la fille fragile et capricieuse qui font devant son mâle alpha tellement bon et généreux en plus sous ses airs ténébreux et ses dons au lit. Ils passent donc leur temps à se disputer et se réconcilier et leurs grandes déclarations tombent à côté chez moi, ne me touchant pas, alors que je suis une grande amatrice de romance devant l'éternel mais ça sonne creux.

J'ai été plus touchée, par les amitiés nouées au cours de cette aventure, je crois. Je trouve leur écriture plus sincère et plus développée. En plus, il y a autant des amitiés féminines que filles-garçons, ce que j'apprécie pour ne pas enfermer les personnages dans un modèle genré. J'ai été émue par celle de Perséphone et Lexa, surprise par celle qu'elle va nouer avec certaines divinités et créatures surnaturelles, et dans l'ensemble, j'en ai beaucoup aimé l'ambiance.

Ce deuxième tome de l'aventure Hadès/Perséphone joue bien des codes de la mythologie, ça c'est acquis. L'autrice a fait ses devoirs et prend plaisir à les associer à notre monde. Elle sait aussi créer rebondissement et émotion quand elle le veut, mais tout cela est beaucoup trop noyé sous les problèmes tout sauf intéressants du couples et surtout les caprices d'une héroïne fort pénible. le final tombe en plus comme un couperet annonçant l'angle d'attaque du prochain tome de manière beaucoup trop abrupte. Je suis un peu perplexe.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          130
Je termine ce deuxième tome avec un sentiment plus positif qu'à la dernière page du tome précédent. Je ne suis toujours pas une fan de l'écriture de l'autrice, mais je trouve toujours l'histoire intéressante, l'univers intéressant, et surtout : j'ai vu une évolution. Peut-être parce qu'on connaît déjà l'univers, les bases sont déjà posées, mais en tout cas j'ai trouvé la lecture plus appréciable… en un sens.

Je n'ai pas du tout aimé Perséphone. Ça c'est mon point négatif. Après, je ne dis pas qu'elle est mal construite, c'est juste que je ne supporte pas son caractère. Je la trouve égoïste, égocentrique et capricieuse. Pour exemple, alors qu'une personne – certes importante pour elle – est entre la vie et la mort, elle demande l'aide d'Hadès ! En quoi est-ce une réaction mature ? La mort fait partie de la vie, on ne peut pas la contrecarrer au petit bonheur, c'est tout le principe ! Surtout, qu'elle ose demander l'aide d'Hadès m'a vraiment révoltée, comme s'il allait faire une exception juste pour elle, comme si la Terre pouvait cesser de tourner pour elle ! Non ! Après, je reconnais que ce passage sert à l'évolution du personnage, on peut ainsi la voir grandir et devenir plus mature, mais tout de même ! Sur le coup j'ai bien cru que j'allais entrer dans le livre pour la baffer ! Sans compter qu'elle ose faire des reproches à Hadès, elle ose juger ses actions sans même les comprendre ! Elle ose affirmer en savoir plus que lui – ce qu'elle fait chaque fois qu'elle le juge – alors qu'elle n'a pas du tout son expérience ni son passé, ni même son opinion ! Elle ne fait que réagir à ses sentiments sans prendre le temps de réfléchir… argh. D'ailleurs, ce n'est pas la seule fois où elle se permet de juger et de critiquer sans tout savoir : l'affaire Demetri. Je ne dirai rien pour ne rien dévoiler mais que Perséphone fasse preuve de tant d'injustice envers lui alors qu'il ne faisait que suivre lui-même des ordres m'a sidérée. Bref, un personnage qui pense vraiment à sa petite personne avant tout le reste et qui ne mérite clairement pas d'être reine. Toutefois, je me dis qu'elle ne peut qu'évoluer, donc je suis tentée de lire la suite pour voir si elle sera capable de grandir.

Hadès, de son côté, s'est révélé plus appréciable. En comparaison de Perséphone je n'ai jamais eu envie de le frapper ou de lui crier dessus. Il fait parfois des erreurs mais qui sont compréhensibles. Toutefois, je déplore toujours un manque de profondeur des personnages. Sans oublier que les scènes de sexe sont très nombreuses et également creuses. Je n'ai pas vu l'utilité de chacune et je ne les ai pas trouvées excitantes, j'avais même très envie de les lire en diagonale ou pas du tout… Cette partie est une véritable déception.

Pour ce qui est de l'intrigue, elle est plutôt bonne, j'ai apprécié l'histoire avec Déméter, la fin est plutôt intéressante, mais le tout est très prévisible. Après, ce n'est peut-être que parce que je suis sensible aux indices. Je n'ai jamais été surprise, j'ai juste lu en sachant ce qu'il allait se produire. Cependant, l'intrigue reste logique et sensée, elle est cohérente, donc ce point est plutôt positif. Néanmoins, les rebondissements concernant la relation entre Hadès et Perséphone étaient redondants et lourds, on sait tous comment ça finit, donc un peu trop à mon goût.

Je ne peux pas dire avoir hâte de lire le tome suivant, mais je ne suis pas non plus contre. Maintenant que je me suis lancée dans ce récit j'aimerais en voir le bout, surtout que cette fin laisse présager une suite potentiellement intéressante. Cependant, je suis davantage tentée par les tomes sur Hadès, son point de vue m'intéresse, surtout qu'après ce tome je le trouve bien meilleur que Perséphone.
Commenter  J’apprécie          90
Je l'avais dit que je continuerai !! Eh, bien, j'ai tenu ma promesse !!

J'ai passé un très bon moment... A rigoler de la débilité de Perséphone, de l'incrédulité d'Hadès, de leur disputes bêtes...

Perséphone n'a aucunement évoluée, enchainant connerie sur connerie. Elle doute de la fidélité d'Hadès, de son amour (la pauvre, on la plaint)... Et s'il lui mentait ? Mon Dieu, ce serait la fin du monde !!
Toujours aussi drôle, bête, etc.
Hadès, n'en parlons pas !! Il répare toutes les bêtises de sa chère et tendre et passe son temps à discuter avec elle pour tout et pour rien (surtout pour rien).
Encore une fois, Perséphone découvre le passé d'Hadès. Elle se sent trahie (pauvre petit bout de chou). Pourquoi n'en a-t-il pas parlé ? Ils devraient tous se partager !!! (Après elle se plaint parce qu'elle est déçue de son passé et est dévastée de savoir qu'il a eut une vie avant elle (j'avoue, même-moi j'étais choquée là, mdrrrrr). Mais tout ça peut se régler avec une bonne scène de baise, non ?

Pour ne pas changer, nous avons encore le droit à des scènes de culs pour tout et pour rien. Comment régler une dispute ? Baiser ! Vous ne savez pas comment dire "je t'aime à votre partenaire ? Baiser ! Vous avez des problèmes de communication ? Baiser ! Bref, vous avez compris 😂.
L'auteur ne s'est pas renouvelée, on a toujours les mêmes scènes, toujours les mêmes mots...

Le scénario est UN PEU plus construit et l'intrigue UN PEU plus intéressante.
L'intrigue est, encore, beaucoup penchée sur la romance mais aussi sur la réconciliation entre nos deux dieux.
Nous avons quelques évènements qui sont intéressant, comme (❌SPOIL❌) la mort de Lexa. (❌FIN SPOIL❌)Mais je trouve que cet évènement n'a fait que prouver encore plus la débilité de Perséphone. Toutefois, il amène aussi des complications qui, elles, sont bien vendues, et se déroulent normalement. Elles nous entrainent, nous poussant à continuer notre lecture.
Mais j'ai aussi retrouvé cette façon d'incorporer des évènements comme ça au milieu du récit.
J'ai aussi prévu le plus gros "rebondissement" de ce tome à savoir (❌SPOIL❌) l'enlèvement de Perséphone par Pirithoos et sa tentative de viol sur cette dernière. (❌FIN SPOIL❌)Mais en une demi-page (je ne rigole même pas) c'était bouclé, Hadès était là pour la sauver !
D'ailleurs, ce problème de régler un évènement en une ou deux pages, c'est une manie ?? Parce que tous les évènements qui promettaient ont été bouclés comme ça...
(❌SPOIL❌)Le pacte avec Apollon: deux pages
Le commencement de pacte avec Kalt: une demi-page
L'infiltration dans un bordel (géré par Hadès, bien sûr, sinon, ce ne serait pas drôle): une pages
Le flou sur la tromperie d'Hadès: 6 lignes
L'épisode de la forêt de la dévastation: une page
(❌FIN SPOIL❌)
Par contre:
Les répétitions de chérie (ou tous ses dérivés): au moins une fois par page
Les scènes de culs: au moins deux ou trois fois par chapitre

Ce que j'ai le plus aimé dans ce tome est le développement des autres dieux présents dans celui-ci. Hécate, Thanatos, Hermès (mon petit coup coeur), Aphrodite, Apollon. Mais aussi le fait que l'autrice a utilisé des mythes, comme Apollon & Daphné, Apollon & Cassandre, Apollon & Hyacinthe, Marsyas, Pirithoos, etc... pour ce tome. Elle les a très bien mélangé à son intrigue tout en gardant l'histoire d'origine. Elle s'en ai servi pour dénoncer certains comportements des dieux.
Il y a aussi autre chose que j'ai moins aimé, c'est le fait que l'auteur trouve toujours une excuse aux agissements d'Hadès pour qu'il regagne la confiance de Perséphone et remonte dans son estime et la notre (c'est raté......). le mec possède un club qui réunit les pires criminels !!Mais, c'est pour une bonne cause, voyons ! Il les a toujours à l'oeil, comme ça. Mouais, pas convaincue...

Ce tome aborde aussi des sujets sensibles et difficiles, à savoir le viol et le deuil. L'autrice a très bien développé la partie sur le deuil, mais ce n'est pas la même chose pour le viol. J'espère que cela viendra parce que sinon, ça rendrait Perséphone encore plus incrédule à mes yeux. Et le viol est un sujet sensible, qui laisse des traumatismes, parfois à vie, donc j'espère que ceux-ci seront abordés dans le tome 3.

En résume: je n'attendais pas plus de ce tome, mais je finirai la saga. (J'aurai des abdos de ouf à la fin de ma lecture 😂)
Commenter  J’apprécie          70
Si le côté mythologie me plaît toujours autant, j'ai été très ennuyée par les agissements irréfléchis et capricieux de l'héroïne. Celle-ci enchaîne les mauvaises décisions et n'écoute personne. Ce n'est pas grave : on lui pardonne tout. Et, au pire, elle se fait pardonner par le sexe ou des sorties entre amies... C'est assez ridicule...
Autre élément agaçant et irréaliste : les antagonistes devenant gentils… Un bon "méchant" le reste jusqu'au bout ! J'espère qu'il en sera pas de même avec le t3, car cela m'a frustrée.
Bien sûr, cela reste une lecture distrayante. C'est fluide et il y a des passages touchants. Les personnages secondaires me plaisent toujours autant et me paraissent bien plus intéressants que cette héroïne clichée se découvrant un pouvoir incommensurable et inégalable. Je testerai donc la suite... Même si c'est avec appréhension. Faites que la mère de Perséphone ne retourne pas sa veste, par pitié !
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
La première chose à savoir à propos des hommes, Perséphone, c'est que ce sont des imbéciles.
Commenter  J’apprécie          00
-Hadès, je suis sérieuse. Je veux connaître tes plus grandes faiblesses, tes plus grosses peurs, tes possessions les plus précieuses.
Son expression se fit soudain sérieuse et il la regarda avec tant d’intensité que Perséphone frissonna.
-Toi, répondit-il en effleurant les lèvres de Perséphone avec son pouce… Tu es ma faiblesse, te perdre est ma plus grande peur et notre amour est ma possession la plus précieuse.
Commenter  J’apprécie          60
Qu'on soit d'accord, Milady, je réduirais ce monde en cendres, pour toi, mais c'est un fardeau que je suis prêt à endosser. Est-ce que tu peux dire la même chose ?
Commenter  J’apprécie          160
-Perséphone… chuchota Hadès en glissant un doigt sous son menton pour qu’elle le regarde. À quoi penses-tu lorsque tu penses à une reine?
Elle fronça les sourcils et secoua la tête.
-Je ne sais pas, admit-elle. Je sais seulement ce que je voudrais voir chez une reine.
-Alors, que voudrais-tu voir chez une reine?
-De la gentillesse… de la compassion… qu’elle soit présente.
Hadès caressa sa lèvre avec son pouce.
-Et tu ne penses pas être toutes ces choses?
Elle ne répondit rien, et Hadès poursuivit.
-Je ne te demande pas d’être une reine. Je te demande d’être toi-même. Je te demande de m’épouser. Le titre vient avec le mariage. Il ne change rien.
Commenter  J’apprécie          20
Il m'a aidée à comprendre que le pouvoir nait de la confiance en soi, de la foi en sa propre valeur.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Scarlett St. Clair (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Scarlett St. Clair
Scarlett St. Clair discusses QUEEN OF MYTH AND MONSTERS!
autres livres classés : mythologieVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus



Lecteurs (3167) Voir plus



Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
3212 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..