AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 271521958X
Éditeur : Mercure de France (12/04/1996)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
"Il m'est arrivé tout le contraire de ce qu'on voit dans les romans, où l'héroïne, élevée comme une simple bergère, se trouve une illustre princesse. J'ai été traitée dans mon enfance en personne de distinction ; et par la suite je découvris que je n'étais rien, et que rien dans le monde ne m'appartenait...»Ces Mémoires suivent le tracé d'un destin parfois amer mais toujours maîtrisé par l'élégance du style et par une rare intelligence."
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gabrielle_Dubois
  06 avril 2019
« Ce n'est pas l'importance des choses qui nous les rend précieuses ; c'est le besoin que nous en avons. » écrit Marguerite Jeanne Cordier Staal de Launay (1684-1750), et elle a raison… sauf dans le cas suivant :
Les écrits que nous a laissés Mme de Staal sont précieux et personnellement, j'en ai besoin ! D'ailleurs, Mme de Staal mériterait amplement une plus grande place dans les manuels de français des lycéens. Mais comment pourrait-elle l'avoir alors que la place faite aux auteurs femmes dans ces manuels, toutes éditions confondues, est de 8 voire, de 2% ! Eh, oui ! Si peu, j'ai fait le calcul.
J'aime beaucoup les auteurs hommes des 18 et 19ème siècle, mais ils ne représentent pas à eux seuls la crème de la littérature de cette époque-là. Madame de Staal, Germaine de Staël, George Sand ou encore Delphine Gay sont tout autant, sinon plus, à mon avis, intelligentes, subtiles ou pénétrantes.
Mais, bon ! M'a-t-on demandé s'il est opportun, au 21ème siècle, de donner en exemple, tant aux filles qu'aux garçons, des pensée et vues féminines ? Non ! Alors, de quoi est-ce que je me mêle, n'est-ce pas ?
J'aurais beau faire une critique dithyrambique de ce fabuleux auteur qu'est Mme de Staal ; écrire qu'elle était d'une intelligence hors du commun ; qu'elle écrivait merveilleusement bien ; qu'elle avait une force que peu peuvent se vanter d'avoir ; que son humour n'est pas à négliger ; qu'elle avait seule appris les valeurs de la vie par les leçons qu'elle en a reçues ; que nous avons tant à apprendre d'un tel auteur ; est-ce que tout ceci lui ferait obtenir la place de choix qu'elle mérite dans les manuels scolaires ? Non !
Non, parce qu'on me dit : Mais il y avait si peu de femmes qui pouvaient écrire, qu'il est normal qu'elles aient peu de place dans l'enseignement !
Et je réponds : Tout d'abord, il n'y en avait pas si peu qu'on veut nous le faire croire, ensuite, la quantité de leurs écrits est d'une telle qualité, serait d'un tel apport pour les générations de femmes à venir, qu'il est vraiment dommageable et inexcusable qu'on ne les étudie pas.
Mais je m'égare encore, alors que je ne suis là que pour vous parler des Mémoires de Mme de Staal qu'elle arrête brusquement, dans ce livre, alors qu'elle a vingt ans.
Et je me suis tellement régalée à lire ces mémoires que j'aurais voulu qu'elles continuent les trente années suivantes de son auteur ! On y apprend beaucoup sur les rapports qu'entretenaient entre eux les ducs, comtes et autres grands, avec ceux qui, comme l'auteur, n'étaient ni si riches ni si grands : c'est un beau voyage ethnologique que Mme de Staal met en lumière si finement. Et puis, ce début de vie de l'auteur est déjà un roman d'amour et d'aventure à lui seul, mêlé d'une passionnante intrigue politique !
C'est finement et fermement écrit, agréable, fin, léger, vrai, sincère, bref, c'est un modèle littéraire. Bon, je le dis : je suis fan !
Dire qu'il suffirait de lire les auteurs femmes classiques pour se rendre compte que la valeur, la force, l'intelligence ne sont pas des valeurs spécialement masculines ! le futur est féminin, c'était hier, c'est aujourd'hui!©
Gabrielle Dubois©
Lien : https://www.gabrielle-dubois..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Gabrielle_DuboisGabrielle_Dubois   06 avril 2019
Je me résolus de souffrir la misère, d’aller chercher la servitude, plutôt que de démentir mon caractère, persuadée qu’il n’y a que nos propres actions qui puissent nous dégrader. Je ne me connaîtrais pas, si je ne m’étais pas vue à cette épreuve : elle m’a appris que nous cédons à la nécessité, moins par sa force que par notre faiblesse.
Commenter  J’apprécie          10
Gabrielle_DuboisGabrielle_Dubois   06 avril 2019
Ce n’est pas l’importance des choses qui nous les rend précieuses ; c’est le besoin que nous en avons.
Commenter  J’apprécie          20
Gabrielle_DuboisGabrielle_Dubois   07 avril 2019
On veut beaucoup quand on est contraint sur rien.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : femmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
7763 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre