AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Alexis Fouillet (Traducteur)
EAN : 9782847201833
345 pages
Gaïa (02/02/2011)
3.48/5   67 notes
Résumé :

Un juge d’instance est retrouvé mort dans l’un des meilleurs hôtels de la ville, seulement vêtu d’un délicat ensemble de dessous féminins.

Quelques jours plus tard, le détective privé berguénois Varg Veum se voit confier la mission de retrouver Thorild, une jeune fille disparue.

A peu près au même moment, il reçoit un courrier. L’enveloppe contient un avis de décès. Le sien.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,48

sur 67 notes
5
1 avis
4
6 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

lecture_matinale
  22 juillet 2022
C'est le 10ème tome de la série Varg VEUM de Gunnar Staalesen, auteur norvégien. C'est un roman policier qui se déroule à Bergen, comme d'habitude avec cet auteur.
Comme habituellement dans les romans nordique, le récit prend son temps, il y a pas mal de lenteur au début, on ne sait pas trop où on va et puis les choses se mettent en place tranquillement et on finit en apothéose. Rien que de très classique dans le genre, ça manque cruellement de surprise. Même si ça reste très correct et agréable à lire.
On est ici sur une nouvelle enquête du détective privé Varg Veum, qui va enquêter sur une affaire de prostitution de mineures. Les faits sont sordides et assez terribles. Cependant, la narration est assez légère, il y a même quelques traits d'humour. En conséquence, le récit est moins noir que les faits relatés. L'auteur ne rajoute pas de glauque. En revanche, l'histoire manque de profondeur.
La fin est malgré tout réussie avec un rebondissement assez inattendu que je n'ai pas vu venir.
Le personnage de Varg Veum reste égal à lui-même, très seul et indépendant, entêté par moment. Mais il reste toujours aussi attachant.
De mon point de vue, ça reste une lecture agréable sans plus. Je continuerai cette série que je suis depuis un moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
lcath
  20 décembre 2018
Suite à la disparition d'une jeune adolescente, la famille fait appel à Varg Veum. Celui-ci se met en quête de la jeune fille tout en respectant les prérogatives de la police. Il découvre un trafic de prostitution de jeunes filles. Si les "patrons" de ce trafic ne sont pas des hommes de bien, les consommateurs ne sont pas non plus très "beaux". On suit volontiers Veum dans les rues, les bars, les hôtels de Bergen sur les traces de ce trafics afin de découvrir qui est derrière la disparition de l'adolescente.
C'est noir, violent et un brin sordide mais c'est une enquête bien menée à laquelle nous convie Varg Veum
Lien : http://theetlivres.eklablog...
Commenter  J’apprécie          120
Tancrede50
  18 décembre 2021

Ecrit en 1993, L'écriture sur le mur est un polar de détective de facture classique, centré sur l'intrigue. On y aborde - hélas un peu trop rapidement - un sujet de plus en plus d'actualité: celui de la prostitution des jeunes filles mineures. On voit les raisons qui poussent ces ados à se prostituer, raisons essentiellement financières, mais aussi psychologiques. On découvre les structures mises en place par les proxénètes: bars, hôtels, chauffeurs, médecins, et enfin le profil des clients. C'est un univers dangereux qui, il est vrai, s'est fortement développé après l'écriture de ce roman avec l'essor d'internet.

Varg Veum est un détective solitaire, un peu désabusé, qui comme tout bon détective a ses entrées dans la police et dans la presse. Une jeune fille a disparu: Torild. Veum est engagé pour la retrouver. Mais, quelques jours après son embauche, un jogger tombe sur le corps sans vie de Torild, déposé dans une carrière. Veum décide alors de continuer son enquête et d'aider la police dans la recherche de l'assassin. Par bonté d'âme sans doute, puisqu'il n'est - dès lors - plus rémunéré. Il semble que Torild se prostituait depuis peu. A-t-elle été victime d'un client? D'un souteneur? Ou est-ce que son petit ami jaloux a pété un plomb?

On suit alors sans déplaisir, les pérégrinations de Veum dans Bergen, qui va avancer au fil des renseignements qu'il récolte. Son enquête dérange ceux qui dirigent cette affaire de prostitution, ce qui va mettre en danger Veum. La fin est comme il se doit riche en suspense et rebondissements. Gunnar Staalesen n'a pas oublié la nécessaire touche d'humour, un des codes du polar de détective. Ce qui amène à passer un bon moment de lecture malgré le manque de force du récit et l'absence d'émotions des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LUKE59
  26 août 2011
Ce roman sorti en France en février 2011 et édité par Gaïa ne correspond pas vraiment à une nouveauté.Il s'agit en fait de la récente traduction en français d'un ouvrage édité pour la première fois en....1993!Cela explique pourquoi le personnage de Gunnar Staalesen,le privé Varg Veum n'aura recours ni à internet ni au téléphone portable dans cette enquête débutant par la mort d'un juge en tenue scabreuse et la disparition d'une adolescente.L'enquête proprement dite est habilement construite et réussit à accrocher et surprendre le lecteur.La description sociale et de la mécanique policière n'a rien à envier aux meilleurs auteurs américains du genre.La noirceur du récit est compensée par l' humour si particulier de l'auteur:savant mélange de réflexions blasées,voire cyniques ou très incisives avec toutefois une bonne part d'auto-dérision.Derrière cet humour,se cache un personnage sensible,tourmenté et sujet à la nostalgie.
Commenter  J’apprécie          40
MarieC
  09 avril 2011
Un très bon policier, d'une facture très classique. L'auteur y décline, de manière tout à fait intéressant l'image du détective privé marginal, ayant beaucoup vécu et beaucoup bu, un peu en froid avec la police. Mais ici, ce détective est plus âgé, installé dans une liaison amoureuse avec une femme de son âge dont il apprécie davantage la complicité et la chaleur humaine que les charmes. Les menaces de mort le terrifient et il se trompe finalement dans ses déductions. Ce côté très humain et un peu effacé dans l'action en fait un témoin privilégié du milieu dans lequel il évolue et que l'auteur excelle à dépeindre en petites touches légères. le roman est donc, ce que j'ai beaucoup apprécié, une exploration discrète du problème de la prostitution. On y croise des jeunes filles qui se prostituent pour diverses raisons, des militants anti-prostitution parfois un peu trop extrémistes, des clients... Mais jamais l'intrigue ne pâtit d'une volonté de démonstration, les rebondissements sont bien menés, et la surprise a été totale pour moi dans les dernières pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Tancrede50Tancrede50   17 décembre 2021
La petite poignée de manifestants s’était rassemblée sur le quai de la Sunnhordlanske […] Les hommes étaient on ne peut plus rares. […] Il y avait toutes sortes de femmes. Certaines auraient pu sereinement s’aventurer dans le plus simple appareil en pleine messe des Hell’s Angels au fin fond de la cambrousse norvégienne. D’autres ne seraient probablement pas sorties indemnes d’une réunion de l’association des prêtres de Norvège. La fourchette d’âges allait de l’école primaire à la maison de retraite. Elles étaient pourtant toutes unies par un engagement sans faille pour la défense de leur sexe, et pas le moindre milligramme de maquillage n’avait été utilisé. Dans le noroît glacial, le poing tendu vers les rares automobilistes qui descendaient C. Sundts gate en ce lundi soir, elles scandaient: « Non à la prostitution! Non à la vente du corps des femmes! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lecture_matinalelecture_matinale   22 juillet 2022
C'était à Stavanger que s'étaient déroulées quelques-unes des plus heureuses années de ma vie, et je ne pourrai jamais y revenir sans penser que le bonheur est une sensation fugace, aussi facile à saisir qu'un rayon de lune.
Commenter  J’apprécie          60
Pirouette0001Pirouette0001   22 janvier 2013
Les enfants vont et viennent. Avant que vous ayez eu le temps de vous en rendre compte, ils sont grands et disparaissent. Certains sur la durée, d'autres en un clin d'oeil. D'aucuns prennent le train pour Oslo, d'autres se cantonnent au bus pour descendre au centre-ville. Mais la direction est la même. Ils s'en vont loin, très loin pendant que leurs parents restent plantés là à se demander ce qui a bien pu se passer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LUKE59LUKE59   26 août 2011
Les enfants vont et viennent.Avant que vous ayez eu le temps de vous en rendre compte,ils sont grands et disparaissent.Certains sur la durée,d'autres en un clin d'oeil.D'aucuns prennent le train pour Oslo,d'autres se cantonnent au bus pour descendre en centre-ville.Mais la direction est la même.Ils s'en vont,loin,très loin,pendant que leurs parents restent plantés là à se demander ce qui a bien pu se passer.(p 30)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
letita2sableletita2sable   25 juillet 2013
Une porte claqua alors, avec assez de force pour faire trembler tout le mur extérieur. Elle n'aurait pu l'exprimer avec davantage de clarté. Partir, c'est mourir un peu, disent les Français. Mais là, on parlait d'un meurtre en bonne et due forme.
Je m'installai au volant avec la sensation d'avoir vécu quelque chose d'absolu et de définitif. Simplement, je n'avais pas encore compris quoi.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gunnar Staalesen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gunnar Staalesen
Gunnar Staalesen - Varg Veum Volume 13 : Coeurs glacés .A l'occasion du "Festival Polar en cabanes" qui s'est déroulé du 26 au 27 septembre 2015, rencontre avec Gunnar Staalesen autour de son ouvrage "Varg Veum Volume 13 : Coeurs glacés" aux éditions Gaïa. Traduit du norvégien par Alex Fouillet. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/staalesen-gunnar-coeurs-glaces-9782847206289.html Notes de Musique : © Mollat www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mo... Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/Librairi... Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Libra... Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemo... Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature norvégienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La nuit, tous les loups sont gris" de Gunnar Staalesen.

Quel est la manie de Hjalmar Nymark ?

il tape du poing sur la table
il donne un coup de pied dans la table
il donne un coup de journal sur la table

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La nuit tous les loups sont gris de Gunnar StaalesenCréer un quiz sur ce livre