AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811217916
Éditeur : Milady (26/08/2016)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Leur proposition n'aurait pu être plus claire : soit il se servait de sa main droite pour presser la détente de la carabine qu'ils lui avaient donnée, soit ils la lui tranchaient.


Lorsque Finn Grant, un entrepreneur fortuné de Newenham, meurt dans le crash de son avion, l'agent Liam Campbell s'oriente très vite vers la thèse du sabotage. Le problème, c'est que tout le monde ou presque, dans cette région d'Alaska, a un mobile.

Po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
joedi
  07 janvier 2018
C'est avec plaisir que je retrouve Kate Shugak, détective privée qui fait partie de la communauté des Natifs d'Alaska. Lorsque Liam Campbell, chef de la police de Newenham rend visite à Jim Chopin, son compagnon, chef de la police de Niniltna, Kate est loin de se douter de se qui l'attend. Liam l'embauche pour enquêter sur la mort de Finn Grant, un entrepreneur fortuné de Newenham, mort dans le crash de son avion. Kate ignore qu'elle s'engage dans une enquête, non dépourvue de dangers, aux multiples et complexes ramifications. Après Mémoire sous la glace et En plein ciel j'ai l'intention de retrouver, dans une prochaine aventure, Kate et Mutt, sa chienne moitié louve.
Commenter  J’apprécie          350
Livresque78
  01 juillet 2015
DANA STABENOW nous emmène en Alaska pour un thriller hors du commun. Je découvre ce personnage de la détective Kate Shugak, je n'en connaissais pas les aventures. C'est d'ailleurs ce qui est extraordinaire avec Babelio et ses opérations Masse critique...
Kate est donc un sacré bout de femme qui fonce tête baissée. L’enquête qu'elle mène ici nous emmène dans des histoires familiales des lesquelles elle va devoir s'immiscer. Les paysages grandioses de l'Alaska plantent un décor des plus riches à l'histoire.
L'auteur nous décrit la vie des natifs d'Alaska, leur fonctionnements avec beaucoup d’intérêt .Une enquête palpitante qui semble t-il est le 20e tome des aventures de Kate. Un petit plus pour le chien loup Mutt, animal fidèle.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          230
Crazynath
  14 janvier 2017
J'avais découvert Dana Stabenow l'année dernière tout à fait par hasard en lisant La mémoire sous la glace. Ce bouquin, dévoré en quelques jours, m'avait donné envie de continuer à lire les aventures d'une détective pas comme les autres, Kate Shugak. Cette dernière, native de l'Alaska est vraiment un personnage très attachant qui de plus se retrouve avec un adjoint absolument génial : son chien. Mi loup-mi chien, Mutt est absolument irrésistible et j'avoue que sans elle ( oui, c'est une fille ) les livres mettant en scène Kate Shugak n'auraient pas la même saveur.
J'avais En plein ciel depuis un moment sur le haut de ma PAL, mais je repoussais sans cesse le moment de le découvrir, sans doute parce qu'après celui ci, plus d'édition française en poche de cet auteur...
Bon, la je viens de découvrir que courant mars, un troisième tome va paraitre en poche...
J'ai beaucoup apprécié de retrouver Kate et sa fidèle acolyte. Cette fois ci, elle part en mission ( sous une fausse identité ) à plus de mille kilomètres de sa petite ville.
Kate est amenée à enquêter sur la mort pas forcement accidentelle d'un curieux personnage. Au fur et à mesure que l'enquête progresse, notre détective va constater que les suspects se multiplient car le mort était décidément un personne peu reluisant.
J'ai beaucoup aimé me replonger dans ce pays à atmosphère glaciale ( en plus c'est de saison puisque chez nous aussi il fait frisquet ) .
On découvre grâce à cet auteur un peu mieux les spécificités de l'Alaska.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
fangtasia
  15 juillet 2015
Liam Campbell, agent de la police d’état à Newenham, vient de demander de l’aide à Jim, son ancien mentor, pour une affaire délicate où il se peut que la femme de Liam soit un suspect possible.
Finn Grant, riche entrepreneur, d’une puissante famille de locaux, vient de trouver la mort dans un crash aérien. Avant de s’attirer les foudres des habitants de Newenham, Liam voudrait savoir s’il s’agit d’un accident ou d’un assassinat.
Jim ne voit qu’une personne compétente et pour se fondre dans la masse : Kate notre détective privée aléoute et son chien Mutt mi husky- mi louve.
Kate, étant toujours en deuil après la perte de Old Sam, elle saute sur l’occasion pour se changer les idées.
Elle trouve un travail de serveuse et elle commence à récolter des informations, mais peut de temps après, elle se rend compte que cette s’affaire s’avère bien plus délicate et dangereuse...
Le style de Dana Stabenow est très agréable et entrainant. Le rythme est soutenu, on tourne les pages avidement.
Quant à l’intrigue, elle est complexe (cupidité, conspiration, secret de famille) et finement écrite avec un final explosif et riche en révélations.
En ce qui concerne les protagonistes, on retrouve tous ceux du roman « La mémoire de glace », plus de nouveaux personnages qui apportent une bonne dynamique, notamment Liam qui est un important personnage dans cet opus. D’ailleurs, ce dernier à sa propre saga qui je l’espère sera traduite en France.
Bien évidement, Kate est très présente, toujours aussi amoureuse de son métier, de trouver des indices, fouiner au mépris du danger. Elle va souvent se retrouver dans des situations délicates.
En tout cas, leur duo fonctionne à merveille. Les caractères sont bien dépeints, intéressants et attachants.
Pour conclure :
« Trafic en plein ciel » est un excellent policier nordique encore meilleur que son prédécesseur. C’est plus vif et dynamique avec son lot de mystère, de rebondissements et d’actions toujours, dans de superbes paysages Alaskien. Ce fut un plaisir de suivre cette nouvelle aventure de notre héroïne qui n’a pas froid aux yeux.
J’ai hâte de lire le dernier opus de la saga qui sort en octobre 2015.
À noter : que la saga Kate Shugak contient normalement 20 tomes et que je suis un peu frustré que la maison d’Édition n’ait traduit la série qu’à partir du tome 18. Bien que cela ne gêne en rien la bonne compréhension des romans, cela nous aurait permis de mieux connaître et cerner les personnages que nous voyons évoluer dans les livres, notamment la force et les fêlures de Kate.
C’est dommage.

Lien : http://truebloodaddict.net/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ROUMANOFFBE
  19 juillet 2015
Décidément, les enquêtes de Kate Shugak et Mutt me plaisent vraiment bien. C'est un lien très fort qui uni Kate et Mutt et rien ne peut les séparer. L'un sans l'autre ne pourrait probablement pas fonctionner.
A chaque fois, c'est une grande aventure qui prend cours de manière intrépide, avec de scènes tragi-comiques. L'aventure se situe dans de grands espaces et j'ai vraiment l'impression d'y être (mais au moins, ici, je n'ai pas froid). Je ne dirais pas que le rythme est entraînant mais c'est une lecture très agréable, le lecteur se laisse aller au fil des pages, selon chacun son rythme de lecture.
2 remarques:
d'une part, je suis très contente d'avoir d'abord lu la première enquête puisque les mêmes personnages reviennent dans le 2ème volume et j'aurais probablement été perdue si je ne l'avais pas fait. De plus, cela pourrait déconcerter ou dépassionné le lecteur.
d'autre part, à mes yeux, les 2 volumes ne sont pas des thrillers mais bien des romans policiers.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
joedijoedi   05 janvier 2018
Campbell n'avait l'air ni convaincu, ni particulièrement enjoué. Kate entendait ce ton désabusé dans la voix de Jim lorsqu'il savait qu'il allait devoir arrêter quelqu'un qu'il appréciait, ou qu'il connaissait, du moins. C'était le prix à payer lorsqu'on faisait la police dans une petite communauté. Les rapports de proximité étaient une véritable plaie pour les officiers de l'ordre. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles le taux de divorce était si élevé dans cette branche ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
joedijoedi   05 janvier 2018
Il leva la tête et balaya du regard la grange d'autrefois qui, sous sa direction, avait accueilli danseuses du ventre, gros bras, congrégations baptistes, ateliers de point de croix, réunions d'organisation des quatre cent cinquante kilomètres du Kanuyaq, au moins une fusillade à balles réelles, et assez d'ivrognes pour rendre l'endroit lucratif. Au final, les mineurs de Suulutaq n'avaient pas véritablement donné au lieu une atmosphère bien différente. En revanche, les femmes de vingt à cinquante ans n'avaient jamais bénéficié d'autant d'attention. D'ailleurs, Bernie ne doutait pas que certaines d'entre elles tiraient quelques billets de la situation dans l'une des chambres qu'il louait à l'arrière. Et puis quoi ? L'adage ne disait-il pas qu'il n'y avait pas de mal à se faire du bien ? Tout finissait au comptoir avec un bon verre, alors ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
joedijoedi   04 janvier 2018
Sur leur droite s'étendait la grande Nushugak, ses eaux de plomb glacé allant se perdre au ralenti jusque dans la baie de Bristol. Là, elle semblait dix fois plus large que le fleuve Kanuyaq, et bien plus profonde. L'embouchure du fleuve était jalonnée d'îlots et de bancs de limon glaciaire qui fendaient son lit en courants plus vivaces. Celle de la Nushugak, en revanche, avait quelque chose de la lance à incendie. Ses bords escarpés aiguillaient les cours d'amont qui, modestes ou remarquables, se fondaient en un torrent unique et puissant. Le niveau de la rivière était bas, hiver oblige, mais Kate remarqua sur l'autre berge les indices d'eaux plus hautes. Il n'était pas de cours d'eau indigne d'un minimum de respect, mais l'enquêtrice voyait en celui-ci un monstre qui méritait pleinement la crainte qu'il suscitait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CrazynathCrazynath   12 janvier 2017
Comme elle changeait de sujet, il lui adressa un regard moqueur qui semblait hurler qu'au contraire de la poule qui gisait dans son assiette, celle qui était en face de lui était moins frite que mouillée.
Commenter  J’apprécie          80
CrazynathCrazynath   13 janvier 2017
Les stars de cinéma ne pouvaient-elles pas rester à leur place, sur les écrans des salles obscures, à des années lumières de la réalité des petites gens ?
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : alaskaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre