AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 272349425X
Éditeur : Glénat (18/09/2013)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Sicile, 1947. Giuseppe est projectionniste itinérant, sillonnant les routes de Sicile dans sa vieille Doge de l'armée. Sa vie bascule le jour où on lui remet la bobine d'un film amateur intrigant : on y voit un centaure et un faune des plus réalistes, surpassant largement des effets spéciaux de l'époque ! Il se met alors à diffuser régulièrement ce petit fil, qui attire fortement l'attention d'un jeune spectateur, VIto. Il est alors loin de se douter de la véritable... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
IreneAdler
  19 septembre 2013
Vito parti, Guisseppe a acheté la maison de l'étrange bout de film mettant en scène un centaure et un faune. D'ailleurs, un autre extrait lui a échut, rendant son cinéma très populaire. Mais attirant également d'étranges personnages et des hommes de mauvaises intentions. Quel est donc le secret des films et de Vito ? Qui sont ces créatures qui apparaissent un peu partout, comme sorties de contes mythologiques ?
Une suite, qui même si elle accuse quelques longueurs, ouvre plus de questions qu'elle n'en résout, pour mener le lecture du troisième tome. L'intrigue monte en puissance, ne laisse pas en repos. Pas de perte de qualité dans le dessin non plus, les monstres sont réalistes et inspirés du folklore européen.
A bientôt, je l'espère !
Commenter  J’apprécie          90
tchouk-tchouk-nougat
  21 octobre 2013
Vito, le jeune faune, a disparu dans cette maison gardée par des serpents. Cela va faire 6 mois. 6 mois que Guiseppe est à sa recherche. Il veut comprendre. Pendant ce temps la belle-soeur de Vito apprend son héritage de guerre avec ses "monstres de l'autre côté" et l'assume avec haine.
Ce deuxième tome permet d'effleurer du doigt les réponses à nos nombreuses interrogations du tome 1. le conflit familial de vito notament prend un peu plus de consistance. L'autre monde, la frontière, les portes, dévoilent à peine leur secrets. Et les personnages du centaure, de la fillette, du vieux, de vito, sont à peine moins mystérieux.
Ils nous faudra donc attendre encore au moins un autre tome avant d'en connaitre plus. Néanmoins l'histoire et prenante. On devine seulement encore les buts de chacuns. On trouve qu'on est arrivé à la fin de la BD beaucoup trop rapidement. Il en sort une certaine frustration de ne pas en avoir plus. Et le dessin de Stalner toujours aussi efficace.
Commenter  J’apprécie          20
MarquePage
  04 octobre 2013
Déjà le premier m'avait laissé perplexe, ne sachant vraiment quoi penser. Pour le deuxième tome c'est pareil. c'est étrange, on se demande où l'histoire va nous emmener, on commence seulement à entrevoir une sortes de guerre et de peuples cachés. J'ai du mal à accrocher sans toutefois ne pas aimer. C'est certainement du au monde entre mythe et réalité. Et les dessins sont splendides se mariant parfaitement avec l'histoire onirique.
Commenter  J’apprécie          30
pilou62200
  16 décembre 2014
On avance toujours plus dans l'étrange. Giuseppe a acheté la maison ou a disparu Vito. Des animaux étranges apparaissent et luttent pour prendre le pouvoir. ...
J'ai décroché, malgré la qualité des dessins et des couleurs, qui sont extrêmement réussis.
Cependant, je ne suis pas très attiré par ce type d'histoire, et je ne suis pas certain de continuer la série !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
IreneAdlerIreneAdler   18 septembre 2013
Certains sont déjà venus plus de 20 fois. Moi, je ne peux plus regarder. Je ne suis plus certain d'y croire. Les images nous montrent ce qu'elles veulent bien nous montrer. Le cinéma est un art du mensonge. Il nous fait croire à la magie, à la beauté éternelle, au rêve... Je sens que je vais bientôt me réveiller...
Commenter  J’apprécie          120
MarquePageMarquePage   04 octobre 2013
- Doucement, il y a un clebs !
- Pourquoi tu l'as pas dit plus tôt ? C'est pas un molosse au moins ?
- Une petite saucisse, mais il a des dents !
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Éric Stalner (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Stalner
Eric Stalner en interview pour planetebd.com .Sur planetebd.com, on qualifie souvent son dessin de « romantique »... Lui préfère qu'on dise que son dessin « a une âme ». C'est une question de vocabulaire, car dans tous les cas, le trait réaliste d'Eric Stalner fait partie des plus élégants, des plus raffinés (et des plus appréciés) de la BD en ce début de XXIème siècle. le dessinateur ?uvre dans beaucoup de registres, de l'Historique comme sa récente évocation du massacre de la Saint-Barthélemy (mais aussi le Boche, le roman de Malemort...), à l'anticipation (la zone, Voyageur) ou le polar (L'art du crime, Blues 46, la liste 66). Une petite interview en terres bretonnes (Quai des bulles 2016) pour le découvrir...
+ Lire la suite
autres livres classés : chiméresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5305 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre