AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nicole Roethel (Traducteur)
EAN : 9782264037138
224 pages
Éditeur : 10-18 (13/01/2004)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Un petit village du nord de la Norvège, envahi les trois quarts de l'année par la nuit polaire. Ici vit Kathrine, employée des douanes. Elle a vingt-huit ans, un enfant d'un premier mariage. Jour après jour, elle contrôle les chalutiers qui viennent décharger leur pêche au port. De temps à autre, le soir, elle va boire une bière à l'Elvekroa, l'unique pub du village. Parfois, rompant la monotonie des jours, elle chausse ses skis de fond et va rendre visite au gardie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ambages
  15 septembre 2017
« Les frontières se trouvaient sous la neige, la neige unifiait tout, l'obscurité occultait tout. Les véritables frontières étaient ailleurs : entre le jour et la nuit, l'hiver et l'été, entre les personnes. »
Dans le fin fond de la Norvège, il fait nuit plus qu'ailleurs et très froid. « Les hommes, c'était la blague qui circulait, refusaient de se marier en hiver parce que la nuit de noces durait alors trois mois. » C'est dans cet environnement que j'ai rencontré Katherine, une douanière qui fouille les navires pour trouver des cigarettes ou de l'alcool de contrebande que des marins russes peuvent transporter. C'est une petite bourgade où les gens sont peu nombreux et ne parlent pas beaucoup. Elle se sent perdue. Elle a déjà été mariée très jeune et a eu un enfant qu'elle élève seule depuis son divorce, sa mère lui prêtant main forte. Ce second époux la rassure au début, elle pense que c'est une bonne chose pour l'enfant. Mais petit à petit elle se sent privée de ce qu'elle est. Il aménage son intérieur à sa manière et retire ce qui lui appartient, par petites touches. Elle s'en aperçoit. C'est alors qu'elle découvre qu'il lui ment sur ses agissements, sur ses exploits. Et sa belle famille très pieuse en façade lui cherche des noises. Prise de panique, désoeuvrée elle s'enfuit et pour la première fois passe sous le Cercle polaire. Un bateau, des trains, elle fuit son désarroi pour se retrouver à Boulogne en France et retrouver un ami. C'est un curieux roman qui laisse un certain vague à l'âme. On comprend le cheminement de cette femme et la galerie de portraits qui la côtoie est touchante. Je crois que ce qui m'a le plus marqué c'est la manière dont l'auteur m'a fait prendre conscience du métissage présent dans ces contrées. Il pointe avec finesse combien les racines sont importantes. « Mon père aussi était saame, dit Katherine. Pourquoi ne m'en as-tu jamais parlé ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
YvesParis
  01 juillet 2013
Il y a des livres pour l'été : Bonjour Tristesse", "L'étranger", "Le mépris" .... Des livres qui donnent chaud. "Paysages aléatoires" est un livre pour l'hiver. Un livre qui donne froid.
Kathrine vit au nord du cercle polaire, dans un petit port de pêche où il fait nuit la moitié de l'année. Employée des douanes, elle inspecte mollement les bâteaux de passage.
Elle a eu un enfant d'un premier mariage.
Elle s'est (mal) remariée avec un homme qui se révèle un menteur pathologique, protégé par une famille confite en dévotion.
A 28 ans, elle décide de quitter ce monde qui l'étouffe et de partir vers ce Sud qu'elle ne connaît pas.
Elle prend le bateau, le train, traverse l'Allemagne, voit la tour Eiffel, puis après avoir partagé le lit d'un Danois croisé quelques mois plus tôt dans sa ville natale, y revient.
Si la soudaine célébrité de Joël Dicker l'a éclipsé depuis quelques mois, Peter Stamm reste l'une des valeurs sures de la littérature suisse.
La lecture de son deuxième roman, publié en 2001, m'a fait découvrir et aimer cet auteur pudique qui réussit à rendre attachants des personnages ordinaires traversés par de profondes tensions.
Il n'y a aucune démagogie dans sa prose dépouillée, aucune concession à l'air du temps. Sa simplicité désabusée ne laisse pas insensible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
deuxmotspassant
  30 août 2020
Peter Stamm est un auteur que j'apprécie beaucoup pour sa simplicité, sa pudeur, sa façon incroyable de conter la vie de simples gens en y donnant un relief particulier.
J'ai lu ce livre en imaginant la voix de l'auteur me raconter l'histoire de Kathrine.
Cette dernière vit au nord de la Norvège dans un petit village portuaire où la mentalité est rurale, villageoise. Kathrine est en quête d'épanouissement qu'elle ne trouve pas au creux des bras conjugaux. Elle rêve de liberté, de voyage, d'amour.
Malgré ses désillusions, cette femme courageuse va entrer en elle et trouver réponses à ses questionnements lors de son aventure loin de son pays, de sa famille.
Ce récit n'a rien de spectaculaire et pourtant, par je ne sais quelle magie, et c'est à chaque fois la même chose à la lecture de cet auteur, je suis envoutée par l'histoire, par cette écriture sans dentelle qui ne tourne pas autour de la réalité et sait à merveille mettre des mots simples sur des ressentis complexes.
La couverture du livre des éditions Christian Bourgeois est une reliure en lin ornée d'une photographie d'une île à marée basse en mer du nord.
Je ne peux que recommander de lire Peter Stamm.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          214
YvonS
  20 janvier 2021
Kathrine, 28 ans, douanière dans un petit village isolé du nord de la Norvège ne vit pas sa vie. Elle la regarde, passive. Elle est comme dans un train qui passe devant des paysages aléatoires... Elle épouse Helge un alcoolique, met au monde un enfant, "l' Enfant", divorce, se remarie avec Thomas "parce qu'il m'aime" (sic). Second mariage, raté lui aussi. le temps passe, monotone, répétitif dans la nuit polaire. Kathrine erre, sans but, dans sa propre existence. Un jour, elle part vers le sud...
Mon second Peter Stamm. Je l'ai fini... mais pas aimé. L'auteur développe un style auquel je n'adhère pas cette fois-ci. Les phrases courtes, sèches, une narration non chronologique, il élude, répète, revient en arrière... Un petit air de Marguerite Duras plane par là, me semble-t-il. Un texte à réserver aux amateurs de "littérature littéraire ". N'y cherchez pas de suspens, de violence à part celle des intentions qu'on prête. Ni de romance ni de feel good...
A vrai dire, je me suis un peu ennuyé cette fois. Ce n'est pas ma tasse de thé. J'avais pu apprécier quelque peu L'UN L'AUTRE du même auteur et son atmosphère si particulière, l'errance, l'indécision, le rêve... mais là c'est sans moi. C'est trop systématique. 😕
L'auteur est multiprimé, ce n'est donc pas un mauvais. Prix Hölderlin 2014 pour l'ensemble de son oeuvre. Mais bon....
A vous de voir....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SBysSBys   03 janvier 2015
Tous deux dirent qu'ils souhaitaient cela depuis longtemps, depuis toujours, mais Kathrine n'était pas sûre que ce soit vrai. Elle se sentait un peu gênée de voir Morten nu, après tant d'années. À un moment, tandis qu'il était allongé derrière elle et la tenait serrée tout contre lui, elle lui chuchota à l'oreille de lui dire des choses obscènes. Il fit de son mieux, sans y arriver vraiment, mais cela ne faisait rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
OttoDidaktOttoDidakt   11 septembre 2019
Katherine éclata de rire et fut surprise par le son de son rire dans l'appartement silencieux. Ce n'était pas son rire. Elle riait pour s'entendre rire. Curieux, pensa-t-elle, on pleure seul, mais jamais on ne rit seul. Il ne m'est encore jamais arrivé de rire seule.
Commenter  J’apprécie          53
YvonSYvonS   20 janvier 2021
Randy était allé passer les vacances chez sa grand-mère. Il était revenu. L'automne était venu, l'hiver. Puis l'été. La nuit était venue, puis le jour.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Peter Stamm (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Stamm
À l'occasion du salon du livre de Genève 2019, rencontre avec Peter Stamm autour de son ouvrage "La douce indifférence du monde" aux éditions Bourgois.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2234416/peter-stamm-la-douce-indifference-du-monde
Notes de Musique : Youtube Audio Library.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4060 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre