AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352212332
Éditeur : Paulsen - Guerin (24/05/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
On ne présente plus l'alpiniste Ueli Steck, surnommée la "Swiss Machine", l'homme le plus rapide des pentes raides qui détient nombres de records d'ascensions sur les parois les plus difficiles de la planète.
Dans ce livre, son plus intime, il revient sur l'ascension de la face sud de l'Annapurna (8091 m) par une voie directe et extrêmement difficile, en solitaire et dans le temps record de 28 heures.
Pour la première fois, il s'exprime sur cet exploi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
karkarot
  26 septembre 2018
Une autre vie... un livre posthume, un peu comme celui d'Edlinger, terminé juste avant sa mort.
On ne saura jamais ce qu'aurait pu être la nouvelle vie d'Ueli, celui qui avait illuminé de ses propos simples et humbles le film "On ne marche qu'une fois sur la Lune" retraçant son ascension historique de la face sud de l'Annapurna. Cette ascension est aujourd'hui remise en cause par de nombreuses personnes. Ueli leur répond ici et trace en grandes lignes ce qu'aurait pu être sa vie ensuite.
Car après un tel exploit, que faire de mieux ? Il avait déjà des idées, il en a montré quelques unes, il est mort en s'entraînant pour l'une d'elles.
Sur la controverse, que dire ? Guérin, l'éditeur se défausse et botte en touche en signalant qu'il ne fait que permettre à l'auteur de s'exprimer et qu'ensuite chacun est libre de se faire son opinion. Certes.
Le propos d'Ueli Steck est convaincant à mon goût. Un tel homme ne mérite pas l'opprobre, il a donné sa vie à sa passion, à la montagne, à rendre cette dernière vendeuse d'images, de récits, de légendes. Dans la légende il y est entrée et ses éditeurs lui doivent au moins cela et pourrait le lui rendre, à minima, en soutenant sa mémoire et l'honneur de sa famille, de sa femme qui l'a perdu à jamais.
Mais bref, chacun s'arrange avec sa morale et son miroir.
Ce témoignage, le dernier du plus grand alpiniste de ces dernières années (depuis la mort de Patrick Berhault ?) est très beau, touchant, d'une lucidité puissante, honnête. En cela il ressemble un petit peu aux récits de Reinhold Messner qui lui non plus ne mâche pas ses mots quand il s'agit de dire quelque chose de simple. Un chat est un chat, un but un but.
Un homme à découvrir, des exploits à lire et relire, pour méditer sur le sort de l'Homme et sa faiblesse dans ses immenses montagnes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
CVolland
  19 janvier 2019
Dans ce livre Ueli Steck revient sur les moments les plus marquants de sa carrière avec en particulier :
Son agression par des Sherpas sur les pentes de l'Everest. Un épisode très traumatisant pour Steck qui nous fait bien part de ses émotions, mais difficile de se faire une idée sur les torts de chacun, n'ayant qu'un seul point de vue. Les raisons du conflit son assez flous. Une neutralité toute Suisse s'impose donc.
Son ascension contesté de l'Annapurna. Bien décrit mais là encore un seul point de vue ne nous permet pas de trancher.
L'ascension tragique au Shishapangma avec la perte de deux de ses partenaires. Encore un traumatisme.
Sa traversé de tout l'ensemble des 4000 de l'arc Alpin. Une réussite mais la encore endeuillé.
Son record sur l'Eiger, une vrai réussite de bout en bout,enfin !
Disons le tout net Ueli Steck n'a aucun talent littéraire mais paradoxalement, c'est ce style qui donne une grande authenticité au récit. Il n'hésite pas à nous livrer ses pensées les plus intimes, ses états d'âmes. Souvent moroses, on est loin d'une personnalité de "wineur" sur de lui même et dominateur, nous avons plutôt affaire à un individu complexe, torturé, à la fois réfléchie, rationnel dans ses choix et sa préparation mais aussi fonceur, impulsif et prenant tout les risques pour atteindre ses objectifs. Un trompe la mort qui ne la trompera, hélas, plus très longtemps après la parution du livre.
On sent chez Steck une grande Humilité, peu sur de lui, il se reproche sans arrêt des choses et je l'ai trouvé agaçant dans sa manie de se comparer avec les autres notamment Killian Jornet.
La fin tragique de cet übermensch Helvétique est comme écrit entre les lignes de ce récit qui prend des allures de testament. La Swiss Machine n'en était pas une et c'est bien un humain, trop humain qui nous livre son témoignage émouvant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Ueli Steck (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ueli Steck
Ueli Steck, the “Swiss Machine,” has yet again broken the record for a solo speed ascent of the North Face of the Eiger. On November 16, 2015, Steck took advantage of good weather and climbing conditions and pushed for the summit of the classic Heckmair Route (ED2, 1800m, 1938) in a mere 2 hours 22 minutes. Filmed by Samcam Film Switzerland with a Drone. Samcam Crew is specialised in aerial mountain filming including Cineflex v14, Cineflex elite and Cineflex ultra. Filmed in HD, 4K, 5K, 6K. crew. Samcam film. alpinist: ueli steck film by: samuel gyger, samcam film cameramen: gery gafner / samuel gyger drone pilot: stefan hunziker edit: maximilian eckmann sound mix: lukas erni music: Zachary David - Coming Home mountain safety: hansruedi gertsch communication: bruno fahrni, rebekka gyger, sven allenbach thanks to: jungfrau railways & eiger vision
+ Lire la suite
autres livres classés : alpinismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Ueli Steck (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre