AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Une petite femme aux yeux bleus (10)

brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Un acte suffit à mettre la mécanique en branle.On engendre des monstres sans le savoir,et on ne s'avise de leur existence que quand il est trop tard pour les domestiquer.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Il suffit d'un peu de mauvaise foi pour que l'action la plus charitable devienne nuisible.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Être,ce n'est pas s'éveiller,sentir la vie en soi,entendre les folles pulsations du sang à son poignet.Être,c'est porter un nom,donner des dîners,rendre des visites,se montrer à la cour,aller au théâtre.Et tout perdre,ce n'est pas perdre la vie,mais se laisser dépouiller de ses privilèges,des étiquettes rassurantes dont on parsème son existence,de son emploi du temps.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
-Mais..on dit que cette femme est un monstre,balbutia Antoine.Je me demande...
-Si je le sais?On parle trop de monstre depuis quelque temps.On raconte qu'elle est fort douce...
-Le diable aussi sait être doux.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Vous croyez faire beaucoup en renonçant aux artifices de toilette; mais que faites-vous des artifices de votre âme? Mieux vaudrait que vous mettiez du rouge et que vous vous confessiez!
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
La mémoire, avec ses souterrains gris de poussière (les morts n'y sont pas immobiles, ni rigides,ni muets), ses cendres palpitantes où le feu sommeille,ses pièges où l'on peut mettre des années à mourir, est une sûre prison.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Patience! Ce mot lui est facile à dire, à lui qui possède tout, la liberté,celle d'entrer,de sortir,de se mêler à la foule,d'entretenir des intrigues en ville et des maîtresses à la campagne.Mais pour elle, ce mot est comme le gel qui fige l'eau dans les puits et raidit les cadavres sur la route.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Tous les rôles sont dangereux pour une criminelle en fuite, sauf celui de la quiétude qu'elle joue si mal,et celui de la piété qu'elle joue trop bien (on finirait par s'y laisser prendre).
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
La ville a le visage de l'exil, c'est assez pour la haïr.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombe
brigittelascombe   09 juin 2012
Dieu est hors de prix cette année.Il faut sauver la face,sauver les âmes,sauver quelques pauvres aussi.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox

    Autres livres de Irène Stecyk (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    31 homonymes familiers

    Meursault longeait la......., oubliant toujours le décès de sa.........,et qui sait s'il ne pensait pas devenir.............

    Maire, mer, mère
    Mère, maire, mer
    Mer, mère, maire

    10 questions
    23 lecteurs ont répondu
    Thèmes : orthographe , vocabulaire , grammaire , homonyme , languesCréer un quiz sur ce livre