AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818903556
Éditeur : Bamboo Edition (05/10/2011)

Note moyenne : 2.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Menée d'une main de fer par la Mamma Negra, la patronne de "chez Luigi", la pizzeria du clan, la famille Tuno a une devise bien à elle : "Ma, le crime ne paie pas... si tu rates la cible...". Mais attention, même si on vit du kidnapping, du meurtre sur commande et accessoirement de la pizza à emporter, cela n'empêche pas d'avoir de la moralité.Chez les Tuno, on ne touche ni à la prostitution, ni à la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
bdelhausse
  28 février 2018
Mafia Tuno ! Non, ce n'est pas un pauvre conducteur qui se lamente sur l'état de sa voiture italienne à une place... (ben oui, Audio Quattro, pour 4 personnes, Fiat Uno pour une seule)
C'est un clan sicilien qui fait dans tout ce qui est illégal et -donc- lucratif, sauf la prostitution et la drogue. D'ailleurs, côté prostitution, ce serait plutôt le contraire: le premier qui touche à une cousine du clan, il se retrouve avec de nouvelles chaussures en béton. Et pour la drogue, ils préfèrent le sucre en poudre. Non, Fernand Raynaud n'est pas mort. Dis, tonton, pourquoi tu tousses...?
Repose en pègre est un tome de gags (souvent en une page) autour des aléas du métier de mafieux. Entre les livraisons de pizzas aux pruneaux et le dur métier de la construction (où se débarrasser de tout ce béton, finalement), c'est l'humour qui est visé. Et cela fonctionne parfois. Chaque gag est affublé (comme c'est la règle) d'un titre sous forme de calembour (parfois poussif, asseé éculé, mais parfois très drôle). Je ne me souviens que d'un "Pierre tombe, aille!" qui annonce un gag en une case où on voit des hommes porter un cercueil qui penche dangereusement vers les pieds, et on apprend que ceux du mort ont été bétonnés. Raconté comme cela, OK, c'est pas drôle. Quand on le lit/voit, le gag fonctionne beaucoup mieux. (Je n'ai jamais été trop doué pour les histoires drôles)
Si on regarde la production scénaristique d'Hervé Richez, on se rend compte qu'il affectionne de prendre un métier/une occupation afin d'y trouver des gags "désopilants" à fournir: les musicos, les fondus de moto, les fondus du vin, etc. J'ai le sentiment qu'il recycle, mais vu que je n'ai pas lu le reste de sa production, je ne peux lui en tenir rigueur.
Mais à cet humour variable s'ajoute un trait comique très correct de Stédo. Je me disais bien que j'avais déjà vu ces mimiques... Bingo ! Les Pompiers (dont je pense le plus grand mal, de la BD bien sûr, pas des pompiers). Et je ne peux que me féliciter de voir Stédo mieux choisir son scénariste avec Hervé Richez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Sceneario   10 octobre 2011
N'hésitez pas à pénétrer dans cette pizzeria un peu spéciale : rires garantis à toutes les pages !

Lire la critique sur le site : Sceneario
Lire un extrait
Video de Stédo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Stédo
Dédicace de Stéphane Dauvin alias Stédo au festival Jetez l'encre de Fabrègues
autres livres classés : PizzaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1621 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre