AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225809304X
Éditeur : Les Presses De La Cite (03/05/2012)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Célibataire depuis peu, Francesca Thayer se sent désespérée. Seule, elle craint de ne pouvoir assumer la charmante maison de Greenwich Village et la galerie d’art new-yorkaise qu’elle dirigeait avec son ex-compagnon. Une solution s’impose : la colocation !
Doucement, la maison reprend vie : il y a d’abord Eileen, une jeune enseignante de Californie, puis Chris, un père de famille divorcé, et enfin Marya, une célèbre cuisinière qui a perdu son mari. Rapidemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Hamisoitil
  16 août 2012
Après "Leur promesse" de cette auteure, qui a été presque un coup de coeur pour moi, je me lance dans " Colocataires" que me serait sans doute passé sous le nez.
Alors, sincèrement ce livre est une vraie réussite.
J'ai tout simplement adoré. Juste en regardant et en touchant la couverture, je savais que j'allais passer un très bon moment en sa compagnie.
Des thèmes bien choisis pour nous faire frémir de douleur et de bonheur. Oui, Danielle Steel est très douée pour ça. Je viens de m'en rendre compte après cette deuxième lecture.
On passe du rire aux larmes. Un vrai bonheur.
J'ai beaucoup aimé le caractère des protagonistes mais surtout leur histoire. Cette jeune-fille, Eileen, avec sa vie assez bien mouvementée. Qui passe son temps sur le net à la recherche de l'âme soeur.
Puis nous avons Chris, ce père divorcé qui se doit de protéger son fils. (Mon coup de coeur va pour lui)
Et cette chef cuisinière, veuve depuis un an, qui veut vivre sa vie et faire plaisir autour d'elle.
Sans compter les parents de Francesca qui sont assez farfelus. (Le sourire, dès que je pense à sa mère).
Oui, c'est un très bon roman.
Des thèmes choisis et forts. Oui, surement pour nous faire réfléchir.
La maltraitance sur les femmes pour en venir au deuil. Un thème fort dans ce livre.
Citation : - Les violences physiques sont une chose épouvantable, mais la violence psychologique est presque aussi grave, et elle crée aussi une dépendance. La victime reste avec son bourreau, ou bien revient vers lui, dans l'espoir de renverser la vapeur et de le convaincre qu'elle est quelqu'un de bien. Mais elle ne récolte que des reproches. Et, parfois, elle se fait tuer. (Page 183)
Un autre thème choisi. La drogue, surtout dans la haute société. Un thème également fort dans ce livre.
Alors, oui, des passages très durs qui touchent vraiment la réalité mais nous aurons droit aussi à de belles histoires d'amour voire deux. Une seconde chance.
Voici le thème (en gros) de l'histoire. Une seconde chance. Repartir à zéro avec de nouveaux amis.
Un livre dans l'air du temps, très contemporain, très actuel, très 2012.
Lien : http://leslecturesdehami-k.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Cristina21
  02 mai 2015
Mon premier Danielle Steel ! C'est une amie qui m'a prêté ce roman et je n'ai pas été déçue.
Une écriture fluide et très agréable pour cette belle histoire qui ne demande pas d'effort de raisonnement. A partir des relations qui vont se créer autour d'une colocation entre 4 personnages très différents par leurs caractères, leurs âges et leurs horizons, l'auteure aborde plusieurs thèmes : l'amitié, l'amour, la maltraitance, le deuil, la drogue, mais aussi les liens familiaux. Au fil des paragraphes, on en apprend plus sur les 4 occupants du 44 Charles Street et on oscille entre les moments joyeux et les moments douloureux. On s'attache inévitablement aux personnages qui sont tous très attachants et touchants par leur vécu.
Bon, c'est vrai que l'on devine assez facilement la fin, heureuse pour chacun (enfin sauf pour la pauvre Eileen). Pourtant, ce roman m'a fait passer un bon moment de lecture et de détente. On aurait presque envie de faire partie de cette colocation ! C'est un peu comme lire un roman de Françoise Bourdin mais à la sauce américaine. Moi qui aime les romans policiers et les thrillers psychologiques, j'apprécie de temps à autre ce type d'histoire pleine de bons sentiments et de douceur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mabiblio1988
  22 juillet 2012
Merci aux éditions Presses de la cité de m'avoir permis de découvrir ce roman de Danielle Steel. Honnêtement, sans cette proposition de service presse, je n'aurais pas lu ce livre et je serais passée à côté d'un moment livresque très sympathique.
En effet, les quelques heures que j'ai passé en compagnie des habitants du 44 Charles Street ont vraiment été très agréables. Très rapidement, j'ai apprécié les personnages et leurs différentes personnalités, j'ai aimé vivre le quotidien avec eux. Certes, je me suis doutée de pas mal de choses mais pour autant je ne me suis pas ennuyée.
Francesca est une jeune femme moderne mais un peu vieux jeu pour certaines choses, intelligente et surtout prête à tout pour garder sa maison, même à vivre avec trois inconnus. Elle a les pieds sur terre ce qui l'empêche de prendre les premiers venus comme locataires. Au fil des pages, la carapace de cette femme tombe petit à petit et nous permet de découvrir une personne tendre, douce, attentive aux autres... C'est un personnage qui donne de l'espoir.
Eileen, la plus jeune des colocataires, vient s'installer dans la grande ville pour fuir une famille maltraitante. Pour elle, la ville est synonyme de liberté et donc l'occasion de faire plein de rencontre notamment via internet. Ce qui est étonnant avec ce personnage c'est qu'on s'attend à voir une jeune femme équilibrée et consciente des dangers de la vie au vue du métier qu'elle fait (éducatrice spécialisée) mais non elle n'hésite pas à ce jeter dans la gueule du loup... Son passé peut l'expliquer mais cela reste surprenant.
Chris, divorcée et papa d'un petit garçon de sept ans, est le plus mystérieux des locataires. Il se livre aux autres que par petite touche ce qui est très intriguant. On a envie de comprendre pourquoi cet homme de trente-huit ans est si réfractaire à l'amour...
Marya, la plus âgée des habitants et la maman de coeur de trois autres, est un personnage haut en couleur. Malgré le décès récent de l'homme de sa vie, elle a une joie de vive intense et apporte le bonheur dans cette maison. Je pense que sans elle, la mayonnaise n'aurait pas autant pris entre tous les locataires.
Vous l'aurez compris chacun des quatre habitants a un passé assez douloureux mais à quatre c'est plus facile à surmonter... La question c'est comment vont-ils continuer à vivre malgré les démons présents dans leur coeur ?
Pour conclure, je me demande encore pourquoi je ne lis pas plus souvent Danielle Steel car je passe toujours un bon moment lorsque je lis ces livres.
Pour terminer, je tiens à remercier Estelle de l'agence Athomédia (qui travaille avec les éditions Presses de la cité) pour le petit mot qui accompagnait le livre.
Lien : http://mabiblio1988.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
laure14
  27 octobre 2015
Un lecture plaisante, mais les thèmes forts (ravage des effets de la drogue sur la vie d'une famille, femme battue, rupture sentimentale..) sont présents de façon très superficielle, alors qu'ils concernent des personnages principaux de l'histoire.
De nombreux clichés : les hommes tatoués, les français volages...
Commenter  J’apprécie          50
brigaldufenec
  03 mai 2013
J'ai eu plaisir à lire ce livre, comme tous les livres de Danielle Steel. Les personnages somt simples, attachants, actuels. Sous la plume alerte de l'auteur, les habitants du 44 Charles Steet nous dévoilent tous leurs secrets. Avec Francesca qui n'hésite pas à chercher des colocataires, nous faisons la connaissance D'Eileen, de Chris, d'Ian et de Marya.
Cette colation , au fil du livre, met en évidence des thèmes comme l'amitié, la solidarité, la maltraitance, le deuil.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
HamisoitilHamisoitil   15 août 2012
C'était une femme saisissante, encore très belle. Grande et blonde comme sa fille, elle avait beaucoup d'allure, de grands yeux verts, et une peau douce et crémeuse. Grâce à son coach personnel et un régime alimentaire très strict, elle restait dans une forme éblouissante. Pour leur déjeuner, elle portait un manteau de fourrure, des boucles d'oreilles en saphir, et une robe en lainage bleu marine très chic de chez Dior. Les hommes tournaient autour d'elle comme une abeille autour d'un nectar, mais aucun ne s'attardait bien longtemps auprès d'elle. Elle était un peu trop excessive, un poil trop excentrique, elle avait l’allure d'une femme trop chic et trop choyée. Lorsque Francesca qualifiait sa mère d'originale, c'était pour ne pas dire qu'elle avait un grain. (Page 54)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HamisoitilHamisoitil   16 août 2012
Quel que soit l'âge, c'est toujours un peu effrayant de s'engager dans une relation. Plus on vieillit, plus la personnalité s'affirme, plus on construit sa vie, et plus il devient difficile d'assembler les pièces du puzzle. (Page 215)
Commenter  J’apprécie          60
HamisoitilHamisoitil   16 août 2012
- Les violences physiques sont une chose épouvantable, mais la violence psychologique est presque aussi grave, et elle crée aussi une dépendance. La victime reste avec son bourreau, ou bien revient vers lui, dans l'espoir de renverser la vapeur et de le convaincre qu'elle est quelqu'un de bien. Mais elle ne récolte que des reproches. Et, parfois, elle se fait tuer. (Page 183)
Commenter  J’apprécie          20
fred68pianofred68piano   10 avril 2015
Le 24 décembre au soir, lorsque Francesca ferma la galerie, elle fut frappée par le fait qu'aucun de ses parents ne l'avait incluse dans leurs projets de réveillon. Chacun avait toujours eu son propre programme, ce qui avait conféré une importance d'autant plus grande à ses vacances avec Todd. Mais cette année Todd avait organisé quelque chose de son côté. Francesca, elle, avait refusé deux invitations. D'humeur mélancolique, elle préférait rester seule. En rentrant chez elle, elle vit les cartons de Todd entassés dans le hall, et la tristesse l'envahit. Comment aurait-il pu en être autrement ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
YesAgainOneMorePageYesAgainOneMorePage   10 janvier 2018
Il s'inquiétait, mais il savait aussi que Francesca était forte et avait la tête sur les épaules. Elle avait survécu trente ans, avant qu'il n'entre dans sa vie. Il supposait donc qu'elle saurait se débrouiller. Elle lui manquerait. Elle n'était peut-être pas la femme qui lui fallait, mais elle n'en était pas moins spécial, une personne qui avait marqué sa vie.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Danielle Steel (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danielle Steel
Vidéo de Danielle Steel
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Honneur et courage, Danielle Steel

Qui est l'auteur du livre ?

Danielle Steel
Anna Gavalda
Marc Levy
Agatha Cristie

8 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : Honneur et courage de Danielle SteelCréer un quiz sur ce livre
.. ..