AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Magdeleine Paz (Autre)
ISBN : 2070367878
Éditeur : Gallimard (02/07/1976)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 325 notes)
Résumé :
La Rue de la Sardine, à Monterey en Californie, c'est un poème ; c'est du vacarme, de la puanteur, de la routine, c'est une certaine irisation de la lumière, une vibration particulière, c'est de la nostalgie, c'est du rêve.
La Rue de la Sardine, c'est le chaos. Chaos de fer, d'étain, de rouille, de bouts de bois, de morceaux de pavés, de ronces, d'herbes folles, de boîtes au rebut, de restaurants, de mauvais lieux, d'épiceries bondées et de laboratoires.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
sylvaine
  30 juillet 2018
Rue de la sardine Monterey, publié en 1945.
Monterey est un port californien connu pour ses conserveries de sardines . C'est la pêche , les bancs de sardine qui rythment la vie de Monterey . Comment vous parlez mieux que l'auteur de cette Rue à nulle autre pareille: "La rue de la Sardine, à Monterey en Californie, c'est un poème; C'est du vacarme, de la puanteur, de la routine, c'est une certaine irisation de la lumière, une vibration particulière, c'est de la nostalgie, c'est du rêve. " le décor est planté reste à faire la connaissance des habitants . L'épicier Lee Chong celui chez qui on trouve tout ce dont on a besoin, surtout celui à qui toute la rue doit de l'argent. A côté Mack et ses amis habitent le Palais des coups, de l'autre côté du terrain vague Dora tient le Drapeau de l'ours lieu de rencontres incontournable , et puis de l'autre côté de la rue habite Doc le propriétaire du Laboratoire Biologique de l'Ouest. Les temps sont durs, l'argent manque à tous mais avec alcool, bonne humeur et joie de vivre il semblerait qu'on vive pas si mal que cela Rue de la Sardine. ... Alors bien sur dans ce court roman Steinbeck use et abuse d'un ton enjoué, de péripéties cocasses mais ne vous y fiez pas trop , Steinbeck une fois de plus nous parle des plus pauvres, des démunis . Quelle plume , quel roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Crazynath
  19 avril 2017
Je continue tranquillement ma découverte de l'oeuvre de Steinbeck avec cette Rue de la Sardine.
La Rue de la Sardine, c'est avant tout une fresque sociale, un instant volé au temps dans un quartier pauvre de Monterey.
Steinbeck, raconte avec beaucoup de tendresse une tranche de vie de certains acteurs de ce quartier plutôt mal famé. Ici, ce sont les rois de la débrouille qui côtoient les filles de mauvaise vie et on ne peut s'empêcher de les trouver attachants .
Le personnage central, Doc, un homme empreint d'humanité et de respect envers ses congénères humains concentre autour de lui une belle brochette de personnages tous plus pittoresques les uns que les autres. La bande de Mack et de ses tire-au-flanc remporte la palme dans la catégorie sourire. Comment rester sérieuse quand Steinbeck nous raconte une improbable et fort pittoresque chasse à la grenouille ?
Cette Rue de la sardine est une histoire beaucoup plus riche qu'en apparence. On ne peut s'arrêter à l'humour certes présent dans ce livre, car la vison de Steinbeck du monde qui l'entoure et surtout celui des petites gens est pleine de réalisme même s'il y souffle un vent d'optimisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
Allantvers
  18 juin 2017
Un livre doudou, à lire et relire en ronronnant les jours de grisaille.
"La rue de la sardine" est un univers entier, et par commodité je le range dans un monde parallèle affranchi du temps afin de pouvoir le réactiver à loisir : un climat de bout du monde et de bord de mer, un bazar foutraque fait d'hommes dolents et jouisseurs, de grenouilles et whisky, de beuveries joyeuses et de noblesse d'âme, où l'épicerie De Lee contient toutes les besoins matériels et où le bordel de Dora tient lieu d'église.
Toute l'humanité douce amère de Steinbeck dans ce petit livre qui fait du bien.
Commenter  J’apprécie          250
sarahdu91
  25 janvier 2019
Un petit épisode du côté de la Californie chère à Mr Steinbeck, une petite tranche de vie pourrait-on dire aussi.
C'est toute une vision d'un peuple sans travail, qui essaye tant bien que mal de s'en sortir, à coups de boisson, à coups de parlotte matinale au bar du Rocher, à coups de pêche à la sardine, au maquereau, à la grenouille ou autre.
L'essentiel c'est d'essayer de vivre malgré tout, c'est la Rue de la sardine, si bien décrite et parfois si criante de vérité.
Un pur moment de délicatesse et des descriptions toujours aussi bien exprimées.
Commenter  J’apprécie          170
Malivriotheque
  02 décembre 2013
Les habitants de Cannery Row à Monterey voient leur quotidien rythmé par la vie du port et animé par quelques figures emblématiques...
Je dois tout d'abord avouer que si mon Book Club n'avait pas choisi ce titre, je ne m'y serais pas attardé de moi-même : la vie de paumés qui errent toute la journée tout en buvant de l'alcool, très peu pour moi. Mais c'est Steinbeck. Mais je l'ai lu en V.O. Mais c'est tout de même plaisant à lire, ne serait-ce que les descriptions de la vie marine à marée haute et basse.
Les personnages sont attachants, certes, mais je n'ai pas du tout apprécié (comme je pouvais m'y attendre) ce groupe d'hommes sans travail fixe qui boivent toute la journée et ne savent rien faire sans tout casser comme de vrais gamins.
Steinbeck s'attache à nous faire partager un bout de vie des habitants de Monterey, à nous faire comprendre que l'Amérique ce n'est pas que du rêve et des paillettes à Hollywood. Il y a comme un fond d'étude ethnologique dans cette histoire, ce qui est finalement le but le plus intéressant de cet ouvrage. Il ne s'y passe rien de bien passionnant, comme dans la vie de tous les jours et de tout un chacun. L'Amérique ouvrière, l'Amérique au chômage, l'Amérique... sous un angle qu'elle préfèrerait que le Monde ignore. Steinbeck, c'est l'écriture vraie, sur la vraie vie. Peu importe si on trouve cette histoire intéressante ou non. Tout ce qu'il y a à retenir, c'est qu'elle est intemporellement triste de vérité(s).
Lien : http://livriotheque.free.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
goodgarngoodgarn   20 septembre 2012
- Ce qui m'a toujours frappé, dit Doc, c'est que les choses que nous admirons le plus dans l'humain: la bonté, la générosité, l'honnêteté, la droiture, la sensibilité et la compréhension, ne sont que des éléments de faillite, dans le systèmeoù nous vivons. Et les traits que nous détestons: la dureté, l'apreté, la méchanceté, l'égoisme, l'intérêt purement personnel sont les éléments mêmes du succès. L'homme admire les vertus des uns et chérit les actions des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
AllantversAllantvers   14 juin 2017
Quelqu'un devrait se décider à écrire un essai sur les effets moraux, physiques et esthétiques du modèle T sur la nation américaine. Deux générations d'Américains en savent davantage sur les engrenages de la Ford que sur le clitoris, sur le système planétaire de son changement de vitesse que sur le système solaire des étoiles.
Chez nous, le modèle T a modifié pour une grande part la notion de propriété. Les clefs anglaises ont cessé d'être un objet personnel, et une pompe pour gonfler les pneus appartient désormais à celui qui l'a ramassée en dernier. U très grand nombre des bébés de l'époque a été conçu dans un modèle T, et beaucoup y sont nés. La fameuse théorie du "home" anglo-saxon a été tellement bouleversée qu'elle ne s'en remettra jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Bruno_CmBruno_Cm   24 août 2015
... entre tous, Gay était un mécanicien de génie. Le terme n'a pas encore été créé, pour les mécaniciens de génie : il faudrait bien en trouver un ! Il existe des hommes qui n'ont qu'à regarder, à écouter, à tripoter une vis ou un boulon, aussitôt la machine démarre ! En vérité, il y a des hommes dont la seule présence inspire une machine. Gay était de ceux-là.
Commenter  J’apprécie          110
GriffeGriffe   24 décembre 2012
Comme il aimait la vérité, il leur dit simplement la vérité : il était devenu nerveux et, de surcroît, il désirait voir du pays, aspirer l'odeur de la terre, contempler l'herbe, les arbres, les oiseaux, jouir des paysages, et pour cela, le meilleur moyen n'était-il pas de voyager à pied? Cette vérité ne lui attirait pas la sympathie des gens : ils fronçaient le sourcil, hochaient la tête ou se moquaient, comme s'il avait été un imposteur. Et certains même, craignant pour leurs filles ou leurs porcs, lui conseillaient de détaler et au plus vite, s'il tenait à sa peau.
Il prit une sage résolution : il cessa de dire la vérité.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AllantversAllantvers   11 juin 2017
Notre Père, qui travaillez à même la Nature, vous qui avez donné le don de survie au rat d'égout et au coyote, à la mouche, à la mîte et au rouge-gorge, vous devez être éperdus d'amours pour les voyous et les salauds, et pour Mack et ses gars. Vous aimez les vertus, les grâces, la fantaisie et la paresse. Notre Père, qui travaillez à même la Nature.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de John Steinbeck (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Steinbeck
Des souris et des hommes
A partir du 18 avril 2017 NOMINATION 2015 – MEILLEUR SPECTACLE THEATRE PRIVÉ
L'histoire d'une amitié inconditionnelle entre George, petit vif et réfléchi et Lennie, l’infantile colosse aux mains dévastatrices. Dans l'Amérique rurale des années 30, les deux amis parcourent la Californie à la recherche de travail dans les ranchs. Ils entretiennent un même rêve : acquérir le pécule qui leur permettra d’acheter une petite ferme, synonyme de liberté et de paix. www.michodiere.com
autres livres classés : Californie (États-Unis)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Des souris et des hommes

En quelle année est paru ce roman de John Steinbeck ?

1935
1936
1937

10 questions
641 lecteurs ont répondu
Thème : Des souris et des hommes de John SteinbeckCréer un quiz sur ce livre
.. ..