AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9781780749181
304 pages
Oneworld Publications (29/10/2015)
4.32/5   11 notes
Résumé :
Gloria Steinem—writer, activist, organizer, and one of the most inspiring leaders in the world—now tells a story she has never told before, a candid account of how her early years led her to live an on-the-road kind of life, traveling, listening to people, learning, and creating change. She reveals the story of her own growth in tandem with the growth of an ongoing movement for equality. This is the story at the heart of My Life on the Road.
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Deslivresetlesmots
  07 novembre 2016
Comme beaucoup d'autres personnes je pense, j'ai découvert Gloria Steinem lorsque Emma Watson a ouvert son club de lecture féministe et a proposé son autobiographie, My Life on the Road, comme première lecture. Je ne l'ai pas lu à ce moment là mais j'ai ajouté tous les livres sélectionnés dans ma liste de lecture, pour m'éduquer un peu sur le féminisme et en apprendre plus sur les grandes actrices du mouvement.
Je ne connaissais pas grand-chose de Gloria Steinem auparavant, en fait, même pas son nom, seulement l'existence du magazine Ms. sans plus. Maintenant que j'en connais plus sur elle et tout ce qu'elle a fait, j'ai sacrément honte de mon ignorance. Et finalement, quand je vois qu'aucun de ses livres n'a été traduit en France, je comprends mieux. D'ailleurs, ça semble être le cas d'énormément de féministes et de militantes anglo-américaines, peu importe combien elles sont importantes et primordiales dans l'histoire de ce féminisme. C'est pire encore pour l'afroféminisme : je pensais qu'une auteure aussi nécessaire que bell hooks était traduite en France, mais en écoutant cette table ronde autour de la publication de Ne suis-je pas une femme en 2015, j'ai compris que le problème était d'une ampleur beaucoup plus grande que ce que je pensais. Enfin, c'est une toute autre discussion…
Pour revenir à Gloria Steinem, elle a vécu (et vit toujours, je n'en doute pas) des expériences si diverses et enrichissantes, que son livre ne pouvait pas être autre qu'intéressant et enrichissant. On apprend beaucoup à sa lecture, sur les personnes qui décident – ou ont besoin plus précisément – de vivre sur la route, d'être en perpétuel voyage et de toujours rencontrer de nouvelles personnes. Steinem n'a pas seulement voyagé au sein même des États-Unis mais dans de nombreux autre pays, dont l'Inde où elle a passé beaucoup de temps et rencontré des personnes qui suivaient les enseignements de Gandhi en matière de lutte non violente. Elle a aussi appris énormément auprès des First Nations aux États-Unis, des Américains natifs. Dans leur manière de vivre, leur rapport à la nature ou encore leur façon de communiquer où chacun a la parole et où cette dernière est si importante qu'on ne parle pas pour ne rien dire. Il est primordial de s'écouter et d'apprendre des expériences des autres. Steinem nous rappelle que le monde irait bien mieux si on appliquait certains de ces enseignements…
Dans son livre, elle parle bien évidemment de féminisme et de tout ce qu'elle a pu faire en tant que militante, notamment avec la création du journal Ms. et tout ce que cela a pu entraîner comme action positive et comme obstacle. Enfin, Gloria Steinem est également une femme très engagée en politique et nous explique tout ce qu'elle a pu faire pour soutenir et participer aux campagnes politiques de certains politiques (dont Hillary Clinton). J'ai trouvé particulièrement effarant qu'en parlant de deux élections en arrière, elle évoque les problèmes que certaines personnes pouvaient avoir pour voter, dont des Africains-Américains – comme par hasard. C'est déjà écoeurant en soi, mais quand je vois maintenant sur Internet tous les témoignages qui montrent à quel point il est presque impossible pour certaines personnes de voter, et qu'il est fait en sorte de leur mettre des bâtons dans les roues jusqu'à ce qu'elles n'aient plus d'autres choix que d'abandonner… Tout cela montre bien que rien n'a évolué. Qu'il est facile de se prétendre être une démocratie – dont le système américain vient en fait des Natifs Américains, comme nous le rappelle Gloria Steinem, et non de la Grèce Antique comme certains aiment à le penser – en surface et d'écraser soigneusement une partie toute choisie de la population.
Gloria Steinem, et son récit, sont infiniment inspirant parce qu'ils montrent qu'il est possible d'agir, même à petite échelle, pour aider certaines personnes et pour amener un peu de changement. J'ai tendance à être affreusement pessimiste vis-à-vis de ce genre de combat, mais Gloria Steinem apporte un peu de lumière et de confiance, et c'est toujours bon à prendre.
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lecturesdamerique
  16 février 2016
Voici un livre galvanisant. My Life On The Road est à la fois un voyage dans le temps, dans l'espace et dans le monde des idées. Figure féministe américaine depuis les années 1960, Gloria Steiner a passé sa vie à écrire articles, livres ou discours, à organiser meetings et conférences, à fédérer des groupes et à soutenir la cause des droits civiques pour toujours plus d'égalité. Et pour ce faire, elle a sillonné les États-Unis durant cinq décennies, passant rarement plus d'une semaine chez elle. Elle se définit elle-même comme « a feminist itinerant organizer ». Pour Gloria Steiner, il est essentiel d'aller vers les gens pour mieux comprendre les enjeux, convaincre et fédérer. le voyage est synonyme d'ouverture, de rencontres et d'apprentissage au contact des autres. Sur la route, elle le fut dès son enfance et le livre s'ouvre sur une émouvante évocation de la vie de bohème qu'elle vécut avec ses parents. Elle aspirait à une vie conventionnelle : mariage, enfants et stabilité mais la vie en décida autrement et son engagement pour la cause des droits civiques et du féminisme la projeta sur les routes.
Il y a beaucoup de sagesse à puiser dans ce récit. Femme remarquable, Gloria Steinem s'adresse à nous en toute simplicité. Elle se fait passeuse d'histoires, la sienne et celle des autres et se livre à un plaidoyer en faveur du voyage, aussi modeste soit-il. Car l'auteur croit à la puissance des rencontres. On comprend dans son livre que la circulation des idées et la construction d'un monde nouveau passent par là.
Ce livre est passionnant car son auteur a contribué à de nombreux bouleversements politiques outre-atlantique. Elle a toujours été au côté de ceux qui prônaient le changement pour plus d'égalité, que ce soit les femmes, les afro-américains, les amérindiens ou les travailleurs pauvres. Son témoignage et ses anecdotes en sont d'autant plus précieux.
Pour conclure, c'est une lecture exaltante et dynamisante que je vous conseille vivement.
Lien : http://lectures-d-amerique.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JulieJuz
  21 janvier 2016
Son livre parle de sa vie à travers ses voyages, ses engagements et ses questionnements, ses apprentissages aussi. Et pourtant, dedans, je n'ai pas cessé de me retrouver. Ses mots me donnent du pouvoir, de la force, de l'inspiration et me poussent à réfléchir à moi, en tant que femme, évidemment, en tant que blanche, aussi (puisque sa lutte touchait de près la lutte contre le racisme), en tant qu'Européenne, etc. le livre nous remet doucement à notre place, nous fait en prendre conscience et, pour ma part, me pousse à voir comment je pourrais l'améliorer et améliorer celle des autres. Loin d'être moralisateur, donneur de leçons, le livre de Gloria Steinem est plutôt un moteur, la petite étincelle qui peut tout déclencher. Je ne dis pas que ce sera le cas pour moi, je n'en sais d'ailleurs rien. Mais je sais qu'elle aura pris le temps de me parler et de me pousser à m'interroger pour un mieux. Quand ce mieux arrivera-t-il ? Peut-être est-il déjà en train de s'installer à l'heure où j'écris ces quelques lignes qui vantent les mérites d'un simple bouquin.
Lien : https://juliejuz.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chachourak
  25 juin 2016
Gloria Steinem est une activiste américaine qui a voyagé toute sa vie à travers les Etats-Unis -et même en Inde. En passant par les campus, les villes et les débats politiques, elle a participé à de nombreuses manifestations pour y défendre la cause féministe. My Life on the Road est composé à 90% des souvenirs de Gloria Steinem… et de bullet points. Malheureusement, je n'ai pas du tout accroché à cet aspect du livre. L'accumulation de souvenirs racontés ainsi m'a franchement ennuyée et très rapidement lassée. J'ai trouvé que les expériences racontées devenaient rapidement redondantes et pas représentatives de quoi que ce soit. Ces éléments accumulés m'ont donné l'impression d'être simplement ajoutés bout à bout sans rien construire de cohérent ni construire d'analyse. Si ce livre m'a peu plu, c'est peut-être parce qu'il était très féministe, et très premier degré. Je ne suis pas particulièrement sensible à cela et c'est sans aucun doute ce qui m'a ennuyée.
Lien : http://ulostcontrol.com/our-..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
JulieJuzJulieJuz   21 janvier 2016
I can go on the road - because I can come home. I come home - because I'm free to leave. Each way of being is more valued in the presence of the other. This balance between making camp and following the seasons is both very ancient and very new. We all need both.
Commenter  J’apprécie          30
JulieJuzJulieJuz   21 janvier 2016
Wilma said many Native people believed that the earth as a living organism would just one day shrug off the human species that was destroying it - and start over. In a less cataclysmic vision, humans would realize that we are killing our home and each other, and seek out The Way. That's why Native people were guarding it.
Commenter  J’apprécie          20
JulieJuzJulieJuz   21 janvier 2016
No wonder oral history turns out to be more accurate than written history. The first is handed down from the many who were present. The second is written by the few who probably weren't.
Commenter  J’apprécie          40
JulieJuzJulieJuz   21 janvier 2016
All agreed that the paradigm of human organization had been the circle, not the pyramid or hierarchy - and it could be again.

I'd never known there was a paradigm that linked instead of ranked.
Commenter  J’apprécie          20
JulieJuzJulieJuz   21 janvier 2016
Until then, I had imagined myself alone in believing that spiders should be totem of writers. Both go into a space alone and spin out of their own bodies a reality that has never existed before.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Gloria Steinem (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gloria Steinem
"Une citation, c'est l'essence d'une histoire. Nous avons besoin des histoires pour communiquer des idées, des connaissances, la justice, la colère, l'humanité, l'espoir, le rire. Bref, tout ce qui nous permet de comprendre et de nous sentir compris. Nous avons tous besoin de mots qui racontent notre histoire personnelle. J'espère que vous en trouverez quelques-uns ici."
En quelques phrases, cette quatrième de couverture a de quoi séduire. De slogans, il sera question, mais pas que. Signé par l'iconique figure féministe Gloria Steinem, cet essai est un condensé de la lutte qui l'anime. A toute personne, comme moi, n'ayant encore jamais lu les écrits de la célèbre journaliste activiste américaine, cet essai est une très bonne introduction à ses idées et réflexions, et fera, j'en suis certaine, écho à tout esprit féministe quel qu'il soit. Cette bataille loin d'être terminée, comme le pense certain.e.s petit.e.s malin.e.s, n'est que le balbutiement d'une rage et d'une indignation nourricières.
Un très beau livre à mettre sous le pied du sapin...
Lien blog : http://bookncook.over-blog.com/2020/12/podcast-la-verite-vous-liberera-mais-d-abord-elle-vous-mettra-en-rage-gloria-steinem.html
+ Lire la suite
autres livres classés : féminismeVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1393 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre