AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782881890437
Éditeur : Editions Anthroposophiques Romandes (01/01/1990)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :



L'homme moderne ressent un profond besoin de liberté. Dans ce livre, Rudolf Steiner montre que ce besoin ne repose pas sur une illusion. Il fonde la réalité de la liberté et la possibilité d'actes libres sur l'expérience du "penser pur qui s'élève au monde spirituel et fait naître du monde spirituel les impulsions des actes moraux."

L'être humain découvre en lui-même sa propre nature spirituelle et sa faculté d'imagination cré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Floga
  02 mars 2018
livre à lire seul, à deux puis à partager en groupe
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   18 juin 2017
Le matérialisme ne pourra jamais fournir une explication rationnelle du monde. Car toute explication commence par ce fait qu’on conçoit des idées sur les phénomènes. Le matérialisme lui-même part d’idées sur la matière, d’idées sur les phénomènes matériels. Il se trouve donc devant un double ordre de faits : d’une part, le monde matériel, d’autre part, les idées que l’on se fait de lui. Or, il cherche à expliquer ces dernières comme des phénomènes purement matériels, estimant que la pensée se produit dans le cerveau comme la digestion dans l’appareil digestif. C’est attribuer à la matière, en plus de ses facultés mécaniques et organiques, celle de penser lorsque certaines
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   31 janvier 2018
Notre pensée n’est pas individuelle comme notre sensibilité. Elle est universelle. Si elle acquiert un caractère individuel en chacun de nous, c’est seulement parce que nous la rapportons à notre sensibilité. Les hommes se distinguent les uns des autres par les nuances particulières dont ils revêtent l’essence universelle de la pensée. Un triangle n’a qu’un concept. Il n’importe pas au contenu de ce concept que ce soit la conscience humaine A ou B qui le conçoive. Mais chacune de ces consciences humaines le conçoit d’une manière individuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   31 janvier 2018
Il est absolument arbitraire de tenir pour une totalité, pour un tout achevé, ce que nous apprenons des choses par la simple perception, et d’y ajouter l’activité pensante comme un surplus qui n’a rien à faire avec les choses elles-mêmes.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Rudolf Steiner (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rudolf Steiner

RUDOLF STEINER Artiste et enseignant - L'art de la transmission - Céline Gaillard
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=37325 Rudolf Steiner, tout comme Kandinsky, Klee ou encore Beuys furent tout à la foi...
autres livres classés : spiritismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1247 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre