AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222625403X
Éditeur : Albin Michel (30/04/2014)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Rabbi Nahman de Braslav est, avec son grand-père le Baal Chem Tov, la figure la plus marquante du hassidisme, ce mouvement mystique juif né au XVIIIe siècle et qui fait de la joie la voie la plus directe pour faire entrer Dieu dans sa vie. Dans la dernière période de son enseignement, il a délaissé la voie classique du commentaire biblique pour s’exprimer au travers de contes. Sous leurs dehors populaires, « Le Marchand et le Pauvre », « Le Maître de prière » ou enc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bluedove
  18 août 2015
Pour l'instant, le livre me plait beaucoup. Je suis une profane et je commence seulement à m'intéresser au Judaïsme. Cette religion m'apaise et je suis assez contente de commencer par ce livre. Il y a un petit conte agrémenté de commentaires très enrichissants.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   13 juin 2015
L’évocation du roi astrologue est un moyen d’exprimer la coexistence paradoxale de la prescience de Dieu et du libre arbitre de l’homme. Dieu connaît tout d’avance et néanmoins il donne à l’homme la faculté de choisir. Or le roi insiste tout particulièrement sur un point qui constitue un aspect essentiel de la doctrine hassidique : même dans sa chute, l’homme ne doit pas se laisser aller à la tristesse, car c’est le plus grand des péchés.

En effet, elle retire à l’homme ses forces vitales et lui ôte la possibilité de changer. La tristesse et la culpabilité se nourrissent mutuellement à l’infini. La tristesse plonge l’homme dans la passivité : il s’abandonne aux péchés pour oublier et il en arrive à un point de non-retour. Isaac Luria affirme même avec force que si l’homme est puni, c’est parce qu’il n’est pas suffisamment joyeux et content.

Même après la déchéance et la chute, il est interdit de désespérer et il faut demeurer dans un sentiment de joie perpétuelle, car c’est le seul moyen de remonter. (pp. 358-359)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   27 octobre 2017
Chaque jour, il faut danser, fût-ce seulement par la pensée"
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : kabbaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre