AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226318237
Éditeur : Albin Michel (30/05/2018)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 142 notes)
Résumé :
Le lendemain de Noël, alors qu'une tempête de neige fait rage sur l'île de Sandhamm, le cadavre de la correspondante de guerre Jeanette Thiels, connue pour ses prises de position virulentes contre certaines personnalités d'un parti conservateur, est retrouvé sur la plage. Le meurtre pourrait être politique, mais il pourrait aussi avoir été commis pour des raisons plus personnelles.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  15 octobre 2018
Sixième tome d'une série venue du froid , mettant en scène, l'inspecteur Thomas Andreasson épaulé (parfois), par son amie d'enfance , l'avocate, Nora Linde.
Bien que j'ai pris cette série en cours de route à partir du 3° tome, je me suis attachée à ces personnages récurrents et à leurs petites familles. le dosage entre l'enquête, le suspens et la vie privée de ces amis est bien dosé; ainsi que le dépaysement.
Tout commence sur l'île de Sandhamn, (où Nora a hérité de deux maisons), , un cadavre est trouvé sur la plage le 25 Décembre… obligé de bouleverser leurs vacances, tout le commissariat où travaille Thomas est en effervescence. La morte est une journaliste engagée, correspondante de guerre, elle laisse une adolescente de 13 ans…
Cette enquête se déplace sur la terre ferme, et l'île n'a qu'un "rôle secondaire". A la différence de certains tomes que j'ai pu lire, celui-ci est de facture plus classique, ce sont uniquement les policiers qui enquêtent, Nora étant empêtrée dans des problèmes d'ordre professionnel (corruption, paradis fiscaux) et privés (son ex mari a l'air de vouloir revenir vers elle, après l'avoir bien fait morfler !) . Reviendra-t-il, ou pas ? Vous verrez bien…
Si la vie familiale de nos personnages est présente, l'auteur aborde des thèmes plus vastes et profonds. On sent que le parti d'extrême droite qui monte, qui monte , en Suède , l'inquiète au plus haut point , ainsi que le sort réservé aux émigrés.
Malgré la gravité des idées, je me suis sentie "confortable" dans cet épisode.
Ce qui est assez prodigieux de la part de l'auteur qui nous assène (sans pitié !) , des températures extérieures de -18° et la nuit noire dés 15h ...
C'est ce qui est bien dans les séries , on a l'impression de fréquenter des amis de longue date, qu'on voit peu mais dont on se soucie …

Challenge Mauvais Genres 2018/19.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          514
missmolko1
  07 octobre 2019
Viveca Sten est une de mes auteures favorites et c'est toujours un plaisir de retourner à Sandhamn aux côtés de Nora et Thomas. Retour sur l'île est le sixième tome et encore une fois j'ai trouvé l'enquête passionnante.
Une célèbre journaliste est retrouvée morte sur la petite île, le lendemain de Noël. Cette quadragénaire avait pour habitude d'écrire des articles qui suscitait la polémique, dénoncer le mauvais traitement des femmes au Moyen-Orient et enquêter actuellement sur une partie d'extrême droite raciste. A-t-on voulu la faire taire ? C'est à cette question que Thomas est son équipe vont tenter de répondre.
Je le disais plus haut, cette enquête est passionnante. J'adore quand une petite pointe de politique vient se glisser dans une intrigue, cela amène souvent beaucoup de suspense. Viveca Sten souligne ici un point important en Suède : l'immigration et le racisme, sujet qui fait débat en Suède mais pas uniquement puisque l'on pourrait appliquer cela a toute l'Europe. Elle aborde très bien la question et cela permet de réfléchir sur la question de l'intégration des étrangers dans la société et des difficultés qu'ils peuvent rencontrer (choc des cultures, apprentissage de la langue…)
J'ai aimé retrouver Thomas et Nora et suivre leur vie à côté de l'enquête. J'ai trouvé Nora très effacé concernant l'enquête, au final elle n'a pas beaucoup participé mais j'ai aimé la suivre dans son travail et puis avec les mouvements me too ou encore balance ton porc, ses tourments ne peuvent laisser aucune femme indifférente.
Il me tarde de lire les tomes suivants, le 10eme sort d'ailleurs dans quelques jours en Suède, j'espère donc que les prochains tomes seront très vite traduits.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
musemania
  16 juillet 2019
Suédoise, Viveca Sten est une auteure dont plusieurs livres traînaient dans ma pile à lire et que je souhaitais découvrir vu ma passion pour les polars et thrillers venant du Grand Nord. Les éditions du Livre de Poche m'ont quelque peu facilité les chose puisque « Retour sur l'île » faisait partie de la sélection pour le mois de juin du Prix des Lecteurs 2019.
C'est donc chose faite, même si je n'avais pas lu précédemment les cinq autres enquêtes de l'inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde. Faut-il les lire dans l'ordre? Je dirais que je suis partagée pour vous donner une réponse catégorique : d'un côté, je pense avoir saisi l'histoire en général puisque des petits rappels des précédents tomes sont faits régulièrement. Mais parallèlement, d'un autre côté, je vous dirais que la psychologie des personnages est sûrement mieux comprise (ainsi que leurs histoires personnelles), si on prend la peine de commencer par les prémisses. Pour ma part, par manque de temps, j'ai donc commencé par la sixième enquête.
Je ne peux pas dire que le livre ne m'a pas plu mais, j'ai un goût d'inachevé qui me reste et perdure après avoir tourné la dernière page. Peut-être est-ce dû au fait que je n'avais pas lu les précédents livres (honte sur moi!) mais aussi parce que j'ai l'impression que c'est quelque chose de plus subtile qui m'a manqué. Je trouve que c'est le genre de livre qui est parfait pour les vacances car il se lit assez facilement mais le problème, c'est qu'il s'oublie tout aussi rapidement ! Je pourrais encore vous en dire les grandes lignes malgré que ma lecture remonte à plus d'un mois mais il ne me laissera pas un goût impérissable pour autant.
Vous aurez compris que pour cette période estivale, c'est le livre parfait qui vous permettra de vous évadez, tout en découvrant la Suède et son froid glacial. Si vous aimez et que vous souhaitez poursuivre l'aventure en compagnie des personnages, sachez qu'une série télévisée a été tirée des livres de Viveca Sten, sous le titre de « Meurtres à Sandhamn » et diffusée sur Arte.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Cigale17
  07 mars 2019
J'avais lu et bien aimé les deux premiers tomes de la série (La Reine de la Baltique et du sang sur la Baltique) et je n'avais pas retrouvé les personnages récurrents de la série depuis lors. Non par désintérêt, seulement parce qu'il y a tant de livres à lire… et que, pour dire vrai, je me suis lassée des polars nordiques ! Pourtant, j'ai retrouvé avec plaisir l'île de Samdhamn et celle d'Harö, les aller-retour en ferry, les contraintes de la vie sur des îles, et l'hiver, assez froid pour que gèle le bord de la Baltique ; du plaisir aussi à retrouver Thomas et Nora.
Thomas Andreasson, le policier récurrent dans les romans de Sten, enquête sur la mort suspecte de Jeannette Theils, célèbre grande reporter, habituée des sujets brûlants, connue pour ses opinions ancrées à gauche et son acharnement à défendre les victimes d'exaction de toutes sortes. Son employeur principal le confirme : elle préparait un grand sujet ; mais non, le journal ne sait pas sur quoi elle travaillait, car elle avait demandé un long congé. Secondé par sa collègue Magrit, Thomas va se retrouver à devoir suivre plusieurs pistes pour trouver l'assassin, des plus évidentes à la plus inattendue. Pour sa part, Nora Linde n'accompagne pas Thomas dans ce tome, contrairement à ce qui se passe dans les deux premiers. Elle se débat dans des problèmes personnels et professionnels, les derniers ne sont d'ailleurs pas résolus à la fin de cette histoire.
J'ai trouvé Viveca Sten, l'auteure de Retour sur l'île, nettement plus engagée socialement que dans les romans précédents. Il se trouve que l'intrigue permet d'aborder différents problèmes de société et donne à voir une Suède bien éloignée du modèle que ma génération affectionnait ! Les problèmes professionnels de Nora donnent l'occasion à l'auteure de traiter de l'évasion fiscale (pardon, de l'optimisation fiscale) et des arrangements des banques et des grands groupes avec les lois. Entre harcèlement sexuel, abus de pouvoir et chantage à l'emploi, l'ambiance est délétère dans la boîte où travaille Nora... Les différentes pistes que suivent Thomas et Magrit vont les mettre en contact avec une femme aussi impitoyable que charmante en apparence, et un garde du corps d'origine américaine au passé assez trouble. Elle dirige un parti d'extrême droite dont il est le factotum. Comme toujours, Thomas prend son enquête très à coeur, au risque même de négliger sa famille pendant cette période de Noël 2008. Il faut dire que les idées du parti Nouvelle Suède le hérissent encore plus qu'avant, si c'est possible, depuis que son collègue Aram, d'origine irakienne, lui a fait des confidences sur son enfance dans l'Irak en guerre et son statut de réfugié à son arrivée en Suède. Ce ne sont là que deux des thèmes traités ou effleurés ; on peut y ajouter la difficulté d'élever des enfants au sein d'une famille monoparentale, l'anorexie, l'homosexualité, l'éthique dans certaines professions, et j'en oublie assurément.
L'enquête est parfaitement indépendante des autres tomes de la série, mais j'ai été soumise à un rattrapage d'enfer en ce qui concerne la vie des personnages récurrents… ce qui m'incite à combler les lacunes en lisant les tomes précédents, et probablement le suivant !
Challenge multi-défis 2019 # 34
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
book-en-stock
  11 juin 2019
Il s'agit du tome 6 d'une série, j'ai commencé par celui-ci, peu importe car il peut tout à fait se lire seul. Les rappels de l'auteur sur des faits précédents lorsque cela est nécessaire permet de s'y retrouver facilement. Il est de toute façon concevable que les personnages aient un passé hors du cadre de l'épisode.
Ecouté en version audio, lu par Raphaël Mathon, c'est mon premier « contact » avec cette auteure. Son style très précis à décrire les petites actions et les détails du quotidien m'a fait penser à une écriture cinématographique. Les dialogues sont également très présents, et là j'ai particulièrement été gênée par la lenteur excessive (à mon goût) du lecteur quand j'imaginais que la situation exigeait des répliques plus rapides et vives.
Les personnages sont cependant bien dépeints et prennent corps dans le récit. le côté psychologique est assez approfondi et permet de lier entre elles les intrigues qui émergent et semblent très distantes au premier regard. Puis au fil de l'enquête, on s'aperçoit que de nombreux éléments convergent au même endroit de façon crédible.
Au final une enquête bien menée, un épisode agréable dans l'atmosphère des fêtes de fin d'année. Rien d'inoubliable toutefois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   02 mai 2018
Viveca Sten, une avocate de Stockholm devenue une des stars du polar suédois au cours des dernières années, ne s’imaginait pas du tout connaître pareil succès avec ses romans, ni voir ses personnages évoluer au petit écran.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   15 octobre 2018
- " Pourquoi as-tu décidé de devenir policier ? " avait-il plutôt demandé.
Aram avait baissé les yeux, l'air gêné.
" Je crois que c'était par gratitude, avait-il fini par dire. Pas pour me faire remarquer ou quoi… je n'essaie pas de jouer les héros. Mais je voulais en somme… remercier d'avoir pu venir ici, que ma famille ait trouvé un havre de paix.
Commenter  J’apprécie          160
iris29iris29   13 octobre 2018
Il lui fallut quelques secondes avant de se reconnaitre. Elle avait de grands cernes sombres autour des yeux, le teint gris. de profondes rides entre le nez et la bouche.
J'ai l'air d'une vieille femme, pensa- t' elle. Où est passé le temps ?
Commenter  J’apprécie          190
iris29iris29   14 octobre 2018
Annoncer un décès deux jours après Noël, c'était dur. Désormais, cette fête serait pour la fille [ 13 ans ] à jamais associée à la mort de sa mère.
Commenter  J’apprécie          230
AproposdelivresAproposdelivres   13 février 2020
Pourvu qu’elle arrive à Sandhamn, tout irait bien. Nulle part elle ne se sentait plus en sécurité.
Jeanette se le répétait comme un mantra tandis qu’elle roulait dans la neige fondue sur l’autoroute. Plusieurs fois, elle dut chasser ses larmes en clignant des yeux pour voir la route. Sur le pont de Skurubron, elle faillit déraper.
Elle dépassa le golf au niveau du pont de Fågelbro sur le canal Strömma. Le ferry partait dans quelques minutes, à trois heures moins le quart. Il fallait qu’elle arrive à temps, c’était le dernier de la journée.
Au bout d’une éternité, le port de Stavsnäs s’ouvrit devant elle. Elle s’engagea sur le parking à moitié plein. Elle dut s’y reprendre à plusieurs fois, mais finit par réussir à fermer la porte de sa Ford.
Le vent lui mordit les joues, la température avait fortement chuté, il devait bien faire moins dix, voire plus froid. Un peu plus loin claquaient les filins d’un mât sans drapeau et, dans la baie, des crêtes d’écume couronnaient les vagues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leslivresmapassionleslivresmapassion   30 novembre 2018
Maman aimait la lavande, elle avait un bain moussant parfumé aux fleurs violettes. Il y en avait toujours une bouteille dans sa salle de bains. Maman.
Soudain son cœur se brisa. Alice se laissa tomber sur le sol de la salle de bains, cala son front contre le bord de la baignoire et fondit en larmes, les deux mains sur le visage.
"Maman" chuchota t-elle.
Elle aurait tout fait pour pouvoir de nouveau la serrer dans ses bras. Ne serait-ce qu'une seule fois.

Elle se blottit contre le mur, hoqueta et gémit jusqu'à ce que sa voix s'épuise. Une plainte qui venait du plus profond d'elle-même, lui serrait la gorge et ne lui apportait aucun soulagement.

Maman ne reviendrait jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Viveca Sten (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Viveca Sten
Chronique de Pascale Frey sur onlalu à propos de l'ouvrage "Les secrets de l'île", de Viveca Sten, paru aux éditions Albin Michel en mai 2016. résumé, roman policier, polar scandinave
autres livres classés : policier suédoisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..