AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782824711546
43 pages
Éditeur : Bibebook (07/06/2013)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Extrait : Mina fut très malheureuse. Les succès que lui avaient valu ses grands yeux bleus si doux et son air si distingué diminuèrent rapidement quand on apprit à la cour qu'elle avait des idées qui contrariaient celles de son altesse sérénissime.

Plus d'une année se passa de la sorte; Mina désespérait d'obtenir la permission indispensable. Elle forma le projet de se déguiser en homme et de passer en Angleterre, où elle comptait vivre en vendant ses... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
popie21
  25 août 2019
Mina de Vanghel est un orage d'été. Elle est jeune, belle et, qualité par dessus toutes recherchée, elle est riche. Elle habite Koenigsberg, ville de Prusse orientale. le grand-duc de C*** souhaite la marier avec son aide de camp favori. Refusant ce mariage arrangé elle quitte en hâte l'Allemagne des années 1820 pour arriver en France où tout ne lui semble que vanités et vacuités.
Un seul être trouve grâce à ses yeux, mais pour l'atteindre elle devra faire un choix…
Sans amour la vie ne vaut d'être vécue, voilà son credo. Ma richesse pour un homme de bien, voilà son refrain. Prête à tout, quitte à y perdre son âme, Mina n'a plus qu'un objectif, une unique raison de vivre : obtenir corps et âme et coûte que coûte l'objet de sa passion ! "Aimer à perdre la raison" aurait chanté Jean Ferrat.
L'écriture De Stendhal est très agréable à lire, sans cultiver une nostalgie excessive, je dois dire qu'un classique ça fait du bien aux yeux.
Au final Mina de Vanghel est une courte mais jolie illustration d'un questionnement millénaire : une vie semblable à un feu d'artifice, intense et fulgurante, est-elle préférable à une vie calme distribuant aléatoirement de jolies fusées colorées que l'on peut prendre le temps de contempler ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          496
Cer45Rt
  02 janvier 2019
C'est une surprise pour moi, qui connaissait Stendhal pour de grands romans comme La Chartreuse de Parme ou le Rouge et le Noir, de le découvrir, auteur d'un court roman, qui n'a rien à voir avec les grands et ambitieux récits cités ci-dessus… Quoique… Quoique… Il y a en effet dans Mina de Vanghel l'ébauche du Rouge et le Noir : une jeune personne, ambitieuse, dotée d'une vive imagination, est amoureuse d'une autre personne, hélas déjà mariée. Tout ça sur fond de société du XIXème siècle.
Et cela donne une histoire d'amour curieuse, étonnante, qui n'a rien à envier à Tristan et Yseult ou à Roméo et Juliette. D'ailleurs, en le lisant, je n'ai pu m'empêcher de penser à un autre grand roman d'amour : La Princesse de Clèves ! Peut-être parce que cette histoire est non moins piquante, non moins originale, non moins passionnée que ladite Princesse de Clèves.
Un court roman, qui n'a rien à envier à de plus longs récits.
Commenter  J’apprécie          180
lecteur84
  31 mai 2018
Ce fut une âme trop ardente pour se contenter du réel de la vie.
Commenter  J’apprécie          130
Laureneb
  10 octobre 2018
Même si c'est un court récit que nous livre Stendhal ici - roman ou nouvelle qu'importe, cela reste un plaisir de lecture, toujours un hommage aux femmes fortes et une description et une analyse de la passion amoureuse. Mina incarnerait l'âme prussienne, forte et résolue, prête à tout, par rapport à la spiritualité charmante mais légère des salons parisiens. Elle écrase donc le récit par son caractère, les autres personnages n'étant que bien trop effleurés pour être intéressants - je me demande bien ce qu'elle trouve à Alfred. Elle donne donc l'impression d'être une manipulatrice, achetant les autres par l'argent.
J'ai bien aimé en tout cas la description de la Savoie - mon département d'accueil avec la vie mondaine dans les stations thermales.
Pas la meilleure oeuvre de Stendhal, mais une lecture rapide et agréable.
Commenter  J’apprécie          50
Taraxacum
  29 avril 2018
Joliment écrit, Mina de Vanghel souffre d'un défaut: son héroïne a du mal à choisir entre son talent pour la manipulation et son désir d'un amour pur et entier. Résultat, ça alterne entre les moments où elle fait tourner tout son petit monde d'un claquement de doigts dans la position désirée, et ceux, la toute fin par exemple, où elle agit en oie blanche.
La lecture d'un milieu d'après-midi pluvieux quand vous aurez déjà tout lu de cet auteur!
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
popie21popie21   22 août 2019
Mais enfin la lune se leva derrière la montagne de Haute Combe. Son disque brillant se réfléchissait dans les eaux du lac doucement agitées par une brise du nord. De grands nuages blancs à formes bizarres passaient rapidement devant la lune, et semblaient à Mina comme des géants immenses.
Commenter  J’apprécie          280
LaurenebLaureneb   10 octobre 2018
Les Français l'amusaient, mais ils ne la touchaient pas.
"Sans doute, disait-elle à sa mère, qui les lui vantait souvent, ce sont les hommes les plus aimables que l'on puisse rencontrer. J'admire leur esprit brillant, chaque jour leur ironie si fine me surprend et m'amuse ; mais ne les trouvez-vous pas empruntés et ridicule dès qu'ils essaient de paraître émus ?"
Commenter  J’apprécie          30
LaurenebLaureneb   10 octobre 2018
Il manquait à son bonheur de pouvoir ne rien cacher à son ami. Dès qu'on aime, celui qui trompe est malheureux.
Commenter  J’apprécie          40
Cer45RtCer45Rt   01 janvier 2019
les amoureux découvrent de singulières perfections chez la personne qu'ils aiment.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Stendhal (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Stendhal
Stendhal et le Beylisme : Analyse spectrale de l'Occident (1964 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 18 avril 1964. Par Pierre Sipriot. Portrait de Marie-Henri Beyle, dit Stendhal, peint par Olof Johan Södermark en 1840. Avec Julien Cain (haut-fonctionnaire), André Bourin (critique littéraire, producteur, écrivain), Jean Dutourd (écrivain), Marie-Jeanne Durry (universitaire, poétesse), André Maurois (romancier, biographe, conteur, essayiste), Henri Guillemin (critique littéraire, historien, conférencier, polémiste, homme de radio et de télévision), Pierre Moreau (linguiste et théoricien de la littérature), Hubert Juin (poète, romancier, essayiste, critique littéraire) et Christian Murciaux (écrivain). Lectures par Silvia Monfort, René Clermont, Jean Leuvrais et Renaud Mary. Henri Beyle, plus connu sous le pseudonyme de Stendhal (prononcé [stɑ̃.dal]), né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort d'apoplexie le 23 mars 1842 dans le 2e arrondissement de Paris, est un écrivain français, connu en particulier pour ses romans "Le Rouge et le Noir" et "La Chartreuse de Parme". Stendhal aurait voulu consacrer sa vie à la rêverie, à la « chasse au bonheur », aux arts et à l'amour ; bien malgré lui, il a eu une vie mouvementée. Après la mort d'une mère trop aimée, il souffre d'une enfance étouffante à Grenoble auprès d'un père qu'il méprise et d'un grand-père qu'il adore. Il trouve refuge dans la littérature avant de partir de Grenoble, en 1799, pour aller étudier à Paris. En réalité, il s'est découvert une vocation, et abandonne ses études : il veut être "comic bard", il rêve d'écrire des comédies. Ses cousins Daru le forcent à entrer au ministère de la Guerre. C'est ainsi qu'il est envoyé à Milan en mai 1800. Il découvre, émerveillé, en même temps la guerre, l'Italie, l'opéra, l'amour et le bonheur. Il ne cessera de retourner en Italie entre ses missions administratives. De tempérament timide et romanesque, souffrant de l'hypocrisie de la société de son temps, il invente pour lui-même une « méthode pratique du bonheur », le beylisme. Perdant son emploi au moment de la chute de l'Empire, il se consacre à ses passions : l'Italie, la musique, la peinture. Il écrit un ouvrage dont on résume le titre en "Vie de Haydn, Mozart et Métastase", puis il écrit "Histoire de la peinture en Italie", dont il perd le premier manuscrit dans la Retraite de Russie, et "Rome, Naples et Florence", journal de sensations plutôt que guide touristique. En 1819, son chagrin d'amour pour Matilde Dembowski lui fait écrire un traité, "De l'amour", tentative d’analyse du sentiment amoureux, paru en 1822, dont à peine quarante exemplaires seront vendus. C'est à partir de 1827, à l'âge de quarante-quatre ans, qu'il se lance dans le roman, avec "Armance", mal compris de ses contemporains ; puis c'est "Le Rouge et le Noir", paru juste après la Révolution de Juillet 1830, qui lui confère une certaine notoriété, dont il ne profite pas, ayant été nommé consul à Civitavecchia par le gouvernement de Juillet. Malgré l'ennui dans lequel le plongent ses nouvelles fonctions, Stendhal ne cesse d'écrire : il commence des autobiographies ("Souvenir d'égotisme", "Vie de Henry Brulard") et des romans ("Lucien Leuwen", "Lamiel"), qu'il n'achève pas. Lors de l'un de ses congés à Paris, il écrit "La Chartreuse de Parme", qui suscite l'admiration d'Honoré de Balzac. Il meurt à Paris le 23 mars 1842, à la suite d'une crise d'apoplexie survenue en pleine rue quelques heures auparavant. Ses romans de formation "Le Rouge et le Noir" (1830), "La Chartreuse de Parme" (1839) et "Lucien Leuwen" (inachevé) ont fait de lui, aux côtés de Balzac, Hugo, Flaubert ou Zola, un des grands représentants du roman français au XIXe siècle. Dans ses romans, caractérisés par un style économe et resserré, Stendhal cherche « la vérité, l'âpre vérité » dans le domaine psychologique, et campe essentiellement des jeunes gens aux aspirations romantiques de vitalité, de force du sentiment et de rêve de gloire.
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : romantismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La chartreuse de Parme

De quel pays est originaire le héros du roman ?

France
Italie
Espagne
Allemagne

10 questions
189 lecteurs ont répondu
Thème : La Chartreuse de Parme de StendhalCréer un quiz sur ce livre