AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755615125
Éditeur : Hugo et Compagnie (03/07/2014)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 199 notes)
Résumé :
Que se passe-t-il quand on passe de la liaison à la vie de couple ? S'aimer est simple, se faire confiance est parfois plus difficile...
La serie phénomène de C. S. Stephens est de retour, avec son couple désormais mythique : Kiera et Kellan.
Dans Indécise, le premier volet de la trilogie, Kiera s'était retrouvée en plein milieu d'un triangle amoureux, avec son lot de mensonge, de trahison et de souffrance.
S'ils sont parvenus à s'avouer leur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
livrevie
  03 août 2014
Attention critique-roman!
Avertissement: « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite ».
Les rues défilent à travers les vitres du taxi qui me conduit vers cet endroit inconnu. Il s'arrête devant un bâtiment dont la façade a dû être refaite récemment. le ciel est déjà bas ce soir, mais je distingue nettement la librairie qui se dresse à ses côtés. Les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-du-ciel-et-de-la-mer ont un drôle d'humour. le diable qui fraye avec les anges. J'ouvre la porte et attends patiemment que le chauffeur me rende ma monnaie, l'équivalent du prix d'un livre, ce n'est pas rien.
Je pousse la porte en bois massif qui donne sur un long couloir où trône une galerie de portraits brandissant fièrement un insigne, celui de l'Abstinence Livresque. Ils l'ont fait, ils s'en sont sortis. Moi aussi je peux, il suffit que je m'en convainque. Moi aussi j'aurai mon portrait et mon insigne, et je serai là, au milieu de tous ces héros.
J'arrive dans une salle de taille moyenne, au centre de laquelle sont disposées des chaises en cercle. La lumière semble avoir été placée là uniquement pour illuminer cette ronde, pâle imitation d'un jeu télévisé. Par acquis de conscience, je balaie la pièce du regard pour repérer les caméras de télévisions. Connaissant les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-du-ciel-et-de-la-mer, cela ne serait pas vraiment étonnant.
Un raclement de gorge me sort de ma méditation. Une femme rousse au physique d'hôtesse d'accueil avec son tailleur bleu cintré et ses cheveux tirés en arrière me lance un sourire qui se veut bienveillant mais dans lequel je sens poindre une once d'irritation. Je me garde de faire le moindre commentaire. J'ai un peu de retard, et j'ai horreur d'être en retard. On attire obligatoirement tous les
regards. J'aurais dû partir plus tôt.
Mes mains sont moites, et j'essaie de les essuyer discrètement sur la petite jupe plissée ridicule que j'ai mise pour donner une bonne image. Cela ne sert à rien. J'espère que personne n'aura la bonne idée de me serrer la main. « La-fille-en-retard-et-aux-mains-moites », il y a mieux pour marquer les esprits.
Je gagne la chaise vide presque sur la pointe des pieds, évitant du mieux que je le peux de faire claquer mes talons sur le carrelage. Je dois avoir la démarche d'un canard. J'aurais bien aimé pouvoir me métamorphoser en souris, là, maintenant, tout de suite pour m'engouffrer dans un trou. Mais je suis sûre que Les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-du-ciel-et-de-la-mer ont bouché tous les trous dans le mur. Il n'y a pas d'issue possible, ils ont pensé à tout.
La dame-hôtesse-d'accueil me fait un grand sourire. Elle devrait songer à se reconvertir et à tourner des pub pour le dentifrice. Je n'aime pas son sourire. Pas assez vrai.
- Bienvenue Livre-vie.
Bon ben c'est raté pour l'anonymat.
Le badge qui orne mon chemisier blanc me rappelle combien il était illusoire de croire que j'allais pouvoir m'assoir, écouter sagement, acquiescer en affichant un air concentré, et repartir. Non, les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-du-ciel-et-de-la-mer sont bien trop retors pour ça, et je suis une récidiviste.
- Bon, nous allons pouvoir commencer, poursuit-elle.
Son ton est plus sec qu'aimable, comme si le naturel revenait au galop. Je l'imagine un instant avec un uniforme de l'armée. Je contiens mon sourire, il aurait été malvenu.
Elle fait un signe de tête à ma voisine, le spectacle peut commencer.
- Bonjour, je m'appelle Melliane, je suis livres-addict.
- Bonjour, je m'appelle Johanne, je suis livres-addict.
- Bonjour, je m'appelle Chat du Cheshire, je suis livres-addict.
C'est à mon tour. Tous les visages sont tournés vers moi, plein d'espoir. J'ai la voix qui tremble.
- Bonjour, je m'appelle livre-vie…
Je marque une pause, ces fichus mots refusent de sortir. Je tente de m'éclaircir la voix en me raclant la gorge. Peine perdue. Je serre les poings sous le coup de la frustration, cela avait l'air tellement facile pour les autres. Heureusement que je me ronge les ongles, sinon j'aurais les paumes en sang.
Des gouttes de sueur naissent sur mon front. Je ferme les yeux très fort, peut-être qu'en les ouvrant, je me serai transportée ailleurs. Je les ouvre. Je suis toujours là sur ce siège trop dur. Il n'y a que dans les livres que ça fonctionne. J'adresse un petit sourire à la Dame rousse, les petits sourires sont la clé normalement pour esquiver.
Elle attend patiemment sans se départir de son sourire qui me menace silencieusement. « Nous avons les moyens de vous faire parler ». Je pousse un long soupir et je sens mes épaules s'affaisser.
- Je suis livres-addict.
Ça y est, l'air entre de nouveau dans mes poumons. Bon, je dois dire que je suis un peu déçue, je m'attendais au moins à une « ola » de félicitations, mais non… rien…
- L'acceptation est le premier pas vers la guérison.
D'accord, mais quand même… Une petite banderole avec « Bravo !! » écrit dessus n'aurait pas été de refus.
- Parle-nous de ta dernière rechute.
J'envisage un instant de me cacher sous mon siège mais tous ces yeux braqués sur moi me dissuadent d'esquisser le moindre geste.
A la place, je me tords les mains dans un ballet frénétique. Je n'aime pas parler de mes pêchés inavouables, ils ne sont pas inavouables pour rien.
D'une voix balbutiante, je commence. Plus vite j'aurai parlé, plus vite je serai dehors. La résistance ne sert à rien, la Dame-Générale-en-chef n'est pas une rigolote derrière ses faux airs d'hôtesse d'accueil.
- C'était Insatiable de S.C. Stephens, et c'était bien, vraiment bien.
Grand soupir de Johanne à côté de moi.
- Oh oui, c'était bien.
- Johanne, la réprimande la Dame-Rousse-Générale-en-chef tandis qu'elle replace dans son chignon une mèche qui s'était échappée.
Johanne baisse la tête, mais j'ai bien vu son petit sourire en coin, on fait partie de la même équipe.
- le premier tome était déjà sympa, mais Kiera était un peu tête à claques, et le triangle amoureux était à la limite du politiquement correct. Mais dans le tome 2, a relation de Kiera et Kellan est sérieuse. - je laisse mes yeux naviguer sur les vagues du rêve -, et ils doivent apprendre à se faire confiance. Et c'est difficile quand on a leur passé et leur futur proche, vraiment difficile.
Je me carre dans ma chaise du mieux que je peux. Elle n'est vraiment pas confortable. Si je reviens, il faudra que je pense à apporter un coussin, je vais avoir des bleus aux fesses moi.
- Mais le couple évolue, Kiera évolue, elle a grandi, et elle assume ses choix. Ils ont toujours leurs démons intérieurs, mais ils s'aiment.
Avec la manche de mon chemisier j'essuie la sueur qui commence à dévaler l'arête de mon nez. Des colibris font frémir mon petit coeur dans le ballet d'émotions que me renvoie cette simple évocation.
- Et l'auteur est très douée pour transmettre les différents stades de tensions – amour, colère, sexe - … Ahh, la scène de la salle de bain… et celle du bus… et la toute dernière…
Je me prends la tête entre les mains, et appuie mes coudes sur mes genoux.
- Et le tome 3 ne sort qu'en décembre…
Johanne me met la main sur l'épaule dans un geste qui se veut réconfortant.
- T'inquiète, il y en a d'autres du même genre.
La Générale-en-chef nous foudroie du regard. C'est à son tour de pousser un long soupir.
- Nous avons beaucoup travail à faire pour que vous puissiez mériter vos insignes. Les dieux ne vont pas être contents du tout…
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Ptitelfe
  14 septembre 2014

Je continue ma découverte de la collection New Romance des editions Hugo & Compagnie, et pour l'instant, je n'ai que de bonnes surprises !
Ce tome enchaîne donc sur la relation entre Kellan Kyle (oooh mon coeur a complètement fondu pour lui) et Kiera Allen, après la fin très houleuse d'Indécise.
Ils reprennent leur histoire tout doucement, pas après pas, sans brûler les étapes. Kiera vit chez sa soeur Anna qui est venue s'installer à Seattle, et Kellan est toujours chez lui.
Pendant une bonne centaine de pages, l'auteure nous rappelle les évènements du tome 1 à travers le quotidien des personnages... le bar, les concerts, les études, et ce qui s'est passé l'an dernier avec Denny, le premier amour de Kiera...
Mais le groupe a eu une super proposition et s'apprête à partir faire une tournée de 6 mois à travers les Etats Unis. Ce challenge représente une très grosse épreuve pour les deux amoureux qui ont commencé leur histoire dans les mensonges et l'infidélité.
Ainsi, le lecteur, à travers les yeux de Kiera, va suivre l'évolution de leur couple avec tous les doutes que cela entraîne.
Je ne vais pas vous le cacher bien longtemps.. J'ai eu un gros coup de coeur pour ce tome! Alors oui, le début m'a semblé un peu longuet mais à partir du moment où les D-Bags partent en tournée, j'ai vécu à 100 à l'heure, impossible de lâcher le livre, j'ai eu du mal à trouver le sommeil, et j'ai du reprendre ma lecture dès que j'ai eu les yeux ouverts!
J'ai vécu un ascenseur émotionnel encore une fois! Entre les épreuves, les surprises, et la crainte de l'autre, je ne me suis pas ennuyée et j'ai eu l'impression d'être à la place de Kiera! Même si on a les preuves sous notre nez que Kellan est raide dingue d'elle, on connait son passé de coureur de jupon et quand on a des images sous les yeux qui mettent le trouble on se dit "non c'est pas possible, il ne peut pas faire ça;... oui mais si il l'a fait?" et là, on se torture avec la jeune femme!
D'un autre côté, Kiera n'est pas toute rose. Alors oui, elle tient une ligne de conduite mais un évènement important surgit dans son quotidien et elle ne va pas réussir à l'annoncer à Kellan, laissant planer ainsi un non dit dans le couple.. Et lorsque le pot aux roses est découvert, on a mal pour eux et on espère qu'ils se fassent réellement confiance!
Ce couple est vraiment super attachant, leur amour évolue malgré les difficultés, les preuves d'amour sont super touchantes, j'ai été émue aux larmes plusieurs fois (notamment par tout le passage de Noel, mais aussi par la fin). Mon côté romantique a fait surface, et j'ai complètement craqué pour Kellan! C'est un personnage complet, avec son passé, qui va de l'avant, qui vit son rêve et qui est plein de surprises !

Anna prend une place un peu plus importante dans l'histoire, on apprend à la découvrir, elle continue son histoire avec Griffin, qui dégoute toujours autant Kiera! On rencontre aussi ses parents, très protecteurs et aimants de leurs filles! Et on passe aussi un peu plus de temps avec les filles du groupe : Jenny, Rachel, et la copine de fac : Cheyenne (elle m'a bien plu elle!)
Quant à Kellan, son histoire personnelle avance également et il va devoir affronter une partie de son passé, là aussi j'étais vraiment émue, presque bouleversée pour lui!
En quelques mots, quand je pense que j'étais réticente à commencer cette saga, je ne regrette aujourd'hui absolument pas et elle rentre dans mon top 3 de la romance!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lilu60
  31 août 2014
Maintenant que Kiera a fait son choix, elle va rapidement devoir tester la confiance qu'elle a en Kellan car celui-ci est amené à partir en tournée pendant plusieurs mois. Cela leur rappelle vivement ce qui c'était passé lors de départ de Denny et chacun est très angoissé par cette séparation. La distance et la popularité de Kellan vont mettre leur couple à rude épreuve. Seront-ils assez forts et assez confiants l'un envers l'autre pour supporter cette séparation? Pour le savoir, il faudra le lire!
J'ai adoré le premier tome, malgré un début un peu laborieux en terme de style. Je n'ai donc pas hésité un instant à lire la suite, espérant retrouver la même addiction que j'ai pu avoir la première fois. Si j'ai une fois de plus dévoré ce tome, je dois pourtant avouer qu'il m'a moins plu que le précédent.
La première chose qui m'a dérangée c'est le fait d'avoir une suite autour des mêmes personnages. Leur relation a été assez laborieuse dans Indécise et en même temps tellement intense que, selon moi, on avait déjà bien fait le tour de nos deux amoureux. En terminant le premier tome je m'attendais clairement à découvrir un second tome dédié à d'autres membres du groupe, en particulier Griffin, et quand j'ai appris que ce n'était pas le cas, j'ai été vraiment déçue. Alors forcément je me suis lancée dans Insatiable avec une petite appréhension, qu'allait-on pouvoir apprendre de plus sur Kellan et Kiera? Finalement, même si je n'ai pas eu l'histoire que j'attendais, l'auteur a su susciter mon intérêt pour cette suite plutôt réussie.
Si dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture, je dois dire qu'une fois de plus j'ai eu un peu de difficultés à "rentrer" dans l'histoire à ses débuts. En effet, dans les premiers chapitres du roman, avant que Kellan parte en tournée, on trouve plusieurs passages trop " nian-nian" à mon goût, avec des réactions démesurées de Kiera le plus souvent, qui m'ont fait lever les yeux au ciel plus d'une fois! Heureusement cela s'est effacé au fil des pages et j'ai pu alors retrouver mon attrait pour ces deux personnages qui apprennent finalement à "être" un couple.
Dans le premier tome, Kiera et Kellan sont rentrés très vite dans une relation physique, addictive, sans vraiment se connaitre ni avoir à "être un couple" puisque la plus grande partie de leur relation était alors cachée. Dans la fin du roman, ils avaient décidé de reprendre les choses à leur début, avec des "premiers" rendez-vous pour apprendre à se connaitre etc.. Mais ils sont alors dans ce qui pourrait ressembler à un début de relation, qui est comme souvent idyllique. En effet, il n'y a alors qu'eux au monde et rien qui ne peut les empêcher d'être heureux. Puis brusquement, ils reviennent à la réalité avec la rentrée universitaire de Kiera mais surtout le départ en tournée de Kellan. Et là toutes les questions autour de la fidélité et de la confiance en l'autre font surface et on se rend vite compte que tous les deux ont une vraie difficulté à ce niveau. On suit l'histoire du point de vue de Kiera alors on va surtout douter de Kellan à de nombreuses reprises, mais il aurait d'ailleurs été intéressant de suivre les 2 points de vue pour nous faire ressentir davantage les émotions de Kellan pendant cette tournée.
Un tome qui nous permet de suivre l'évolution de ce "jeune" couple mais que j'ai trouvé moins addictif que le précédent. le troisième et dernier tome est pour bientôt, je me demande ce qu'il nous réserve!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AliceNeverland
  15 juillet 2014
Indécise m'avait assez énervée, Kiera je l'avais trouvée pleurnicharde et nunuche, pourtant le personnage de Kellan, si abouti dans le genre bad boy torturé, m'a convaincue de lire ce deuxième tome. Et j'en suis bien contente car je n'ai vraiment pas été déçue !

Les D-Bags, groupe de musique formé autour de Kellan, leur chanteur, se voient proposer une offre de tournée en première partie du groupe qui cartonne à ce moment là. Kellan doit partir six mois à travers les Etats Unis, et donc laisser Kiera seule. Mais l'ombre de la trahison de Kiera vis à vis de Denny, dans des circonstances similaires, plane alors sur ce départ. Kiera et Kellan vont devoir se faire mutuellement confiance s'ils veulent que leur histoire perdure. Pas facile quand son petit ami se trouvera à plusieurs heures d'avions, entouré de groupies...

Tous les points noirs que j'avais pu relever dans le tome un ont ici disparu. Je me suis juste régalée. Kiera a enfin grandit, et elle réfléchit dorénavant à la situation avant de se mettre à pleurer/crier/bouder. Elle peut maintenant réussir à vivre, et non plus survivre, sans avoir besoin d'être collée à son homme H24 (cette dépendance m'avait royalement agacée dans le premier tome..). On a encore parfois envie de la secouer, de lui faire ouvrir les yeux plus vite, mais comparé au premier tome c'est dans une bien moindre mesure.

Kellan reste le héros parfait, romantique à souhait, dévoué au possible, passionné... Son passé se dévoile plus encore, et arrive à la fin à lui faire perdre cet esprit torturé qu'il avait à cause de ses parents. Il devient plus posé, plus serein, et plus attachant encore. Pour moi, c'est lui le vrai héros de l'histoire, loin devant Kiera dont le personnage en devient presque fade.

Côté marque, enfin notre cerveau n'est pas abreuvé constamment par ce sponsor. Elle est bien moins citée que dans le premier tome, du coup cela devient beaucoup moins dérangeant quand on y tombe dessus.

J'ai eu également un énorme coup de coeur pour Anna, la grande soeur de Kiera. Et même pour Griffin, à qui j'aurai pu faire un énorme câlin à la fin. C'est ce qui apporte son charme à ce deuxième tome, cette histoire en parallèle qui rend tout bien plus réel que le premier.

L'écriture reste aussi fluide, les sentiments parfaitement retranscrits, ce qui donne tout ce réel à l'histoire. Même si les événements sont un peu longs à démarrer, on se replonge tout doucement dans l'histoire avec délice.

Je ressors donc de cette lecture conquise, Insatiable fut une lecture bien plus agréable qu'Indécise. Nos deux héros ont grandis, et grandissent encore, dans le bon sens cette fois, et on suit cette évolution avec un petit sourire aux lèvres tellement ils en deviennent attachants. Les suites sont rarement aussi bien que les premiers tomes, voire mieux. Ici c'est le cas. J'espère que le dernier tome, prévu pour le 25 septembre, continuera sur cette lignée, car j'attends dorénavant le final avec impatience !
Lien : http://aliceneverland.public..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
InMyBookWorld
  19 novembre 2014
J'avais beaucoup aimé le tome 1 qui avait su me captiver du début à la fin, malgré une héroïne parfois agaçante. Même si j'ai bien aimé ce second tome, je l'ai trouvé un peu en dessous du premier.
J'ai trouvé le début long et j'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire et à m'y intéresser.
J'avais peur du départ de Kellan, que je ne trouve plus trop d'intérêt à l'intrigue sans lui, et en fait, ce fut tout le contraire. Son départ rend les choses beaucoup plus intéressantes.
On ne peut en effet s'empêcher de se demander ce qu'il va se passer. Est-ce que Kiera va reproduire le même schéma qu'avec son ex ? est-ce qu'elle va se morfondre et trouver du réconfort ailleurs ?
Et Kellan ? va-t-il parvenir à tenir éloigner toutes ces femmes qui se jettent sur lui. Tiens, parlons un peu de ces femmes justement, est-ce que ça existe vraiment ? N'ont-elles aucun amour propre ? ça faisait de la peine à voir surtout quand on se dit que oui, des femmes prêtes à tout et n'importe quoi pour aller dans le lit d'une star, ça existe bel et bien...
C'est un des aspects du roman qui m'a le plus plu : découvrir et comprendre ce qu'est la vie de rock star, qui n'est pas toujours rose comme on peut le voir, et on se dit qu'il faut vraiment être un couple solide pour survivre à ça. C'est une vie dure et quelque part solitaire, pour peu qu'on ne soit pas dans le même tripe que les autres.
Et j'ai aussi compris pourquoi les stars se mariaient toutes les 5 minutes : une façon de montrer au reste du monde que c'est chasse gardée, bien que ça n'en arrête pas certaines...

D'ailleurs, Kiera aura plus d'une fois des doutes quand à la fidélité de Kellan, et nous, on ne peut que continuer à lire en le maudissant de faire une chose pareille, même si au fond de nous, on sait qu'il ne peut pas nous faire ça, euh faire ça à Kiera, qu'il l'aime trop. Mais les doutes persistent et ajoutent une certaine tension à notre lecture, ce qui ne fut pas pour me déplaire.

L'autre aspect du roman que j'ai adoré et qui me fera lire sans hésiter (même sous peu) le dernier tome, est l'évolution de Kiera. Enfin !!! Yeah !!! Il m'aura fallu presque 2 bouquins, 2 énormes bouquins, pour aimer ce personnage. Comme quoi tout arrive ^^
Le tournant qu'à pris sa vie me plaît et m'intéresse, j'ai hâte de voir comment ça va se passer. J'ai hâte de voir comment ils vont vivre ensemble, comment ils vont gérer ça.
J'ai hâte de les retrouver ensemble, tout simplement.

L'un des autres aspects que j'ai apprécié, c'est la place laissée aux personnages secondaires. On les voit plus, on les découvre et ils nous offrent de jolies histoires, parfois surprenantes et inattendues. Ils forment tous une belle et grande famille et on prend plaisir à les côtoyer.

En bref, un second tome qui m'aura moins tenue en haleine que le premier, mais qui fut une lecture tout aussi passionnante. C'est drôle, touchant et toujours aussi sexy.
Lien : http://www.inmybookworld.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
OdlagOdlag   12 août 2015
A partir du moment où vous arrivez à l'école, on vous enseigne que le temps est constant. Que c'est une des choses qui ne changent jamais, sur laquelle on peut toujours compter, un peu comme la mort et les impôts. Il y aura toujours soixante secondes dans une minute, soixante minutes dans une heure, vingt-quatre heures dans une journée, et le temps passera à la même vitesse tout au long de votre vie.
Eh bien, c'est la plus grosse connerie que j'aie jamais apprise à l'école. La vérité, c'est que le temps fluctue. C'est facile de perdre des heures ou même des jours en un clin d’œil, et parfois, passer d'une heure à une autre est une torture. C'est un flux et un reflux aussi implacables que les marées, et tout aussi puissants. Les moments dont vous souhaiteriez qu'ils durent toujours sont ceux qui passent à toute vitesse, et ceux que vous voudriez abréger avancent avec la lenteur d'un escargot. C'est ça, la vérité. Et de mon côté, ma vie avançait en accéléré sans que je puisse faire quoique ce soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ninie067Ninie067   11 novembre 2014
Il nous déshabilla du regard, et je plissai les yeux : il voulait dire que le nombre d’allumeuses dépassait de loin celui des copines des musiciens.

– Mais nos copains ne savent pas qu’on est là, insistai-je. C’est une surprise.

Il eut un petit sourire en coin, sans bouger d’un millimètre.

– Alors quand ils vous verront dehors après le spectacle, ce sera vraiment une surprise.

J’allais répliquer quand Anna me lança un regard meurtrier pour me faire taire. Elle alla le rejoindre et lui caressa le bras, avant de s’humecter les lèvres aussi lentement et sensuellement que possible.

– On doit bien pouvoir trouver un moyen de s’arranger, murmura-t-elle d’une voix rauque. Impressionnant, ajouta-t-elle en passant sa main sur ses pectoraux.

Il lui sourit et posa les yeux sur son décolleté. Elle redressa subtilement les épaules pour lui offrir une vue encore meilleure et il décroisa les bras pour lui poser effrontément une main sur la poitrine. J’avais envie de lui décoller la tête, mais Anna agita un doigt dans son dos pour me faire signe de ne pas bouger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   11 août 2014
– Kellan, tu fais quoi ?
Il m’ignora. La seule réaction qu’il eut en entendant ma voix fut de serrer les poings. Rhabillé, il alla jusqu’à mon sac et se mit à fouiller à l’intérieur. Quand il en ressortit la main, je vis qu’il tenait ses clés de voiture. Il les fourra dans la poche de sa veste et se dirigea vers la porte d’entrée. Il partait ? Cette idée me fit enfin remuer et je traversai le couloir comme une flèche.
J’atteignis la porte d’entrée en premier et restai devant pour l’empêcher de sortir, du moins pas avant de m’avoir donné une explication.
– Tu t’en vas ?
Il vint se planter devant moi et me lança un regard furieux en serrant les mâchoires. Si cela avait été quelqu’un d’autre, il n’aurait sûrement pas hésité à le jeter par terre pour pouvoir sortir. Il avait les yeux plissés, le souffle court et il était fou furieux… encore.
Je me collai contre la porte et secouai la tête face à son absence totale de réponse.
– Pourquoi ? À cause de Denny ? Je t’ai déjà dit qu’il ne s’était rien…
Son regard suffit à me faire taire, plus efficacement que s’il m’avait crié dessus.
– Rien ? dit-il d’une voix tendue et glaciale. Tu me prends vraiment pour un idiot. Je ne suis peut-être pas aussi « brillant » que lui, mais je ne suis pas stupide.
Il me prit par le bras et me tira brutalement.
– Maintenant, laisse-moi passer.
– Pas avant que tu me dises ce qui se passe !
Il ouvrit grand la bouche et recula d’un pas.
– Tu te fous de moi ?
Il fit un autre pas en arrière et je m’écartai un peu de la porte, certaine qu’il préférerait me crier dessus plutôt que de partir en courant.
– D’accord, je sais que j’aurais dû t’en parler pour Denny, mais on n’a rien fait !
Il ferma les yeux, tremblant de colère.
– Je veux partir d’ici, loin de toi. Alors pousse-toi, avant que je fasse quelque chose de vraiment stupide.
Soudain, je fis quelque chose de vraiment stupide.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   11 août 2014
– Si ça peut te consoler, une fille m’a embrassée il y a environ deux semaines.
Il eut un petit sourire diabolique et posa sa tête sur mon épaule.
– Tu as toute mon attention. Parlons plutôt de ce baiser.
J’étais en train de rire quand j’entendis le verrou, et je regardai vers la porte d’entrée en me demandant pourquoi Anna avait finalement décidé de rentrer. Mais en voyant qui était là, j’arrêtai de rire immédiatement. Je pense que j’arrêtai même de respirer. Denny me lâcha immédiatement et une voix froide remplit la pièce.
– Je me sentais coupable d’avoir manqué notre anniversaire, et on avait une pause entre deux concerts. Matt avait envie de me tuer mais je me suis dit qu’il fallait que je vienne te voir.
Je restai bouche bée en voyant Kellan dans le couloir. Les yeux plissés, il nous fixait Denny et moi comme s’il voulait que l’on prenne feu.
– Je voulais te faire une surprise, dit-il d’une voix blanche. Tu es surprise ? Parce que moi, oui.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MelieGreyMelieGrey   10 avril 2017
Il sourient et m'embrassa, puis il s'écarta, retira mes mains d'autour de son cou et attrapa ma main droite. Je fronçai les sourcils en le regardant me retirer mon anneau de promesse avec un sourire plus rayonnant que jamais. Puis il glissa la bague à mon annulaire gauche et fit pareil avec sa bague à lui.
- Voilà, on est mariés, dit-il en prenant ma main gauche dans la sienne.
Les larmes aux yeux, je secouai la tête.
- Je ne suis pas sûre que ça marche comme ça.
- Tu chipotes, dit-il en haussant les épaules avec un petit sourire.
puis il mit sa main gauche sur mon coeur et ma main gauche sur le sien.
- On est mariés. Tu es ma femme, déclara-t-il en me regardant intensément.
Je hochais la tête, les joues mouillées de larmes.
- Et tu es mon mari...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : confianceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
396 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre
.. ..