AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782375747995
328 pages
MxM Bookmark (29/05/2019)
4.52/5   23 notes
Résumé :
Gabin est le rat des villes. Parisien, bavard invétéré, il réalise de brillantes études de droit dans le but de devenir avocat. Lorsque son grand-père, qu'il n'a pas vu depuis plusieurs années, lui propose de passer l'été dans sa ferme sur les Côtes anglaises, il y voit l'occasion de se la couler douce au bord de l'eau. Bien entendu, Paul Rossignol, récemment veuf et un peu bourru, lui a prévu un tout autre programme : traite des vaches, ramassage de légumes, sciage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  02 juin 2019
DÉPAYSEMENT TOTALEMENT DANS LES CORNOUAILLES…
Valentine Stergann nous offre un dépaysement total aux côtés de Gabin et Isaac… Exit la pollution de la ville, direction Mousehole, un village situé en Cornouailles. Un changement radical pour Gabin, notre rat des villes.
Après deux déceptions livresques, j'ai tout misé sur ce roman pour m'éviter une panne de lecture. J'ai choisi ce roman les yeux fermés car la couverture m'avait déjà conquise, et le résumé nous annonçait une histoire avec des personnages que tout oppose dans un contexte assez spécial. Ce premier tome a tenu toutes ses promesses, j'ai dévoré le roman et c'est le coeur léger que j'ai refermé la dernière page.
QUAND LE RAT DES VILLES RENCONTRE LE RAT DES CHAMPS…
Quand Gabin débarque à Mousehol, il se voit déjà en mode farniente sur la plage pendant trois mois… Il a accepté la proposition de son grand-père de venir passer l'été en Cornouailles mais il ne s'imaginait pas qu'il allait devoir donner de sa personne dans la ferme familiale ! Dur retour sur la terre ferme pour Gabin, ce jeune homme habitué à la vie citadine. Gabin est un phénomène, il est un peu superficiel, il ne sait pas garder sa langue dans sa poche et n'est pas vraiment doué de ses mains. Ce sera sa toute première expérience professionnelle et il n'est pas au bout de ses surprises. Il va devoir se heurter à la froideur d'Isaac, l'employé de Paul, le grand-père de Gabin. Isaac est un peu bourru, il voit d'un très mauvais oeil l'arrivée de Gabin dans la ferme. Et il ne s'en cachera pas.
Tout oppose Gabin et Isaac et pourtant, cet été ensemble va bouleverser leur quotidie n.
Gabin est un personnage qui est en constante évolution. Il débarque à Mousehole avec ses bavardages incessants, sa belle gueule et sa maladresse… Au fil des pages, il découvre la vie, apprend de ses erreurs, se découvre tout simplement. Isaac est complexe et son histoire l'est tout autant. le contexte de sa rencontre avec Gabin est particulier et cela rend leur histoire encore plus intense et vraie. J'ai adoré Isaac et Gabin, nos héros sont imparfaits, attachants et vraiment charmants. Ils ont tous les deux des qualités évidentes et des défauts qui font leur personnalité hors du commun.
Il y a quelques personnages secondaires qui sont aussi importants que nos héros. Paul, le grand-père de Gabin m'a beaucoup touché, c'est un homme que j'ai aimé dès les premières pages. Il est bienveillant et très attachant. Les autres protagonistes nous plongent dans une intrigue très bien menée avec des rebondissements et des problématiques qui impriment un rythme captivant au récit. Ce fut facile de se faire un avis tranché sur chacun d'entre eux.
UN PREMIER OPUS INTRODUCTIF AVEC UNE INTRIGUE PASSIONNANTE !
Ce tome d'introduction pose les bases d'une saga romantique très prometteuse. J'ai eu un gros crush pour le couple Gabin/Isaac et pourtant la romance s'installe assez tardivement mais de manière très cohérente.
Valentine Stergann a choisi une dynamique qui aurait pu me faire fuir mais grâce à son écriture et sa façon de mener son histoire, je ressors totalement séduite par son roman.
Ce premier opus est un vrai choc social. Gabin est le gars typique de la ville, sur-connecté, beau gosse et un peu précieux alors quand il débarque dans une ferme en Angleterre c'est tout de même un sacré changement. J'ai adoré la vision des choses de l'autrice, elle a su prendre son temps pour que les événements se déroulent avec cohérence et crédibilité. Nos anglais ne souffrent d'aucun cliché, on les découvre dans leur univers, on en prend plein les yeux en Cornouailles. L'autrice nous offre des descriptions très bien dosées nous permettant de nous imaginer au coeur de cette histoire.
L'intrigue est vraiment très riche. Ne croyez pas que Gabin va débarquer à Mousehole avec ses gros sabots et imposer sa loi… Non, il y a vraiment de l'adaptation, des remises en question, des rebondissements drôles et parfois plus sérieux. Et là… paf, la romance s'immisce dans ce quotidien tout nouveau !
UNE ROMANCE ORIGINALE ET PLEINE D'ÉMOTIONS…
Parfois on tombe amoureux au premier regard, parfois on doute de nos sentiments, parfois on tente l'aventure et cela ne fonctionne pas… Ici dans [Amour et bottes de foin], l'amour est complexe. C'est surtout le contexte qui fait toute la force de la romance, je préfère taire certains éléments qui sont importants pour la mise en place de l'histoire d'amour. Je peux vous dire que j'ai totalement craqué pour Gabin et Isaac. Et que le scénario sort vraiment de l'ordinaire.
Cette romance a une réelle évolution, elle ne tombe pas du ciel, elle est pleine d'interrogations, de sentiments troubles mais qui deviennent indéniables. Il y a beaucoup d'humour, c'est l'idéal en cette période de l'année, l'ensemble est léger mais conserve un côté sérieux qui rend l'ensemble profond. Gabin et Isaac vont devoir s'apprivoiser, apprendre à se connaître et à se faire confiance.
Valentine Stergann a abordé tous les thèmes que je trouve indispensables dans la romance. L'amour est un sentiment complexe, elle met en relief l'importance de la confiance dans un couple, elle nous démontre qu'il faut déjà avoir de l'estime pour soi-même pour être capable d'être épanoui et heureux. Tous ces éléments nous offrent une fiction réalité saisissante et hyper divertissante.
EN BREF :
[Amour et bottes de foin] est une saga qui débute sur un gros crush ! Valentine Stergann m'a totalement séduite avec son univers, ses héros et sa romance légère et drôle. Gabin et Isaac vous réservent de belles surprises. C'est le moment de prendre votre billet pour les Cornouailles, départ immédiat !
A lire si vous aimez…
Les romances M/M
Les différences sociales et culturelles.
Les retrouvailles familiales.
Les héros qui évoluent et apprennent de leurs erreurs.
Les romances pleines d'humour et de tendresse.
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/06..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DeafSon
  02 février 2021
Critique de la trilogie complète. No spoil.
Je ne sais pas par où commencer cette chronique...
J'ai adoré suivre Gabin et Isaac dans leur aventure, depuis l'arrivée de Gabin à l'arrière d'un pickup jusqu'à cette fin magnifique. C'est comme lorsqu'on termine la saison finale d'une excellente série, on a envie de tout reprendre depuis le début, submergé par l'émotion. Quand j'ai refermé le tome 3, j'ai eu envie de repartir au tout début et de re-découvrir Gabin arriver à la campagne, galèrer dans les bouses de vaches et se disputer avec Isaac.
C'est une trilogie que j'aime absolument. Écrit du point de vue de Gabin, le récit nous emporte : on ressent absolument tout ce que Gabin vit, on rit (beaucoup) avec lui (; je n'ai jamais autant rit en lisant, l'humour est léger et plaisant avec des références que personnellement j'ai comprises donc que j'ai apprécié), on pleure (surtout dans le tome 3), on tombe amoureux de Isaac.
Vos tripes vont faire les montagnes russes avec nos deux protagonistes, à chaque fois que la vie semble tranquille, une péripétie les attend au tournant. On ne s'ennuie jamais dans la trilogie, jamais. Et honnêtement, je n'ai jamais vu ça, même dans un one shot, ne jamais s'ennuyer sur un récit qui fait au total plus de 1000 pages ; je tire mon chapeau à l'auteure.
Le récit se termine parfaitement, il n'y a rien à ajouter, rien à jeter. Les pages se dévorent si vite grâce aux chapitres courts qui s'enchaînent facilement.
Que dire de plus ? Juste : gros coup de coeur. Lisez-les ! vous voyagerez et vous vivrez une merveilleuse aventure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RoseWilliams
  26 décembre 2021
C'est simple : j'ai adoré, il n'y a pas d'autre mot. Un gros coup de coeur comme je n'en avais plus vécu depuis un moment.
J'ai ressenti une myriade d'émotions durant ma lecture. J'ai souris, ris, pleuré. J'ai eu le coeur serré, j'ai angoissé. J'ai eu de la peine, j'ai eu peur, j'ai ressentis le doute, la joie, l'espoir...
Voilà, Rat des champs c'est tout ça à la fois. Bouleversant de la plus belle des façons. C'est doux, doudou même. Touchant.
Nous suivons donc Gabin à Molehouse dans les Cornouailles, pour trois mois de « vacances » chez son grand père. Il y fait la rencontre d'Isaac et autant dire qu'entre eux c'est électrique dès les premiers instants.
J'ai adoré suivre l'évolution de leur relation, voir Isaac s'ouvrir face à l'intenable Gabin, les voir devenir amis au fil des pages… et plus si affinité.
Gabin m'a énormément touché. Bavard sauf quand il s'agit de lui. Ayant du mal à recevoir les compliments. Ne supportant pas de voir les autres souffrir. Maladroit parfois. Gamin peut-être un peu. Drôle aussi. Il en est à ce moment de sa vie où il ne sait plus où il en est, si le chemin qu'il suit est le bon. Ce qu'il doit espérer du futur et de la vie.
Et puis il y a Isaac. Un peu bourru de prime abord, il est en fait une personne d'incroyablement sensible et doux à qui la vie a déjà réservé son lot d'épreuves et de chagrin.
Pour lui, il n'y a pas de doute possible, sa vie est ici, dans ce coin de Cornouailles.
On dit que les opposés s'attirent. Gabin et Isaac confirmeront-ils l'adage ? Et au terme des trois mois, que décidera Gabin ?
En conclusion, Rat des champs est exactement le type de lecture que j'apprécie. Une romance douce avec des personnages attachants. Une histoire qui fait du bien au coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri
  31 mai 2019
Gabin, étudiant en droit de vingt trois ans est invité à passer ses vacances dans la ferme anglaise de son grand-père qu'il n'a pas vu depuis des années. En fait de farniente sur la plage il déchante vite, son aïeul semble décidé à le faire lever aux aurores afin de l'initier au travaux agricoles avec la complicité de son taciturne employé, Isaac, un garçon de l'âge de Gabin.

Gabin nous narre ses vacances, lui un citadin superficiel et qui n'a jamais travaillé de ses mains va devoir confronter les réalités de la vie et l'amour.
Les personnages ont peu de consistance, l'exploitation agricole est posée comme un décor, les Cornouailles ne semblent pas mériter de description, le rythme est lent, les personnages falots, il faut attendre le dernier quart du livre pour que la romance et les problèmes qu'elle génère apparaissent.
L'écriture est assez plate et simple et l'intrigue tarde à se développer, les personnages sont décrits sans profondeur et peu attachants. Un livre très léger qui peut être lu par tous, mais en vaut-il la peine ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlisonH
  10 février 2021
COUP DE COeUR
Avec ce roman, Valentine a su à nouveau conquérir mon âme de lectrice. Gabin et Isaac sont deux personnages touchants par leurs caractères si différents. le rat des villes face au rat des champs. Deux personnages qui semblent être aux antipodes l'un de l'autre alors que finalement, ils sont similaires de bien des manières.
Tout au long du roman, nous suivons Gabin, ce rat des villes qui débarque dans les Cornouailles pour un été. Et quel été ! Durant ces quelques semaines, Les vies de Gabin et Isaac vont se croiser, se confronter, entrer en collision pour le meilleur et pour le pire.
En dehors d'Isaac et Gabin, Valentine met en scène Paul Rossignol, un grand-père taciturne mais non moins attachant ainsi que les personnes qui gravitent autour de lui mais aussi d'Isaac, permettant de développer et de comprendre les personnages principaux mais aussi permettant à Gabin d'évoluer au fil des pages.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
levrilevri   31 mai 2019
Les pupilles d’Isaac croisent les miennes. Le feu qui brûle mes joues s’étend jusqu’à mes entrailles. Je repense inévitablement aux baisers échangés la veille, à la passion qui s’en dégageait. Il humecte délicatement ses lèvres du bout de la langue. Cette simple vision me fait déglutir difficilement.
— Tiens, Isaac ! lance mon grand-père. Comment vas-tu ? Tu m’as l’air un peu fatigué. Tu as passé une bonne soirée ?
Désormais, je suis convaincu qu’il possède un don de voyance. Ses sous-entendus sont trop flagrants pour être ignorés. Il sait pertinemment ce qui s’est passé entre Isaac et moi hier soir.
— Euh... je... répond maladroitement mon collègue.
Pas trop mal, ouais. Pas trop mal ? PAS TROP MAL ? Je lui en foutrais des « pas trop mal », moi.
Mon grand-père affiche une moue moqueuse face à la réponse de son employé. Il se fiche de nous. Isaac, quant à lui, souhaiterait sans doute disparaître de la surface de la terre.
— C’est le marché aujourd’hui, et...
— Oui, Gabin viendra avec toi.
Est-ce que quelqu’un m’a demandé mon avis ?
Mon grand-père semble satisfait par l’idée que je me retrouve seul toute la matinée avec Isaac. Mon changement de bord soudain ne paraît pas le perturber le moins du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   02 juin 2019
« – Il paraît que les opposés s’attirent.
A peine ai-je prononcé ces quelques mots, que j’ai envie de les rattraper et de les enfoncer tout au fond de ma gorge pour être certain qu’ils ne ressortent jamais. Je me sens tellement ridicule d’avoir dit ça.
Je ne sais même pas pourquoi je l’ai dit, d’ailleurs.
J’ai oublié le coup de la langue à tourner sept fois.
Du coup, Isaac m’observe d’un drôle d’air, un sourcil haussé et un sourire vaguement moqueur au coin des lèvres. Je me concentre encore sur cette fichue tache de rousseur sur l’arête de son nez. Ainsi, j’évite son regard perçant qui me scrute.
Finalement, il hausse les épaules, attrape nos deux verres désormais vides, et se lève pour les déposer dans l’évier.
– Il paraît, oui, lance-t-il en me tournant le dos. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   31 mai 2019
Mes doigts se resserrent sur mon téléphone lorsque je constate qu’à partir d’aujourd’hui, il ne me reste plus qu’un mois dans les Cornouailles. Trente jours auprès d’Isaac et de mon grand-père. Ces personnes gagnent un peu plus mon cœur chaque seconde. Un instant, je m’imagine les adieux, sur le port de Plymouth. Une boule de tristesse grandit dans ma gorge.
J’en serai incapable.
Et pourtant, ai-je vraiment le choix ? Comme disait Isaac, ma vie est là-bas. Mes amis, ma famille. Mes études aussi, même si l’idée de devenir avocat me séduit de moins en moins.
Malheureusement, je reste terre-à-terre. Je ne pense pas qu’il soit possible de vivre d’amour et d’eau fraîche. C’est utopique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   31 mai 2019
— Isaac, je voulais te présenter mon petit-fils, Gabin.
— Votre petit-fils ? Celui qui reste tout l’été ? Vous n’aurez plus besoin de télévision avec lui.
Il me cherche. Je vais me le faire, je vais me le faire, je vais me le...
— Gabin, Isaac sera ton collègue pour cet été.
Mes envies de meurtres restent en suspens lorsque je crois comprendre ce que vient de dire mon grand-père.
— Mon quoi ?
Je feins l’ignorance, même si j’ai parfaitement deviné le piège qui m’a été tendu.
— Ton collègue, répète mon grand-père avec un air blasé.
— Parce que je dois travailler, en plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlisonHAlisonH   10 février 2021
Deux hommes qui s’embrassent.
Deux âmes qui s’entremêlent.
Deux corps qui s’appellent. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          21

autres livres classés : bisexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4310 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..