AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809826470
368 pages
L'Archipel (09/05/2019)
3.87/5   61 notes
Résumé :
"Un été à Capri ? Recrute assistante pour travaux de documentation et de lecture."

Lorsqu'elle tombe sur cette annonce, Isa saute sur l'occasion. Qu'a-t-elle à perdre? Alex l'a quittée et son nouveau job lui fait amèrement regretter la librairie où elle travaillait.

A son arrivée en Italie, Isa découvre qu'elle a été engagée par la célèbre romancière Mitzi Hauptmann qui, à plus de 70 ans, a besoin d'aide pour rédiger ses mémoires.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 61 notes
5
18 avis
4
15 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Ladybirdy
  13 juin 2019
Totalement passée à côté de ce roman où mes impressions sont à contre courant de la majorité ici. Il faut croire que je ne faisais partie du public cible.
L'histoire est ultra simple dans un style tout aussi ultra simple avec l'emploi d'un vocabulaire minimaliste. L'histoire pour faire court est celle d'une jeune fille dont on ignore l'âge, Isabelle, quittée par son petit ami, linchée dans son travail, elle rejoint Capri pour aider une romancière âgée à écrire ses mémoires.
Tous les ingrédients de la littérature feelgood sont ici très gros : un cadre paradisiaque (Capri, sa mer bleue, ses fleurs, des Vespa), un beau policier italien, un amour qui vient remplacer le précédent, une romancière en quête de ses amours inachevées. Ça dégouline d'une simplicité et niaiserie omniprésentes. Les personnages sont creux et insipides. Autant le début mettait un peu l'accent sur la déprime d'Isabelle avec quelques passages psychologiques et existentiels, la suite est d'une platitude effarante. Qu'en est-il aussi de la langue où tout le monde semble parler ou bien français ou bien italien, nous avons une héroïne qui se retrouve à Capri comme si c'était sa deuxième maison. Non, ça ne tient pas la route. La relation entre Isabelle et Mitzy la romancière est aussi peu crédible, comme si elles s'étaient connues toute leur vie.
A choisir, j'ai encore préféré Ciao Bella où l'héroïne était attachante et bien plus travaillée.
En téléfilm de 15h ce roman conviendrait très bien mais en roman, mama mia, non non, cette littérature n'est pas pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          829
coquinnette1974
  27 mai 2019
Mille mercis à Mylène, des éditions L'Archipel, pour l'envoi via net galley du roman Un coin d'azur pour deux d'Emma Sternberg.
"Un été à Capri ? Recrute assistante pour travaux de documentation et de lecture."
Lorsqu'elle tombe sur cette annonce, Isa saute sur l'occasion. Qu'a-t-elle à perdre? Alex l'a quittée et son nouveau job lui fait amèrement regretter la librairie où elle travaillait.
A son arrivée en Italie, notre héroïne découvre qu'elle a été engagée par la célèbre romancière Mitzi Hauptmann qui, à plus de 70 ans, a besoin d'aide pour rédiger ses mémoires.
En écoutant Mitzi lui raconter sa vie dans sa superbe villa surplombant l'azur, la jeune femme comprend bien vite que la romancière est hantée par un regret. Il y a bien longtemps, elle a laissé filer l'amour de sa vie. Et s'il n'était pas trop tard?
Un coin d'azur pour deux est un excellent d'Emma Sternberg. J'avais adoré Cinq ami(e)s au soleil, son premier roman. Et sa nouvelle parution ne m'a pas déçu du tout, au contraire cela confirme que je relirais cette auteure avec plaisir :)
Isa est attachante. Elle est célibataire, a du mal à supporter que son ex a refait sa vie. Elle déteste son job et elle n'a qu'une envie : changer d'air ! Cela tombe bien, elle répond à une annonce pour passer l'été à Capri et sa candidature est retenue ! Elle va donc aider une romancière à écrire ses mémoires. Mais l'été d'Isa ne va pas se résumer uniquement à ça et il se pourrait bien qu'il lui réserve pas mal de surprises ;)
J'ai trouvé ce roman captivant, bien écrit. Les personnages sont touchants, attachants et j'ai adoré passer du temps avec eux à Capri. Tout m'a plu dans ce livre, de la première à la dernière page.
Je mets un énorme cinq étoiles et je vous invite à le découvrir à votre tour. Ce roman est parfait pour voyager en restant dans son canapé ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Srafina
  21 mai 2019
Après « Cinq amies au soleil » que j'ai lu il y a peu, je découvre cette fois-ci grâce aux Éditions L'Archipel, le second roman d'Emma Sternberg « Un coin d'azur pour deux ».

Nous sommes en présence d'Isa, jeune berlinoise qui sort d'une rupture amoureuse très douloureuse. Elle répond à une petite annonce proposant un job d'assistante auprès d'une écrivaine Mitzi Hauptmann. Et cerise sur le gâteau ce travail se déroulera à Capri, île italienne fort célèbre dans la baie de Naples. C'est à la fois pour elle un voyage de fuite vis à vis de son ex petit ami mais aussi une rencontre avec une vieille dame très sympathique et accueillante.
A travers la vie de Mitzi, car c'est d'une autobiographie dont il est question pour cette dernière, Isa va se retrouver en première ligne pour récolter des informations que la vieille dame n'a jamais livrées. Son enfance, son premier amour, ses désillusions, l'indifférence de ses parents et enfin son envol vers la célébrité.
Deux vies, deux âges à l'opposé, mais quand l'amour est là, les coeurs battent à l'unisson. Isa et Mitzi se sont trouvées et l'une comme l'autre ont beaucoup à apprendre de l'autre.
Il y n'y a pas que de la romance dans ce livre, on y aborde aussi les problèmes de l'incompréhension parentale, de la dyslexie, la révolte d'une enfant indépendante qui veut trouver le bonheur. Et aussi des problèmes que peut engendrer l'infertilité dans la relation d'un couple.
Belle petite romance à lire en vacances ou au bord de la mer. Charmante histoire qui baigne dans le soleil, la chaleur, les senteurs des fleurs et le bruit de la mer.
On suit l'auteure à travers Capri, et c'est un beau petit voyage auquel elle nous invite. On se croirait soi-même en vacances..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
LabiblideVal
  19 mai 2019
En ce week end particulièrement pluvieux de mai, j'ai adoré me plonger dans ce roman sensible et profondément positif. C'est aussi une lecture qu'il doit être bien agréable de mener à la plage, sous un parasol, pour ressentir l'atmosphère caniculaire de cet été à Capri durant lequel deux femmes aux profils bien différents vont vivre un épisode qui va faire bifurquer leur vie personnelle dans une direction inattendue.
La première, Isa, trente-cinq ans, la principale protagoniste de ce roman, est en plein spleen : la librairie dans laquelle elle travaillait avec passion a fermé et Alex, son fiancé depuis sept ans, vient de la quitter. Au coeur de Berlin, elle vit au jour le jour, subissant sa solitude et son ennui.
C'est alors qu'elle boit un café au bistrot du coin que son regard va s'attarder sur une petite annonce dans le journal : « Un été à Capri ? Recrute assistante pour travaux de documentation et de lecture. » N'ayant rien à perdre, Isa envoie sa candidature.
Quelques jours plus tard, elle reçoit l'appel de Mitzi Hauptmann, romancière allemande célèbre de soixante-quinze ans, partie vivre à Capri, qui cherche une secrétaire pour la rédaction de ses mémoires. Isa saute sur l'occasion : cette mission lui permettra peut-être de retrouver cet élan vital qui lui fait défaut.
De fil en aiguille, les deux femmes vont se lier profondément du fait de leur amour des livres mais aussi d'une blessure enfantine qui demeure : « Moi aussi, j'ai eu une relation difficile avec ma mère, je me suis sentie non désirée, importune et mal aimée ». Et en insistant un peu plus sur une période de la vie de Mitzi, Isa va découvrir que la romancière a aussi en elle un autre regret, celui d'avoir laissé filer l'amour de sa vie. La jeune femme va alors se lancer dans une enquête qui va la mener de l'Allemagne au Canada puis à l'Italie, tout en découvrant les beautés de l'île, dégustant des « spremuti », sirotant des verres de « Greco di Tufi » accompagnés de délicieux « antipasti », en compagnie de l'agent de la police locale, le séduisant Luca.
Sous le soleil, les soucis ne sont pas plus légers, surtout ceux du coeur : « l'amour croît à la mesure des obstacles qu'il rencontre. Plus il affronte de difficultés, plus il se renforce. »
Mitzi va-t-elle retrouver son amour de jeunesse ? Isa va-t-elle trouver de quoi repartir du bon pied dans la vie ?
Ce roman vous emportera sur les pas de deux femmes très touchantes, dont l'auteure a soigné particulièrement les profils psychologiques. le cadre est lui, idyllique. Je m'envolerais bien pour Capri ! Et vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
marlene50
  24 mai 2021
"Il y a le ciel, le soleil et la mer ...... "
De la douceur, de l'amour, du soleil, du ciel bleu, des paysages magnifiques et deux belles histoires d'amour.
"Capri, c'est fini .......Eh! bien non, ça ne fait que commencer !
Que demander de plus pour se détendre et rêver à n'en plus finir.
Un livre doudou, un livre douceur, un livre où l'amour et l'amitié noircissent tour à tour les pages d'une encre indélébile qui raconte des rêves aboutis.
Isa et son beau Luca ,
Mitzi qui retrouve après 60 ans de séparation son premier amour de jeunesse Johann et le conte qui avait à peine commencé et qui avait été brisé, reprend là où il s'était arrêté.
Tellement, tellement merveilleux qui m'a fait rêver au-delà de tout.
Très joli intermède entre mes lectures, j'en redemanderais presque !!!
Commenter  J’apprécie          220

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   12 juin 2019
On peut s’habituer aux températures extrêmes, à la guerre, à la terreur et, bien sûr, au fait qu’on est désespéré. La raison en est probablement fort simple : on est obligé de pisser même quand, ailleurs, des gens meurent. Le chagrin d’amour n’enlève rien à la nécessité de manger et de boire. Et on aura beau savoir que le monde sombrera demain, on se lavera probablement les dents avant d’aller se coucher. On ne peut s’empêcher de respirer quand bien même on le voudrait. Peu importent les événements autour de soi, on n’a d’autre choix que de vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
LadybirdyLadybirdy   12 juin 2019
Mes longues années de libraire m’ont appris ceci : les hommes qui s’intéressent aux autres et à leurs vies sont beaucoup plus tendres et sensibles.
Commenter  J’apprécie          460
LabiblideValLabiblideVal   16 mai 2019
J'estime toujours que les livres sont un sujet de conversation idéal, car celui qui parle de ce qu'il a lu parle de lui, de ce qu'il ressent, même lorsqu'il évoque les personnages d'un roman. On devient formidablement proche de quelqu'un avec qui on s'entretient de ses lectures, de ce qu'il aime et pourquoi, de ce qui le fait rire ou pleurer, de ce qui lui répugne, l'effraie ou l'émeut.
Commenter  J’apprécie          110
marlene50marlene50   24 mai 2021
L'amour n'est pas une chose qui se prête à la discussion, à la réflexion où à la philosophie.
C'est quelque chose qu'on fait.
Allez, Isa, cesse de te tracasser.
Aime, tout simplement.
Commenter  J’apprécie          130
Melinda_CelineMelinda_Celine   14 mai 2019
Décrire le bonheur est chose difficile parce que le bonheur ne fait pas de bruit, n’a rien de dramatique.
Commenter  J’apprécie          150

autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
341 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre

.. ..