AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2953054065
Éditeur : La Dernière Goutte (08/10/2009)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Un monde où l'on est surveillé par son ombre, des voyages organisés pour visiter des bureaux... Votre journée vous déplaît ? Demandez à l'Office de Récupération des Journées Défectueuses d'en vivre une autre. Jacques Sternberg, prix de l'humour noir, plonge le lecteur dans un univers totalitaire, une fresque délirante entre M. C. Escher et Lewis Carroll, Kafka et les Marx Brothers. Dans cette mise en abîme, c est le visage grimaçant de notre réalité qui apparaît.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Alya-Dyn
  11 mars 2014
Quand on pénètre dans l'univers de Jacques Sternberg, on en ressort complètement ébouriffé. Ce roman est une pièce unique à savourer comme un tableau de maître...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   16 janvier 2013
Il faut se résigner à suivre simplement. Sans savoir quoi, ni pourquoi. Suivre en admettant que je ne suis pour rien dans cette affaire et que tous mes réflexes sont téléguidés par quelque gigantesque société anonyme qui m’emploie, me dirige et me fait accomplir des actes dont je ne comprends ni le sens ni la portée. Les robots savent-ils qu’ils sont des robots ? Parfois peut-être, confusément. Comme moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 janvier 2013
Manquer de culture représente un grave handicap. Il faudra que je pense à acquérir l’annuaire des inventions humaines, ce qui m’évitera bien des déboires. Mais tout cela n’exclut ni les rêves ni mon besoin latent de trouver. Le tout est de trouver ce que personne n’a jamais pensé à chercher.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   16 janvier 2013
Certains rêvent quand ils ferment les yeux, moi je ne vois rien ; jamais. Parfois une couleur quand j’ai le soleil dans les yeux, sinon du noir. Rien d’autre.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 janvier 2013
L’homme ne serait donc qu’un crayon ou un taille-crayon ? Mais oui, il faut bien l’admettre. Autrefois, il n’était qu’un roseau pensant, il se contentait de penser sous la rosée. Mais les temps sont devenus beaucoup plus durs, le monde a bien changé. On a coupé les roseaux et on en a fait des flûtes. C’est le progrès, il faut progresser pour engraisser.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 janvier 2013
Je n’ai besoin que d’une ligne droite pour réinventer la géométrie et de quelques débris d’alphabet pour recréer l’algèbre.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jacques Sternberg (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Sternberg
Nicolas Ancion présente L'employé de Jacques Sternberg, Labor
autres livres classés : absurdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15533 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre