AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782205073829
272 pages
Dargaud (22/05/2015)
4/5   57 notes
Résumé :
Nimona est une jeune fille impétueuse qui a le chic pour la bagarre, les plans diaboliques et le chaos en règle générale. Elle a le don de changer d'apparence, ça aide (surtout quand elle se transforme en dragon) ! Lord Ballister Blackheart est l'homme le plus célèbre du royaume : cantonné dans le rôle de méchant, il veut rétablir la vérité et prouver à tous que sir Goldenloin et ses potes du ministère ne sont pas les héros qu'on croit. Ensemble, ils mènent une vend... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 57 notes
5
9 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

jainas
  22 mai 2015
Autant le dire tout de suite, je suis fan. Fan de l'énergie et de l'humour qui se dégagent de cette histoire pas comme les autres, où dans un univers qui est un étrange mélange de fantasy, de magie et de technologie anachronique, l'on suit les aventures de Nimona, métamorphe de son état et stagiaire supervilaine pleine de volonté auprès du renommé et craint Ballister Blackheart.
Il se révèle vite que Nimona est adorable et complexe, et nettement plus va-t-en guerre que Ballister, qui est un méchant à l'ancienne, scientifique féru avec passé tragique, code d'honneur et de conduite, et même ancien meilleur ami devenu ennemi, l'inénarrable Goldenloin... Choses que Nimona à du mal à accepter (le code de l'honneur et l'ancien meilleur ami), elle qui est plus du genre à provoquer des explosions d'abord et à poser des question ensuite.
Entre action, humour et métamorphoses imprévues, Ballister se fait peu à peu à son sidekick impromptue... mais Nimona à elle aussi des secrets, qui risquent de sérieusement secouer le statu quo.
Le style graphique est enlevé, expressif et maitrisé. Il met deux trois planches à se trouver, et ensuite ce n'est que du bonheur.
J'ai suivi la publication de Nimona en ligne, avant qu'une édition soit envisagée, et c'est un grand plaisir d'avoir à présent la bande dessinée dans ma bibliothèque. C'est une lecture que je recommande chaudement aux grands comme aux moins grands, qui y trouveront chacun leur compte : sous le verni jeunesse, aventure et humour, l'histoire développe aussi des aspects plus sombres, notamment dans le passé des personnages et de leurs bagages psychologiques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Luria
  08 septembre 2022
On m'a offert ce livre il y a quelques semaines (ou mois déjà peut être) en me disant que c'était une forte recommandation de la libraire. J'adore qu'on m'offre des livres. Cependant en lisant sur la quat' de couv' que le succès de la BD venait d'un webcomic, et le livre étant assez epais, le dessin assez simple, j'étais moyen emballée.
J'ai donc ouvert ce livre il y a deux jours après l'avoir soigneusement rangé puis oublié sur le rayonnage de l'étagère des livres non lus (c'est comme une caverne aux merveilles en plus mieux).
Et donc.
Si l'histoire ne casse pas trois briques, les méchants pas si vils et les gentils très puérils, façon Dr Horrible, on s'attache peu à peu aux personnages dans les différentes scenettes/chapitres, qui tracent le quotidien sans chichi des super vilains ordinaires. le trait que je trouvais simple est en fait tout en subtilités et dépeint au mieux les événements du moment. Un chouette livre à offrir à un lecteur ado je pense (qui sera peut être moins blasé par le scénario) (mais en cherchant la bibliographie de l'auteur je ressors de ma post lecture épatée, mon syndrome de l'imposteur au top, que de cordes à l'arc d'une personne aussi jeune que talentueuse)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Noctenbule
  02 août 2016
Quand un méchant avec des principes fait la rencontre d'une jeune fille métamorphe, son quotidien va totalement changé. Et puis lorsque les méchants au final sont un peu gentil et que les gentils sont très méchants, on ne sait plus trop vers qui doivent se tourner les braves. Mais n'est pas l'amitié qui est plus fort que tout et qui peut rétablir un monde plus juste ?
Lord Ballister Blackheart, vous l'aurez déjà deviné à son nom, c'est lui le méchant. Son ennemi juré est Sire Ambrosius Goldenloin, un ancien ami qui lui a coupé le bras lors d'un duel. D'ailleurs, c'est suite à cela que Ballister a décidé de quitter l'institut et de devenir le méchant. Même si il a le coeur noir, c'est un méchant qui n'est craint par personne car il ne tue jamais personne, c'est déshonorant.
Puis un jour, une jeune fille, Nimona vient s'incruster chez lui pour devenir son assistante. Il n'en a pas besoin et l'invite à prendre la porte. Elle va insister et s'imposer avec des plans machiavéliques pleins la tête. Et comme elle a la capacité de se transformer en humain ou animal, elle n'hésite pas lors d'attaque de tuer ceux qui sont sur son chemin. Ce qui n'est pas du goût de Lord Ballister. Mais il s'attache à la gamine.
Quand ils mettent la main sur une information qui peut nuire à l'Institut, ils vont tout faire pour avertir la population. Puis tout va partir en vrille car sous l'utilisation de poison interdit se trouve des armes de destruction massive. Et la petite métamorphe peut aider à faire de grand progrès à moins que cela soit pour détruire le monde. Puis quand tout explose, il ne reste plus qu'une seule chose à faire, reconstruire pour faire un monde meilleur, du moins essayer.
D'un blog est née une bande dessinée physique où une héroïne rêve de vengeance, de cruauté et d'amitié. Elle va placer son histoire au coeur d'un moyen-âge fantastique avec des règles de chevalerie, des dragons, des éléphants, des armes, de la magie et du sang. On retrouve les codes du genre héroïc-fantasy sans pour autant prendre beaucoup de temps pour installer tous les personnages. Très vite, on sait qui ils sont et qu'elle sera leur rôle. La lecture reste assez plaisante même si je l'ai trouvé un peu molle et assez peu dynamique. J'aurais apprécié une petite touche d'humour même de sarcasme pour nuancer un peu les personnages.
Mais j'aime plein de chose, le fait déjà que l'héroïne est une fille et surtout les petits anachronismes comme le livreur de pizza ou les mots modernes comme geek dans un récit d'un autre temps. Je ne doute pas que le jeune public se trouve conquis par se travaille qui a déjà séduit plus d'une personne puisqu'elle a été nominée pour les Harvey Award et a obtenu le prix Slate Cartoonist Studio Prize pour la meilleure bande dessinée en ligne en 2012.
Envie d'aventure ? de fantastique ? de chevalerie ? Allez voir Nimona, vous n'allez pas être déçu.

Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nelja
  27 juillet 2015
Nimona se passe dans un univers de fantasy, mais avec pas mal de schémas tirés à la science-fiction (un des personnages principaux est un super-scientifique) ou aux super-héros, tout en créant un univers malgré tout très cohérent.
On s'attache à Nimona, changeuse de forme qui a décidé de se mettre au service d'un super-méchant et a beaucoup moins de sens moral que lui. Sa relation avec Ballister est très touchante, et son passé mystérieux. On s'attache aussi à Ballister, à son sens de l'honneur, sa science, et sa relation complexe avec son principal adversaire, Goldenloin, "héros" mais tellement insupportable. Les retournements de situation sont bien menés, à la fois surprenants et crédibles. La fin est un peu trop ouverte pour moi mais reste très satisfaisante. En bref, j'ai beaucoup aimé.
Commenter  J’apprécie          40
zebell
  26 octobre 2015
Déjà, dans un premier temps, je tiens à m'excuser auprès de ma soeur qui, depuis environ quatre ans, me pousse à lire ce webcomic. Sauf que, à l'époque, il n'était ni traduit ni publié en format physique et je ne pensais pas avoir un assez bon niveau en anglais pour lire une oeuvre inconnue. J'en suis d'ailleurs un peu dégoûtée, j'aurai aimé me pencher sur Nimona un peu plus tôt.
alb_206844_edito-nimona-600px
Parlons de Noëlle Stevenson, notre auteure, notre illustratrice. Sa plume est géniale, fine, drôle et légère malgré les thématiques abordées. Elle a su nous mettre en les mains une oeuvre qui – en plus de faire réfléchir -nous rend bien, nous détend. C'est pas merveilleux,ça ? Je suppose que le style de dessin n'y est pas pour rien. Des lignes simples, épurées, frôlant presque le mouvement naïf, avec ces couleurs sans fioritures qui rendent si bien sur le papier glacé. Nos yeux aussi sont contents par l'ouvrage.
les-personnages-de-nimona
Ces couleurs acidulés m'ont également beaucoup fait réfléchir : est-ce une métaphore pour décrire notre personnage éponyme, Nimona, bien trop enjouée pour l'être réellement ? Ou bien je me fourvoie, et c'est seulement la marque de fabrique de Noëlle Stevenson. Nimona est un personnage qui ne paye pas de mine et qui, malgré les apparences, est d'une complexité étonnante. Tous les personnages de notre auteure se présentent ainsi, d'un extrême attachement. Elle donne également un immense coup de pied au traditionnel manichéisme des habituelles BDs de héros. Les gentils et les méchants ne sont pas ceux que nous croyons réellement, nous avons chacun une part de ces deux opposés en nous. Moi, ça me plait tout ça.398fea9f447d61d7db70d54d8d8d0304
J'ai d'autant plus adoré tous les petits sous-entendus que glissent Noëlle Stevenson sur la relation entre Blackheart et Goldenloin. En grosse groupie que je suis, cela m'a fait glousser plus d'une fois !
Mais en plus d'être empli d'humour, Nimona nous montre ce qu'est le racisme, ce que le rejet d'une différence peut avoir sur une vie entière. Certains dits « monstre » sont bien plus humains que la plupart d'entre-nous. A moins que ça soit la normalité, qui est inhumaine ? A méditer.

Sur ce, allez vite foncer chez votre libraire ou votre bédéiste préféré et achetez Nimona ! Etant génial, vous en aurez pour notre argent !
Lien : https://lamouchequilouche.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
Elbakin.net   03 janvier 2019
Si l’album vise avant tout à divertir son lecteur, ce qu’il fait très bien, il sonne aussi comme une incitation à la bienveillance et à dépasser ses préjugés, sans que cela soit matraqué. On en ressort conquis et le sourire aux lèvres.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Sceneario   20 juillet 2015
Avec humour et subtilité, l’auteure américaine joue au « Maître du monde » en réinventant le genre des aventures chevaleresques dans un registre graphique et narratif délicieusement décalé !

Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   15 juillet 2015
Un album qui se dévore goulûment, avec un plaisir renouvelé chapitre après chapitre.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
jainasjainas   22 mai 2015
"Les récoltes ? Vous vous inquiétez pour CA ?
- S'ils empoisonnent la nourriture de tout le monde, oui.
- Très juste.
- Sans oublier ce qu'ils peuvent faire d'une telle quantité de poison...
- Alors vous n'avez pas perdu la boule ! L'Institut mijote vraiment un sale coup !
- Tu as cru que j'étais fou ?
- Fou au BON sens du terme ! Genre, savant diabolique !"
Commenter  J’apprécie          40
LuriaLuria   07 septembre 2022
-Les assassinats et la violence gratuite n'ont jamais rien donné de bon. Il y a des règles, Nimona.

- Des règles ? Et à quoi ça sert de les respecter ? Je croyais que c'était l'intérêt d'être un méchant ! De ne pas avoir à suivre les règles !
Commenter  J’apprécie          50
ebardinebardin   06 mars 2016
« Tuer n'est pas une solution, Nimona. C'est vulgaire et salissant. Quand on commet un meurtre, on doit être prêt à en assumer les conséquences. Je ne tue pas des gens juste parce qu'ils sont sur mon chemin. » (p.25)
« Vos véritables ennemis sont ceux qui usent de la force pour vous garder sous leur joug. Ils vous ont enlevé vos enfants pour en faire des soldats. Ils partent en guerre au mépris de leurs citoyens. […] Ils vous ont privés de vos droits. » (p. 141)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jainasjainas   22 mai 2015
JE SUIS UN REQUIN !
Commenter  J’apprécie          60
BibliotekanaBibliotekana   31 octobre 2015
Que cherches-tu à cacher ? Qui es-tu vraiment ? Qu'ES-TU vraiment ?
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Noelle Stevenson (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noelle Stevenson
Noelle Stevenson on Being Homeschooled and "Becoming a Nerd"
autres livres classés : webcomicVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2076 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre