AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266276972
Éditeur : Pocket Jeunesse (19/04/2018)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 16 notes)
Résumé :
La montre que Reuben a trouvée est un véritable trésor... ou une malédiction ?
Au lieu d'aller à l'école, Ruben préfère mille fois explorer la Nouvelle-Ombrie. Parcourir les ruelles désertes, escalader les façades, se faufiler dans les moindres passages... Jusqu'au jour où il se retrouve coincé au sommet d'un immeuble abandonné et découvre une montre ancienne. Ruben n'est pas au bout de ses surprises : véritable trésor, cet objet suscite la convoitise de bien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Musardise
  19 juin 2018
Ruben , garçon d'un petite dizaine d'années, vit en Nouvelle-Ombrie, un État (ou une ville ?), selon toutes apparences totalitaire, dirigé par un Chancelier et, dans l'ombre, par un être mystérieux qu'on appelle La Fumée. Les habitants de Nouvelle-Ombrie sont constamment surveillés et rackettés par les hommes du Chancelier, les Directions. Vivant seul avec sa mère à Morneval, quartier pauvre de la ville, sans amis, Ruben passe ses vacances à vagabonder et à farfouiller un peu partout. Jusqu'au jour où il découvre, soigneusement cachée dans un mur, une espèce de montre ancienne, dont il va peu à peu découvrir les capacités très particulières : l'objet rend invisible, mais plonge dans le même temps son porteur dans un noir absolu. Pensant profiter de cette trouvaille pour en tirer de l'argent et aider sa mère financièrement, Ruben va s'attirer des ennuis et découvrir, du moins en partie pour l'instant (car il ne s'agit ici que d'un premier volume), l'histoire de cet objet mystérieux et rencontrer ds personnages liés à cette histoire.
C'est plaisant, on ne s'ennuie pas un instant, et l'auteur a eu l'intelligence de créer un personnage ordinaire, qui réfléchit en enfant, ne pèse pas forcément les conséquences de ses actes (quitte à créer des problèmes, involontairement, à d'autres personnes), et pense avant tout à tirer profit de la montre qu'il a trouvée, y compris lorsqu'il apprend qu'elle est d'une importance cruciale pour toute une famille depuis des générations, y compris quand il lui faut trahir la seule amie qu'il rencontre. L'autre personnage attachant de l'histoire, c'est la petite Pénélope, la plus jeune en charge de la famille de ces mystérieux "gardiens", au caractère bien trempé.
Bon, on peut se demander pourquoi la montre possède un défaut aussi ennuyeux que de rendre aveugle, encore qu'une explication soit proposée en passant. Étant donné que ce n'est là que le début de l'histoire, on peut en tout cas imaginer qu'il existe une bonne raison à cela. En revanche, que Ruben réussisse à traverser des rues encombrées de voitures ou à traverser des pièces encombrées de personnes sans percuter les unes ou les autres, ça n'est pas très crédible et c'est le défaut criant de ce roman. Pour le reste, on passe un moment agréable en suivant les aventures de Ruben, dont on aimerait rapidement connaître la suite.

Masse Critique Jeunesse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
letilleul
  02 mars 2019
Un bon roman fantastique pour les jeunes fans qui sont portés par la magie Harry Potter.
On sent que nous sommes partis pour une serie car le début est un peu lent mais se révèle trépidant suspens ensuite car se volume se termine sans donner toutes les clés de l'intrigue.
Ruben le héros solitaire est très attachant dans sa quête. Il trouve une montre curieuse, et va remonter la piste de cet objet inattendu. Son moteur est la pauvreté dans lequel il vit et il espère pouvoir grâce à ça l'aider sa mère en grande. Cette piste le mène au phare si prenant dès la couverture. Et cette quête va le mener vers le dépassement de soi et la découverte de l'amitié...les ingrédients sont réunis pour prolonger la lecture...
Commenter  J’apprécie          200
Aryia
  24 juin 2019
Aujourd'hui, tandis que d'interminables bourrasques enneigés traversent la vallée, j'ai pensé à mon pauvre facteur, qui doit régulièrement apporter jusqu'au bout de mon impasse privée perché en haut du village d'innombrables livres, et ce par tous les temps … J'en viens même à le soupçonner de regrouper ces livraisons : pendant plusieurs jours, rien à signaler dans la boite aux lettres, jusqu'à ce qu'une pile n'entrant même pas dans cette dernière débarque sans prévenir ! Comment voulez-vous que je respecte la sacro-sainte règle du « premier arrivé dans la boite aux lettres, premier lu, premier chroniqué (quand cela est possible) » avec ce genre de situations ? C'est d'autant plus délicat quand le second tome arrive avant le premier … Mais comme il est nettement plus sympathique de découvrir le début de l'histoire avant de lire la fin, j'ai attendu, attendu, attendu que ce premier opus daigne enfin pointer le bout de son nez ! Fort heureusement pour moi, l'attente en valait la chandelle !
Tous les matins, c'est la même histoire : après avoir promis à sa mère de bien faire attention à lui et d'essayer de créer des liens avec les autres enfants du centre de loisirs, le jeune Ruben se lance à l'assaut des immeubles du quartier, espionnant les Directions, hommes de main de la Fumée qui dirige la cité, découvrant de nouveaux passages secrets et toujours en quête de bonnes cachettes … Jusqu'au jour où il trouve une montre des plus étranges, qui ne donne pas l'heure, mais s'avère détenir un incroyable pouvoir : elle rend son porteur invisible ! D'abord tout excité par cette découverte, l'adolescent se rend progressivement compte que quelqu'un est à ses trousses pour lui dérober ce trésor ! Pour s'en sortir, il va lui falloir trouver de l'aide : et pour cela, il faut découvrir à qui appartenait la montre avant qu'il ne la découvre par hasard …
Pour tout avouer, je ne savais absolument pas dans quoi je m'embarquais : bien qu'il soit sorti il y a presque un an, ce premier tome n'a visiblement pas eu un grand succès, et rares sont les blogs qui en parlent … Et c'est bien dommage, car ce fabuleux roman d'aventure à destination des jeunes lecteurs mérite d'être plus connu ! En quelques pages à peine, mon verdict était prêt : j'allais passer un excellent moment en compagnie de Ruben, petit héros incroyablement attachant qui se retrouve embarqué bien malgré lui dans une folle aventure … qui pourrait bien lui couter la vie ! Car on le comprend rapidement : le monde dans lequel vit Ruben est dirigé par un despote fort mystérieux, surnommé la Fumée, que personne n'a jamais vu mais que nul ne veut contrarier. Ajoutez à cela la propension du jeune garçon à sécher les cours pour déambuler sur les toits et dans tous les recoins du quartier, et vous vous douterez aisément que le récit s'annonce palpitant et haletant !
Il ne se passe pourtant « pas grand-chose » dans ce premier tome introductif : Ruben trouve la montre, découvre son secret, comprend qu'il est danger, cherche des alliés. Un schéma plutôt fort classique, qui occupe généralement une moitié seulement d'un ouvrage et non pas 300 pages ! Malgré tout, on ne s'ennuie pas une seule seconde : quel plaisir que de suivre les pérégrinations de ce petit garçon intelligent et débrouillard, mais aussi maladroit et imprudent par moment ! Il a le chic pour se plonger dans des situations fort délicates – c'est d'ailleurs en se lançant dans une entreprise aussi audacieuse qu'hasardeuse que ce jeune déluré découvre cette mystérieuse montre – mais également pour s'en sortir in extremis … Et même si la première fois, on lève vaguement les yeux au ciel en soupirant que « c'est trop facile », on se laisse rapidement prendre au jeu et on en redemande ! On n'a finalement qu'une seule envie : voir ce petit garçon tout à fait banal au premier abord réussir là où bien des adultes ont échoué !
Mais les choses sont loin d'être gagné pour notre Ruben : malin et mature, il l'est certes quand il veut, mais il est avant tout un enfant, avec son insouciance et ses étourderies … Fonceur et intrépide, il a parfois les yeux plus gros que le ventre et « fonce dans le tas » sans réfléchir aux conséquences de ses actes, regrettant toujours trop tard ses décisions, qui sont effectivement bien loin d'être toujours les bonnes ! Il n'y a qu'à voir le pétrin dans lequel il s'est fourré dans les derniers chapitres pour s'en rendre compte : mais qu'est-ce qui lui est donc passé par la tête, nom d'un petit bonhomme en mousse ?! Il n'aurait pas pu rester sagement endormi, au lieu de se lancer dans cette expédition qui mène à un affreux cliffhanger absolument angoissant pour le malheureux lecteur qui s'est tant attaché à lui ?! Non seulement on a retenu notre souffle tout au long du roman, qui se dévore par ailleurs à une vitesse folle, mais en plus on ne peut même pas relâcher la pression lorsqu'approche les dernières pages, c'est de la torture livresque !
En bref, vous l'aurez bien compris, je suis tombée sous le charme de ce roman d'aventure jeunesse : cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un roman aussi rapidement, sans même m'en rendre compte ! Que de mystères, que de rebondissements, que de découvertes … mais surtout, que de questions encore en attente de réponse, que de promesses pour le second tome ! C'est vraiment un roman idéal pour les jeunes lecteurs d'une dizaine d'année, mais également pour les plus grands qui ont envie de passer un bon moment de lecture : on ne s'ennuie pas un seul instant, on a des étoiles pleins les yeux et le coeur battant tandis que l'histoire se déroule devant nos yeux ébahis ! Mention spéciale aux magnifiques illustrations de Diana Sudyka qui apportent vraiment quelque chose en plus à l'intrigue !
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnneClaire29
  05 septembre 2018
Ruben est un jeune garçon intrépide qui sait se faire oublier dans le quartier qu'il habite et se fond dans la masse des gens qui l'entoure. Il a pour passe temps d'escaler et d'observer tout ce qui l'entoure. Un jour, il découvre une mystérieuse montre et pense pouvoir aider sa mère à se sortir de leur situation précaire. Mais Ruben va vite découvrir que quelqu'un veut aussi cette montre et découvre quelle n'est pas faite pour donner l'heure.
Une intrigue bien ficelée dont la fin finie en suspense jusqu'à la lecture du tome 2.
Commenter  J’apprécie          90
ReveursEtMangeursDePapier
  27 juin 2018
Ruben est un garçon de onze ans qui adore se cacher, et c'est en s'amusant à passer inaperçu qu'il explore les rues et les toits des immeubles de la ville de Morneval. Ses petites escapades l'emmènent toujours plus loin en Nouvelle Ombrie. Jusqu'au jour où Ruben fait une mystérieuse trouvaille. le jeune garçon vient de dénicher une montre ancienne, qui se révèle être un objet précieux et convoité...

Ruben vit dans un monde qui ne semble pas particulièrement chaleureux. Les habitants de Nouvelle Ombrie vivent dans la misère et la peur des Directions, du Chancelier et de la Fumée. Dans leur tout petit appartement, lui et sa mère sont loin de mener une vie rêvée. Ils n'en sont que plus touchants et j'ai beaucoup aimé découvrir cette relation mère-fils et leurs échanges plein d'humour qui les aident à dédramatiser un peu leur situation.

Ruben est un personnage auquel je me suis rapidement attaché. C'est un garçon solitaire, un peu rêveur, un peu aventurier, un peu espion, et j'ai adoré le suivre dans ses petites expéditions secrètes. J'ai également trouvé une certaine sagesse chez ce personnage, malgré son jeune âge, qui le rend encore plus adorable. Il fait tout pour ne pas inquiéter sa maman qui travaille dur, il a envie de l'aider, et la montre lui apporte un peu d'espoir. Pourra t-il en tirer un peu d'argent?

Tout comme Ruben, j'étais fasciné par l'objet qu'il découvre. Dès les premiers instants, cette montre semble être très spéciale. Plus qu'un objet de valeur, c'est un objet qui renferme un secret, et Ruben est bien décidé à percer ce secret. J'étais super enthousiaste à l'idée de découvrir quel genre de trouvaille Ruben avait fait exactement. Quel genre d'objet s'agit-il? A qui appartient t-il? Pourquoi est-il recherché par Les Directions? Jusqu'où cet objet le mènera t-il? Les questions s'accumulent et la lecture file agréablement.

Si la première partie du roman est particulièrement mystérieuse, la seconde est beaucoup plus rythmée. La montre détient un grand pouvoir mais ne lui apporte que des ennuis. Ruben est en grand danger et il doit rester méfiant jusqu'au bout. Mais surtout, il est temps pour nous de faire une merveilleuse rencontre qui bouleverse totalement l'intrigue. Penny et sa famille ont une histoire à nous raconter et des réponses à nous donner. Et c'est passionnant.

Verdict : J'ai passé un super moment avec ce premier tome. C'est un roman jeunesse particulièrement mystérieux et les secrets qu'il renferme m'ont tenu en haleine jusqu'à la toute dernière page. Ruben est un héros touchant et je me suis laissé porter par son aventure avec facilité. Beaucoup de questions sont encore sans réponses alors j'ai hâte de lire la suite. Vivement 2019 !

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MusardiseMusardise   07 juin 2018
Ruben avait sa réponse. On était mercredi, il devait être midi, l'heure à laquelle les Directions rendaient visite aux magasins du quartier. Il les avait observées des milliers de fois, toujours avec angoisse d'ailleurs, car espionner les Directions était un acte périlleux.
Si on les appelait ainsi, c'est que chaque homme de cette formation en losange était tourné dans une direction différente. L'un regardait tout droit, un autre à gauche, un autre à droite, et le dernier gardait un œil sur l'arrière. Ils discutaient et s'échangeaient parfois de brefs regards, mais leurs yeux revenaient toujours vers la direction qui leur était attribuée : rien ne pouvait échapper à leurs quatre regards.
Ils avaient aussi d'autres surnoms. Même si personne n'était autorisé à parler d'eux, Ruben les avait entendu appeler les Vagabonds, les Rassemblants, les Ramasseurs, les Hommes-Compas, les Toqueurs, les Grandes-Bottes. Quelquefois, quelqu'un osait dire "les hommes du Chancelier", puisqu'ils étaient sous son commandement. C'était tout à fait imprudent, surtout pour les superstitieux, qui craignaient que même des chuchotements leur attirent des ennuis. Personne n'avait envie d'être convoqué au Château. Une entrevue avec le Chancelier signifiait qu'il mentionnerait votre nom à celui pour qui il travaillait : le dernier homme sur terre dont vous vouliez attitrer l'attention... La Fumée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
MusardiseMusardise   04 juin 2018
Cette matinée d'été dans le quartier de Morneval démarra comme tues les autres pur Ruben Pedley. Il se leva tôt et prit le petit-déjeuner avec sa mère. Ils mangèrent en silence, encore un peu endormis. Ensuite, il rangea leur minuscule cuisine pendant qu'elle se préparait à toute vitesse pour arriver à l'heure à son travail. Puis, à la porte, elle l'embrassa, et Ruben lui dit qu'il l'aimait très fort - ce qui était vrai -, et qu'elle n'avait aucune raison de s'inquiéter pour lui - ce qui était faux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
letilleulletilleul   02 mars 2019
Ruben habitait la Nouvelle-Ombrié une ville portuaire lugubre et délabrée. Lors de sa construction, elle avait été porteuse de grands espoirs (on disait qu’elle était née sous une bonne étoile), mais la Nouvelle-Ombrie avait peu à peu décliné jusqu’à tomber à l’abandon. On aurait pu dire la même chose de Ruben Pedley : au début, il avait été entouré par deux parents affectueux, brièvement quand il était bébé, en primaire il avait été un élève brillant, et maintenant, au collège, il se faisait oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   28 octobre 2018
Ruben se mit donc à observer la montre dans sa main et attendit. Une minute passa, puis deux. Il était de plus en plus excité. Il ne pouvait plus détacher les yeux de l'objet. Il avait même peur de cligner des paupières, au risque de manquer quelque chose.
Commenter  J’apprécie          30
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   27 juin 2018
A peine visible à marée basse,
Jamais à marée haute,
Seulement côté eau,
Jamais côté terre.
N'oublie pas tes outils, mon ami,
Ni de baisser la flamme de ta lampe.
Les droits sont pour les idiots, mon ami,
Les gauches sont pour ceux qui connaissent.
Alors vas-y à marée basse,
Et jamais à marée haute.
Au dessus du x, sous le y,
entre et sors ... ou tu es mort !
Commenter  J’apprécie          00
Video de Trenton Lee Stewart (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Trenton Lee Stewart
Le mystérieux cercle Benedict
autres livres classés : pharesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur l'histoire du Mysterieux cercle de Monsieur Benedict

Qui est vraiment Milligan

Un espion secret
Le pere de Kate
Milligan tout court

3 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Le mystérieux cercle Benedict de Trenton Lee StewartCréer un quiz sur ce livre
.. ..