AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782745978752
384 pages
Milan (07/03/2018)
3.19/5   13 notes
Résumé :
Le fleuve Danèk charrie cadavres et créatures maléfiques. Wull va avoir seize ans : bientôt, il reprendra la charge de son père, le Riverkeep, et devra veiller sur les eaux du fleuve.
Mais un jour, tout bascule.
Son père est entraîné dans l'eau par une force inconnue. Quand il réapparaît, hagard et agressif, il ne reconnaît plus son fils et ne se nourrit que de têtes de poissons... Il semble possédé par un esprit mauvais.
Wull apprend qu'une ess... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  28 juin 2018
Je dois avouer que ce qui m'a d'abord tapé dans l'oeil, c'est la couverture. Assez originale, les couleurs et les dessins m'ont attirée. Et il faut dire que le résumé a fait le reste ! L'histoire me paraissait assez angoissante et intrigante pour que je veuille en savoir plus. Mais je ressors assez mitigée de cette lecture...
Wull va bientôt avoir 16 ans et reprendre le flambeau de son père : le Riverkeep, et devra veiller sur les eaux du fleuve qui charrie cadavres et créatures maléfiques. Mais un jour, tout bascule. Son père est entraîné dans l'eau par une force inconnue. Lorsqu'il en ressort, il n'est plus le même et ne reconnaît même plus son fils. Ce dernier apprend qu'une essence, contenue dans un monstre millénaire, pourrait le guérir. Il part donc à sa recherche, mais ne se doute pas un instant du voyage qu'il va entreprendre...
Avouez qu'un résumé pareil intrigue et donne envie d'en savoir plus. de ce fait, je partais très positive. Mais dès les premières pages, j'ai compris que je risquais de me perdre un peu dans cette intrigue si bizarre. Bien que l'histoire de base m'ait tout même bien accrochée, il est vrai que j'avais beaucoup de mal à m'imaginer les scènes, les lieux, les personnages. Et pour moi, c'est un point non négligeable pour réussir à apprécier ma lecture.
Attention, je ne dis pas que je n'ai pas aimé, mais disons que les 100 premières pages ont été quelque peu compliquées pour moi. Je n'arrivais pas à comprendre où l'auteur voulait nous emmener et j'ai eu cette impression qu'il se perdait lui-même dans ses intrigues. Une intrigue, plus une sous intrigue, plus une nouvelle sous intrigue. J'ai finalement perdu le fil et me suis demandé quelle était la finalité du roman. Et je dois avouer que les sous intrigues proposées me tentaient beaucoup plus que la principale...
Mais encore là, l'auteur est passé trop en relief, il n'a pas assez approfondi à mon sens, me laissant quelque peu sur ma faim. Et c'est bien dommage, car ce roman avait un énorme potentiel (peut-être possibilité de le décliner en plusieurs tomes ?). Parce que, pour être honnête, je me suis plus attachée aux personnages secondaires qu'aux principaux. Bon, Wull était tout de même attachant, je ne vais pas le cacher, néanmoins, j'aurais aimé que les secondaires prennent plus de place.
Cependant, un point qui m'a plu : la relation entre le père et son fils. Bien que le premier soit changé suite à sa visite sous la mer, il n'en est pas moins que leur relation reste un pan important de l'intrigue. Et on sent a quel point Wull aime son père et est prêt à tout pour le sauver. C'est une belle relation qui est mise en avant, malgré les difficultés qui évoluent au fil du récit.
Quant à la fin, je vous avoue que je suis asse déçue. Je me suis dit "tout ça pour ça ?". J'ai trouvé qu'elle était un peu bâclée, et j'ai senti que l'auteur voulait conclure un peu trop vite son histoire. Malheureusement, il me reste encore des questions sans réponses et l'interrogation la plus importante : quelle était réellement l'utilité de ce voyage ?​
​En résumé, un roman dont je ressors asse mitigée. Je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai passé de bons moments, mais pas mal de choses m'ont dérangée. J'aurais vraiment aimé que les personnages secondaires soient plus mis en avant. J'ai aussi senti que l'auteur se perdait dans toutes ses idées et c'est vraiment dommage... Et j'ai encore pas mal de questions sans réponses...
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aloysius3993
  28 mai 2019
« Les lanternes fichées dans le lit du fleuve, à la confluence des courants, là où les épaves s'agrégeaient en amas tourbillonnants, créaient des îlots lumineux au milieu de l'obscurité, et leurs flammes formaient dans la brume des halos duveteux comme des pissenlits. »
La couverture du roman fait, je trouve, très jeunesse et pourtant j'ai découvert dans ce roman, une histoire mature. le récit ne prend pas la tournure attendue quand on s'y attend. Tout ne se termine pas forcément bien, ce qui enlève une part de mystère dans les romans jeunesse.
La mythologie et le bestiaire du roman m'ont beaucoup plu. On est dans le paysage du fleuve car notre personnage principal est garde-fleuve. On découvre alors des créatures malsaines, dégoutantes… tout à fait originales. Ici pas de petites bêtes mignonnes à cajoler. Tous cohabitent dans le fleuve ou sur ses bords parmi les cadavres et déchets.
Un autre élément attractif de cet ambiance poisseuse et dangereuse est que chaque début de chapitre commence par un texte de la littérature de l'univers. Ainsi on a des chants, des parties d'encyclopédies dédiées au bestiaire … C'est très immersif. Et si certaines créatures sont décrites de manière détaillée, d'autres sont laissées en pâture à l'imagination du lecteur pour qu'il puisse les définir selon ses critères d'horreur.
Au premier tiers du roman, le récit s'enrichit de personnages et d'éléments magiques. Les contours de l'univers magique sont un peu flous. Mais ici, cela ne m'a pas dérangé car on a l'impression que chacun des objets de magie fait partie d'un conte à part qui se seraient rencontrés, ici, dans cette histoire.
On a également une petite touche de light fantasy avec le personnage de Tillinghast qui apporte un peu d'humour dans ces paysages très sombres.
Un super roman jeunesse qui ne l'est pas tant que çà finalement, avec un message sur l'indulgence et les valeurs de l'amitié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  03 avril 2018
C'est à bord de leur bäta que Wull et son père quittent la batellerie pour effectuer leur ronde habituelle. En tant que garde-fleuve, ils partent repêcher les éventuels cadavres charriés par les courants du Danèk ou prisonniers de la glace. Ce jour là, le père de Wull est entraîné dans l'eau par une créature mystérieuse. L'attaque a été très rapide et le jeune garçon n'a rien pu faire. Wull n'imaginait pas revoir son père un jour. Et pourtant...

Wull retrouve son père mais il n'est plus le même. Désemparé, le jeune garçon tente de comprendre son état et à la fois assurer son rôle de futur garde-fleuve. Mais Wull est perdu et il n'est pas à la hauteur de la tâche. On découvre alors un garçon de presque seize ans impuissant face à la situation. Un garçon qui n'a jamais quitté la batellerie. Un garçon qui ne connaît pas grand chose du monde qui l'entoure. Un garçon pour qui le fleuve est tout. Un garçon qui veut sauver son père, même si il faut combattre une terrible créature pour y parvenir. L'aventure peut alors commencer...

Il m'aura fallu une centaine de pages pour réellement accrocher à cet univers sombre et glacé. Une fois le cap des cent pages passé, je n'ai plus réussi à décrocher de ma lecture. Ce cap est marqué par l'arrivée de nouveaux personnages et c'est ce qui m'a définitivement convaincu. La lecture est plus dynamique, plus drôle aussi et le long voyage de Wull moins dramatique.

Wull fait la rencontre de personnages très originaux et leur compagnie est bienvenue. Mention spéciale pour Tillinghast qui est pour moi le véritable héros de l'histoire et qui a un don tout particulier pour alléger l'atmosphère. Et je ne vous parle pas de sa nature, qui en fait un personnage extrêmement intéressant. Mix et Remédie, ses deux autres compagnons de route, ne sont aussi développés mais peut-être que d'autres histoires indépendantes sont prévues. Il y a matière alors je l'espère de tout coeur.

L'auteur nous présente un univers très riche et c'est grâce au point de vue omniscient que nous en découvrons tous les aspects. Des scènes courtes mettent en scène des personnages variés qui croiseront la route de Wull tôt ou tard. En attendant, ils nous permettent de comprendre dans quel monde nous avons mis les pieds. Outre son décor maritime glacial, ce monde est peuplé de créatures terribles (balgair, bohdan, faelkon, ursa, mormorach...) qui nous confortent dans l'idée que ces lieux ne sont pas très accueillants mais ô combien fascinants...

Verdict : J'ai adoré l'ambiance de cette lecture qui se veut sombre et magique. Plus qu'un roman d'aventures, Riverkeep se lit comme un conte. Il est question d'amour père-fils, d'amitié, de courage, de sacrifices. Wull nous emmène explorer son monde et nous faisons des rencontres étranges, uniques, et je me suis laissé émerveiller. Si les cent premières pages vous laissent confus, s'il vous plaît, accrochez-vous. La suite en vaut tellement la peine.

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeaTouchBook
  14 mai 2018
Riverkeep me permet de découvrir l'imagination foisonnante de Martin Stewart. Un livre qui met en lumière un auteur prometteur !
En effet Riverkeep est un roman dont le gros point fort est tiré de l'imagination de son auteur. L'univers dépeint par ce romancier est vraiment brillant, intéressant, intelligent et particulièrement riche. J'ai ainsi été très intriguée par cette capacité de Martin Stewart à décrire cet univers qui est un mélange de contes et de mythes.
Si je n'ai pas eu le coup de coeur c'est parce que si l'auteur a pris autant de temps dans les descriptions, il en a perdu sur le rythme et l'histoire. Ainsi l'ensemble de ce roman est assez lent, parfois même trop et je n'ai pas su être totalement embarquée dans le récit. J'ai apprécié le personnage principal -Wull- un héros parfait dans le genre de la fantasy mais qui aurait gagné à vivre des aventures plus trépidantes.
Ainsi le bémol à mes yeux repose sur le fait que le romancier n'a pas su trouver cet équilibre entre description et action, entre histoire et approfondissement. J'ai donc apprécié cette lecture et j'attends avec impatience son prochain roman pour voir si cet équilibre a été trouvé.
En définitive, un roman prometteur du fait de son univers mais qui manque de péripéties et de rebondissements.
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
madamepointvirgule
  24 mars 2018
L'univers sombre promis par la quatrième de couverture et cette sublime couverture m'avaient beaucoup attiré à l'annonce de sa sortie ! Un grand merci aux éditions Page Turners pour l'envoi de ce roman.
Commençons pour les points qui m'ont dérangé. Premièrement, l'histoire mets du temps à se mettre en place. L'univers est mis tout doucement en place, on plante le décor pendant un long moment, nous donnant le point de vue de plusieurs personnages pour nous expliquer les intrigues.
J'ai trouvé dommage que l'univers ne soit pas approfondi. Encore une fois, dans un roman fantastique / fantasy, j'attends qu'on me crédibilise les choses, qu'on m'embarque dans ce nouveau monde. Ici il y a pleins de choses qui restent en suspens et dont on n'a pas les réponses. La fin aussi m'a déçue. J'en attendais plus ou autre chose, mais clairement j'ai été déçue.
J'ai tout de même apprécié plusieurs aspects de ma lecture. Notamment les dialogues que j'ai trouvé brillants de répartie. Les personnages sont hauts en couleurs et intéressant. Grosse préférence pour Tillinghast !
En bref, un roman sombre et particulier qui plaira aux fans du genre. J'aurais aimé en savoir plus sur cet univers et qu'on m'embarque plus dans l'intrigue.
Lien : https://madamepointvirgule.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 avril 2018
... la magie était arrivée avec le mormorach, et l'atmosphère du village avait changé. Une odeur de brûlé et de métal incandescent avait commencé à tout imprégner : vêtements, peau, cheveux, pain. Les gens se couchaient dans leurs lits qui sentaient le brûlé et se serraient les uns contre les autres en murmurant des prières pour que les harpons du matin trouvent leur cible...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 avril 2018
Nous, les gardes, on y arrive tous quand vient not'tour de prendre les rames. Par tous les dieux, elles sont lourdes au début ! Mais l'fleuve, y te causera quand y sera prêt, y te chuchotera des secrets à l'oreille et y te donnera de la force, et quand le temps y sera venu, tu le sentiras et tu sauras que c'est ton tour...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 avril 2018
Mais la vie est une chose étrange. Elle se tortille, comme une anguille ! A l'instant où on croit savoir exactement où on en est, elle nous file entre les doigts et devient insaisissable. Mais, comme une anguille, elle peut être absolument délicieuse... Il faut juste être prudent...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 avril 2018
Il n'y a pas à croire en la magie davantage qu'il faudrait croire au temps qu'il fait ! Si les tornades et les tempêtes de sable sont rares, elles existent néanmoins. Et de la même façon que ces phénomènes échappent à notre contrôle, la magie nous dépasse...
Commenter  J’apprécie          00
CapitaineBaptCapitaineBapt   29 mai 2020
Est-ce que je vis comme je le devrais ? La plupart du temps, on dit juste n'importe quoi. Ce n'est qu'à de rares moments qu'il nous est accordé de jeter un regard objectif sur nous-mêmes et la nature de notre existence.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Martin Stewart (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Stewart
Nous avons eu la chance de rencontrer Martin Stewart, auteur de Riverkeep. Découvrez les origines du métier de garde-fleuve, ses lectures de jeunesse et ses futurs projets ! Résumé : Le fleuve Danèk, sur lequel travaillent Wull et son père, charrie cadavres et créatures maléfiques? Quand le destin cruel s?abat sur Pappa, Wull va devoir avancer et inventer pour survivre et tenter de sauver son père. Un futur classique, aux accents de « Moby Dick » dark, à mettre entre les mains de tous les fans de la série « L?Épouvanteur ».
autres livres classés : fleuveVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Martin Stewart (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1317 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre