AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Camille Croqueloup (Traducteur)
EAN : 9782012019188
408 pages
Éditeur : Hachette (01/10/2010)
3.74/5   410 notes
Résumé :
Grace et Sam doivent se battre pour être ensemble. Grace défie l'autorité de ses parents et garde un très dangereux secret, tandis que Sam lutte avec son passé de loup-garou. Mais Cole, un nouveau loup, menace de détruire ce fragile équilibre. Et, Isabel, pourtant amie de Grace et qui a déjà perdu son frère, se rapproche de lui...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 410 notes

florencem
  25 août 2019
Ayant beaucoup aimé le premier tome des Loups de Mercy Falls, j'avais une certaine attente avec la suite. Frisson pouvait se suffire à lui-même, en un sens, mais je voulais tout de même poursuivre pour voir jusqu'où l'auteur voulait aller, notamment avec toute la genèse autour de la lycanthropie. J'avoue que j'ai été un peu déçue par plusieurs points, même si dans sa globalité ma lecture a été sympathique. Il y avait cette même ambiance un peu poétique grâce à Sam mais en même temps, la maladie de Grace impose une colère et une froideur assez dérangeante au point qu'à certain moment, l'ensemble était trop oppressant, trop dans la rancoeur.
Nous savons d'emblée qu'avec les événements de Frisson, Fièvre ne serait pas une partie de plaisir. Après la mort de Jack, la "disparition" d'Olivia, Beck ne pouvant plus se transformer en humain, l'arrivée de nouveaux loups... nos héros n'allaient pas retrouver une petite vie tranquille, loin de là. Il y a beaucoup d'ajustement à faire, notamment pour Sam qui est constamment sur les charbons ardents. Son "sauvetage" n'est pas pour lui quelque chose d'acquis. Il reste égal à lui-même, toujours charmant et adorable, mais il y a aussi cette peur qui ne le quitte pas. Il s'ouvre cependant ce qui est un gros plus. Je pense que cela lui permet de mieux s'ancrer dans ce monde humain, tout en gardant en tête que sa vie de loup n'est pas entièrement finie. Je n'envie pas du tout Sam... le poids des responsabilités qu'il va devoir supporter, en plus de la maladie de Grace... Il y a toujours cette fragilité en lui qui me donne l'impression qu'il pourrait craquer à un moment donné. Mais il tient bon, et il a encore été ce pilier incroyable qui vogue bon gré, mal gré, mais toujours en gardant le cap.
Autre point très positif : Cole et Isabel. Je crois qu'ils sauvent à eux deux ce deuxième tome. Leur dynamique, mais aussi leurs personnages donnent un sacré coup de peps à l'histoire. Cole est désinvolte et torturé, il titille là où cela fait mal. Il est l'opposé de Sam à bien des égards et cette dualité fait du bien, même si, il est clair que le jeune homme est au fond quelqu'un de bien qui a fait une descente aux enfers pour se punir lui-même. Il n'en reste pas moins, que malgré le manque d'originalité de ce "bad boy", le personnage est sympathique et nous prouve au fil du tome qu'il mérite à être connu. Isabel, elle, n'a pas changé et franchement, j'adore ça. Bien qu'elle soit plus proche de Sam et Grace, grâce au secret qu'ils partagent désormais, elle continue à rentrer dans le lard des gens, dire ce que tout le monde pense tout bas et secouer un peu ses camarades. Elle a, elle aussi, pas mal de soucis, mais elle reste l'adulte dont tous ont besoin...
Parce que, mes enfants, parlons un peu des adultes du roman... Entre ceux d'Isabel, démissionnaires ou violents et meurtriers, et ceux de Grace que j'avais envie de frapper... On repassera pour l'autorité parentale et la figure "paternelle".
Ils sont insupportables... Les Brisbane en particulier. le rejet de Sam et que leur fille puisse avoir une vie sexuelle... Mais on est à quelle époque sérieusement ? Ils sont pratiquement majeurs tous les deux ! Et ils s'aiment, ça crèvent les yeux. Alors pourquoi tant de violence ? Et Sam qui pervertit Grace... c'est une blague. le pire étant qu'ils sont ce que j'appelle des parents "copains" qui sont absents, laissent les enfants se débrouiller seuls parce qu'ils le peuvent et dès que quelque chose ne leur convient pas, ils se rappellent qu'ils sont des parents. Et là, je comprends la colère de Grace, à 100%. Ils sont de plus bornés et violents verbalement parlant. A se demander qui sont les enfants ici...
Grace, mais je pense que cela est dû à la fièvre qui la ronge, m'a été un peu moins sympathique dans ce second tome également... Elle m'a énervée à certains moments, se montrant désinvolte et égoïste. Son "ancien" caractère revient au fur et à mesure, mais j'avoue avoir été un peu déboussolée par cet aspect sauvage de sa personnalité. Elle reste aussi assez en retrait selon moi, malgré sa présence. Il faut dire qu'on tourne trop autour du pot par rapport à sa maladie et à ce qui lui arrive, si bien qu'il y a peut être une perte d'intérêt à un moment donné. Et c'est dommage car il y avait de quoi faire quelque chose d'intéressant, à plus exploiter sa maladie et sa relation avec les loups...
La fin est très confuse. Elle est trop rapide et désordonnée, bien que le fait qu'il y ait un effet d'équipe me redonne un espoir. Reste à savoir comment le dernier tome sera traité et s'il saura conclure dignement la saga... Il y a un tel bourbier, surtout en ce qui concerne la lycanthropie et sa cause que je vois mal une issue satisfaisante...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Pixie-Girl
  28 décembre 2010
Fièvre fait partie de ces livres fabuleux, ceux qui, quand vous les avez terminés, vous laissent pantelant, vous font frissonner et vous abandonnent las, les yeux bouffis, dans un silence aussi merveilleux qu'émouvant.
Livre que j'ai longuement attendu, le second tome de Frisson est magique, on se perd entre désir et passion, poésie et haine...
Dans un monde sublime, cousu de destructions et de violentes tentations. On retrouve nos deux attachants héros, Sam et Grace, qui, dès à présent, vivent leur idylle au grand jour. On retourne dans la petite ville de Mercy Falls où le printemps s'installe doucement, et où plusieurs révélations ne vont pas tarder à éclater... Et nous entraîner avec elles, la boule au ventre.
La nouveauté ici, sont les deux nouveaux points de vue, ceux d'Isabel et de Cole. Cole devient le bad-boy de l'histoire.
C'est un mauvais garçon avec un coeur, terriblement dur avec les autres, mais attendrissant dans le fond. Ensuite vient Isabel... Haaa Isabel ! C'est la jeune femme pleine d'humour et de répartie de l'ouvrage, celle qui ne montre pas ses émotions et qui possède un coeur immense, sur qui on peut compter, et qui m'aura énormément fait sourire tout au long de ma lecture.
Mais que serait l'histoire sans notre petit couple ? Grace et Sam enfin ensemble, tout semble aller pour le mieux pour eux... Presque tout.
Et d'ailleurs en parlant de Grace... Si je vous dis que le titre français prend des milliers de fois plus de sens que le titre anglais ( Linger = S'attarder ), je me fais comprendre ? On cumule les pages entre nos mains sans que l'on s'en aperçoive, l'histoire se déroule sous nos yeux avec une rapidité que l'on peine à ralentir, jusqu'à ce que, entre nos doigts, croule le dernier passage de cette oeuvre magnifique. Une fin qui nous laisse orphelin d'une suite semblant très lointaine en vue de notre attente qui, j'en suis sûr, va s'avérer très difficile à vivre...
Un livre bouleversant, transperçant qui peut vous fendre le coeur comme vous rendre joyeux. Un roman exceptionnel, trop dur à juger, tant tout ce qu'on y trouve ne se lit pas, mais se vit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
marinesbooks
  04 novembre 2014
La première chose que j'ai à dire est que ce tome était bien meilleur que le premier, ce qui n'arrive pas souvent. Nous sommes plus habitués à être déçus par les suites qu'à être agréablement surpris. Mais c'est vrai, Fièvre est vraiment mieux que Frisson. Bien entendu pas de miracles, il ne s'est pas révélé être le meilleur livre du 21ème siècle. Qu'est-ce qui fait de Fièvre un meilleur tome ? Tout d'abord, on a de nouveaux personnages tels que Cole et Isabel qui deviennent vraiment important, et même certains chapitres sont racontés de leur point de vue, donc le livre n'est plus seulement focalisé sur l'histoire d'amour entre Grace et Jack. Mais on a désormais différents narrateurs dans le même chapitre, ce qui rend les choses encore plus perturbantes. Deuxièmement, Jack et Grace vont devoir faire face à certains obstacles et tout n'est plus tout beau tout rose, chose que je reprochais au premier tome. Ensuite, les parents de Grace deviennent enfin des parents réalistes. Puis, il y a également davantage de suspense. Par exemple : qu'est-ce qui arrive à Grace ? Mais j'avais déjà la réponse vu que c'était écrit sur la quatrième de couverture de mon livre, ce qui m'a énervée car le suspense était bien créé aussi non. Et puis la fin est vraiment bien et donne envie de lire le tome suivant.
Cependant, ce qui m'a vraiment surprise, c'est que Shelby disparaisse totalement. Elle n'est mentionnée que deux ou trois fois dans ce tome alors que c'était un peu « la méchante » dans Frisson. Je m'attendais à ce qu'elle cause des problèmes ou qu'elle tue quelqu'un. Mais elle a tout bonnement disparu, ce qui est un peu incompréhensible. Et aussi, Grace semble avoir oublié qu'elle a deux meilleures amies, Olivia et Rachel. Bon d'accord, Olivia s'est transformé en loup dans le premier tome donc je peux comprendre qu'on n'en parle plus. Mais Rachel qui est censée être son amie n'est pas vraiment présente à part dans les premiers chapitres. Et Grace ne les mentionne jamais. Un peu étrange, non ?
Je commence maintenant le tome 3, Fusion, avec une question en tête : vont-ils trouver un remède pour les loup-garous?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
LadyM
  31 décembre 2012
Ayant bien aimé le tome 1, c'est avec plaisir que je me lance dans la suite des aventures de Sam et Grace. Dans Fièvre, Sam est redevenu humain, il ne mute plus par contre Grace est atteinte d'un mal que les médecins n'arrivent pas à cerner … En plus de ce problème, Sam a l'interdiction de voir Grace et doit s'occuper de nouveaux loups … dont Cole. Un jeune homme insolent à souhait.
Le style de l'auteur ne différencie pas. Assez fluide, j'aime toujours autant les différents chapitres dont chaque personnage est le narrateur. Sa permet, ici encore plus, d'avoir plusieurs avis d'une même situation.
Au niveau de l'histoire, c'est avec un moyen plaisir que je retrouve Sam et Grace. En effet, leurs effusion de sentiments me tape un poil sur le système … Heureusement que Cole et Isabel sont mis tout aussi en avant aussi. J'aime plus leur histoire, un peu bancale, pas tout à fait engagée et hésitante. Sa sonne plus vrai, plus authentique. J'ai apprécié dans les deux tomes, les péripéties. Ni trop énorme pour ne pas faire passer les personnages pour des super-héros, ni trop petite, juste ce qu'il faut pour des remises en question et de la tristesse.
Au niveau des personnages : Sa y est la guerre est déclarée ! Les parents de Grace jusqu'à présent apprécié Sam … Sauf que maintenant c'est tout autre. J'ai trouvé ces personnages si égoïste, eux qui préfèrent leurs passion plutôt que leur fille. Ils reprochent à Grace sa passion pour son petit copain … Un autre personnage qui fait son apparition dans le T2, et que je savais – presque – diabolique, c'est le papounet chéri d'Isabel. Un vrai … tordu, mais on sent qu'il sait quelque chose au niveau des loups … Les deux personnages que j'ai préféré : notre Isabel et Cole. Chacun ayant un caractère bien trempé et des secrets à revendre, ils ne se tombent pas dans les bras immédiatement mais leur histoire – qui d'ailleurs n'en ai pas une – met du temps à se concrétiser et c'est, contrairement à Grace et Sam ce que j'aime chez eux. On connaît mieux Isabel, elle n'est pas qu'une garce froide et hautaine, elle aide les autres et s'est vraiment attaché au couple G& S.
Pour faire bref, j'ai mieux aimé ce tome 2. Il était plus riche en rebondissement, il y a moins d'amour guimauve et plus de brutalité – surtout par l'arrivée de Cole -. Ce tome aussi nous tient en haleine, nous voulons savoir si Sam finira par retrouvée sa bien aimée et si les embûches cesseront d'être sur leur chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
xnewlo
  03 novembre 2013
Voici le deuxième opus des aventures de Grace et de Sam le loup-garou.
Après s'être injecté une dose de sang contenant la méningite bactérienne, Sam ne se transforme plus en loup l'hiver. Son corps semble ne plus réagir au froid. Et en somme, il paraît guéri. Toutefois, alors que son histoire d'amour avec Grace semble avoir un avenir heureux et prometteur, des choses vont se mettre en travers de leur chemin... Grace est soudainement prise d'une étrange fièvre et de saignements de nez... Ses parents, ayant d'habitude que faire de leur fille vont lui interdire de poursuite sa relation avec Sam, accusant ce dernier de bâcler son avenir... Enfin, Beck, le chef de meute s'est définitivement transformé en loup, mais n'a pas homis de transformer de nouvelles recrues pour sa meute. Sam est donc chargé de s'occuper d'eux et se retrouve rattrapé par son passé. Parmi eux. Cole, un personnage arrogant et célèbre va faire son entrée. Une drôle de relation va se lier avec Isabel...
J'ai bien aimé ce deuxième opus. Les personnages sont toujours aussi accrocheurs et les aventures toujours aussi intéressantes. Toutefois quelques longueurs sont à souligner mais la fin accrocheuse laisse présager un prochain tome à la hauteur des deux premiers ! Cole est un personnage compliqué et torturé mais je pense qu'il est malgré tout doté d'un bon fond. J'ai hâte d'observer l'évolution de sa relation avec Isabel. Je lirais le dernier tome très bientôt pour mettre un point final à l'histoire d'amour passionnée et complexe de Grace et Sam. Très bon second opus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   24 août 2019
– Si je te raconte ça, c’est seulement pour que tu saches que, depuis, j’ai pensé au moins dix mille fois à fuir, moi aussi. J’ai envisagé de me mettre à boire – après tout, ça marche bien pour ma mère ! – ou à me droguer – même remarque –, j’ai songé à prendre un des innombrables fusils de mon père, à le pointer sur mon crâne et à me faire exploser la cervelle. Et le plus triste, c’est que ce n’est même pas parce que Jack me manque ! Je veux dire, c’est vrai qu’il me manque, mais ce n’est pas la raison. C’est parce que je me sens si salement coupable de l’avoir tué, parce que c’est moi qui l’ai tué ! Et il y a des jours où je ne peux tout simplement pas le supporter, mais je le fais quand même. C’est ça, la vie, Cole, ça fait mal, mais il n’y a pas d’autre solution que d’encaisser un max.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
HillelHillel   11 septembre 2013
-Pas un geste! a intimé une voix de femme.
Malgré l’intrus en costume d’Adam dans sa maison, elle ne trahissait aucune frayeur, et j’en ai déduit que, si je me retournais, je me retrouverais sans doute nez à nez avec le canon d’un fusil. Je sentais avec acuité les battements trop mesurés de mon cœur dans ma poitrine. Comme ça me manquait, l’adrénaline !
Je me suis retourné.
C’était une fille, une jeune fille d’une beauté quasi annihilante dans le style je-te-consumme-le-cœur, aux yeux bleus immenses partiellement dissimulés derrière une frange blonde en dents de scie, et dont la posture et la ligne des épaules indiquaient qu’elle ne s’en laisserait pas conter. Elle m’a balayé du regard, des pieds à la tête et retour, et j’ai eu l’impression d’avoir été jugé et reconnu décevant.
J’ai essayé de sourire.
-Bonjour ! Désolé, je suis tout nu.
-Enchantée ! Désolée, je suis Isabel, a-t-elle rétorqué du tac au tac. Qu’est-ce que tu fais chez moi ?
Question à laquelle il n’existait pas vraiment de bonne réponse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FleurCannibaleFleurCannibale   15 octobre 2010
_Tu veux parler, alors parfait, parle! Raconte-moi quelque chose que tu n'as encore jamais dit à personne.
J'ai réfléchi.
_Parmi tous les animaux de la planète, les tortues sont les deuxièmes pour la taille du cerveau.
Isabel a réagi au quart de tour:
_C'est faux!
_Je sais, c'est bien pour ça que je ne l'ai encore jamais dit à personne.
Commenter  J’apprécie          190
FleurCannibaleFleurCannibale   15 octobre 2010
C'était une fille d'une beauté quasi annihilante, du genre je-te-consumme-le-coeur, aux yeux bleus immenses partiellement dissimulés derrière une frange blonde en dents de scie, et dont la posture et la ligne des épaules indiquaient qu'elle ne s'en laisserait pas conter. Elle m'a balayé du regard, des pieds à la tête et retour, et j'ai eu l'impression d'avoir été jugé et reconnu décevant.
J'ai essayé un sourire.
_Bonjour! Désolé, je suis tout nu.
_Enchantée! Désolé, je suis Isabel, a-t-elle rétorqué du tac au tac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
lillymarronlillymarron   13 octobre 2010
Ceci est une histoire d'amour. Je ne savais pas qu'il y avait tant de sortes d'amour, ni que celui-ci pouvait pousser les gens à faire des choses diverses.
Je ne savais pas qu'il y avait tant de façons de se dire adieu.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Maggie Stiefvater (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maggie Stiefvater
Maggie Stiefvater - Fusion .Maggie Stiefvater vous présente son ouvrage "Fusion" aux éditions Hachette.http://www.mollat.com/recherche/auteur/%20Maggie%20Stiefvater.htmlNotes de musique : Anton von Webern - 1 Im sommerwind
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Frisson

Comment s'appellent les personnages principaux ?

Isabelle et Jack
Sam et Beck
Sam et Grace
Grace et Rachel

8 questions
135 lecteurs ont répondu
Thème : Les loups de Mercy Falls, tome 1 : Frisson de Maggie StiefvaterCréer un quiz sur ce livre