AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012021624
498 pages
Éditeur : Hachette (24/08/2011)
3.86/5   251 notes
Résumé :
Par amour pour Grace, Sam a décidé de quitter la meute. De rester humain plus d’un été. Pour que leur amour continue de s’épanouir. Toujours. Mais Grace, qui a été mordue quand elle n’était qu’une enfant, est aujourd’hui devenue loup à son tour. Le destin n’aurait pu choisir pire moment pour la changer. Car alentour, une spectaculaire chasse est ouverte. La fureur des habitants de Mercy Falls s’est encore déchaînée et ne cessera qu’avec le dernier loup abattu. Aidé ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 251 notes
5
7 avis
4
12 avis
3
7 avis
2
4 avis
1
0 avis

florencem
  11 septembre 2019
Après un second tome un peu décevant, Fusion relève bien le niveau pour conclure la saga de Maggie Stiefvater. Une bonne note qui je l'espère se poursuivra dans le tome, que je dirais bonus, sur Cole et Isabel. Dans l'ensemble, c'est une bonne lecture qui permet d'aller au bout de l'histoire, même si je regrette des longueurs dans le traitement des sentiments de nos héros. L'auteur n'avait pas forcément besoin de s'étaler plus que cela, alors que les deux premiers tomes regorgeaient de détails à ce niveau-là.
Nous avions quitté Grace après sa transformation, et le chamboulement que cela impliquait pour tous ses proches. Nous avions été à deux doigts de la perdre, et je n'imaginais pas trop ce que l'histoire aurait pu donner si cela avait été le cas... le monde se serait probablement effondré... Je n'étais pas forcément très fan de l'idée que notre héroïne devienne à son tour un loup, alors que Sam, lui était en phase de guérison. C'était un peu gagner pour perdre à la suite. Mais Maggie Stiefvater arrive au final à rendre la chose logique et allant de soi. le couple, déjà fusionnel, de Grace et Sam, le devient plus encore et cela malgré les obstacles. J'ai beaucoup aimé les voir intéragir, et se pousser l'un l'autre vers l'avant. Ils sont à l'opposé mais il y a une complémentarité vraiment sympathique et adorable entre eux. J'ai d'ailleurs retrouvé le couple du premier tome qui m'avait manqué dans Fièvre.
Grace est aussi de retour pour moi dans Fusion. Je me doute que la maladie et surtout le loup en elle faisait que son caractère était plus dans l'agressivité, mais quand même... J'avais eu beaucoup de mal avec le personnage dans le tome deux. Ici, c'est bien l'adolescente qui m'avait charmé que je retrouve. Elle est au centre de tout, et même si au final, on ne la voit pas beaucoup, elle est ce ciment qui lie tous les protagonistes. Cole et elle forment un bon duo, et j'ai adoré voir le respect que l'ancienne star lui porte. D'ailleurs Cole s'immisce vraiment dans la vie de tous et c'est un petit bonheur de le voir faire sa place, surtout que cela semble bien lui réussir. Il y a des tensions, certes, mais franchement cela ne serait pas "réaliste" sans ça. Bien entendu, lui et Isabel donne du piment à ce troisième tome, permettant aussi à la jeune femme de prendre une grande part dans la conclusion de la saga.
Si le retour de Grace était déjà en soi quelque chose de difficile à gérer, nos héros ont aussi d'autres problèmes. le père d'Isabel est toujours aveuglé par sa vendetta, Shelby est toujours aussi dérangée, une autre mort met à mal l'avenir des loups, et le compte à rebours de la maladie lupine est plus que présent. Il y a donc dans l'ensemble du volume une tension palpable. Elle n'est pas oppressante, mais l'on sent que nos héros sont au pied du mur et que des décisions vont devoir être prises. C'est bien tourné, des alliés prenant le devant de la scène sans rendre le tout trop facile. Il y a aura des moments difficiles, on ne peut pas y couper mais en même temps, j'ai trouvé que les personnages s'en retrouvaient grandis, notamment Sam qui se rend compte qu'il a besoin de dépasser ses peurs pour pouvoir aller de l'avant.
Certains ont trouvé la fin trop ouverte, laissant nos héros dans l'expectative. Je peux le comprendre. C'est une des raisons pour laquelle je vais lire le loup de L.A. car j'espère un peu de réponses en filigrane. Mais si je n'en ai pas, franchement, je trouve que l'auteur nous donne quand même, et cela à plusieurs reprises, une réponse plus que satisfaisante, à savoir Cole St Clair parvient toujours à ses fins ! Et pour moi, cela suffit. La fin est ouverte, pleine de douceur et de mélancolie, mais pour moi, elle est aussi pleine d'espoir et surtout d'une conclusion qui me convient (si on compte sur Super Cole). Donc, un dernier tome qui clôt bien la saga, en restant dans l'atmosphère qui m'a plu dès le début, et qui donne des réponses à pas mal de questions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
marinesbooks
  11 novembre 2014
Je termine cette trilogie avec des sentiments mitigés. D'un côté nous avons un premier livre assez banal, puis, d'un autre côté, deux très bons tomes qui suivent : mieux écrits et avec une intrigue plus intéressante. J'ai comme l'étrange impression que le premier livre n'était qu'un brouillon et que l'auteure n'a vraiment développé son histoire que dans la suite. J'avais vraiment envie de donner à ce dernier livre une très bonne note car j'ai apprécié ma lecture davantage qu'avec les deux tomes précédents mais il contient trop de problèmes qui m'ont vraiment dérangée.
En premier lieu, le deuxième tome se déroulait au printemps et Cole était le premier loup à se retransformer en humain, il s'agissait donc très probablement de mai ou juin étant donné que les loups ne se transforment en humains que pour l'été. Puis, à la fin du second livre, Grace s'était transformée en louve. On nous dit ensuite dans le troisième tome que l'histoire se déroule des mois plus tard. Mais aucun autre loup ne s'est transformé en humain entre-temps à part Grace. Pas même la nouvelle louve que Beck a transformé dans le tome 2. Il y a donc quelque chose qui cloche. Alors soit l'été a commencé en octobre cette année sans que je le sache, soit il manque une information capitale dans l'histoire, et si ce n'est aucune de ces deux options, alors l'auteure a dû s'embrouiller pendant qu'elle écrivait. En tout cas, je ne suis pas fan des incohérences en général.
Puis, deuxième problème: la fin. Enfin, je veux dire, sérieusement, c'était quoi cette fin bidon ? Comment l'auteure a pu se dire que c'était une fin convenable pour une trilogie ? L'histoire se termine au beau milieu d'une conversation et n'a même pas l'air d'une fin. Et désolée, mais les personnages ont cherché ce fichu remède pendant trois tomes et tout à coup l'histoire se termine alors qu'aucun remède n'a été trouvé ? Vraiment ? Et on est supposé accepter cela ? Enfin, Grace dit tout de même qu'elle va probablement essayer l'espèce de “remède” qu'avaient utilisé Jack et Sam. Mais Cole avait déjà découvert qu'il ne s'agissait pas d'un véritable remède et qu'il stoppait juste les transformations. Après environ 10 sans aucune transformation, les loups-garous mourraient. Donc, si on suit la logique de l'histoire, Sam et Grace seront morts tous les deux d'ici dix ans. Je n'en aurais probablement pas grand-chose à faire s'il s'agissait d'un livre indépendant, qui ne ferait pas partie d'une saga. Mais écrire une trilogie et nous laisser avec un million de questions sans réponses n'est pas vraiment normal. Bien entendu, j'aime pouvoir me demander ce qu'il va ensuite arriver aux personnages après la fin, et j'aime bien avoir un peu de suspense. Mais bon sang, le but du livre était de trouver un remède et j'avais hâte d'apprendre comment le virus “loup-garou” fonctionnait et comment il pouvait être guéri, et j'attendais de l'auteure qu'elle explique tout cela.
Comment peut-on créer un nouveau monde, avec tous ses personnages, et ses intrigues, et ses problèmes et puis laisser les lecteurs avec des problèmes non résolus ? Cela va à l'encontre du principe d'écriture selon moi. Enfin bref, à part pour la fin, j'ai passé un bon moment à lire cette trilogie, même si elle ne m'a pas vraiment marquée. Je la recommande si vous avez envie de lire une histoire d'amour ou un livre sur des loups ou des adolescents, mais je ne pense pas que la trilogie va avoir du succès pendant bien longtemps. En tout cas, si vous avez aimé le premier tome mais que vous n'êtes pas sûr de vouloir lire la suite vous devriez laisser une chance aux tomes deux et trois qui sont encore mieux. Je vais tout de même lire le Loup de L.A qui doit bientôt sortir et qui est un roman un peu hors de l'histoire, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'un tome 4 même si l'univers est repris, et qui va suivre Cole à Los Angeles. J'espère y trouver des réponses même si je suis presque certaine qu'il n'y en aura aucune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hillel
  17 juillet 2012
Dès l'instant où j'ai refermé la dernière page je me suis sentie trés mais trés énervée.
Je me suis sentie trahie, "imposture!"
Après 400 pages, certes poétiques mais pesantes et passives, je gardais de l'espoir.
Un espoir fou que l'intrigue prenne tout d'un coup forme et ne se limite pas à la simplicité d'éviter une chasse aux loups. Un espoir que le personnage si attachant de Cole se décide enfin à aimer Isabel. Un fol espoir que Grace s'énerve beaucoup plus face à ses parents et nous donne un peu de piquant. L'espoir que Sam sorte enfin tout ce qu'il a sur le coeur et montre un peu plus de personnalité... Enfin l'espoir qu'il y ait dans tout ça l'ombre d'une solution tangible pour les sauver.
Petit rappel, Grace est devenu un loup à part entière, Sam n'en est pratiquement plus un, Cole, commence à regretter d'avoir voulu en être, et Isabel, perdue au milieu de ses nouveau amis-loups tente de les aider. On a toujours une narration à plusieurs voix. Ici ces quatre personnages. D'un côté le couple phare Garce et Sam. Toujours aussi romantique et amoureux doit prendre de nouvelles responsabilités. S'affirmer face aux parents de Grace, affronter les doutes de la police, et mener la meute…
De l'autre nous avons un couple improbable et complexe. Cole toujours aussi torturé face à une sabel qui attend déséspérément l'amour et la sérénité…Ce sera difficile pour les deux.
Au final les 50 dernières pages nous embarquent enfin dans une course lupine effrénée, (bien méritée après tant de patience), et le livre se termine sur de l'hypothèse, de l'inabouti, du doute, du RETOUR A LA CASE DEPART !!!!
Donc pour moi c'est une énorme déception, je déteste les fins en « queue de poisson » qui laisse le lecteur libre de décider si tout ça est positif ou négatif.
J'avais apprécié la douceur et la poésie du premier tome, bien mieux aimé le mordant dû au nouveau duo (Cole et Isabel) dans le second tome, là je suis déçue avec un énorme sentiment d'INABOUTI. Comme si l'auteur après s'être ennuyée, a vite bâclé la fin pour pouvoir boucler l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Foreverbooks
  15 novembre 2011
Voici le dernier tome d'une saga que j'avais beaucoup aimé pour le style poétique de Maggie Stiefvarter et les larmes qu'elle arrivait facilement à nous faire couler. J'ai commencé ce livre il y aune semaine et aurai du le finir bien avant. Mais apparemment, ça ne devait pas se passer comme ça. Mon livre avait tout bonnement disparu chez mes grands-parents ce mardi! Enfin bref, voilà une petite excuse pour mon retard.

On retrouve un Sam beaucoup plus serein, car n'étant plus loup, il ne ressent plus l'angoisse de ses transformations. Mais Grace comment alors à muter et tout est chamboulé. Ils échangent leur rôle. La jeune fille n'attend plus, elle EST attendu, et vice versa. On retrouve aussi Cole, un ex chanteur célèbre dans les mondes des ados et des moins jeunes. Isabel, quand à elle, nous révèle un peu plus d'elle. On commence à le vois à travers sa carapace. Et puis, la chasse aux loups commence après quelques morts. Des courses contre la montre et des personnes qu'on aurait préféré ne pas voir mourir.

Je ne saurai pas dire si j'ai été déçue par ce dernier tome ou pas. Il a été différents des précédents et beaucoup de choses m'ont manquées. Il y avait par exemples les petits moments faits de rien entre Sam et Grace qui ont été assez absents de ce troisième volume, ce qui enlevait la grande part du romantisme. J'ai aussi beaucoup moins pleurer que dans les 2 premiers livres de la saga, ce qui m'a étonnée et aussi attristée (un peu). Vous allez me demander: Mais qui, dans ce monde, aime verser des larmes? Ce n'est pas que j'aime pleurer, mais c'est que j'ai trouvé Fusion moins frappant, moins déchirant. Il m'a moins captivée dans mes sentiments. La fin m'a parue inachevée mais je vous laisserai découvrir par vous-même.

Dans Fusion, l'histoire traine un peu en longueur et tourne autour de la chasse aux loups pendant la moitié du livre, ce qui devient lassant au bout un moment à ne lire que des passages parlant de stratégie. Voilà un point négatif encore. Mais à vrai dire, une fois ces paragraphes passés, il nous tarde tellement de découvrir la suite qu'ils se font assez facilement oublier.

Les chapitres (ou plutôt entre chapitre) sont toujours organisés d'une manière très intéressante. On retrouve parfois Cole, Isabel, Grace ou encore Sam. On découvre alors le point de vue de chacun ce qui nous permet de changer de vision et de vois autre chose. Dans ce roman, on entend aussi parfois dasn leur tête avec leurs pensées de loups, ce qui est assez intéressant, mais qui, à vrai dire, ne change pas beaucoup de la normal, excepté qu'il n'y pas de paroles.

Le personnage qui m'a le plus surprise est Cole. Dans le dernier tome, il était déjà destructeur envers lui-même, mais dans celui-là sa façon d'agir pour trouver un remède à leur mutation était tout simplement tellement étrange que ça m'a turlupinée pendant un petit moment. Comment ne pas aimer sa vie à ce point pour la prendre autant à la légère, jouer avec elle comme avec un jeu de carte, comme si on la misait avec de l'argent. Il se prenait lui-même pour cobaye sans aucune assurance de survie. Je me suis demandée si son comportement était dû à du courage ou à un non attachement à sa vie ou tout simplement de la folie. À vrai dire, je l'ai quand même admiré. Sa romance (si on appeler ce sujet qui n'a jamais réellement était mis au point comme ça) m'a beaucoup plue, même presque plus que celle de Sam et Grace, qui trainait en longueur.

L'écriture de Maggie Stifvarter est toujours aussi magique, poétique. Elle nous entraîne et nous émeut (mais je soutiens ce que j'ai dit, moins que dans les deux précédents tomes!). Ses descriptions sont aussi assez claires, mais il manque parfois quelques précisions et il faut vraiment avoir de l'imagination pour visualiser la scène.

Tout ça pour dire que c'est un roman avec lequel j'ai eu du plaisir mais qui n'est et ne sera pas un coup de coeur. le jeu du chat de souris entre Grace et Sam est assez trainante et beaucoup de choses m'ont beaucoup déplu, mais il y avait, si vous avez lu ma chronique, aussi beaucoup de point positifs. Alors je vous le conseille quand même!

Lien : http://foreverbooks.skyrock...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-Girl
  04 janvier 2012
Fusion est le dernier tome de la trilogie que j'adore, j'attendais un final en mémorable, mais Maggie Stiefvater a plus d'un tour dans son sac!
Sam et Grace sont encore une fois séparés par le destin et essaient de combattre à la fois la malédiction, leurs parents et les suspicions liées à la disparition de la jeune fille. Heureusement, Cole et Isabel sont là pour les soutenir même s'ils toujours aussi écorchés vifs.
La poésie des mots qui m'a tellement envoûtée dans les deux premiers tomes s'est évaporée dans ce dernier volet malheureusement. Elle était un peu présente au début mais n'apparait plus la majorité du livre, j'ai été déçue. L'écriture redevient normale et bâtit une intrigue en forme de course contre la montre face aux problèmes de Grace.
Je pensais que la narration à 4 voix, Sam, Grace, auxquels s'ajoutent Cole et Isabel, serait de trop, mais cela permet finalement d'avoir toutes les perspectives de l'histoire. de manière étonnante, le point de vue de Cole est le plus touchant alors qu'on en apprend encore plus sur son passé, sa détestation de lui-même et de ce qu'il est devenu. Sa relation avec Isabel est déchirante, faite de malentendus et de blessures, on dirait qu'ils se font plaisir à se faire mal. Ce n'est pas très sain mais c'est fascinant à lire. Face à eux, Sam et Grace, dont la relation est déjà établie de manière durable et confortable pour le lecteur, paraissent un peu palots.
Maggie Stiefvater n'a jamais cherché la facilité et la conclusion de cette saga est à son image, ouvrant une porte à l'imagination du lecteur, peut-être frustrante pour certains mais en tout cas très intelligente et réelle. L'auteur a précisé qu'elle ne comptait pas revenir sur cet univers dans le futur, mais j'espère qu'elle gardera cette même magie dans ses prochains ouvrages!
Malgré une petite déception, je garde un bon et chaleureux souvenir de cette trilogie très bien écrite et pleine de sensations de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   23 février 2012
Je vouais au téléphone en tant que moyen de bavardage une haine particulière. L'appareil ne tolère ni les silences, ni les respirations: c'est parler ou rien, ce qui me semble peu naturel.
Commenter  J’apprécie          140
florencemflorencem   09 septembre 2019
C’est ça, le pire. La colère est solide, elle a du poids. On peut la frapper du poing. Alors que la pitié est un brouillard dans lequel on finit par se perdre.
Commenter  J’apprécie          150
verobleueverobleue   27 février 2012
Chacun nourrit l'espoir secret que ceux qui lui sont chers s'entendront bien entre eux.
Commenter  J’apprécie          280
CallaCalla   31 juillet 2011
- Je ne veux pas recommencer, Grace. Ca ne me suffit plus de t’observer de loin, des bois, pas maintenant que je vis avec toi – pour de bon. Je ne peux plus me contenter de te regarder. Je préfère courir le risque, quel qu’il soit, même celui de…
- Mourir.
- Oui, même mourir – plutôt que voir de loin tout ça disparaître. Je ne peux pas m’y résoudre, Grace. Je veux tenter le coup.
Commenter  J’apprécie          50
justineevaleojustineevaleo   25 février 2013
Je vivais un cauchemar.
Tout était noir alentour, non d'un noir empli de formes de ma chambre pendant la nuit, mais de l'obscurité insondable et absolue d'un lieu entièrement dépourvue de lumière. De l'eau éclaboussait, cinglant ma peau nue. Toute une gerbe m'a soudain arrosée, de quelque part au-dessus. J'entendais autour de moi la pluie crépiter dans la forêt.
J'étais humaine.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Maggie Stiefvater (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maggie Stiefvater
Maggie Stiefvater - Fusion .Maggie Stiefvater vous présente son ouvrage "Fusion" aux éditions Hachette.http://www.mollat.com/recherche/auteur/%20Maggie%20Stiefvater.htmlNotes de musique : Anton von Webern - 1 Im sommerwind
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Frisson

Comment s'appellent les personnages principaux ?

Isabelle et Jack
Sam et Beck
Sam et Grace
Grace et Rachel

8 questions
136 lecteurs ont répondu
Thème : Les loups de Mercy Falls, tome 1 : Frisson de Maggie StiefvaterCréer un quiz sur ce livre

.. ..