AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Chemla (Traducteur)
ISBN : 2253155381
Éditeur : Le Livre de Poche (24/09/2003)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 51 notes)
Résumé :
« Aujourd'hui, la mondialisation, ça ne marche pas. Ça ne marche pas pour les pauvres du monde. Ça ne marche pas pour l'environnement. Ça ne marche pas pour la stabilité de l'économie mondiale. »

L'auteur de ces lignes ? Le professeur Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, ancien conseiller de Bill Clinton, qui en novembre 1999 a démissionné de son poste d'économiste en chef et vice-président de la Banque mondiale : « Plutôt que d'être muselé, j'ai ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JCLDLGR
  17 novembre 2018
On savait donc dès 1998, avec la crise asiatique, que la politique d'ouverture et de déréglementation des marchés financiers prônée et imposée par le FMI (dont le principal actionnaire est le Trésor américain) était particulièrement néfaste pour les économies en développement et surtout destinée à l'enrichissement de quelques puissants. La démonstration (quasiment de l'intérieur puisque l'auteur était économiste en chef à la Banque Mondiale après avoir été conseiller de Clinton) est magistrale et rejoint celle de Naomi Klein (la stratégie du Choc), même si à aucun moment le système de croissance n'est remis en cause (l'auteur reste dans une vision néo-libérale du monde).
Il décortique également la façon dont les oligarques en Russie détournent les prêts et pillent les entreprises dénationalisées, avec le soutien d'Eltsine.
L'auteur pressent les crises suivantes et comme rien n'a changé depuis, ne s'est pas trompé. Seul bémol : l'écriture n'est pas limpide, il y a pas mal de répétitions et un peu de condescendance...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
claralaviva
  30 juillet 2013
livre très instructif
Lien : http://webu2.upmf-grenoble.f..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 mai 2015
Le FMI est une institution publique qui fonctionne avec l'argent que versent les contribuables du monde entier.Il faut s'en souvenir,parce qu 'il ne rend de comptes personnellement ni aux citoyens qui le financent ni à ceux dont il change la vie.
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   06 mai 2015
On prétend aider les pays en développement alors qu'on les force à ouvrir leurs marchés aux produits des pays industriels avancés qui eux- même continuent à protéger leurs propres marchés.Ces politiques sont de nature à rendre les riches encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres - et plus furieux.
Commenter  J’apprécie          70
JCLDLGRJCLDLGR   13 novembre 2018
Les adversaires de la mondialisation accusent les pays occidentaux d'hypocrisie. Et ils ont raison. Les états d'Occident ont poussé les pays pauvres à démanteler leurs barrières douanières, mais ils ont conservé les leurs, empêchant ainsi les pays en développement d'exporter leurs produits agricoles et les privant d'un revenu à l'exportation dont ils avaient désespérément besoin. Les Etats-Unis bien sur ont été l'un des grands coupables, et c'est une question qui me tient à cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JCLDLGRJCLDLGR   15 novembre 2018
Mais, même si la formation du macroéconomiste moyen du FMI avait été mieux adaptée aux problème du monde en développement, il est peu probable qu'une mission de trois semaines dans la capitale de l'Ethiopie, Addis-Abeba, ou dans toute autre, aurait peu réellement élaborer les mesures appropriées pour un pays.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   06 mai 2015
L'austérité budgétaire appliquée aveuglement dans une situation inadaptée peut faire monter le chômage et rompre le contrat social.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Joseph E. Stiglitz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph E. Stiglitz
Joseph E. Stiglitz, Prix Nobel d'économie 2001 et lauréat du Prix Mutations 2007 de l'Institut Manpower pour l'Emploi, souligne la dissymétrie de la régulation des marchés effective au niveau des États et inexistante à l'échelle internationale.
>Economie>Economie financière>Banque et opérations bancaires (12)
autres livres classés : économieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre