AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782824617015
480 pages
City Editions (17/06/2020)
3.55/5   30 notes
Résumé :
503 pages . City Editions
Ecrit sous le pseudo J.S Monroe.
Au retour d'un voyage épuisant, en descendant du train, une jeune femme se rend compte que son sac lui a été volé. Mais elle a un problème nettement plus grave : alors qu'elle veut déclarer le vol, elle ne se souvient plus de son nom. Elle a complètement perdu la mémoire. Son seul souvenir, c'est l'adresse de sa maison.
N'ayant plus ses clés, elle frappe à la porte. Deux personnes incon... >Voir plus
Que lire après La fille sans nomVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,55

sur 30 notes
5
2 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
1 avis
Dring !
Tout d'un coup , vous ouvrez votre porte d'entrée et une jeune femme se présente, elle prétend avoir habité là, c'est sa maison, et elle a tout oublié, jusqu'à son nom...
Kek vous faites” ?

Vous appelez la police, et bien, pas Tony et Laura ! Ou du moins pas tout de suite, ils lui offrent gîte et couvert, avant que Tony trouve que le prénom Jemma irait bien à l'inconnue.
Mais oups : Y'a un problème ! Une Jemma a habité la maison, et c'était une meurtrière...
Déjà, à ce début, je tique... Personne n'est aussi gentil avec une inconnue.
Mais comme j'adore les histoires d'amnésie, je continue...
Et disons, qu'il y a deux histoires en une, et que c'est un peu facile de la part de l'auteur, ce genre de “hasard bizarre”. J'aime pas trop ça en littérature policière . Mais l'auteur sait rebondir sur ses pieds, et nous propose une explication qui se tient.
Les routes explorées par l'auteur sortent assez de l'ordinaire, et les lecteurs voyageront d'un petit village anglais, à Berlin, avec quelques fulgurances en Inde.

Amnésie, vengeance, "recherches artistiques" photographies, veuvage, les détours sont nombreux et l'on croise beaucoup de personnages, l'amnésique, un journaliste veuf, un pilier de bar qui voit des espions russes partout, un flic rongé par ce que devient son fils....

Oui, on y croise beaucoup de monde, et le corps de l'histoire, son "squelette" se modifie constamment.
Je ne me suis pas ennuyée une seconde et pourtant, je l'aurais vite oublié.
A la décharge de l'auteur, il est très difficile d'écrire un roman policier, basé sur une amnésie, à l'heure des réseaux sociaux, de l'ADN , on est forcément plus indulgent avec un roman policier historique, forcément, il y aura plus de mystère, de crédibilité. Forcément, ça prendra un peu plus de temps à démêler.

Mais vaille que vaille, on s'accroche, on ne lâche rien, car on veut savoir si cette jeune fille qui sonne à la porte, retrouve la mémoire à la fin, (et si d'ailleurs elle l'avait perdue !).


Dring !

- Oh m... ! Je vous laisse, il y a quelqu'un qui sonne chez moi ...
Commenter  J’apprécie          585
La quatrième de couverture de ce thriller m'a happée, et apparemment, ce journaliste/auteur avait déjà écrit une trilogie de romans d'espionnages qui avaient plu. Là, il tente le thriller psychologique "Trouvez-moi", et selon l'opinion publique, c'est une réussite : J.S Monroe connaît le succès internationale.
Je commande avec confiance ce roman qui devrait me plaire ; or, ce ne fut pas le cas. Mais alors, vraiment pas. Donc une jeune femme amnésique débarque dans une maison où vit un couple qui la prennent sous son aile.
Mais ils s'aperçoivent qu'elle ressemble étrangement à une femme déséquilibrée ayant égorgée sa meilleure amie…
Le couple, Tony et Laura, ne savent pas trop quoi faire. La police s'en mêle, un journaliste, Luke, commence également à fouiller pensant que c'est sa fille, adoptée à la naissance.
Je ne peux en dire davantage sur l'histoire sans spoiler, mais c'est vraiment n'importe quoi. On a droit au bouddhisme, à la méditation, aux benzodiazépines, à une vengeance… J'ai réussi à aller jusqu'au bout mais vraiment j'ai mis du temps. Les personnages sont fades, on ne s'y attache pas du tout, l'écriture est moyenne, l'histoire ne tient absolument pas debout, bref, je ne le recommande pas.
Commenter  J’apprécie          192
Confinement oblige j'ai prévu un stock de bouquins, et je n'ai pas résisté à l'envie de commencer par LA FILLE SANS NOM.
Une jeune femme qui semble être dans une grande détresse rentre chez elle après un long voyage professionnel.
Devant sa maison elle marque un temps d'arrêt car elle entend des voix à l'intérieur. Elle sonne. Elle n'a pas le choix, elle a égaré son sac qui contient toute sa vie (dont ses clés et son téléphone) à l'aéroport. le couple qui lui ouvre la porte est formel, la maison leur appartient, ils en sont les propriétaires depuis un mois. La sentant complètement perdue ils lui offrent l'hospitalité le temps qu'elle s'organise, ce qui semble bien compliqué puisqu'elle a perdu la mémoire et ne se souvient même pas de son prénom. Tony et Laura font tout pour l'aider : Rendez-vous chez un médecin, balade dans le village pour raviver des souvenirs enfouis, rien ne marche. Tony décide qu'elle a un air à s'appeler Jemma… Va pour Jemma, c'est sans importance le seul flash qui émerge de son brouillard c'est sa meilleure amie Fleur qui est décédée.
D'autres personnages vont intégrer cette histoire : D'abord Luke, journaliste à Londres, mon préféré. Sa femme est décédée, sa deuxième compagne Chloé l'a quitté, et il vit seul avec son fils Milo. Jemma ressemble à son amour de jeunesse Freya, qu'il n'a jamais oubliée et qu'il recherche activement via les réseaux sociaux. Sa solitude est palpable et je le trouve touchant.
On croise de temps en temps son copain Sean, scénariste, mais il n'apporte rien à l'intrigue.
Et puis l'inspectrice Strover et son chef Silas Hart. Pourquoi la police ? parce que 12 ans plus tôt Jemma Huish, atteinte de troubles mentaux et ancienne habitante de la maison de Laura et Tony a tué sa meilleure amie. Après avoir été internée en hôpital psychiatrique elle a disparu de la circulation. Cette affaire fait à nouveau la une des journaux et affole le village car « Jemma » et Jemma Huish se ressemblent beaucoup.
Je m'ennuie…
Rien ne se passe, j'en suis à la moitié du bouquin et on tourne en boucle sur l'amnésie de Jemma et les problèmes conjugaux de Laura et Tony.
Tony est propriétaire d'un café dans lequel il expose des photos d'hippocampes. Drôle de passion, mais bon ! chacun ses goûts.
Tout va finir par se mettre en place, mais la deuxième partie de ce roman est assez inattendue et m'a beaucoup dérangée.
Je comprends mieux cette paix trouvée en Inde par certains personnages au fil des pages.
Le chemin est bien long pour arriver à savoir qui est Jemma, la jeune femme sans nom et sans mémoire, et je ne garderai pas un bon souvenir de ce roman au dénouement impensable.
Commenter  J’apprécie          00
Avec la quatrième de couverture attirante de ce livre, parlant d'amnésie et de tueuse psychotique, je ne pouvais pas passer à côté.
Mais (car oui, il y a un mais...), dès les premières pages,j'ai été génée par le manque de crédibilité flagrante. Les réactions des personnages m'ont laissé quelque peu effaré.
Et malheureusement, au fil des pages, ça ne s'améliore pas...

L'intrigue aurait pu me plaire mais dans ce roman, je me suis ennuyée, il m'a manqué les sentiments que j'aurais dû ressentir pour Jemma « la fille sans nom»: de l'empathie ! Manque de chance pour moi, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. J'ai ressenti beaucoup de longueurs et si je n'étais pas du genre à m'entêter, je pense que je l'aurais abandonné... Je n'ai pas trouvé de rebondissements comme j'aime en avoir dans ce genre de livres, j'avoue même avoir survolé certains passages afin de connaître le dénouement et pour pouvoir passer à autre chose...

J'ai par contre, bien adhéré aux descriptions de ce petit village où tout le monde se connaît et où les rumeurs vont très vite, ainsi que les personnages de second plan. D'ailleurs Sean, le pilier de bar m'a fait sourire quelques fois avec ses théories abracadabrantes.

En résumé, c'est une déception pour moi, je n'ai pas apprécié ma lecture qui m'a laissé de marbre et que j'oublierais vite.
Commenter  J’apprécie          00
Tout d'abord, un grand merci à City éditions pour ce service-presse.
Nous faisons la connaissance d'une jeune femme qui est devenue amnésique.
Elle va pour rentrer chez elle et là, surprise,
un couple y habite déjà ! le couple (Tony/Laura) décide de venir en aide à la jeune femme et Tony propose même de lui donner un prénom
« Jemma » en attendant qu'elle recouvre la mémoire. Elle consulte un médecin, amie de Laura. le médecin pense qu'il n'y a rien de grave pour le moment,
mais lui donne un autre rendez-vous pour plus de tests. Mais quelques heures plus tard, Laura reçoit un SMS de son amie médecin (Susie) qui, en gros,
lui dit de faire attention à sa nouvelle amie, car elle pense la connaître.
Si elle a perdu la mémoire, pourquoi pense-t-elle souvent à Fleur son amie/amante qui pour elle est décédée ?!
Et pourquoi tant d'émotions lorsqu'elle touche son tatouage une fleur de lotus bleue. Et Luke, journaliste et ami du couple,
qui pense la connaître ! Tout le monde cherche à aider la jeune femme. Surtout Luke qui a l'impression de voir Freya, son amour de jeunesse,
en la personne de la jeune femme.
Cela le perturbe tellement qu'il décide de retrouver son ancien amour sur les réseaux sociaux pour savoir ce qu'elle est devenue et lui faire part de
cette étrange ressemblance. Pourquoi Laura part-elle vite de chez elle ? Et Tony, pourquoi veut-il impérativement aider Jemma ?
Surtout lorsque le médecin et la police ont un doute sur le fait que la jeune femme ne soit autre que Jemma Huish,
une dangereuse psychotique disparue depuis des années. L'enquête est lancée par Strover et Silas pour savoir le pourquoi du comment de toute cette histoire.
Et là, passées les 100 pages, on est happés par l'histoire, on veut savoir plus que tout qui est cette jeune femme et surtout est-elle réellement amnésique ?
Ce que j'ai aimé, c'est qu'il y a pour ainsi dire deux enquêtes ! Je me suis attachée au personnage de Luke qui est vraiment une belle personne dans ce roman !
Et pour finir, je vous dirai que ce livre a été pour moi un coup de coeur, car l'auteur m'a embarquée sans souci dans son histoire et dans sa fin que j'ai adorée.
Lien : https://clairechronique.blog..
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Sean boit plusieurs gorgées à grands traits, renversant la tête en arrière jusqu'à ce qu'il puisse voir le fond de son verre vide, puis il le repose brutalement sur le comptoir.
- Parfois, je ne me rappelle même plus comment je m'appelle !
- Je ferme les yeux et détourne le visage.
- C'est parce que tu passe ton temps ici, dit Luke avec une grimace gênée, me regardant d'un air contrit.
Il doit être au courant [ de mon amnésie].
- Je viens aussi souvent que mon portefeuille et ma femme me le permettent.
- Tu n'es même pas marié, dit Luke.
- Qui que ce soit, je suis sûr qu'elle sera très compréhensive.
Commenter  J’apprécie          130
C'est quand le soleil se couche qu'il se sent vulnérable. Il s'embrouille et se sent désorienté. Agité. On appelle cela le syndrome crépusculaire, un état associé aux stades initiaux et intermédiaires d'Alzheimer.
Commenter  J’apprécie          120
Comme l'a dit un célèbre boxeur, tout le monde a un plan avant de recevoir un coup de poing dans la figure.
Commenter  J’apprécie          120
Le cerveau est un organe effrayant, capable de se souvenir de toutes sortes de choses que nous souhaitons oublier, et d’oublier la seule chose dont nous voulons à tout prix nous souvenir. Puis, après des années, il choisit de se remettre à fonctionner, comme un état neuronal autonome, et il fait apparaître un cauchemar de derrière les remparts de la cité, des terres stérile de l’amnésie.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : psychopatheVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (98) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
433 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..