AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ledraveur


Ledraveur
11 janvier 2014
Cet ouvrage exceptionnel sur le Tibet de la première moitié du XXe siècle, est incontournable pour qui veut prétendre comprendre quelque peu l'histoire contemporaine de la tragédie de ces peuples.
Il est composé de deux parties distinctes mais qui s'imbriquent. L'une est un historique géo-politique des années charnières de 1895 à 1951, l'autre de 1905 à 1951 couvrant la vie de Gedün Chöpel, un personnage truculent et haut en couleur. Sa vie durant, à la fin pathétique, tragique et prématurée, il tenta d'induire un trouble salvateur pour son pays, parfois avec élégance, tantôt avec provocations, dans une théocratie féodale complètement renfermée et crispée sur elle-même, souvent des plus crasseuse, dogmatique et réactionnaire, voire intégriste et fanatique, sombrant par bien des côtés dans la superstition la plus sombre. .
Le compagnon d'Heather Stoddard, Samten Karmay s'exprimait ainsi dans le documentaire radiophonique de France Culture fin août 87 "Tibet 1987", d'André Velter et Marie-José Lamothe avec la participation de Patrick Carré :
Dans les monastères nous étudions pendant des années la question de "l’impermanence", c'était vraiment n'importe quoi ! Voilà, maintenant le Tibet, c'est l'impermanence !
- Cette réplique était une réponse à l'attitude d'un moine âgé, errant dans les ruines de son monastère passé, qu'il continuait à "voir" et à décrire comme si il ne s'était rien passé, le "Tibet éternel" ! C'était lors de leur voyage en 1987.
Cette étude ethnographique nous explique comment le Tibet aurait pu faire l'économie de l'invasion des "Han", la perte de son indépendance, si il avait été vraiment habité de l'esprit d'ouverture de la tradition de celui dont il se réclame, Gautama Sakyamuni !
Le cocasse dans cette histoire, c'est qu'ils sont venus ces "lamaïste" en Occident, nous enseigner et vendre surtout ! "l'art du bonheur"* ! J'avoue pour ma part, que nous avions déjà bien assez de notre propre tradition judéo-chrétienne bien mal en point dans ses propres égarements institutionnels ! Le pire de l'un et de l'autre en notre pays de France a donné de leur "copulation" ce que nous en savons**, du moins pour certain(e)s ...
----
* (mais pour "d'autres vies" sans doute ! où quelque autre "paradis" !)
** voir : « Le Maître dans la diffusion et la transmission du Bouddhisme tibétain en France » de Cécile Campergue
http://www.babelio.com/livres/Campergue-Le-maitre-dans-la-diffusion-et-la-transmission-du-/644762
Lien : http://camisard.hautetfort.c..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (1)voir plus