AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,26

sur 21 notes
5
4 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
RosenDero
  21 novembre 2017
Le premier tome de cette adaptation en bande dessinée de l'oeuvre de Marcel Pagnol, Jean de Florette, est très plaisante. Qui ne l'aurait jamais vue ou n'aurait jamais lu le roman qui en suivit devrait sans aucun doute se procurer cette version.

Outre le drame qui s'annonce, c'est une Provence basculant peu à peu vers le modernisme que l'on découvre. La fin annoncée d'une époque et d'une culture, mais un témoignage de ce qu'était cette région pas plus tard qu'il y a un siècle...

J'ai beaucoup apprécié les dessins, même si au premier abord ils m'ont paru un peu trop vagues et que reconnaitre certains personnages n'est pas simple au premier coup d'oeil.
Le fait que les passages en provençal ne soient pas traduits ne me dérange pas, mais je comprends que cela puisse en chagriner certains. Et ça mettra du plomb dans l'aile de ceux qui écrivent "kézako" ... ^^
Le mini dossier documentaire clôturant ce tome est intéressant, et on y apprend notamment que Pagnol a vendu ses droits à la va-vite pour ne pas devoir collaborer avec les nazis ; comme quoi !

Bref, vivement la suite et bravo aux éditions Grand Angle qui mettent à la portée de tous le patrimoine culturel et cinématographique français !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
tchouk-tchouk-nougat
  18 février 2021
Ugolin aimerait se lancer dans la culture des oeillet, bien plus rentable que les oliviers. C'est alors que Papet lui parle de la terre des romarins de son voisin et de sa source oublié. Car dans ce coin, l'eau c'est essentiel.

Sortie BD du célèbre roman de Pagnol adapté au cinéma. En Provence les rivalités entre villages vont bon train et les magouilles tout autant.
Nous faisons donc connaissance avec Jean de Florette qui vient d'hériter des terres des romarins et qui a de grand projet. Ainsi que de son voisin Ugolin qui, secondé par son oncle, a lui aussi de grands projets.
Une bonne mise en place de cette histoire mais je trouve que les dessins ne sont pas à la hauteur. Les couleurs sont lumineuses.
Commenter  J’apprécie          130
Rhl
  30 septembre 2019
Une adaptation en bande dessinée qui permet de se replonger avec plaisir dans la Provence de Pagnol.
Peut permettre de faire connaître l'écrivain et cinéaste aux lecteurs adolescents, intéressant à avoir en CDI de collège et lycée.
Commenter  J’apprécie          60
meknes56
  28 octobre 2019
Vraiment impressionné par cette belle bande dessinée qui, sans fioriture, se rapproche du roman fort connu de Pagnol...Cela m'a donné envie de relire ce livre.
Commenter  J’apprécie          40
Stemilou
  31 juillet 2018
Ugolin, 24 ans, de retour de la caserne s'installe dans le mas de Massacan acheté par son oncle le Papet. Ugolin est un célibataire endurci qui pour ses besoins "personnel" descend chaque semaine à Aubagne, il n'est pas très tenté par le mariage qui lui imposerait une femme à nourrir, à écouter parler, habiller et que sais-je encore; alors que là il est libre de ses faits et gestes.
Cette première partie de l'Eau des collines se situe donc en Provence, le Papet et Ugolin convoitent un terrain où coule une source que tout le village a oublier ou pense asséchée. le propriétaire est mort alors la vente devrait être facile à emporter si personne ne se doute sue la source est toujours bien là et active d'où l'intérêt de la boucher le temps de récupérer le terrain. Cette manigance aurait pu fonctionner si un héritier ne s'était pas présenté, il s'agit de Jean de Florette, Jean le fils de Florette autrefois habitante du village, il est percepteur et bossu. Jean s'installe avec sa femme et sa fille dans le mas au grand dam d'Ugolin et du Papet. Ugolin va se rapprocher de Jean et nouer une relation pour tenter de le faire changer d'avis, hors ce dernier à de nombreuses idées pour développer une activité sur ses terres.
Cette première partie installe les personnages et l'intrigue principale autour de la mesquinerie d'Ugolin et de son oncle et de la répugnance des paysans pour les gens de la ville. Mais ce qui touche particulièrement est la jalousie existante entre deux village provoquant tout un remue ménage à l'arrivée de Jean. J'adore les histoires de Marcel Pagnol c'est donc un délice de pouvoir retrouver sa prose colorée en images rendant par la même toute sa beauté à la Provence.
J'en redemande!
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Guillaume72
  05 avril 2018
Je me réjouissais de la sortie de Jean de Florette dans cette collection et j'attendais impatiemment de pouvoir me précipiter en, librairie pour acheter le précieux Graal.

Sur l'ambiance globale de la BD, je ne suis pas déçu, cela respire bon la Provence et l'on retrouve bien le film et le roman de Pagnol dans cette adaptation en bande dessinée. le rythme de la narration et le découpage sont bons.

Par contre, le graphisme me déçoit avec des personnages un peu anguleux et un dessin souvent à peine abouti. Les visages des personnages dans le lointain sont trop souvent réduits à un oval sans que les traits ne soient esquissés. Est-ce que cela gâche le plaisir ? Oui quand même, d'où les trois étoiles. Je ne retrouve pas les dessins certes un peu ronds et enfantins des albums comme La gloire de mon père, Topaze ou la chateau de ma mère, qui avaient fait mon bonheur. Ce caractère rond allait bien avec l'idée que l'on se fait des souvenirs de jeunesse de Pagnol.
Commenter  J’apprécie          10
ClarineB
  01 février 2018
Un vrai régal ! Quand j'ai croisé le chemin de cette BD à la Fnac, je n'ai pas résisté bien longtemps. J'ai vu les films de Claude Berri plusieurs fois, et à chaque visionnage ils ont su éveiller en moi une foule de sentiments : l'admiration, la peine, la joie, la peur, la contemplation, la colère… Je n'ai pas lu le classique signé Marcel Pagnol, et je ne sais pas si je le lirai un jour, mais au moins, je pourrai dire que j'ai lu la BD. Et qu'elle m'a fait sacrément voyager.

Si l'on doit l'histoire à Marcel Pagnol, je dois dire que les scénaristes, le dessinateur et les coloristes ont grandement contribué à faire de cette bande dessinée un réel moment de plaisir ! Dès les premières planches on plonge sans difficulté dans les montagnes de Provence, si chères à Pagnol. La douceur des couleurs utilisées invite à la détente, il ne manque qu'un doux rayon de soleil, le bruissement du vent dans le maquis et le chant lointain des oiseaux pour que l'immersion soit totale.

L'histoire, on la connait presque tous (par les livres, les films ou les deux), je vous fais donc grâce du résumé.

Ce qu'il me tient à coeur de souligner, c'est le réel talent dont ont fait preuve les créateurs de cette BD pour retranscrire, en images et avec quelques bulles, toute la puissance de cette histoire. Les personnages sont tous atypiques, ils ont leur caractère bien trempé, et le meilleur et le pire de chacun ressort sans peine. Ugolin et le Papet sont comme dans mes souvenirs cinématographiques, sans caricatures. Juste puissamment authentiques. On les adore autant qu'on les déteste…

Sans oublier les paysages, personnages à part entière, eux aussi représentés avec tellement de soin que l'immersion est immédiate.

En bref : j'ai dévoré cette BD et j'attends la suite avec grande impatience ! Il aura bien fallu un travail à dix mains pour produire un si bel ouvrage, bien à la hauteur de l'Oeuvre de Marcel Pagnol. Bravo !
Lien : http://merveilleuses-escapad..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nathaliecez
  01 mai 2019
Très belle BD ou les textes sont aussi beaux que les dessins. du grand Pagnol tout en images.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre