AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266219549
575 pages
Pocket (08/09/2011)
4.11/5   71 notes
Résumé :
Répondant à l'invitation du comte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre, à son arrivée dans les Carpates, un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, Jonathan éprouve une angoisse grandissante : Dracula ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lo... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 71 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

iris29
  09 mai 2021
Tout le monde connaît Dracula et pourtant je ne puis m'empêcher de penser à ce slogan pour une pub de parfum célèbre : " Vous me connaissez sans me connaître."
Pour moi, ça y est j'ai coché la case ! Et ma lecture fut laborieuse car il faut aimer le style gothique... Son vocabulaire grandiloquent, les sentiments exacerbés, poussés à leur paroxysme, les compliments en veux-tu en voilà, les mises en abîme qu'affectionnaient les écrivains du XIX ième siècle..
Je ne m'attendais pas à ce que ce roman soit écrit sous forme épistolaire , ainsi que sous forme de journaux tenus par les différents protagonistes qui nous font part de leurs craintes, de leurs peurs et de l'évolution de ce qui s'avère être la découverte de" l'espèce" vampire et la traque du comte Dracula.
Jonathan Harker, un jeune anglais clerc de notaire puis associé , va voyager jusqu'à la demeure du comte Dracula dans les Carpates, pour lui faire parvenir un acte de vente à signer , au sujet d'une propriété en Angleterre. Mais le jeune homme se rend très vite compte que quelque chose ne tourne pas rond , il raconte tout cela à sa fiancée Mina par écrit, laquelle a pour amie une certaine Lucy qui va très vite montrer des signes de fatigue, ainsi que deux petits points rouge à la base du cou...
Son fiancé ainsi qu'un amoureux éconduit (directeur d'un asile de fous) et un professeur, vont essayer de la protéger puis d'éradiquer le Mal , en la personne du premier vampire de la littérature...
Roman fantastique, mais aussi roman d'aventures car à cette époque , se rendre de Londres aux Carpates était déjà en soi, une aventure et prenait très longtemps , et toutes sortes de formes ( diligence, chevaux, bateaux...), ce roman est le père fondateur de toute la littérature concernant les vampires. le passage où Bram Stocker définit tout ce qui "fait" un vampire, est phénoménal . Les autres ne sont que des copieurs ! Il a tout inventé : comment ils se nourrissaient, comment ils se multipliaient, comment ils se transformaient pour échapper à leurs poursuivants, comment on pouvait les tuer, tout... Quelle imagination !
En cela , c'est un roman qui mérite d'être lu, pour s'instruire, revenir aux fondamentaux, échapper aux contrefaçons qui bien souvent sont vulgaires. Aucune allusion sexuelle dans ce Dracula. Aucune mention de sa beauté, bien au contraire, il fait peur à tout le monde .
Mais , ce roman a beaucoup vieilli (je trouve ...). Beaucoup de longueurs de redondances, de répétitions. le style gothique ne me sied pas ! tantôt je m'ennuie, tantôt, cela m'agace...
J'ai remarqué deux petites choses qui ne vont pas dans le sens de la pensée contemporaine. Quatre jeunes domestiques sont témoins de ce que Dracula a fait à leur maîtresse. Terrifiées, horrifiées , elles reçoivent des ordres des amis (tous notables) auxquels elles obéissent. Mais à aucun moment, alors que le danger est grand et que l'union (et le nombre) devraient faire la force, le professeur et ses "associés contre le crime " ne pensent à les faire rejoindre leur groupe ! On ne mélange pas les torchons et les serviettes, les domestiques et les maîtres...
Est ce une question de classe sociale (bien marquées à l'époque) ou une question de sexe ? Les deux, camarade ...
Le reste du groupe masculin n'arrête pas de vanter l'intelligence, la bonté, le courage de Mina, comme si c'était exceptionnel qu'une femme ait des idées !
C'est un roman que je ne regrette pas d'avoir lu, mais ce n'a pas été tout du long, une partie de plaisir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Trollibi
  13 mai 2021
Des instants de délicieuse angoisse. Voilà comment résumer ma découverte du « Dracula » de Bram Stoker qui est sans nul doute un des meilleurs romans fantastiques que j'ai lus ! Car, si tout le monde connaît le célèbre vampire, c'est réellement sous la plume de Bram Stoker, son « créateur, » qu'il est sublime et sublimé.
La construction du récit est parfaite : l'alternance de plusieurs voix, sous forme d'extraits de journaux intimes ou de correspondances, des articles de presse, des mémorandum, permettent au lecteur de mener, aux côtés des héros, une enquête minutieuse dont ils nous offrent le témoignage. Cette alternance permet de varier les points de vue, de manière très vivante et elle donne aussi beaucoup de corps aux personnages. On finit par s'attacher à eux, chacun à sa manière révèle une force qu'il ne soupçonnait même pas. Et, du point de vue fantastique, tout y est : les avertissements donnés aux héros, les transgressions, la montée en puissance de l'angoisse que les personnages ressentent et de l'horreur qu'ils doivent surmonter pour vaincre un être diabolique. J'ai tremblé pour les héros, devenus chasseurs de vampire bien malgré eux mais avec une détermination et une foi à toute épreuve.
La plume de Bram Stoker est vive et très visuelle : on s'immerge pleinement dans l'histoire, les descriptions précises permettent de dérouler dans son esprit les scènes et les paysages comme si on suivait un film (et un très bon film sans histoire d'amour entre Dracula et Mina, comme dans l'adaptation cinématographique de Coppola... Fascination et emprise ne signifie pas forcément amour tudieu...). Et nul besoin que ce soit gore pour créer l'horreur : elle est bien présente, on la ressent, on en a les cheveux qui se dresse sur la tête et les poils de la nuque qui se hérissent.
Et, pour rendre encore un peu plus prenante la lecture de ce superbe roman, je vous conseille l'excellent lecture (et traduction, toutes deux libres de droits et gratuite) qu'en ont faite Pauline Pucciano et Vincent de l'Epine sur le site Litterature audio.com (http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/stoker-bram-dracula-oeuvre-integrale.html) Leurs voix et leur lecture si vivante et expressive donne réellement du corps à l'intrigue et aux personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
ManonRL
  15 janvier 2018
Classique et oeuvre qui fit connaître Bram Stoker sur la scène littéraire, Dracula est un imposant roman, représentatif du modèle gothique et fantastique de la fin du XIX°s, à l'aube des progrès de la science. le roman est divisé en plusieurs voix, plusieurs narrations et plusieurs points de vue et ressentis des protagonistes (Jonathan, Mina, van Helsing, Jack Seward...) Il s'agit d'une multiplicité de journaux intimes alliés et regroupés contre une menace venue de Transylvanie, le comte Dracula et devenu propriétaire d'un domaine près de Londres, nommé Carfax. le mal vient les frapper et tous doivent le combattre, secondé par van Helsing, personnage que j'ai adoré! A la fois homme de science comme d'Eglise! La lecture est tantôt rocambolesque (surtout vers la fin), tantôt oppressante (communication de Renfield avec le "maître") !
Commenter  J’apprécie          60
carambar31
  30 novembre 2011
en ce qui me concerne, j'ai bien aimé ce livre, il ne restera pas dans mes livres de référence, mais je l'ai aprécié.
je lis le soir avant d aller dormir et le livre m'a causé plusieurs cauchemars! lol
j'ai trouvé que l'histoire était très intéressante, les ambiances bien travaillées et suffisamment imagées sans tomber dans trop de descriptions et on arrive "à se remémorer les décors" comme pour un film.
par contre, autant je trouve le personnage de dracula très abouti et très angoissant, autant je trouve les autres personnages trop mielleux et trop indifférenciés. ils n'ont pas assez d individualité, sont trop comme on dit chez nous "gnangnan", c est un peu trop blanc bonnet et bonnet blanc... je trouvais certains passages du livre très ennuyeux à cause de ça... et pourtant ils sont capables de commettre un meurtre rituel, mais le reste du temps, qu'est ce qu'ils sont rasants...
je n'ai pas trop aimé non plus le ton de l'auteur vis à vis de mina, pour le caricaturer, pour une femme qu'est ce qu'elle est intelligente...
en fait ce que j'ai préféré dans ce livre c'est l'ambiance créée, cette tension latente et permanente.
par contre par rapport aux avis que j'avais lus, je n'ai pas trouvé qu'il existait une forme d'érotisme générée par dracula, il m'apparait plutôt comme un être repoussant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tontonch
  12 avril 2017
J'ai terminé la lecture de Dracula il y a quelques jours. Je ne m'étais jamais penchée sur ce livre, l'idée ne m'avait même jamais effleuré l'esprit. Et puis j'ai participé à un swap, le livre de Bram Stocker était dans la wishlist de ma binôme et ça m'a fait tilt !
Je me le suis donc offert aussi :) et je l'ai lu d'une traite, ou presque.
J'ai aimé cette atmosphère, un peu pesante, un peu glauque, sombre... mais j'y ai aussi trouvé quelques longueurs, que l'auteur aurait pu nous épargner.
Autre bémol, je m'attendais à suivre beaucoup plus le fameux comte Dracula. Je le pensais être le personnage central (avec le professeur van Helsing) et donc à avoir son point de vue sur la situation, à défaut de connaître le pourquoi de son état de vampire (puisque le livre est écrit sous forme de journal, de la part des différents "bons" personnages).
Ça reste tout de même une bonne lecture, j'ai pris plaisir à découvrir cet univers que je ne connaissais que trop peu.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   09 mai 2021
Nous autres, femmes et hommes, sommes comme des cordes de violon tirées pour produire différentes notes ! Hélas, viennent les larmes qui, comme la pluie sur les cordes, nous tendent jusqu'à la brisure , parfois ! Mais voici qu'intervient Sa Majesté le Rire qui nous réchauffe ainsi qu'un soleil matinal, détend la corde et nous rend capables de poursuivre notre travail, quel qu'il soit.
Commenter  J’apprécie          130
oliviersavignatoliviersavignat   20 juillet 2020
Je dois m'être évanouie, dans mon rêve car soudain ce ne fut plus que ténèbres autour de moi. Dans un dernier caprice de mon imagination, je crus discerner un visage livide qui, sortant du brouillard, se penchait sur moi. Je dois me méfier de ces rêves qui pourraient bien me déséquilibrer l'esprit s'ils se multipliaient.
Commenter  J’apprécie          90
iris29iris29   08 mai 2021
Elle a tout fait pour me réconforter. Je dois reconnaître qu'elle a réussi, dans une certaine mesure - si la sympathie humaine ne peut rien changer aux faits eux-mêmes, elle aide pourtant à les rendre plus supportables.
Commenter  J’apprécie          130
iris29iris29   07 mai 2021
- Le comte Dracula ?
- Il s'inclina, courtois et répondit :
- Je suis Dracula, en effet, et vous souhaite la bienvenue, Mr Harker. Entrez donc.
Commenter  J’apprécie          110
ManonRLManonRL   15 janvier 2018
Il est des mystères que l'on peut à peine imaginer, et que l'on ne résoudra qu'en partie.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Bram Stoker (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bram Stoker
Pour écrire son roman "Dracula", Bram Stoker s'est inspiré d'un tyran du XVe siècle connu pour sa cruauté. Vlad III a régné sur un territoire pris dans un conflit entre les royaumes chrétiens et l'Empire ottoman. Il s'est arrangé avec les uns et les autres avec un seul objectif : garder son trône.
#Cultureprime #vampire #dracula _____________
Retrouvez-nous sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture
Et abonnez-vous à la newsletter Culture Prime : https://www.cultureprime.fr/
+ Lire la suite
autres livres classés : transylvanieVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Dracula

A quel genre littéraire appartient ce roman ?

au genre épistolaire
au théâtre
à l'autobiographie
à la poésie

8 questions
1300 lecteurs ont répondu
Thème : Dracula de Bram StokerCréer un quiz sur ce livre