AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Benjamin Stora (Directeur de publication)Mohammed Harbi (Directeur de publication)
EAN : 9782012792791
1039 pages
Hachette (24/08/2005)
3.62/5   4 notes
Résumé :
Il faut, dit-on, deux générations à la mémoire collective pour digérer un passé douloureux. Cinquante ans après le déclenchement de l'insurrection algérienne, le 1er novembre 1954, le moment paraît enfin venu de mettre un terme à une amnésie qui a trop longtemps duré.

Tel est le défi qu'ont relevé Mohammed Harbi et Benjamin Stora en rassemblant certains des meilleurs spécialistes de la question pour une mise à plat dépassionnée, objective, de ce qui ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

La réédition en format de poche de l'ouvrage collectif paru en 2004, permet de mettre à la portée de toutes et tous, un ensemble de textes écrits par des historiens algériens et français.

En traitant des principaux acteurs du conflit, sans laisser dans l'ombre les sujets controversés, cet ouvrage éclaire des points peu connus de l'histoire de la guerre d'Algérie. Un ouvrage non seulement indispensable à la connaissance du passé mais aussi à la compréhension des conditions concrètes des combats émancipateurs, de leur inscription dans l'histoire et de leurs limites.

Comme le disent M. Harbi et B. Stora dans la courte introduction « Ce nouveau livre sur la guerre d'Algérie a d'abord pour objectif de scruter les mémoires blessées de cette guerre, de situer le niveau de responsabilités et de souffrances de chacun des groupes concernés, à partir notamment de sources originales, des ouvrages publiés » et de conclure « le travail d'écriture, de la parole peut permettre à la fois de revenir sur cet exil de soi et d'affronter les défis d'aujourd'hui . C'est aux nouvelles générations que ce livre est dédié et destiné. »

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

Ce nouveau livre sur la guerre d’Algérie a d’abord pour objectif de scruter les mémoires blessées de cette guerre, de situer le niveau de responsabilités et de souffrances de chacun des groupes concernés, à partir notamment de sources originales, des ouvrages publiés

Commenter  J’apprécie          20

Le travail d’écriture, de la parole peut permettre à la fois de revenir sur cet exil de soi et d’affronter les défis d’aujourd’hui . C’est aux nouvelles générations que ce livre est dédié et destiné.

Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Benjamin Stora (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Stora
150 journalistes, 300 photographes, 128 numéros, 3 700 pages de reportages spectaculaires, d'entretiens décisifs, de portraits fouillés mêlant les grandes figures et les témoins anonymes, de tribunes et de commentaires de tous bords, superbement choisis et illustrés : telle est la collection spéciale que la revue Historia commande, en 1971, à Yves Courrière dont le quatrième tome de la Guerre d'Algérie vient d'être couronné par l'Académie française. le prix Albert-Londres s'entoure d'experts français et algériens. Ensemble, sur quatre ans, ils vont bâtir une somme inégalée.
Récits, photos, paroles, visages, lieux, faits, quotidiennetés, événements, destinées : à chaque page, c'est le choc. Un monument dont, sous la forme d'une suite chronologique et thématique, La Guerre d'Algérie en direct offre le meilleur.
Si l'Amérique a produit une profusion d'albums et de films sur le Vietnam, en France, sur l'Algérie, les études abondent mais les récits et les images manquent. L'hypermnésie des acteurs ou de leurs héritiers rivalise avec l'amnésie dans la conscience collective et populaire. L'absence de représentation commune nourrit l'oubli des événements, creuse l'ignorance de l'histoire, nuit à l'apaisement des nouvelles générations. C'est ce vide que comble cet album sans précédent.
Écrivain, journaliste, cinéaste et observateur capital de notre temps, Philippe Labro présente cet album. En 1959, à l'âge de 22 ans, il est appelé en Algérie où il servira pendant 730 jours. Affecté à la revue Bled puis à la radio F5, il connaît entretemps la violence des combats. En 1967, il publie son deuxième roman, Des feux mal éteints, bréviaire de toute une génération. Un récit sans concession de la terreur, de la torture et de la mort. Mais aussi un chant d'amour nostalgique célébrant Alger, la mer, le soleil.

Historien, spécialiste internationalement reconnu de la guerre d'Algérie, Tramor Quemeneur a édité cet album. Enseignant aux universités Paris-VIII et CY-Cergy Paris, il est membre de la Commission mémoires et vérité instaurée à la suite du « Rapport Stora », ainsi que du Conseil d'orientation du Musée national d'histoire de l'immigration. Il est l'auteur entre autres, avec Benjamin Stora, de Lettres, carnets et récits des Français et des Algériens dans la guerre (prix des lectrices de Elle 2011) et, avec Slimane Zeghidour, de L'Algérie en couleurs. 1954-1962.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Algérie : 1900-1962Voir plus
>Histoire de l'Algérie>Algérie : histoire>Algérie : 1900-1962 (68)
autres livres classés : guerre d'algérieVoir plus




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1070 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre