AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714459244
448 pages
Éditeur : Belfond (18/02/2016)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Un livre profondément original, courageux, émouvant et plein d'espoir qui démontre que l'anxiété n'est pas un obstacle à la réalisation de soi et à une vie épanouie.
Fort d'une vie de lutte contre ses angoisses démesurées, Scott Stossel, brillant éditorialiste de la revue américaine The Atlantic, livre un essai érudit, drôle et passionnant ; un vibrant témoignage, somme d'une vie de recherches, qui nous livre des clés pour comprendre et apprivoiser une affec... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ValentineF
  11 mai 2017
L'anxiété: vaste sujet qui touche un nombre croissant de la population. Ma théorie personnelle est que nous sommes dans un monde vivant une course de plus en plus effrénée: toujours plus beau, toujours plus de possessions, toujours plus d'apparence, toujours plus de productivité. Ce "toujours plus" fini par nous réduire à toujours moins: toujours moins d'espace, de vie, de soi au détriment de l'extérieur. le tout en ruinant la planète.
C'était la complainte du jour.
Ce livre est-il la réponse? Non, pas vraiment, ce n'est pas le but en fait, il n'apporte aucune solution à notre anxiété.
Mais ce livre est un témoignage fort d'une personne souffrant d'anxiété généralisée à travers sa vie et sa quête de solution (Malheureusement, il n'a pas non plus trouver la solution miracle). Il y aborde les différentes routes qu'il a emprunté, nous racontant certaines de ses propres expériences avec une sincérité désarmante. Il a également fait un travail poussé de recherche apportant une réponse statistique et scientifique sur les différents sujets relatifs à l'anxiété (Le tout d'un point de vue très américain tout de même).
S'il n'apporte aucune réponse, il a le mérite de permettre au lecteur anxieux (Ouaip, c'est bien mon cas), de se sentir moins seul, et c'est déjà un très grand soulagement que de prendre conscience qu'on est pas une anomalie de la nature obligé de complètement cacher son stress vis-à-vis d'une expérience banale.
Est-ce que je conseillerai ce livre? Honnêtement, je ne sais pas. Peut-être uniquement à certains anxieux ou aux personnes curieuses de comprendre un peu mieux le comportement d'un hyper-anxieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Guiwho
  20 mars 2018
Un remède miracle ?
Avant de lire ce livre, je me considérais comme un anxieux chronique plutôt sérieux. Crises de panique plus ou moins régulières, émétophobie,, hypocondrie. Mon quotidien était souvient dicté par mes réactions excessives au stress (peur de prendre les transports en commun, peur de se retrouver dans un endroit sans issue, vigilance excessive aux aliments que je mange, etc). Pourtant, étonnamment, je me suis toujours refusé à consulter un médecin ou un psychologue pour tenter d'en finir avec ces comportements. Étant moi-même chercheur (dans un tout autre domaine), j'ai l'habitude de trouver des solutions à mes interrogations dans mes lectures. J'ai toujours regretté de ne pas trouver de livres scientifiquement abordables pour mieux comprendre ce mal. Alors oui il existe tout un tas d'ouvrages de "scientifiques" psychologues, médecins célèbres ou moins célèbres, qui tentent de proposer des explications, des solutions mais ils n'en sont jamais eux-mêmes victimes... L'ouvrage n'entre aucunement dans cette catégorie, et c'est là je trouve sa grande force. Il est unique. Il mêle un travail de documentation assez impressionnant, rythmé par l'expérience personnelle de l'auteur. Cette expérience, relatée dans les premières pages, est une véritable bouffée d'oxygènes pour le lecteur. Pourquoi ? Parce que l'on se rend compte à quel point notre mal n'est rien face à celui de l'auteur. Une réflexion inavouable m'a souvent traversé l'esprit durant cette lecture : s'il est encore vivant après toutes les fois où il a pensé mourir, ce sera la même chose pour toi ! Dans la seconde partie de l'ouvrage, l'auteur prend un peu de la hauteur et pose d'intéressantes questions (ex : est-ce bien une maladie ou une simple création de l'industrie pharmaceutique pour faire du profit ?). Bref, l'ouvrage mêle approfondissement et questionnement, rythmé par l'expérience personnelle de l'auteur. Attention, il ne propose aucun remède particulier. Pour autant, étonnamment, depuis sa lecture je me sens bien mieux, j'ai comme accepté mon état, et cela se ressent sur mes "crises". Bref, un ouvrage unique, brillant, curatif, mais qui me semble se destiner aux seules personnes qui intellectualisent ce mal.
Bonne lecture !
NB : J'ai déjà publié une critique assez proche sur Fnac.com.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
virgidoc2virgidoc2   15 octobre 2018
Avec la publication du DSM III en 1980, on assista à une répudiation au moins partielle des concepts freudiens et à une victoire de la psychiatrie biologisante (...) Les névroses étaient bannies et remplacées par les troubles anxieux : phobie sociale, trouble anxieux généralisé, SSPT, troubles obsessionnels compulsifs, trouble panique avec agoraphobie et trouble panique sans agoraphobie. La fragmentation pharmacologique de la panique par Donald Klein l'avait emporté.
Mais en arrachant la maladie mentale à l'emprise du freudisme et en l'installant dans le royaume du diagnostic médical, le nouveau DSM étiquetait comme "malades" donc atteints d'un trouble caractérisé, nombre de patients qui autrefois auraient été jugés simplement "névrosés". Une aubaine pour les laboratoires pharmaceutiques qui disposaient désormais d'une population de malades considérablement accrue, à destination de laquelle ils entendaient développer et commercialiser des molécules psychoactives. Pour le plus grand profit des patients ?
Vaste sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
virgidoc2virgidoc2   15 octobre 2018
Sommes-nous vraiment plus beaucoup plus dépressifs en 2011 que nous l'étions en 1960 ? [ de 1 à 15 % des Américains ] Ou bien avons-nous défini la dépression et les troubles anxieux de façon trop globale, ce qui a permis aux grands labos de nous embobiner ( nous et nos compagnies d'assurance ), puisque nous payons désormais des comprimés qui soignent des maladies dont nous ne nous savions pas atteints, ces pathologies n'existant pas avant 1980 ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
virgidoc2virgidoc2   15 octobre 2018
...une fois qu'on a créé une nouvelle maladie, elle ne tarde pas à croître et à prospérer. Les recherches la concernant s'accumulent, le nombre de patients censés en être atteints ne cesse de s'élever et elle devient omniprésente dans la culture des psychiatres comme dans celle du grand public.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Scott Stossel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Scott Stossel
Le directeur de la collection L'Esprit d'Ouverture présente "Anxiété" de Scott Stossel, un ouvrage qui délivre toutes les clés pour comprendre une affection omniprésente, et pourtant méconnue : l?anxiété. A paraître le 18 février En savoir plus sur la collection : bit.ly/1TpibLW
autres livres classés : AnxiétéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre