AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791033901853
Éditeur : Harper Collins (11/04/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Bo Luxton a tout ; une famille aimante, une maison agréable dans la campagne anglaise, et elle est l’auteure reconnue de plusieurs best-sellers. De son côté, Alice Dark aspire à devenir écrivain. Un peu paumée, elle accumule les boulots dans lendemain et vit aux crochets de son petit ami. Lorsqu’elles se rencontrent, à l’occasion d’un atelier d’écriture, une connexion immédiate, aussi étrange que magnétique, se crée entre elles. Peu à peu, Bo et Alice entament une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  09 juin 2018
Valse avec Alice de Sarah Stovell m'a été envoyé par net galley et les éditions Harper Collins, que je remercie.
J'apprécie énormément les thrillers et celui-ci me tentait énormément.
Bo Luxton est l'auteure reconnue de plusieurs best-seller. Elle a tout pour elle : un bon boulot donc, mais aussi une famille aimante et une maison agréable dans le nord-ouest de l'Angleterre.
De son côté, Alice Dark aspire à devenir écrivain. Un peu paumée, elle accumule les boulots sans lendemain et vit aux crochets de son petit ami. Toutes donc vont se rencontrer à l'occasion d'un atelier d'écriture
Une connexion immédiate, aussi étrange que magnétique, se crée entre elles.
Peu à peu les deux femmes entament une relation obsessionnelle, sombre et torturée ... en tous les cas, c'est ce que l'une d'entre elles semble affirmer.
Nous avons ici un thriller psychologique très réussit, avec deux personnages forts : Bo et Alice.
Elles sont toutes deux les narratrices à tour de rôle, et c'est hyper bien ficelé. Honnêtement, elles sont aussi surprenantes et torturées l'une que l'autre ! On a du mal à démêler le faux du vrai, et c'est très bien fait.
A plusieurs endroits du roman, on a le récit de l'une des deux, de la prison. Nous ignorons qui écrit mais j'avoue que j'avais deviné l'identité et le gros du dénouement dès le début. Et oui, à lire beaucoup de thrillers psychologiques, parfois on devine rapidement où veut aller l'auteure ;)
Malgré ça, Valse avec Alice est très intéressant, il reste surprenant car je n'avais pas tout deviné, évidemment !
On a donc des personnages forts, des surprises, un bon dénouement, bref Valse avec Alice est un thriller que je recommande pour les amateurs du genre.
Pas de coup de coeur en ce qui me concerne, mais un joli quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Ludo78600
  10 octobre 2018
Le roman commence en donnant la parole à une occupante du quartier des femmes de la prison du Yorshire (le comté le plus vaste du Royaume-Uni).
Une mystérieuse narratrice qui reprendra plusieurs fois la parole au cours du récit qui va alterner également les points de vue de deux femmes.
D'une part celui d'Alice Dark, une jeune femme, désoeuvrée, qui va suivre un atelier d'écriture au cours duquel elle va rencontrer la seconde héroïne de ce livre : Bo Luxton.
Cette dernière, auteure célèbre, s'est retirée avec sa famille voilà quelques années dans le Lake district (N.O. de l'Angleterre), plus précisèrent à Grasmere où à vécu le poète William Wordsworth, personnage d'un de ces romans. Peu sociable, Bo resquille à animer le séjour littéraire; qui ne reste pas moins une façon de ne pas tomber dans l'oubli au sein du milieu qu'elle snobe.
Les écrits d'Alice, témoignage de son enfance difficile, vont raviver les blessures que Bo pensait être parvenu à dissimuler derrière son image d'écrivain best-seller, désormais sur la pente descendante.
Comment et pourquoi l'une des deux femmes va tomber sous le coup de la Justice telle est la question !
Malgré quelques longueurs, propres au procédé de faire vivre la même scène de deux points de vue différents, « Valse avec Alice » se révèle un excellent roman, doté de thématiques et de sujets variés et actuels.
Sarah Stovell sait ménager le suspens et nous fait découvrir petit à petit la psychologie de ses personnages, les véritables enjeux du combat auquel se livrent l'apprentie et sa maîtresse, manipulant savamment le lecteur qui va prendra tour à tour position pour l'une ou l'autre des victimes.
Elle fait également preuve d'ingéniosité pour relancer l'intrigue au moment où elle pourrait la laisser se terminer en roue libre : une étrange mise en abîme où des romans s'écrivent dans le roman.
Amour, Haine, narcissisme et folie sont au rendez-vous.
Un thriller des éditions Harper Collins que je n'aurai sans doute jamais ouvert sans Netgalley.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lespetiteslecturesdemaud
  23 octobre 2018
Bo est une auteure à succès. Elle mène une vie parfaite : mariée, mère de famille, une jolie maison et du succès dans son travail. Cependant elle traîne un lourd passé, sans que personne ne le sache.
Elle rencontre Alice au cours d'un atelier d'écriture qu'elle anime.
Alice est jeune, un peu sur le fil, un peu paumée. Bo se reconnaît en Alice. Les deux femmes tombent sous le charme l'une de l'autre et une passion naît de leur rencontre. Mais très vite, la passion vire au cauchemar et à la destruction. Qui manipule ? Qui est manipulée ? Où est la vérité ?
Pour dérouler son intrigue, l'auteure nous propose une alternance des voix dans chaque chapitre. le procédé peut paraître vu et revu... Pourtant, l'auteure a réussit à être originale.
En effet, des romans à suspense traitant de la manipulation et des pervers narcissiques, j'en ai lu des tas. Mais le fait que cela concerne un couple de femmes apporte une touche originale et un angle peu abordé dans ce type de romans : le couple toxique femme/femme. Cet aspect m'a séduite.
Pour le reste, nous sommes dans un roman à suspense agréable. Il est assez prenant pour que vous passiez un agréable moment. Et assez bien construit pour vous faire douter longtemps de qui est le méchant de l'histoire.
N'y aller pas pour avoir pas le coup de coeur absolu ou lire un chef d'oeuvre du thriller, mais pour passer un moment agréable et prenant. de quoi frissonner sans voir le temps passer. Et franchement, c'est déjà pas mal non ? Tous les romans ne peuvent pas en dire autant !
Lien : https://www.lespetiteslectur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fflo
  12 novembre 2018
Ce thriller psychologique est un récit à 2 voix où deux femmes hétéros sont, un jour, irrésistiblement attirées l'une par l'autre. Toutes les deux ont eu une enfance chaotique et de gros problèmes à régler avec leur mère. La troisième voix intercalée de temps en temps entre les chapitres ne laissent aucun doute : l'affaire va mal se terminer car l'une d'elle est en prison. Mais laquelle? J'ai changé plusieurs fois d'avis.
Pendant toute le récit on se demande qui manipule qui. Sarah Stovell nous donne la version de chacune et les scènes sont racontées deux fois. Je me suis souvent demandé qui disait la vérité mais j'ai trouvé un peu fastidieux de tout lire 2 fois. L'intrigue assez mince au dénouement trop rapide à mon avis, est banale mais pourrait arriver à n'importe qui et c'est ce qui fait son intérêt .
Le passé sordide et abracadabrant de l'une d'elle m'a dérangé par son outrance.
Malgré ces critiques j'ai passé un moment de lecture agréable.
#ValseAvecAlice #NetGalleyFrance

Lien : https://ffloladilettante.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesPapotisdeSophie
  23 novembre 2018
Alice est ravie de participer à un atelier d'écriture, mené par la célèbre écrivaine Bo Luxton. La jeune femme aspire à écrire et à vivre de sa passion. Une alchimie se crée rapidement entre les deux femmes. Une correspondance se noue et Bo invite Alice chez elle. Mais doucement alors que leur relation prend un tour plus que sérieux, tout dérape !
Une amitié toxique, une femme manipulatrice qui puise dans la force des autres pour écrire, une mère insoupçonnable, qui manipule qui ? Un point de vue aussi sur la création littéraire et les affres de la page blanche. Un thriller psychologique, assez passionnant, à lire d'une traite.

Lien : http://lespapotisdesophie.ha..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2018
L’université m’avait gâtée. La logique voulait que la fac prépare au monde du travail or j’avais passé trois années phénoménales à York à faire ce que je voulais : un module sur Shakespeare, un autre sur les romantiques et même, pour le fun, ce drôle de module d’écriture créative. Je ne me doutais pas vraiment qu’après, n’étant pas parvenue à exceller dans un domaine avant vingt et un ans, j’allais devoir abandonner ce que j’adorais (car personne n’est payé à s’asseoir et à lire des livres) et trimer pour gagner une vie qui pour être honnête n’en était pas une.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2018
Pour être franc, j’ai du mal avec les lesbiennes. Certaines sont très compliquées. Elles ont toujours l’air d’en vouloir à la terre entière pour une raison ou une autre, je trouve que, par bien des côtés, c’est plus facile d’être homo pour un homme que pour une femme, il y a beaucoup de pression sur les femmes. L’hétéro moyen ne voit pas très bien ce qu’une femme peut être d’autre qu’une femme. Les lesbiennes sont mal vues parmi les hétéros ; les pédés, elles les agacent, sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2018
Il était beau, solvable, facile à vivre. Il était aussi plus vieux, avec deux mariages ratés derrière lui. Il ne devait pas chercher à s’engager sentimentalement, ni être en quête d’une relation qui lui donnerait des ailes. Ce n’était pas ce que je cherchais non plus. Je me méfiais de l’amour et de ce qu’il faisait aux gens — les plonger dans de sombres abysses d’angoisse et d’horreur —, je tremblais rien que d’y penser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2018
Les hommes étaient en manque de grand air. Ce besoin étrange de se tenir à l’écart des éléments, de s’enfermer dans des maisons, des voitures, des bureaux en pensant s’abriter du vent, de la pluie et du soleil cancérigène… ça leur amochait le cœur, ça les rendait malades. Ils ignoraient à quel point le remède était simple : sortir. Marcher. Respirer. Vivre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2018
Cette jeunesse. Cette vitalité. Cette liberté. Alice était à des années-lumière de l’âge où le sommeil devient une drogue que l’on se procurerait à n’importe quel prix. Elle pouvait certainement passer des nuits entières sans dormir. Le sommeil devait figurer quelque part en bas de sa liste des priorités après danser, manger, faire l’amour.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : relationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1560 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre