AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809405132
280 pages
Éditeur : Panini France (09/10/2008)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 40 notes)
Résumé :
L'univers Marvel est en train de changer suite à une terrible tragédie, le congres des États-Unis propose que les surhumains dévoilent leur identité officielle en se démasquant devant les membres du gouvernement. Les plus grands champions de la nation sont divisés. ils doivent prendre chacun cette décision en leur âme et conscience, une décision qui pourrait bouleversera jamais le cours de leur existence.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Yvan_T
  11 novembre 2020
Second des trois tomes Marvel Deluxe qui regroupent l'une des sagas les plus marquantes de l'univers des comics. Ce méga cross-over qui s'étend sur plusieurs séries Marvel a également influencé le quotidien de Spider-Man et Wolverine. Ce deuxième tome regroupe ainsi les épisodes d'Amazing Spider-man et Wolverine qui sont consacrés à l'épopée Civil War. A noter que les trois tomes Marvel Deluxe sont également disponibles dans un coffret édité à 999 exemplaires.
Le postulat de départ de "Civil War" est la proposition d'une loi de recensement obligatoire pour les super-héros de la part du congrès des Etats-Unis. Si c'est une terrible tragédie qui est à l'origine de cette idée de structuration de la communauté surhumaine, ses conséquences vont plonger les super-héros dans une guerre fratricide. Il y a d'un côté les partisans de cette loi qui oblige les surhumains à agir dans la transparence et de l'autre, les super-héros qui refusent de dévoiler leur identité secrète afin de devenir des agents fédéraux. Chacun doit choisir son camp et ceux qui refusent de se faire recenser sont immédiatement considérer comme des hors-la-loi et se voient contraints de plonger dans la clandestinité. La bataille qui s'engage, avec d'un côté Iron Man et de l'autre Captain America, constitue l'événement Marvel de la décennie.
La première moitié de l'album montre l'influence de ce recensement sur le quotidien de Spider-Man et reprend les épisodes #532 à #538 d'Amazing Spider-man (juillet 2006 – janvier 2007) écrits par J. Michael Straczynski ("Rising Stars", "Midnight Nation") et dessinés par Ron Garney. le lecteur y découvre le raisonnement qui a conduit Spider-Man à révéler son identité secrète et à rejoindre le camp d'Iron Man. Ce récit qui n'est pas vraiment axé sur l'action, mais plus sur les relations de Spider-Man avec MJ, tante May, Iron Man et Captain America. le lecteur va également découvrir les discussions et les réflexions qui ont poussées Spider-Man à regretter son choix initial. Mais cette histoire va également permettre de mieux comprendre pourquoi le plus patriotique des super-héros a choisi de s'opposer au gouvernement américain. Il est également intéressant de découvrir que cette guerre permet à certains personnages de s'enrichir et place les choix de ses personnages sous une nouvelle perspective. le graphisme très classique (peu percutant) de Ron Garney sied finalement assez bien à ce récit axé sur des dialogues. Malheureusement ce récit très intéressant se termine sur un cliffhanger de format assez frustrant.

La deuxième moitié de l'album montre l'influence de ce recensement sur le quotidien de Wolverine et reprend les épisodes #42 à #48 de Wolverine (juillet 2006 – janvier 2007) écrits par Mark Guggenheim et dessinés par Humberto Ramos (l'excellent "Révélations" chez Soleil). Ce deuxième récit s'éloigne du centre du conflit et montre un Wolverine qui prend en chasse celui qui est à l'origine du conflit : Nitro. le scénario de cette chasse à l'homme est assez basic et beaucoup moins intéressant. le lecteur y apprend certes l'identité de ceux qui ont volontairement déclenché cette crise, mais c'est tout de même un peu maigrichon. Par contre, tout comme dans "Révélations", le graphisme de Humberto Ramos vaut le détour. le trait dynamique du jeune dessinateur mexicain colle parfaitement à la bestialité de Wolverine et livre quelques superbes planches.
Malgré un deuxième récit un peu faiblard au niveau du scénario, ces deux nouvelles sagas apportent tout de même un éclairage intéressant sur les événements de cette Civil War et permettent de mieux comprendre les enjeux et les fondements de cette guerre fratricide qui sévit au sein de la communauté surhumaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ladilae
  27 février 2016
Le deuxième tome s'intéresse exactement à la même histoire que le premier mais du point de vue de Spider-Man et de Wolverine. On apprend à la fois comment ils ont vécu Stamford, la loi de recensement, la dissension entre les super-héros mais aussi des détails sur la face cachée de l'explosion, à qui cela profite. Les scènes qui laissaient manquaient dans le premier tome sont là, notamment, ce qui a fait changer Spider-man de camp. Je ne m'étais pas attendue à une telle construction de l'histoire mais j'ai été agréablement surprise et j'ai lu ce tome avec avidité.
Commenter  J’apprécie          10
Aurorum
  09 mars 2016
Les événements du Tome 1 repris du point de vue de Spider-man et de Wolverine, dans la veine du premier ! J'ai beaucoup aimé les deux parties au niveau des dessins, du graphisme et de l'action. J'ai hâte de commencer le Tome 3 !
Commenter  J’apprécie          00
peti_lu
  01 juillet 2014
La suite du bien contre le mal. Mais les gentils et les méchants ne sont pas si opposés que cela. En tête de file Iron man en représentant inflexible de la loi et Captain America défendant les opprimés.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Cer45RtCer45Rt   07 février 2021
SAM WILSON.-Il faut beaucoup de cran pour changer d'avis après s'être autant engagé. La phrase "J'avais tort" est la chose la plus difficile à dire dans notre langue.
PETER PARKER.-Non, la phrase la plus dure à dire est "Qu'est-ce que tu fabriques avec ma femme ?". Là, il n'y a jamais de bonne réponse.
Commenter  J’apprécie          60
MariloupMariloup   30 novembre 2018
Tony: Tout ça va diviser la communauté des surhumains en deux catégories et je dois savoir quel camp tu comptes choisir.
Peter: Le tien, Tony. Je te l'ai déjà dit. Je n'ai pas l'habitude de trahir mes promesses.
Tony: Je sais. Peter, je dois convaincre les êtres dotés de pouvoirs de se faire enregistrer. Sinon ce sera pire encore. Franchement, je pense que c'est la meilleure solution pour l'instant. J'ai besoin de toi, Peter, en tant que Peter... et en tant que Spiderman. Officiellement.
Peter: Hein? Tony, tu essais de me dire quoi?
Tony: Juste qu'étant donné ma situation, je dois être irréprochable. Autrement dit, Peter Parker ne peut travailler pour moi que si Spiderman révèle son identité.
Peter: Non... pas ça. Tout ce que tu veux mais pas ça.
Tony: Peter, si tu refuses de dévoiler ton identité, tu passeras dans l'illégalité. Tu seras considéré comme un criminel et poursuivi. Et pas seulement toi mais MJ et ta tante qui seront considérées comme tes complices. Et si tu défies la loi, je ne pourrai plus te garder avec moi. Je ne pourrai plus te protéger pas plus que ta famille. Nous vivons une époque où chacun doit sacrifier un peu de sa vie privée. Écoutes téléphoniques, surveillance accrue, fouilles aléatoires dans les aéroports. Pourquoi serions-nous les seuls à échapper à ça? Surtout après ce qui s'est passé à Stamford. [...] J'ai pris ma décision, Peter. Pour toi, c'est une étape difficile. Mon pilote a reçu l'ordre de te ramener si tu décides de travailler à mes côtés. Sinon... adieu, Peter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Florian07Florian07   17 octobre 2018
Commandante Hill : C'est fou ce que les gens sont prompts à qualifier de fascistes des lois judicieuses.

Wolverine : Troquer la liberté contre la sécurité, c'est judicieux ? Je croyais que la devise de l’Amérique… et je suis canadien, d’où ma perplexité… c'était “la liberté ou la mort “.
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   30 novembre 2018
"On se doutait tous que ça finirait comme ça. Savoir si une loi est juste ou pas, c'est une question de philosophie personnelle, un débat d'idées... mais il semblerait que ce genre de querelles finisse toujours par pénétrer dans le monde réel et par faire couler le sang. Comment se fait-il alors que nos rêves de paix et d'amour universel ne franchissent quasiment jamais cette barrière entre le rêve et la réalité? Je n'en sais rien du tout... Ce que je sais, c'est que maintenant que l'ultime combat a commencé, je continuerai à me battre tant que lui continuera. Et jamais il ne renoncera à ses principes. Pas tant qu'il sera en vie. Et tous ces gens là-haut dans les buildings... les rédactions... dans leurs appartements de luxe... leurs hélicos de presse et leurs super jets bourrés d'armes... je me demande s'ils comprennent que ce n'est pas pour nous, pour le droit de porter un masque, que nous nous battons mais pour eux. Pour pouvoir être là quand les ténèbres tombent. Je ne le saurai sans doute jamais. Mais au fond, ce qui compte c'est qu'elles, elles le sachent, qu'elles, elles le comprennent. Parce que Mary Jane et tante May sont ma raison de me battre, les seules dignes que je meure pour elles." # Spiderman
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Florian07Florian07   15 octobre 2018
Le faucon : La phrase “j'avais tort” est la chose la plus difficile à dire dans notre langue.
Spider-Man : Non, la phrase la plus dure à dire est “Qu'est-ce que tu fabriques avec ma femme ? “. Là, il n'y a jamais de bonne réponse.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
196 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre