AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782748529968
240 pages
Syros (04/03/2021)
4.25/5   14 notes
Résumé :
Gabriel ne peut pas accepter de vendre l'appartement où il a toujours vécu, lui qui a déjà perdu ses parents.
C'est Domi, sa tutrice, qui lui a annoncé la nouvelle : ils n'ont plus assez d'argent pour continuer d'y habiter. Alors Gabriel a une idée de génie : proposer à d'autres familles de venir vivre avec eux !
Mais qui pourrait bien accepter ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 14 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

FabtheFab
  28 avril 2021
Gabriel vit avec son ancienne nounou, Domi, dans un grand appartement bourgeois parisien, depuis que ses parents sont morts dans un accident de voiture quatre ans auparavant - sa mère était cheffe d'orchestre et son père violoniste. Domi s'était attachée au jeune garçon si bien que le juge l'a nommée tutrice et elle doit seulement en référer à l'oncle paternel de Gabriel, Santiago, afin de partager les décisions importantes concernant l'avenir de Gabriel. Or, Domi ne peut plus maintenir le train de vie de Gabriel dans un appartement aussi grand en plein Paris. Afin d'échapper à la vente inéluctable de l'appartement et le déménagement de l'appartement de sa famille, Gabriel imagine toutes les solutions et propose d'accueillir une famille expulsée de son appartement à la fin de la trêve hivernale, Sébastien Meurice et ses deux fils, Félix et Rémi...
Nathalie Stragier est la célèbre autrice de la série La fille du futur - Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous suivi de Ne retournez jamais chez une fille du passé suivi de Ne dites jamais jamais. Elle a publié en 2018 Signe particulier : transparente qui nous avait moins enthousiasmé.
Un garçon riche mais sans famille accueille un garçon pauvre et sa famille dans son magnifique appartement haussmannien avec vue sur la Tour Eiffel. Ensemble, c'est tout. le roman rappelle évidemment Anna Gavalda avec la mère du jeune garçon pauvre, Félix, femme de ménage et le frère de Félix, cuisinier ; Gabriel est un jeune garçon bourgeois, raffiné, cultivé et élégant mais il a besoin d'amitié. C'est un Feel good book pour les middle grade. C'est charmant. Ce sera une série mais le nombre de tomes n'est pas annoncé.
Ce roman appartient à la nouvelle collection Oz chez Syros qui est pour le moment plutôt inégal : comme l'indique l'éditeur sur son site, “Syros lance une nouvelle collection ludique et légère pour les 8-12 ans, portée par des autrices et des auteurs français. Aventures bourrées de fantaisie et d'humour, pouvoirs qui font rêver, drôles de créatures magiques, mondes merveilleux de l'enfance…”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Shaynning
  07 juin 2021
Ce roman en apparence dodu ( 255 pages quand même) se lit assez facilement car les caractères sont un peu plus gros que la moyenne et l'interligne plus aéré. Roman intermédiaire du second cycle primaire ( 8-9 ans), de la collection OZ de la maison Syros, on nous propose l'histoire rocambolesque d'un appartement et de ses habitants.
Gabriel vit à Paris dans un appartement magnifique qui offre même une vue sur la Tour Eiffel. Hélas, quatre ans après le décès accidentel de ses parents, sa nounou Domi ne peut plus s'offrir ce bel appartement et compte le vendre à quelque riche capable de se l'offrir. Cette nouvelle plonge Gabriel dans un état très anxieux et se retrouve à l'hôpital. C'est là qu'il va croiser Félix, dont la famille se retrouve évincés de leur appartement. Dans l'esprit de Gabriel germe alors une idée: et si on louait certaines des sept chambres de son appartement, peut-être n'auraient-ils pas à le vendre?
Une histoire rigolote sur un jeune garçon plutôt asticieux et décidé qui fait tout pour ne pas perdre son chez soi. Il partage la narration avec les autres personnages, nous avons donc le point de vue d'un peu tout le monde. Celui du papa, Sébastien, qui se sens impuissant et qui déteste être redevable, celui de Rémi, le grand-frère de Félix de 17 ans et apprentis-Chef, celui de Charline, camarade de classe de Félix, qui vit avec ses soeurs et une mère médecin quasi totalement absente, et celui de Domi, bien sur, qui veut bien donner une chance au projet de Gabriel.
Il y a pleins de choses que j'ai beaucoup aimé dans cetet histoire, à commencer par les thèmes. L'idée de la collaboration est bien sur au centre de toute l'histoire, l'adaptation également, la capacité de faire des compromis, l'importance d'avoir un chez soi ( besoin primaire sur la pyramide de Malsow) et une bonne dose de détermination. On veut y croire à leur projet, ce serait gagnant pour tout le monde et cela traduit une belle capacité d'entraide également.
Aussi, j'ai beaucoup apprécié les métiers de Rémi, qui veut devenir Chef, ainsi que celui ceux de la plupart de femmes, assez modernes: une médecin, une chef d'orchestre et une agent de bord nautique. Plutôt cool!
Finalement, l'appartement en lui-même semble être un personnage. On le sens à l'amour qu'on lui porte, aux couleurs très précises de ses chambres ( Safran, terracotta, amarante, vert tilleul, fuschia, bouton d'or et Bleu céleste, wow, quelles couleurs fantastiques!) et à la manière dont chaque personnage s'y attache.
Un beau livre rempli de rebondissements, assez original et qui laisse présager une suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Jangelis
  12 mars 2021
Joli coup de coeur ! le genre de roman qu'on lit d'un trait, sans le lâcher, et puis après, regret de l'avoir lu si vite et de devoir quitter ces gens avec qui on se sent si bien !
Bien sûr, c'est un roman pour enfant, mais tellement bien écrit, tellement beau, avec des situations approfondies, des personnages bien décrits.
J'avais aimé Transparente, et plus encore la trilogie de la Fille du Futur. J'étais donc curieuse de lire l'autrice du côté roman enfant, mon créneau préféré.
Etonnamment pour cette collection, et cette autrice : pas trace de fantastique, à part considérer que c'est un brin "trop beau pour être vrai" !!
Gabriel a onze ans, il ne va pas au collège mais vit et étudie dans son immense appartement, c'est tout ce qui lui reste de ses parents. Seul avec sa tutrice, il a forcément mûri plus rapidement que prévu, et il comprend très bien que ce logement devient trop cher pour eux. Mais ça a tant d'importance pour lui que le jour où la vente semble se conclure, un malaise l'envoie directement à l'hôpital.
Où il va faire des rencontres, notamment celle de Félix, qui a la chance d'avoir une famille, mais pas de logement.
« Une maison sans famille, c'est triste. Une famille sans maison, c'est injuste. Mais avec Félix, on a trouvé la solution ! »
Trop simple ?
Sauf que "Ensemble c'est tout" au niveau d'un gamin, ce n'est pas si simple que ça.
Entre les contraintes matérielles, la pudeur des adultes, et la complexité de la vie. Ce qui semble idéal pour Gabriel est loin d'être évident à réaliser. Ni suffisant sans doute. Et puis Félix, ce n'est pas de prime abord le garçon idéal pour s'en faire un copain.
Résumer ainsi ne donne aucune idée de la richesse et de l'intérêt de ce texte. On entre de plain-pied dans la vie de personnes très différentes, on se sent proches d'eux. Même si Gabriel est au centre, les autres ne sont pas des personnages secondaires, mais des être de chair et de sentiments. On s'attache tout autant à la nounou de Gabriel qu'à Félix, son père, et son grand frère fan de cuisine. Et aussi à Charline, même si elle apparait moins dans ce tome.
Car il semblerait qu'une suite soit prévue (?) même si ce n'est pas du tout mentionné sur le livre.
Et j'en serais ravie car j'ai vraiment eu beaucoup de bonheur à le lire.
Un roman pour enfants certes, mais qui fait du bien à lire à tout âge.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
YvonS
  13 mars 2021
Gabriel,  orphelin d'une dizaine d'années , vit avec sa tutrice Domi dans l'immense appartement de ses parents. Même s'il n'a pas de soucis financiers (ses parents étaient des artistes célèbres ), les charges deviennent trop importantes et Domi envisage de vendre. Panique totale, crise d'angoisse, évanouissement, SAMU...
Mais Gabriel a de la ressource,  des idées,  du culot. Louer les chambres vides (l'appartement en  comporte 6) à des gens. Ça tombe bien, il vient de faire la connaissance de Félix, un collégien dont le père chômeur ne peut plus payer leur loyer et qui se retrouve à la rue. Ledit Félix connaît, lui,  une Charline qui en a marre de gérer seule la vie de ses deux soeurs. Comment faire accepter l'idée à Domi et au père de Félix ? Comment faire pour que de parfaits étrangers cohabitent harmonieusement ? 
Vous l'avez compris, on est dans un feel good book jeunesse. Une version jeune du célèbre "Ensemble c'est tout" d'Anna Gavalda. C'est le premier tome d'une série dont le deuxième "Grand Appartement Bizarre,  vivre avec ses copains" sort en juin prochain. C'est frais, facile à lire,  imprimé en gros caractères donc idéal pour ceux que la lecture rebute un peu.  C'est dans l'esprit de J'aime lire et Je bouquine. Bien que je n'aie plus 8 ans depuis longtemps, je ne me suis pas ennuyé, j'ai été touché par Gabriel qui doit faire son deuil  sans vendre le nid familial et dont la tutrice bienveillante est bien loin de Tatie Danielle.
Une thématique intéressante sur le deuil des enfants, la peur et la honte de devenir SDF, la solidarité et l'empathie. Un livre distrayant, touchant et intelligent. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Takalirsa
  02 novembre 2021
C'est une chouette histoire comme j'en ai peu lues, une histoire de solidarité entre gens démunis, au sens propre comme au figuré. Gabriel est un petit garçon touchant, qui ne s'est jamais vraiment remis du décès de ses parents (mais le peut-on?). Depuis il vit seul avec sa nounou Domi qui est devenue sa tutrice, tout comme son oncle Santiago, mais celui-ci est loin, il vit en Patagonie, et on sent bien que Gabriel attend des nouvelles qui ne viendront jamais. le bel appartement parisien (avec vue sur la tour Eiffel!) est tout ce qui lui reste de ses parents, dont la chambre ("bleu céleste") est d'ailleurs restée intacte. Faisant preuve d'une grande maturité en plus de sa grande sensibilité, Gabriel va donc "se décarcasser pour trouver une solution".
Dans la famille Meurice, c'est le père que j'ai trouvé touchant. Honteux d'être au chômage, de ne pouvoir subvenir aux besoins de sa famille au point de se retrouver à la rue après la trêve hivernale, il s'enferme dans une attitude renfrognée, rechignant à demander de l'aide ("Il trouvait ça humiliant"). C'est son fils Félix qui s'en chargera! Dans cette histoire, ce sont en effet les enfants qui manigancent pour résoudre les problèmes d'adultes.
Tout oppose Gabriel et Félix. le premier, sujet aux crises d'angoisse, ne va plus au collège depuis l'accident. Mais il fait l'école à la maison et s'en sort très bien. Félix, lui, accumule les mauvaises notes et se sent "nul". Gabriel n'a pas de téléphone portable ni de jeux vidéos, mais il adore jouer aux cartes. Comment va-t-il être possible de vivre ensemble, entre inconnus? de cohabiter avec des étrangers?
Certes rien n'est simple. Chacun a ses petites habitudes, ses petits travers. Mais tous ont envie que cela fonctionne. Et en réalité, tout ce petit monde se révèle bien complémentaire! Rémi, le grand frère de Félix, est apprenti cuisinier alors il adore concocter de bons repas. Monsieur Meurice est bricoleur, un atout précieux dans un appartement ancien! Et chacun des deux garçons apprendra à l'autre ce qu'il ne sait pas (faire une crapette, jouer sur la tablette).
Il y aura des hauts et des bas, des invitées surprises (Charline et ses soeurs), mais une chose est sûre: Gabriel sent que "un poids s'envolait de sa poitrine" car Domi et lui ne seraient plus jamais seuls ("Gabriel se dit que, peut-être, ces quatre années à vivre seule avec lui avaient été difficiles pour elle aussi"). Alors peu importent les difficultés, cela vaut le coup, "tous ces gens si différents qui allaient essayer de partager la même vie"!
Lien : https://www.takalirsa.fr/gra..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JangelisJangelis   12 mars 2021
Félix comprit alors pourquoi Gabriel tenait tant à garder son appartement. Il avait déjà perdu ses parents. Il ne pouvait pas en plus perdre sa maison.
Commenter  J’apprécie          30
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   09 mai 2021
Est-ce que, si l'accident n'avait pas tout brisé, il aurait eu un petit frère ou une petite sœur? Est-ce qu'un ami, ça pouvait être aussi bien?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nathalie Stragier (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Stragier
Revivez les journées professionnelles, en visio, du 37e Salon du livre et de la presse jeunesse, avec la rencontre des éditions Syros à laquelle participent Sandrine Mini, Stéphanie Benson et Nathalie Stragier.
autres livres classés : colocationVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous.

Comment s'appelle le petit frère d'Andrea?

Thomas
Tobias
Tiago
Théodore

3 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie StragierCréer un quiz sur ce livre