AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748523172
Éditeur : Syros (06/04/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Ne dites jamais jamais ... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu. ... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine. ... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Harioutz
  16 juin 2018
Un tome 3 moins convenu que le tome 2, avec davantage de rebondissements (des allers-retours entre le présent et le futur), et le retour des hommes parmi les femmes en 2188 !
Une happy end en somme :)
Une mention spéciale pour toutes les femmes célèbres ou non, dont le nom est cité à la fin du livre.
Pour finir, la trilogie est plutôt une réussite, et semble destinée à des ados de fin de collège /début lycée.
Commenter  J’apprécie          250
Lilionie
  27 juin 2018
Dernier tome de la trilogie de la Fille du futur. Trilogie sur laquelle j'ai beaucoup de choses à dire.
J'avoue, Nathalie Stragier m'a surprise. Une saga de SF française, je m'étais dit : mouais, ça a l'air sympa, ça va être un bon moment à passer.
Et bien, paf ! La claque. L'auteure a aussi fait preuve dans sa trilogie d'un élément auquel je ne m'attendais pas forcément : l'originalité. Une VRAIE originalité.
Je vous explique le principe : le jour de la rentrée, Andrea repère près de l'entrée du lycée une bande de filles loufoques, avec un look pour le moins excentrique. Andrea s'attarde, intriguée, mais alors qu'elle s'apprête à aller en cours, elle est surprise de constater que les filles ont disparu en un clin d'oeil. Il n'en reste qu'une, qui semble affolée d'avoir perdu ses camarades. Andrea, curieuse, ne va pas hésiter une seule seconde à aller à sa rencontre - c'est ainsi qu'elle devient amie avec Pénélope, venue du futur (vu le titre du bouquin, je ne pense pas qu'il s'agisse d'un gros spoil). Ensuite, il leur arrive plein de trucs - c'est le tome 1. Dans le tome 2, Pénélope revient pour faire coucou et - surprise - elle reste bloquée et il leur arrive plein de trucs - c'est le tome 2, où nous suivons cette fois l'aventure par les yeux de Pénélope.
Dans ce tome 3, Andrea, Antarès et Pénélope se retrouvent dans le futur, à l'époque moderne, pour retrouver Pierrick, qui s'est retrouvé là par accident. Enfin, nous allons pouvoir découvrir le monde de Pénélope ! Et là, c'est au tour d'Andrea de gaffer - la scène de la rencontre avec la proviseure, je m'en souviendrai ! On va de surprise en surprise et on découvre enfin dans toute son ampleur la vaste imagination de Nathalie Stragier - l'organisation du lycée, l'alimentation, les maisons, la gare, Paris... Autant, dans les premiers tomes, j'avais trouvé certains éléments prévisibles, autant, là, je me suis amusée !
Une bonne saga, qui me fera un bon souvenir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
LillyMaya
  18 juillet 2017
Et voilà, j'ai terminé la trilogie. le propos est intéressant, mais je reste mitigée. Si vous ne l'avez pas encore lu, difficile d'en dire plus sans vous révéler ce qu'il se passe. Nous retrouvons Andrea et Pénélope pour la suite de leurs aventures. Difficile de lâcher ce tome, mais je lui ai trouvé quelques longueurs.
Pour les personnes qui l'ont lu voici mes impressions...pour les autres, ne cliquez pas...sous peine de voir des éléments de l'intrigue révélés !
Le petit plus : les mini biographies des prénoms féminins utilisés dans les trois tomes.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ReveursEtMangeursDePapier
  25 mai 2017
Pour sauver le garçon qu'elle aime, Pénélope rentre chez elle, dans le futur. Andréa et Antarès font eux aussi partie du voyage. Une nouvelle aventure commence et nous voilà propulsés en 2188, dans une société étonnante faite exclusivement de femmes...

J'ai dévoré les deux premiers volumes de la trilogie La Fille du Futur, il me tardait donc de me plonger dans le tout dernier tome et plus particulièrement dans l'époque de Pénélope. Parce que c'est bien de cela qu'il s'agit dans ce final, nous partons à la découverte de cette époque future. J'avais de très nombreuses questions en tête à son sujet et j'étais impatiente d'en savoir plus. C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé Andréa et Pénélope, ces deux inséparables et courageuses adolescentes, qui se trouvent à nouveau dans les ennuis jusqu'au cou. Action, suspense, humour, amour... encore une fois, tout est réuni pour nous faire passer un bon moment. Je n'en attendais pas moins, je me suis laissée embarquer dans un voyage passionnant, dans une folle aventure.

La première chose qui m'a emballé, c'est le changement de point de vue, d'un chapitre à l'autre. On découvre 2188 à la fois avec les yeux d'Andréa et avec ceux de Pénélope. Notre fille du future préférée est de retour près de sa famille et nous décrit un monde qu'elle connaît bien. Andréa, quant à elle, doit s'adapter à l'époque de son amie. C'est son tour ! Loin de chez elle et effrayée, Andréa doit s'intégrer pour passer inaperçue et ce n'est pas gagné d'avance. Cette époque future semble d'abord très similaire à la notre mais on note petit à petit de nettes différences : une technologie plus avancée et une vision du monde bien différente puisque les hommes n'y ont pas leur place. On prend le temps aussi de noter ses points forts et ses lacunes pour bien la comprendre et tout cela est très intéressant.

Mais surtout... vous pouvez compter sur nos deux héroïnes pour mettre la pagaille et chambouler les convictions de cette société exclusivement féminine. Vous pouvez également compter sur l'auteure pour vous faire réfléchir sur des problèmes très actuels avec quelques petites remarques concernant notre société de consommation, les inégalités hommes/femmes, la pollution... Parce que finalement, l'aventure et l'humour n'empêchent pas de parler plus sérieusement et la trilogie n'en est que meilleure.

Puis les dernières pages se tournent, bien trop rapidement, et je me suis laissée surprendre par une fin particulièrement émouvante. Andréa et Pénélope nous surprennent par leur courage, leur détermination et leurs décisions. Toutes les deux nous offrent un voyage dans le temps exceptionnel et une aventure incroyable !

Verdict : Un final efficace à la hauteur de mes attentes. J'ai passé un agréable moment avec ce troisième et dernier tome. L'auteure avait encore quelques surprises en stock et maitrise son scénario jusque dans les dernières pages. Je ne suis pas déçue par les différentes découvertes et les réflexions qui en découlent. Comme dans les tomes précédents, l'aventure garde un très bon rythme tout au long des cinq cents pages et il est impossible de s'ennuyer. C'est un peu triste de quitter définitivement ces personnages qui nous ont fait voyager mais c'est une trilogie drôle et intelligente dont je garderai un très bon souvenir.

Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  01 mai 2017
Quel bonheur que cette trilogie !
Comme tous les lecteurs des deux précédents tomes, (Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, et Ne retournez jamais chez une fille du passé), j'attendais avec impatience la sortie du troisième. Tout en me demandant si j'allais être un peu déçue, risque de redite, livre trop attendu ...
Et bien au contraire. Tout aussi plaisant que les précédents, voire plus.
Aucun risque de monotonie, puisque dans ce dernier volume, nos héros ont quitté notre siècle pour celui de Pénélope.
Et là, l'autrice se régale et nous régale, avec un futur à son imagination, parfois ressemblant à notre époque, parfois fort différent, en mieux ou en pire.
Quand j'ai commencé cette série, je pensais lire un roman de distraction pure, une petite histoire de futur facile à lire.
Alors oui, c'est distrayant, oui c'est facile à lire, oui, c'est palpitant et attachant. Mais aussi profond, plein de sujets de réflexion, pollution, sexisme, consommation, avenir, ...
Bref, on passe un super moment de lecture, et on y pense encore longtemps après. Que de pistes soulevées, d'idées à débattre.
Et j'avoue avoir terminé la larme à l'oeil, non que ce soit triste, mais émouvant.
Un seul (gros) regret : c'est terminé, je dois quitter Pénélope, Andrea, Pierrick, Antarès.
Et j'aurais bien aimé retrouver Tiago, passer encore un moment avec Lys, en savoir plus sur Phoolan, découvrir le lien entre Yoan et Rosalind.
Mais ... on peut continuer la réflexion puisque le livre se termine par une belle liste de femmes qui ont agi, dans des domaines variés, et dont hélas parfois le nom ne nous est pas vraiment familier.
Si vous n'avez pas encore lu cette trilogie, et bien ... je vous envie d'avoir à la découvrir. On rit, on tremble, on se demande ce qui va se passer, on se prend d'amitié pour certains, et on ne voudrait plus les quitter, mais il faudra faire un choix, ... quelle époque ?
Lien : http://livresjeunessejangeli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   25 mai 2017
- Salut, mec. Alors, tu kiffes le futur?

Antarès et moi manquons d'éclater de rire, tandis que Pierrick a l'air perplexe. En face de nous, Simone donne un coup de coude dans les côtes de son amie.

- Tu parles n'importe comment, chuchote t-elle. Regarde son expression interloquée. Il ne t'a pas comprise.

- Je parle pourtant médiéval, s'étonne Kitty.

- Je crois qu'en réalité, le langage médiéval est différent selon les situations, rétorque son amie. Quand un garçon et une fille dialoguent, ils parlent autrement.

- Ah bon? rétorque Kitty, un peu vexée. Et comment s'expriment-ils, je te prie?

- Ecoute moi.

Aussitôt, Simone se tourne vers Pierrick et déclame :

- Bienvenue à toi,

Garçon du passé.

Désormais la loi

Ainsi a tranché :

Chez nous c'est chez toi,

En toute amitié.

- C'est ridicule, souffle Kitty. Les médiévaux ne parlent pas du tout ainsi.

- Si, affirme Simone. J'ai vu un document. Le garçon portait de très jolis habits avec des dorures, il s'appelait Roméo et il s'adressait à une fille qui se tenait sur un balcon. Toutes leurs paroles rimaient !

- Tu as mélangé les siècles, rétorque Kitty en levant les yeux au ciel..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   01 mai 2017
Tu es petite car c'est plus pratique.
- Vraiment ?
- Bien sûr. Un corps trop grand nécessite beaucoup de nourriture, beaucoup de tissu pour être protégé du froid, beaucoup d'énergie pour se déplacer. Ce n'est ni économique ni écologique. CQFD. Être petit, c'est l'avenir.
Commenter  J’apprécie          70
CielvariableCielvariable   16 février 2019
- Il paraît qu'autrefois, s'amuse Kitty, personne ne se baignait dans la Seine.

- Où as-tu entendu une ânerie pareille ? interroge Simone.

- Je t'assure. Le fleuve était trop pollué, à l'époque.

- Tu crois ? doute Simone, pas certaine de devoir croire une allégation pareille.

- Oui, enfin il me semble, répond Kitty qui n'a plus trop l'air sûre de son fait. Mais de toute façon les gens s'en fichaient parce qu'ils ne savaient pas nager.

- Mais si, affirme Simone en haussant les épaules. Les gens du passé étaient capables de faire la brasse, j'en suis certaine. Peut-être même le crawl. Par contre, ils se baignaient tout habillés.

Elles pouffent de rire.

- Quelle drôle d'idée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JangelisJangelis   01 mai 2017
- Tu vas quand même pas bouffer ça ! grimace Pierrick.
- Je vais me gêner !
Et j'enfourne le grillon avec plaisir. J'aime aussi beaucoup les larves en beignets, et les vers de farine au curry.
Commenter  J’apprécie          60
DocBirdDocBird   10 juin 2018
Elles sont belles parce qu’elles sont sûres d’elles. Elles se tiennent droites, les épaules dégagées, le regard franc. Elles se déplacent toutes avec assurance, satisfaites de ce corps que la nature leur a donné. Elles n’ont pas honte de leur physique, elles ne se cachent pas. Elles ne se montrent pas non plus, désireuses de séduire. Elles sont, tout simplement.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Nathalie Stragier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Stragier
?Miroirs?, la web-série : Nathalie Stragier .13 écrivains de la nouvelle vague de la littérature pour ados et Young Adult font face à de jeunes lecteurs, âgés de 14 à 17 ans, pour des portraits chinois croisés en 13 capsules vidéo. Scénariste et réalisateur : Andrés Jarach sur une idée originale du Salon du livre et de la presse jeunesse
autres livres classés : futurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous.

Comment s'appelle le petit frère d'Andrea?

Thomas
Tobias
Tiago
Théodore

3 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie StragierCréer un quiz sur ce livre
.. ..