AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00BCYB18S
Éditeur : Parijs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Ce sont quelques unes des treize histoires d'horreur concoctées par des maîtres du genre : Stephen King, Peter Straub, Clive Barker, Paul Hazell, Dennis Etchison et consorts s'en donnent ici à coeur joie pour renouveler avec brio le récit de terreur. Tous fouillent au scalpel le cerveau tordu de leurs personnages d'où jaillissent les pires cauchemars. Ils sont d'accord sur une chose : aujourd'hui, vampires, zombies et cannibales ne sont plus parmi nous ; ils sont no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Siabelle
  21 décembre 2015
Attention, attention, je présente un aperçu qu’est le livre ‘’13 histoires diaboliques’’… Je n’ai pas choisi de lire ce livre en ordre, je suis allée selon mes envies à la découverte de ses auteurs. C’est des nouvelles qui sont loin d’être romantiques… mais c’est dans une ambiance un peu gore, un peu glauque, un peu diabolique…avec des auteurs connus et des auteurs moins connus…
Voilà… Amusez-vous… à entrer dans cette ambiance qu’est ‘’13 histoires diaboliques’’…
1- Stephen King : L’oiseau de nuit :
Qu’est-ce que l’oiseau de Nuit ? C’est une nouvelle dans le gore, dans le voyeurisme, dans le sang… Elle se lit bien, elle n’a pas de répétition, et l’auteur respecte vraiment son thème car :
Une odeur de sang à pister… Une odeur d’instinct à décoder… Une odeur de créature à suivre…
C’est une bonne nouvelle, que j'aime beaucoup dans ce recueil.

2- Peter Straub : Le Génévrier :
C’est une nouvelle qui te laisse mal à l’aise, perplexe… C’est un monde complexe où Peter Straub t’amène avec des personnages bizarres… En compagnie d’un voisin, on aperçoit un jeune enfant… je suis un peu stupéfaite par une nouvelle où j’ai ressenti du malaise :

3- Clive Barker : Le Deuil :
Je crois que le thème principal explique tout… On suit l’héroïne à travers son deuil… L’auteur a beaucoup d’audace et d’imagination… C’est agréable à lire et on sourit quand il nous amène surtout sur un chemin : Le chemin du Démon.

4-John Harrison : Le grand Dieu Pan :
Amusant, frissonnant, hallucinant, c’est trois mots qui décrivent bien la nouvelle de ‘’Le Grand Dieu Pan’’ Des voix… Des drôles d’odeur… Des chats… C’est une de mes préférées !

5- Dennis Etchison : Le baiser de sang :
Un scénario qui est écrit pour un producteur… Avec comme lieu, un cimetière, remplie… de Zombie… et on fait la connaissance de la Reine de Zombie. Déçue, par cette nouvelle, elle n’est pas un coup de cœur…
6-Thomas Ligotti : La dernière aventure d’Alice :
Je crois que c’est une de mes préférées… C’est une nouvelle à la façon d’Alice, dans le monde des adultes… Imaginaire, l’esprit doute toujours, et agréable à lire, certainement. L’auteur Thomas Ligotti nous amène a apprécié son petit univers avec son héroïne.

7- Jack Cady : À cause des ténèbres :
Un nouvel auteur à découvrir, qui pourrait bien me plaire… Une nouvelle où les sujets sont… La guerre, les morts, les ténèbres… Il y a un drôle de personnage : Le Merle… On croit apercevoir parfois les fantômes… et des personnages un peu fous qu’on prend plaisir de suivre…

8-Paul Hazel : Une femme pour déjeuner :
Un titre qui en dit long… Une nouvelle courte, intéressante et intrigante… Elle me fait penser au rituel de chair de Masterton : «Disparue, Partie sans explication…»
9-Thomas Tessier : Provende :
Une nouvelle qui me lasse un peu, indifférente… Trois mots : cauchemar, maladie, inquiétude…
10-David Morell : Orange pour l’angoisse, bleu pour la folie :
Un peintre qui paie cher sa folie… Une nouvelle très bien racontée, qui fait partie de mes coups de cœur.
11-Ramsey Campbell : La prochaine fois, vous me reconnaîtrez :
Une nouvelle ennuyante… je n'ai pas du tout aimé...
Une mère, son garçon, écrire un roman : «Ne laisse personne tirer profit de toi.»
12-Charles L. Grant : Contes et légendes des morts :
Un papa et un petit garçon…
Des contes, dans une atmosphère au Clair de lune… Intéressant, Invitant, Glauque…
13-Whitley Strieber : La piscine :
Une histoire de cœur… qui capte l’attention du lecteur… La magie des mots… Des voix, des rêves imagés, des piscines… des piscines…
«Tu as vu trop de films d’horreur cet été. Tu es énervé, tu as fait un cauchemar. S’il-te-plaît.»
Conclusion :
13 bonnes nouvelles à lire…
13 bonnes nouvelles, qui te permettent de passer un bon moment de lecture…
13 auteurs bien choisis… 13 auteurs bien recueillis pour ce recueil...
Je cite des noms connus comme Stephen King, Peter Straub , Clive Baker..
Je nomme des noms moins connus à retenir : John Harrison, Thomas Ligotti, David Morell, Whitley Strieber, Charles L. Grant.
Je souligne les superbes citations à lire, qu’on retrouve dans cette lecture.
C’est certain, que dans un recueil, il y a des nouvelles qui plaisent et d’autres nouvelles qui plaisent moins. Je conseille ce livre à ceux qui aiment découvrir, à ceux qui aiment entrer dans des histoires ‘’Diaboliques’’.
Diabolique : Machiavélique, malin, méchant, démoniaque…
On retient surtout l’atmosphère gore, des personnages uniques et des auteurs où ils nous permettent de nous évader dans tout un univers… qu’on n’oublie pas de sitôt ‘’ 13 histoires diaboliques…’’
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          194
greg320i
  29 juillet 2014
Ils sont TREIZE, treize méchants garçons . Treize individus qui ont perdus la raison,,
Un jour,,Ils se retrouvèrent réunis autour d'un livre à connotation horrifique.
Mais revenons à leurs genèses.. Ces auteurs, diaboliques bien entendu, démoniaques dès leurs débuts, ont vendus leurs âmes au grand cornu .
Et depuis s'évertuer à vous faire chavirer tel est leur missions, vous battre de façon sévère, leur seule et unique raison . Et de quelle façon !
Psychologiquement en vous effrayant, physiologiquement en vous donnant le coup de grâce . Ce grand coup de masse de leur imagination sans retenue . Cruels je vous dit .
Prenez garde ! Ces maniaques qui s'acharnent à coup de plume veulent vous enfoncez leurs écrits d'horreurs dans la cervelle : Ah les pernicieux, ah les vicieux et odieux personnages.. Ô Dieu, le verdict sera terrible et la sentence ,, satanique .
Vous violentez sera partie facile, HA pensez-vous ; ces artistes du genre ont déjà sévi dans d'autres récits .
Vous en lirez surement des trombes quand à leurs retombées dans le sang .
Sueurs froides de lecteurs innocents qui ont un soir, une nuit,osé franchir le cap, ouvrir leur ouvrages .. L'écho tremblant est encore présent et persistant.
Quand ils vous tombent dessus pour vous passer le couperet à la gorge, ceux là n'y vont pas par trente-six chemins, mais bien par ..
Treize Histoires Diaboliques !

Salut mes agneaux .. ici c'est greg.. Greg en mode-Gre'gore .
D'ors et déjà assermenter de l'horreur à travers ces saigneurs tel Clive Barker, Monseigneur KING, mon p'tit Peter (Straub) , j'en passe et des meilleurs.. leurs intégral m'est depuis longtemps connu, parcouru ,lu et vendu ici sous vos yeux épouvantés de critiques endiablés .
C'est donc avec ténacité que je vais redoubler le crime, m'escrimer à citer quelques traces de leurs méfaits dans ce recueil ,prendre place dans le wagon de la mort et vous conter un peu l'effroi constaté .

Jack CADY ' A cause des ténèbres ' :trois vétérans de la guerre qui ont commis pas mal d'horreurs se la raconte tranquillo . L'erreur serer de ne pas reconnaitre évidement la trame exact et semblable de Koko aussitôt !
Mon p'tit Coco de Peter Straub oui , mon pervers adoré qui nous la joue là en mode salement répugnant . le nom de cette histoire bizarre de gamin totalement sous l'emprise d'un vieux crado ? 'Le genévrier' Jeune lévrier moi je dirai ouais .
Allez ,coup de balai et retrouvons une autre baignade ensanglanté avec ' La piscine' de Whitley Strieber, l'auteur qui m'a déçu deux fois mais pas cette fois là ,à croire que plus court est la meilleur de s'y p(r)endre.
Ramsey Campbell le prouve d'ailleurs en venant mettre son maigre grain de sel et Thomas Tessier avec ' Provende ' son morceau de sucre sur une histoire bouchère.
Tout aussi providentiellement ' Une femme pour déjeuner ' viens ajouter Paul Hazel à notre cartel de génial orateurs de vilénie .
Comme promis, je ne vous est pas menti (mon nez reste stable,,pour le reste,,) tout ceci est donc fourni avec ce recueil, intégré des meilleurs éléments déchainés, de furies impies qui auront assurément votre peau avec un simple verbiage sauvage de leur cru .
le rosé est servi , le rouge coule déjà , orange pour l'angoisse, bleu pour la folie .
David Morrell ? Monsieur Rambo lui même ! Vous ne le saviez pas, mais 1972 est bien la date de naissance du héros à Stallone . Né dans un livre, connu au ciné , normal donc que je lui rende là son statut et son salut par la même occasion. Sa nouvelle là dedans trop longue à mon gout, mais bref certains les aime chaudes,longues,parfois tordus,plutôt pointu,ou dans les aigus. Moi je lis assis, d'autres y prendront leur pied dans le lit ..
Finalement ,le meilleur est encore à venir,, l'ouvrir . Votre futur si vous l'accepter,, validez votre ticket pour le pire .
Méphistophéliquement vôtre, votre apôtre de ces atrocités . HéHé ! !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Henri-l-oiseleur
  31 décembre 2015
Hélas, j'avais lu ailleurs les nouvelles que je connaissais et aimais, et les autres, ma foi, ne valent guère la peine qu'on s'y attarde. Enfin, ce n'est que mon goût et mon petit avis.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   14 décembre 2015
Nouvelle : Stephen King : L'oiseau de Nuit
Il croyait qu'il avait vu tout ce qu'il y avait à voir en ce bas monde, mais il n'avait jamais vu une chose pareille. Jamais.
Combien ? bafouillait son esprit. Combien ? Six ? Huit ?
L'endroit était un véritable abattoir. Des corps et des morceaux de corps gisaient partout. Il vit une jambe : une photo. Un torse en lambeaux : une photo. Ici se trouvait un homme encore vivant, un homme vêtu d'un bleu de travail, et l'espace d'un instant de bizarre confusion, il crut que c'était le poivrot du Maine, mais ce type-ci était chauve. Son visage semblait avoir été tranché du front du menton. Son nez était cupé en deux dans le sens de la longueur.
Une photo.
Ses triples montaient et descendaient, comme des vagues dans la tempête.
Combien ? Combien de photos ? Cria-t-il pour lui-même.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SiabelleSiabelle   14 décembre 2015
Nouvelle : Stephen King : L'oiseau de Nuit
Il se vit en train de pivoter sur lui-même, de voir l'Oiseau de Nuit, une créature qui ressemblait plus à une chauve-souris qu'à un homme, une Chose grotesque maculée de sang et de poils déchirés; se vit en train de prendre photo sur photo pendant que l'embobinage bourdonnait... mais il n'y avait rien sur le film.
Rien du tout.
Parce qu'on ne pouvait pas non plus les prendre en photo.
- Vous êtes réel, dit-il d'une voix rauque, sans jamais bouger, les mains toujours agrippées au bord du lavabo, les paumes à présent suintantes de sang...
- Vous aussi, croassa la voix sans âge, et Dees sentait à présent le souffle de l'Oiseau de Nuit qui faisait se hérisser les poils sur sa nuque, sentit l'odeur de crypte qu'était le souffle de l'Oiseau de Nuit. .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SiabelleSiabelle   14 décembre 2015
Nouvelle : Peter Straub : Le Genévrier
Je pensais : un jour, quand je serai libre, quand j'aurai quitté ce corps et que je me trouverai dans une ville dont je ne connais pas encore le nom, je me souviendrai de tout ceci du début à la fin et j'en serai libéré.
Les femmes flottaient au-dessus du lac vide, émettant des nuages de rires et de fumée, et les hommes aussi, turbulents comme les enfants sur l'asphalte poisseux de la cour avec ses petits bouts de verre qui ressemblaient à des bonbons verts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
SiabelleSiabelle   19 décembre 2015
Nouvelle : Clive Barker : Deuil
Presque honteuse de ses craintes, elle rebroussa chemin à travers le canon formé par les rocs, se faufila à travers les grillages comme un enfant errant, et regagna sa voiture.
Le Chemin du Démon était sans danger. Bien sûr qu'il était sang danger. Il ne recelait aucune horreur et n'en avait jamais recelé. Le soleil tentait vaillamment de partager son enthousiasme à présent, forçant ses rayons faibles et sans chaleur à percer les nuages lourds de pluie, Le vent était de son côté, charriant l'odeur du fleuve.Son deuil n'était plus qu'un souvenir.
Elle ira jusqu'au Chemin tout de suite, décida-t-elle et se donnerait le temps de savourer chacun des pas pleins de hardiesse qu'elle ferait sur sa surface, jubilant son triomphe sur l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SiabelleSiabelle   19 décembre 2015
Nouvelle : John Harrison : Le grand Dieu pan
- C'était une sorte d'odeur qui semblait te suivre partout, d'après Lucas.
- Une sorte d'odeur, confirmai-je.
- Tu ne t'en débarrasserai pas en l'ignorant. Nous avons essayé ça au début. Une odeur de rose, disait Lucas.
Elle éclatait de rire et me prit par la main.
- Comme c'est romantique. Je n'ai plus d'odorat - ça fait plusieurs années que je l'ai perdu, heureusement pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Peter Straub (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Straub
Excerpt: Artist Talk | "In That Case: Anthony Discenza and Peter Straub"
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
577 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre