AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070435997
Éditeur : Gallimard (07/10/2010)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 31 notes)
Résumé :

Entre " La passion Lippi " et " La jeune fille à la Perle ", ce roman dévoile les origines, la vie quotidienne et l'intimité spirituelle du plus mystérieux des peintres flamands de la fin du xve siècle. Hieronymus-Jérôme Bosch, mystique, secret et réservé, habité par un univers hallucinant et des visions obsédantes et uniques, est enfin raconté par sa femme. Ce récit nous transporte dans l'u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
visages
  18 mars 2018
Il semble qu'il existe très peu d'information sur la vie de Jérôme Bosch, aussi, Alexandra Stauss a certainement construit son écrit sur la base de sa propre sensibilité et sa construction est à accueillir un peu comme un "roman familial". le peintre est décrit comme un être très sensible, terrorisé dés son enfance par les démons qui peuplent ses rêves. Profondément atteint par l'injustice sociale il ne peut tolérer l'attitude des hommes qui vivent sans se soucier du malheur des autres.Toute son oeuvre est imprégnée de sa quête existentielle et de cette obsession du mal qui conduit ineluctablement les hommes vers l'enfer.Comme tous les êtres torturés,Jérôme Bosch est envoutant même s'il devait être bien compliqué de vivre à ses côtés sans déprimer! Sa création foisonnante est bien décrite par A.Strauss et on découvre au fil de la lecture plusieurs de ses oeuvres majeures.
C'est un roman fluide et facile à lire dont la lecture 'a été très agréable.
Commenter  J’apprécie          172
kalimera
  28 novembre 2014
J'ai toujours été fascinée par l'oeuvre de Jérôme Bosch.Pour les plus observateurs, vous verrez vite que mon avatar parle pour lui-même !
Je me suis souvent demandé quel homme se cachait derrière ces peintures, si incroyablement différentes d'autres artistes de la même période.(Par exemple: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jan_Mabuse#mediaviewer/Fichier:Mabuse.jpg)
On sait que Bosch est né vers 1450, à Bois-le-duc, aux pays-Bas et qu'il est mort en 1516 .
A part quelques mentions de son nom dans plusieurs documents officiels, c'est le mystère.
Comment ce peintre a-t-il pu créer ces oeuvres si fascinantes . Que pensait-il ? était-il effrayé par la mort, la damnation, l'enfer, les démons, la condition humaine dont il nous a transmis une vision très personnelle ?
Quelles relations avait-il avec le clergé ? quels rapports avec la religion dans laquelle il était né ?
A ces questions Alexandra Strauss a essayé de répondre,.
L'exercice passe bien, sa connaissance des quelques documents parvenus jusqu'à nous lui permet de dresser un portrait qui s'accorde sans excès ou facilité à l'image que l'on peut avoir de ce peintre à la palette vive et au trait délicat même dans la description de l'horreur.
Ce petit roman a le mérite d'exister et de donner envie de replonger le regard dans l'oeuvre foisonnante de Bosch.
Pour les curieux: http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C5%93uvres_de_J%C3%A9r%C3%B4me_Bosch
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          115
som
  14 mai 2018
Biographie romancée portée par la voix de l'épouse du plus baroque des maîtres Primitifs flamands. Ce faux récit-hommage révèle l'inconnu qui se cachait derrière les figures grotesques et effrayantes de ses tableaux. Ce portrait s'inscrit dans un paysage géographique et historique plus large. Pour intéressant que soit le propos, pour sensible et originale que soit l'approche, il manque à mon sens un peu de souffle pour rendre cet ouvrage véritablement passionnant.
Commenter  J’apprécie          60
MonCharivariLitteraire
  11 décembre 2017

Critique (apport ? limites ?)
Très bon roman sur Jérôme Bosch et son travail. J'ai apprécié rentrer dans l'intimité des Bosch et dans celle de l'oeuvre du peintre, découvrir l'homme derrière l'artiste même si je sais bien qu' historiquement l'on sait peu de chose du peintre sinon l'originalité de son oeuvre. Alexandra Strauss parvient à l'incarner, le rendre vivant. Entre désir d'élévations morale et crainte des faiblesses humaines, il peint son appréhension, veut mettre les hommes dans le droit chemin. de plus narré par la femme de Bosch, j'ai envie d'n apprendre plus sur elle ainsi que sur un apprenti du peintre. Que sont ils devenus, quel q été leur destin. L'oeuvre de Bosch m'intrigue fascinante et terrifiante tout à la fois.
Ce livre m'a donné envie de lire celui écrit sur Odilon Redon dont l'imagination créatrice est aussi particulière que Jérôme Bosch.
Commenter  J’apprécie          30
Fantine
  24 février 2011
Biographie romancée du peintre flamand Jérôme Bosch.
Par l'intermédiaire de l'épouse dde Bosch, l'auteur trace un fidèle portrait du peintre.
C'est un roman facile et agréable à lire, et, on suit avec intérêt l'ascension de Bosch qui fut, tout au long de sa vie, aux proies avec ses doutes, ses peurs, ses angoisses, son mysticime, etc.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
visagesvisages   09 mars 2018
Sa mère disait souvent: Jérôme est un rêveur,que va-t-on faire de lui? Le père la rassurait:lui aussi, à l'âge de Jérome était accusé de rêvasser sans cesse.
C'est une bonne protection contre la bêtise humaine,un rempart qui vous évite douleurs et déceptions,ajoutait-il en souriant tristement.
Commenter  J’apprécie          50
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   11 décembre 2017
Les heures les plus fécondes étaient les dernières du jour, lorsque les apprentis étaient partis. Alors, face au miroir de l'âme humaine dont il s'efforçait de fixer les peu glorieux contours, il arrachait de l'obscurité les parcelles d'un monde fantastique, et le temps passait comme un rêve, traversant sa conscience d'images imprécises et troubles. Monstres aux pattes de grenouilles cuisinaient des membres humains, démon à la eau bleue pustuleuse tournant la broche où grille un homme, chat ailé aux griffes d'oiseaux acérées, femmes à la tête d'oie, cygne navire flottant dans les airs, rat ricanant vêtu comme un bourgeois?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
visagesvisages   18 mars 2018
Si moi même je me considérais comme austère,je me sentais en comparaison de Jérôme plus frivole qu'une libellule.
Commenter  J’apprécie          70
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   11 décembre 2017

Si certains jours s'achevaient sans qu'il ait rien fait de satisfaisant, il se couchait déçu et triste. Le lendemain, merveilleuse et inopinée, une sève neuve surgissait en lui. les idées se pressaient à la surface de sa conscience chassant l'abime. Il travaillait dans l'urgence. une main qui n'était pas humaine avait déclenché en lui le flux de la création. Il lui rendait grâce.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   11 décembre 2017

Travailler. Chaque jour se confronter à soi même. A ce que l'on a fait la veille. OU à ce que l'on a pas fait. De l'enthousiasme et de la fierté parfois: "ce n'est pas si mal...". De la déception et de la morosité le plus souvent, et me désespoir qui va avec. Alors travailler, encore, plus longtemps, plus dur, sur d'autres pistes.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : bosch jeromeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
816 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..