AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781558616561
202 pages
Éditeur : Feminist Press at The City University of New York (11/11/2010)
3/5   1 notes
Résumé :
Elizabeth Streb has been testing the potential of the human body since childhood. Can she fly? Can she run up walls ? Can she break through glass ? How fast can she go ? Combining memoir and theory, Streb conveys how she became an extreme action choreographer, developing a form of movement that's more NASCAR than modern dance, more boxing than ballet. This book is for those who try or are willing to do just about anything to become a hero in their own way.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
pleasantf
  07 octobre 2018
Elizabeth Streb est une chorégraphe américaine qui a créé sa compagnie à New York en 1985. Ses productions qui rappellent à la fois les shows de cascadeurs, le cirque ou le sport détonnent dans le milieu de la danse contemporaine par leur côté spectaculaire et par le sens du danger encouru par les danseurs, qu'ils font naître chez les spectateurs.
Outre quelques éléments biographiques qui montrent un attrait dès le plus jeune âge pour l'action et la prise de risque, Elizabeth Streb donne dans ce livre un éclairage théorique sur sa pratique. La danse est l'art du corps en mouvement. E.Streb cherche à montrer aux spectateurs ce qu'elle nomme le ‘real move' et que je traduirais par l'essence du mouvement. Pour être franc, arrivé au terme des 220 pages de ce livre, je n'ai toujours pas vraiment compris ce qu'elle voulait dire par là, malgré les renforts d'illustres philosophes comme Kant, Bergson, Heidegger ou Deleuze, ou celui de physiciens ou mathématiciens. Il est donc beaucoup question d'espace, de temps et bien entendu de corps.
A l'origine de la pratique d'E. Streb se trouvent quelques obsessions qui chez la plupart des êtres humains restent dans le domaine du rêve non réalisé : voler, refuser la fatalité de la gravité, marcher sur les murs, traverser une paroi de verre… La danse de E. Streb est un danse de l'action, de l'urgence, qui cherche à placer le danseur dans une situation de danger qui le poussera à retrouver les gestes et les mouvements dictés par l'instinct. C'est néanmoins une danse nourrie d'intense réflexion théorique mais aussi de bricolage intensif, avec la réalisation d'appareillages simples ou loufoques qui génèrent des systèmes de contraintes et créent des conditions physiques inédites pour les danseurs.
Pour les curieux, je signale que la compagnie Streb sera visible à Paris les 13 et 14 octobre au Musée d'Orsay. Spectacle garanti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
pleasantfpleasantf   07 octobre 2018
Time has never held a building together. Nults and bolts and concrete and steel have. Why, then, would we expect an aural structure (like music) to be used as a compositional tool for something essentially physical, like movement? Structure for physical issues needs to be physical. That is why I believe music is the true enemy of dance.

(traduction : le temps n'a jamais fait tenir debout un bâtiment. Ce sont les écrous et les boulons, le béton et l'acier qui le font. Alors, pourquoi est ce qu'on s'attend à ce qu'une structure sonore (comme la musique) soit utilisée comme un outil de composition de quelque chose d'aussi physique par essence que le mouvement? La structure pour des problèmes d'ordre physique doit être physique. C'est pour cela que je considère fondamentalement la musique comme le véritable ennemi de la danse.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Danse contemporaineVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Nombres et chiffres dans les titres de livres

L'assassin habite au ......

21
22
23
24

20 questions
23 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre