AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782304006124
314 pages
Éditeur : Manuscrit (21/12/2007)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Premier volet d'une série de quatre romans, Le monde d'Anienda renferme bien des mystères. Drôle et plein de suspense, ce premier livre met en place le décor d'une aventure longue et complexe. Au travers d'un monde étranger, Elwyn va devoir apprendre à reconnaître ses amis et ses ennemis. Ce livre signe le début d'une magnifique aventure, pleine de rebondissements et d'intrigues, que vous partagerez comme si vous y étiez!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
LeslivresdeRose
  09 juillet 2020
Je m'étais déjà penchée sur ce titre en passant devant le stand des éditions Rebelles lors de salon. La couverture a, de fait, de quoi attirer le regard (je trouve) ! S'il n'avait pas encore rejoint ma PAL, c'est simplement parce que j'avais peur de son côté « jeunesse » (pourquoi, je ne sais pas puisque j'apprécie habituellement de lire des romans de cette catégorie d'âge…). Si ce premier tome est effectivement plus « jeunesse », l'autrice m'a, toutefois, affirmé que la suite était plus sombre !
Et finalement, je ne regrette pas d'avoir sauté le pas ! Après un début un peu abrupte, j'ai, dans l'ensemble, passé un bon moment de lecture et il me tarde de découvrir la suite !
Dans ce récit, nous suivons Elwyn, un jeune adolescent de 15 ans qui vit avec son grand-père dans une maison un peu en retrait du village et proche des montagnes. Montagnes que notre héros adore explorer ! C'est lors de l'une de ses expéditions solitaires au coeur de la forêt qu'Elwyn tombe sur un étrange rocher ! Celui-ci se révèle être, en réalité, une sorte de passage vers un monde parallèle appelé Anienda. Après être littéralement tombé dedans, Elwyn va rapidement se rendre compte que sa venue dans ce monde n'est pas anodine. En effet, les légendes et prophéties locales l'évoquent depuis longtemps déjà ! Une fois remis de ses émotions, notre héros va donc chercher à comprendre pourquoi il est là (et pourquoi sa présence semble en gêner certains) !
Elwyn est un personnage attachant qui, assez vite, a su me charmer par son amour pour la nature et les longues balades en forêt ! Son comportement m'a aussi paru cohérent : lors de son arrivée à Anienda, il croit d'abord rêver puis souhaite à tout prix rentrer chez lui avant d'essayer de comprendre la raison de sa présence, une fois établi le fait que son retour chez lui ne serait, a priori, pas possible dans l'immédiat! Je l'ai, par contre, trouvé extrêmement naïf ! Il se pose beaucoup de questions sur sa situation mais très peu sur les gens qui l'entourent ! Il n'est pas non plus vraiment fin observateur ! Ses réactions et réflexions m'ont souvent semblé être le fait d'un jeune garçon de 12-13 ans et non celles d'un ado d'une quinzaine d'années. La différence n'est pas énorme, me direz-vous, mais quand même ! Toutefois, en soi, ce point ne m'a pas dérangée lors de ma lecture (excepté les fois où son âge est mentionné).
L'intrigue est, dès le départ, très dynamique. Si je ne me suis, de ce fait, pas ennuyée un seul instant, j'ai eu du mal à entrer dedans ! En effet, tout me paraissait aller beaucoup trop vite ! Entre l'arrivée d'Elwyn à Anienda, son apprentissage des particularité propre à cet univers, sa rencontre avec divers personnages et le début de sa quête, pas le temps de se poser ! Je m'attendais, vu le côté « jeunesse », à ce qu'il n'y ait pas milliards de descriptions mais je pensais que les premiers chapitres, tout au moins, serait plus « calme »! J'aurais, par exemple, aimé faire davantage connaissance avec Elwyn avant qu'il ne bascule dans Anienda. Cependant, cette impression de « trop vite » s'est atténuée par la suite, soit que le récit prend effectivement plus son temps, soit que je me suis simplement habituée au rythme soutenu. Il faut dire aussi que je suis une adepte des histoires lentes (même si je ne crache pas non plus sur les romans plus dynamiques) ! Ceci explique peut-être cela !
En dehors de ce rythme effréné, l'intrigue m'a plu ! Certes, le postulat de départ est très classique : un jeune héros qui découvre un univers parallèle et se rend compte qu'il a un rôle à y jouer. Toutefois, cela ne m'a pas gênée ! Au contraire, j'aime ce genre d'entrée en matière ! J'ai vu venir quelques révélations tout en passant complètement à côté d'autres ! Et si certains éléments du début m'ont paru flous (cause peut-être aussi de ma difficulté à m'immerger dans ce récit), tout s'explique à la fin ! J'avoue avoir craint un moment que cela ne soit pas la cas, mais si ! L'autrice n'a absolument rien laissé au hasard, que du contraire ! En résumé, concernant cette intrigue, j'ai apprécié le fond et les différents rebondissements (même si j'ai deviné certaines révélations, c'est en grande partie voulu par l'autrice qui laisse, à dessein, de gros indices) sans être toujours en accord avec la forme (les événements s'enchaînant parfois trop vite à mon goût).
Je terminerai ma chronique en évoquant le monde riche et coloré d'Anienda. La magie y est pratiquée par l'intermédiaire de carystel (des objets qui pourraient se comparer au niveau de leur utilité à une baguette magique). Il s'agit de magie élémentaire (eau, terre, feu et eau). Si ce type de magie n'est pas forcément original en soi, la manière de l'exploiter est assez innovante ! de nombreuses créatures peuplent également cet univers aux multiples facettes ! Je n'ai, cependant, pas envie de vous en dire plus pour que vous puissiez découvrir tout ça par vous-même !
En bref, ce roman plonge son lecteur dans un univers parallèle foisonnant et bariolé. Elwyn est un personnage attachant qu'il me tarde de voir évoluer et grandir ! L'intrigue bien qu'un peu trop rapide à mon goût n'en demeure pas moins bien construite et prenante ! Je vous conseille donc ce titre, tout en gardant en tête que ce premier tome est clairement « jeunesse ».

Lien : https://leslivresderose.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Melissa-Macy
  16 février 2016
Elwyn est un aventurier. Chaque jour, il parcourt les bois et forêts qui entourent la maison de son grand-père, jusqu'au jour où il découvre une porte mystérieuse, cachée dans la roche d'une grotte que seul le pendentif de son médaillon peut ouvrir …
Derrière, le jeune garçon ne le sait pas encore, s'ouvre un monde oublié, peuplé de créatures magiques qui va lui délivrer le secret de ses origines.
Avant de vous livrer mon avis sur ce roman, je tiens à remercier Alexandra Streel, l'auteure, qui a eu la gentillesse de me confier le premier tome de sa saga fantasy.
Pour commencer, je tiens à souligner que l'univers de ce livre est riche, fascinant, extrêmement bien décrit. L'auteure détaille les décors ainsi que les personnages avec force et précision, si bien que le lecteur baigne dans cette ambiance un peu elfique mais surtout magique.
Concernant les personnages, j'ai trouvé que le travail était inégal. Certains d'entre eux sont crédibles et attachants, en particulier Elwyn, le héros humain qui pénètre dans cette quête de façon un peu candide et qui s'affirme au fil des pages, à mesure que les gens et les difficultés se dressent sur son chemin. J'ai beaucoup apprécié aussi la petite Iryane et la relation presque fraternelle qui s'établit entre elle et le garçon. D'autres personnages, en revanche, manquaient de profondeur et de substance ou sonnaient faux, l'auteure voulant, sans doute, cultiver le mystère au détriment de l'empathie nécessaire au lecteur pour s'identifier.
D'un point de vue purement structurel, le récit est cousu d'actions que j'ai parfois eu du mal à relier les unes aux autres, dans un premier temps (je me suis demandé à plusieurs reprises où l'auteure voulait en venir), et puis, vers la fin, tout s'est éclairé et j'ai finalement pu mettre du sens sur les détails qui me gênaient. Avec le recul et la vision d'ensemble du premier tome, j'aurai préféré que le récit soit moins étouffé par des anecdotes du quotidien qui alourdissent considérablement le texte.
Question style, Anienda nous propose une lecture plutôt fluide et sympathique mais manque par moment de tension et d'intensité.
Au final, j'ai trouvé ce premier tome intéressant et convainquant et, même si la fantasy pure et dure n'est pas tout à fait mon genre littéraire de prédilection, c'est avec grand plaisir que je replongerai dans l'univers de cette saga avec le second tome ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Colombedelesperance
  26 avril 2016
Tout d'abord, je tiens à remercier Alexandra Streel pour ce partenariat !
Anienda 1 nous plonge dans un monde étrange, dans lequel Elwyn va s'engouffrer sans même savoir ce qui l'attend. Il n'a pas encore seize ans mais va au-devant de multiples aventures qui ne laisseront pas le lecteur reprendre son souffle, dans univers de style fantasy assez poussé. Elwyn atterrit dans un monde où il ne connait rien, doit lutter pour y rester et apprendre à survivre face à ceux qui voudraient le manipuler ou encore simplement le tuer. Mais comment faire quand on n'y connait rien ? À qui accorder sa confiance ?
Alors ! Je sais, la quatrième de couverture n'en dit pas tellement. Tout juste que c'est un roman de fantasy, mais je me suis laissée tenter et j'espère que mon propre résumé saura vous donner quelques éléments en plus. Que dire, maintenant ?
Quand j'ai commencé le bouquin, j'ai assez vite remarqué que la plume s'avérait assez fluide, recherchée, et que pour un roman de fantasy, c'était pas mal, quand même. Très peu de fautes (celles que j'ai notées relevaient de la ponctuation, c'est vous dire !) et… relativement peu de dialogues et de sentiments. Là, on aborde rapidement un des points qui m'a dérangée dans ma lecture.
En effet, j'ai découvert un monde intéressant, avec un personnage principal assez intéressant qui ne sait pas ce qu'il va devoir faire. J'aime l'idée. Sauf que je n'ai que très très peu su ce qu'Elwyn ressentait durant tout le roman ! C'est vachement perturbant parce qu'on se concentre sur du factuel essentiellement, et si en plus il n'y a pas beaucoup de dialogue, il est difficile de se créer une réelle représentation de chacun ainsi que de leurs caractères. Elwyn quitte son monde d'origine mais jamais il ne parle de son grand-père qu'il a laissé, par exemple. Ses réflexions ne sont que peu mentionnées.
Concernant les personnages secondaires… je suis restée relativement externe à beaucoup d'entre eux. Sauf peut-être Lukawenn, qui m'a un peu touchée. Hormis ceci, j'avais anticipé les retournements de situation de pas mal d'entre eux, pour la bonne et simple raison que je n'avais pas d'affect particulier les concernant. C'est plus facile d'avoir des doutes quand on est détaché, c'est un fait.
Cela étant, l'histoire reste intéressante et assez prenante. Je dis assez, parce que tout s'enchaîne et qu'à certains moments, je me suis trouvée noyée sous l'afflux d'informations. J'avais du mal à me représenter les lieux, et même si parfois j'ai été « bercée » par ce rythme de tension infernale qui m'a vraiment prise sur la fin, la plupart du temps, les phrases se suivaient sans trop déclencher de représentation dans mon esprit. Là, vous êtes en train de vous dire que ouuuuhlala, mais je suis encore en train de descendre un bouquin et que non, non, vous ne le lirez pas. Je dis juste que pour moi, ça manque de développement et que tout s'enchaîne trop vite pour avoir le temps de réaliser tout ce qui se produit entre ces pages.
J'ai quand même eu le temps de remarquer que l'univers déployé était intéressant et assez riche dans son genre. Les êtres qui peuplent le monde d'Anienda sont atypiques et mériteraient qu'on s'arrête dessus. J'ai aimé les parallèles effectués avec des légendes que nous connaissons tous parlant d'êtres surnaturels, je trouve que la maîtrise de certaines capacités était sympa et je ne demande qu'à en savoir un peu plus concernant certains personnages. À commencer par Elwyn !
Si on s'arrête un instant sur l'intrigue, j'avoue qu'elle est aussi intrigante. Après tout, Elwyn bascule dans un monde où personne ne semble vouloir de lui, alors que quelque chose lui souffle de rester et de lutter. C'est assez mystérieux et ça peut titiller. C'était mon cas : je me demandais lequel des clans, des personnages secondaires viendrait à obtenir la confiance du héros, lequel le trahirait… on peut s'y laisser prendre. Pour moi, par contre, il y a eu comme des rafistolages qui gâchent un petit peu mon plaisir : j'ai trouvé que l'auteur avait cédé à quelques facilités pour expliquer des capacités ou des retournements de situation à certains endroits. Et si vous me suivez depuis un petit moment, vous savez que je fais partie du club « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? ».
En conclusion, ce premier tome était une lecture assez sympathique mais qui reste un tantinet mitigée pour moi. Si j'ai envie de découvrir la suite des aventures d'Eldwyn, puisque le suspense est vraiment là en fin de roman, j'ai trouvé que tout allait trop vite, tout s'enchaînait trop rapidement pour que le lecteur ne s'y noie pas. Si vous ajoutez à ceci le fait que très peu de sentiments sont exprimés et qu'il y a peu de dialogue, ça devient assez pesant. Cela étant, l'univers semble riche et l'intrigue globale méritent qu'on s'y attarde, malgré certaines facilités utilisées par Alexandra Streel pour expliquer certains points. Elwyn a tout à gagner à devenir un personnage attachant, pourvu qu'on en sache plus sur lui !
Ce sera donc un 14/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DrunkennessBooks
  06 mai 2017
Je tiens tout d'abord à remercier Alexandra Streel pour sa gentillesse et son extrême patience !
Alexandra Streel nous a proposé de découvrir son premier roman Anienda en service presse et c'est avec plaisir que nous avons accepté. C'est ainsi que j'ai pu partir à la rencontre d'Elwyn, un jeune garçon doté d'un tempérament aventurier qui se retrouve propulsé, du jour au lendemain, dans un monde parallèle merveilleux. Commence alors une incroyable aventure qui le mènera aux confins du monde, où le danger règne en permanence. Quel rôle Elwyn aura-t-il dans la guerre qui se prépare ? Complètement perdu, heureusement, l'adolescent saura trouver des compagnons fidèles prêts à l'accompagner dans son périple.
Mon avis est assez partagé pour ce premier tome d'Anienda. Si j'ai apprécié cette lecture, on est loin cependant du coup de coeur. Il ne s'agit pas pour autant d'un mauvais roman mais plusieurs points m'ont gênée au cours de cette lecture.
Si le résumé donne envie, on ne peut cependant pas en dire autant de la couverture qui n'est guère alléchante. J'espère qu'un jour Anienda aura droit à une couverture bien plus attrayante car si l'auteur ne m'avait pas proposé cette lecture, l'aspect du livre n'aurait jamais attiré mon oeil. Pourtant, j'essaie toujours de ne pas me fier seulement à la couverture d'un livre, tant celle-ci peut parfois être trompeuse. Mais on ne peut pas nier qu'elle fait également partie intégrante d'un ouvrage et qu'à ce titre, influence sur le choix du livre.
L'auteur a su construire un univers particulièrement riche, regorgeant de légendes et créatures en tout genre. C'est donc avec Elwyn, un jeune garçon approchant de ses 16 ans, que nous allons découvrir toutes les richesses de ce nouveau monde. Quelle est la raison de la venue d'Elwyn dans cet étrange monde ? Tout comme lui, le lecteur découvrira au fil des pages le but de son arrivée ainsi que le rôle qu'il aura à jouer dans la suite des évènements. Plusieurs flous demeurent et font que je me suis posée de nombreuses questions tout au long de ma lecture : quel type de monde Elwyn a-t-il quitté ? Quelles sont ses vraies origines ? Si quelques éléments permettent de le deviner, cela reste malgré tout très imprécis. Les descriptions abondent mais restent légères, superficielles. Elles sont cependant suffisantes pour permettre au lecteur de se situer dans le récit et de s'imaginer le monde et les personnages qui entourent le héros. Bien que peu nombreux, ces derniers présentent des caractéristiques assez notables qui permettent de bien les différencier et de recouper, de façon très large, les différentes espèces qui peuplent cet univers parallèle.
Personnellement, j'ai bien apprécié Elwyn. Jeune et naïf, il se montre également très mature et apte à s'adapter à n'importe quelle situation, même si, sur ce dernier point, il présente beaucoup trop de facilités à mon goût. Un peu plus de difficultés n'auraient pas été de refus pour mieux en apprécier l'évolution. Elwyn grandit tout au long du récit et reste malgré tout fidèle à lui-même, ce qui est fort appréciable car dans nombre de romans, certains auteurs n'hésitent pas à faire évoluer leur héros au point de ne plus le reconnaître… Néanmoins, ma préférence va à Lukawen, personnage particulièrement attachant et dont je regrette le fait qu'il ne soit pas davantage présent. Mais j'ai espoir de le voir plus dans la suite du roman !
Du côté de la narration, Alexandra Streel fait preuve d'une plume légère, rendant la lecture simple et agréable. le scénario de l'histoire, s'il est des plus basiques et donc relativement prévisible, laisse cependant place à quelques rebondissements. En effet, plusieurs évènements sont malheureusement un peu trop prévisibles. Elwyn devra apprendre à faire la différence entre ses vrais amis et ses ennemis, une différence que le lecteur avisé fera rapidement… Ainsi, si certains passages défilaient à une vitesse folle, d'autres faisaient preuve d'une excessive lenteur, tant pour leur côté prévisible qu'au niveau des descriptions. le rythme soutenu que l'auteur avait su imposer à son lecteur pendant quelques pages retombent alors brusquement, ce qui a fait qu'à plusieurs reprises, j'ai complètement décroché de l'histoire. Curieuse néanmoins de la suite, je m'y suis rapidement remise.
Dans l'ensemble, cette lecture a été agréable mais j'aurais souhaité qu'Alexandra Streel aille plus loin. L'histoire n'est pas totalement aboutie et j'ai l'impression au final de n'avoir fait que survoler l'univers d'Anienda. L'auteur nous livre ici un premier roman tout en contraste qui saura satisfaire, à n'en pas douter, l'imagination des plus jeunes grâce à un univers riche abordé dans un style particulièrement simple et accessible.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aelynah
  05 juin 2016
Je ressors de cette lecture particulièrement mitigée. Non pas qu'elle m'ait déplu mais je n'ai tout simplement pas réussi à entrer dedans, à me sentir concernée par l'histoire et les personnages.
Cela m'arrive rarement mais, je l'avoue quand c'est le cas je trouve le temps long et les pages me semblent durer éternellement.
Cependant, ce ne fut pas non plus un ennui total ou une déception pourtant je ne pense pas continuer à lire la suite des tomes et je m'en excuse par avance auprès de l'auteure, qui a bien voulu m'envoyer directement le tome 2 avec le premier.
Passons maintenant à mon avis proprement dit !
Le scénario est vraiment intéressant et les actions s'enchaînent de façon fluide pourtant le en lui-même a eu du mal à me convaincre. J'ai trouvé la plume de l'auteure un peu simpliste et plate. le phrasé tout au long du roman semble monotone et j'ai eu du mal à m'impliquer dans l'histoire. Je pense, après réflexion, que ce qu'il m'a troublé est le manque de dialogues entre les personnages et de sentiments surtout pour étayer les faits. Cela m'a donné cette sensation de linéarité qui m'a gênée.
Elwin est un jeune orphelin qui vit avec son grand-père et passe son temps dans les montagnes lorsque celui-ci va travailler au village. C'est au cours d'une de ces ballades qu'il va découvrir une sorte d'inscription et un passage vers un autre monde : Anienda. A partir de ce moment il ne sera plus fait mention de ce grand-père sauf pour nous amener à nous questionner sur le pourquoi de son silence s'il savait.
Cette découverte va donc amener Elwyn à faire de multiples rencontres plus ou moins détaillée avec des personnages et créatures du cru. Autant les descriptions des lieux, des décors sont plutôt bien détaillées et donnent une image assez facile à imaginer de ce nouveau monde fantastique, autant les traits de caractère des personnages sont plus discrets, moins étoffés et ne nous donnent que peu de détails sur la psyché des personnages. C'est un peu dommage car j'aurais souhaité en connaitre certains plus intimement pour me faire une meilleure opinion. L'auteure semble vouloir nous laisser dans le flou pour la plupart afin de laisser planer une ambiance de doute. A qui faire confiance sera une question que nous nous poserons souvent.
Ce qui ne semble pas être le cas d'Elwyn. Je l'ai trouvé assez candide et naïf dans sa façon de réagir sur certains points et presque trop mâture sur d'autres. Il semble accepter sans trop se poser de questions les nouvelles facultés qu'il possède ou acquiert et prend ainsi une certaine assurance. Mais là encore il est dommageable que cela ne se ressente ni se vive vraiment au travers de ses sentiments. Ici tout est plutôt factuel. de plus l'auteure place souvent devant lui des doutes sur ses compagnons et j'ai trouvé assez énervant cette « faculté » de croire le dernier qui a parlé sans chercher à comprendre ou élucider les inimitiés énoncées. D'un geste, d'un mot, il retourne sa veste et quitte un personnage qu'il croyait son ami sur les assertions d'un autre.
De nombreuses questions sont ainsi en suspend pendant ce premier tome et certains personnages comme Melidan semble en connaitre bien plus qu'ils n'en disent tout haut car parfois ils laissent passer quelques indices. Je vous laisse découvrir les autres à votre guise et vous faire votre opinion.
Nous retrouvons donc ainsi des éléments de base d'un roman fantasy avec un monde à part, des personnages de diverses natures, des secrets, une prophétie et bien entendu de la magie. La trame de l'histoire va nous entraîner à suivre les aventures d'Elwyn en Anienda avec plaisir mais sans cependant éprouver d'enthousiasme débordant. J'aurai ainsi passé un bon moment de lecture détente mais je l'avoue sans y trouver les prémices d'un coup de coeur ou d'une envie de poursuivre.
Lien : http://lespassionsdaely.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   15 mai 2016
Lentement ils parcoururent l’Envéa. Le soleil était haut dans le ciel au-dessus d’eux. Le paysage se révéla doucement au fil des pas qu’ils parcouraient. Ce sont les plans les plus éloignés du paysage qui se dessinèrent en premier. Une immense demeure semblait dominer la plaine qu’ils découvraient sous leurs yeux. Et par delà cette demeure, étrangement, Elwyn semblait ne rien percevoir. Ils étaient maintenant arrivés à quelques mètres du bord et un paysage de plus en plus étrange se présentait.

– Elenion... dit Kilia désignant le village par son nom.

C’était le premier village qu’Elwyn découvrait dans ce monde et pourtant il ne semblait pas si différent de ceux qu’il connaissait. Les petites maisonnettes ou plutôt les petites cabanes étaient disposées en rangées séparées par des chemins boueux et sales. Il y avait un petit jardin devant chacune d’elles. Et, plus loin sur la gauche, Elwyn observa ce qu’il supposa être des champs. D’en haut il ne percevait les gens que sous la forme de petits points noirs dans le décor. Il regarda Kilia :

– Vous ne trouvez pas cela étrange ?
– Quoi cela ?
– Que ce soit si facile
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : univers parallèlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1531 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..