AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782234085206
250 pages
Stock (01/04/2020)
3.64/5   68 notes
Résumé :
Il y a un avant, et un après, dans la vie de Rose. Tout a basculé quand elle avait vingt-sept ans. Le jour où sa mère a manqué à l’appel. Disparition volontaire, selon les mots de la police.
Brigitte n’a laissé que trois phrases en partant, dont une terrible : « Rose chérie, si tu m’aimes autant que je t’aime, ne me recherche pas. » Elle a aussi écrit qu’elle reviendrait très vite. Cela fait dix ans.
Aujourd’hui, Rose va mieux. Elle s’est reconstruite.... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 68 notes
5
8 avis
4
10 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

Kittiwake
  08 février 2021
Lorsqu'on fait sa connaissance, Rose est sage-femme. Mais pas pour longtemps, la pression du travail ou un autre mal-être plus secret la conduisent à renoncer. Sa période hospitalière lui aura au moins permis de rencontrer l'homme de sa vie, avec qui elle construit une famille, plus stable que celle qui fut la sienne, enfant, auprès d'une mère instable. Si instable qu'elle disparait un jour avec cette injonction : Ne me cherche pas !

Malgré les innombrables questions qui ne manquent de revenir à la surface de temps à autre, la consigne est un temps respectée. La découverte du cadavre d'un enfant sur une plage du Nord de la France, sordide affaire relayée par les médias éveille en Rose un profond désir de se lancer sur les traces de sa mère.

Ce roman aborde le terrible scandale des enfants de la Creuse, ces petits réunionnais qui n'étaient pas toujours, loin de là, orphelins, expatriés pour compenser le dépeuplement du département, et confiés à des familles qui n'ont pas toujours été bienveillantes. Falsification des dates, modification des identités, tout était mis en place pour brouiller les pistes et masquer l'imposture. Avec les dégâts humains concomitants.
A travers Rose et sa mère, Alexia Stresi souligne l'importance des racines pour se construire. Malgré une apparente adaptation, le passé est là prêt à refaire surface avec son cortège de questions.
Roman écrit avec beaucoup de sensibilité, sans pathos, et qui se lit d'une traite avec bonheur.
Merci aux éditions Stock et à Netgalley
Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          700
jeunejane
  18 novembre 2021
Comme beaucoup de jeunes femmes occupées à vivre leur vie très occupée dans le cas de Rose car elle est infirmière sage-femme dans un hôpital, voici plus d'un mois qu'elle n'a plus vu sa mère et quand elle se présente à son domicile, celle-ci a disparu laissant un mot très court: "Ne cherche pas à me retrouver".
C'est très brutal mais Rose respecte cette volonté.
Chemin faisant, elle rencontre Rémi et la vie suit son cours.
C'est lors d un drame qui se passe à Berck où une maman abandonne son bébé à la marée montante que Rose recommence à penser à sa mère, Brigitte, à son passé de petite fille de la Réunion adoptée par un couple de français.
Elle fouille un peu ce passé jusqu'à découvrir que sa maman lui a caché la recherche de ses origines par honte mais surtout car elle n'a pas pu parler avec sa fille Rose le dernier mois décisif avant sa disparition.
C'est un magnifique roman, admirablement construit qui met en avant le racisme existant encore en France au début des années 60, qui soulève aussi la terrible erreur du gouvernement français d'avoir fait venir des enfants arrachés à leur famille pour être adopté dans la Creuse pour devenir de petits malheureux exploités comme esclaves le plus souvent. Ce n'était pas le cas de Brigitte qui a rencontré des parents aimants qui ont souffert comme elle de son rejet à cause de sa race.
Je n'avais jamais lu Alexia Stresi. Et le style d'écriture et le thème m'ont beaucoup plu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
isabelleisapure
  13 février 2021
Brigitte a disparu, un beau jour, sans crier gare en laissant quelques lignes sibyllines :
« Rose chérie, si tu m'aimes autant que je t'aime, NE ME CHERCHE PAS, je reviendrai bientôt. »
Comment accepter ? comment se résoudre aux questions angoissantes, jour après jour ?
La vie de Rose bascule, son métier de sage-femme lui devient insupportable, elle est incapable de continuer à aider des femmes à mettre des bébés au monde. Elle va tout plaquer et devenir cuisinière.
Plus question pour elle d'avoir des enfants, ni de fêter son anniversaire, le 3 novembre est aussi celui de sa mère.
Une dizaine d'années plus tard, Rose est bouleversée par un fait divers dramatique, qui va lui servir de déclencheur pour se mettre à la recherche de Brigitte.
A travers les portraits d'une femme blessée et de sa mère, Alexia Stresi signe un roman poignant, magnifiquement mené et documenté. Elle nous parle d'un fait historique pas forcément très connue du grand public, que l'on nomme pudiquement « Les enfants de la Creuse. »
« Batailles » est roman percutant qui interroge le sens de l'existence, l'importance des origines et de la filiation, la force des racines, de la construction familiale, et du pays natal.
Alexia Stresi évite l'écueil du larmoyant, j'ai apprécié son écriture élégante et sobre qui donne corps à une histoire douloureuse.
Ses héroïnes sont admirables de courage et de détermination.
Une magnifique lecture.
Merci à NetGallet et aux Editions Stock pour leur confiance.
#Batailles #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Verdure35
  29 janvier 2021
Paru chez Stock (la Bleue) ,ce roman raconte les dégâts occasionnés par ce qui au départ devait être une bonne action gouvernementale initiée par M.Debré: soulager la misère de certaines familles de la Réunion en leur promettant qu'en Métropole leurs enfants auraient un plus bel avenir.
Certainement vrai pour certains, misérable pour d'autres, traités en esclaves par des paysans qui ne voyaient en eux que de la main d'oeuvre bon marché.
Ces enfants étaient "distribués" dans le centre dépeuplé de la France, dans la Creuse en particulier.
Deux parties s'imbriquent dans ce roman autour de la disparition soudaine d'une femme qui laisse à sa fille "ne me cherche pas..."
Bien évidemment , cette jeune femme, de race noire comme sa mère, mais blanche de peau,se pose des questions ;où est sa mère, et quelle est sa propre identité.
C'est un bébé retrouvé noyé en bord de mer qui déclenche chez la fille le besoin effréné de comprendre sa propre histoire.
Alternent les chapitres ou c'est la mère qui s'explique.
Vite lu, sans recherche d'écriture. J'ai de loin préféré le livre d'Ariane Bois sur ce sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
dannso
  01 avril 2021
La mère de Rose a disparu il y a dix ans, en laissant un mot à sa fille, lui demandant de ne pas la rechercher. 10 ans plus tard, à la faveur d'un fait divers, Rose va passer outre et essayer de mieux comprendre qui était sa mère et ce qui lui est arrivé.
Ce roman me laisse une impression mitigée. Il m'a intéressée par cet épisode de l'histoire que je ne connaissais pas : ces orphelins (ou non) réunionnais qui ont été envoyés en Creuse pour y être adoptés pour les plus chanceux, pour servir de valet de ferme pour certains. Ils étaient noirs, dans un département français où cela restait une exception dans les années 60, et cela n'a sûrement pas facilité leur intégration.
Cependant je n'ai pas aimé ce fait divers imaginé par l'auteure pour inciter Rose à réagir, même si elle décrit très bien les réactions des personnes impliquées et que l'on compatit à leur mal-être devant cette affaire sordide. J'ai regretté que l'auteur n'approfondisse pas plus le sujet principal et j'aurais aimé découvrir mieux Brigitte, vivre aussi son enfance et sa dérive à l'adolescence par ses mots, et pas uniquement ceux de ses parents adoptifs.
Je n'ai pas non plus adhéré avec les changements de style, une écriture qui devient sèche, avec des phrases très courtes quand elle transcrit les propos des parents. Je comprends l'intention de l'auteure, mais ces passages ne m'ont pas plu, m'ont éloignée de l'émotion si présente quand il s'agit de Rose.
Si je n'oublierais pas l'aspect historique, le roman en lui-même ne m'a pas convaincue malgré le personnage de Rose.
Merci aux Éditions Stock pour ce partage
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250


critiques presse (2)
LeFigaro   18 mars 2021
Dix ans après la disparition volontaire d’une mère, un fait divers réveille les blessures de sa fille.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LePoint   25 janvier 2021
Dans "Batailles", Alexia Stresi tisse un récit intriguant qui navigue entre fait divers, page d'Histoire, destin de femme et quête des origines.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   18 novembre 2021
Malheureusement, le milieu de la danse classique est conservateur. Oublions l'Opéra de Paris, qui ne fera jamais cas de ce petit prodige...
Abel et Gisèle mettent un peu de temps à comprendre. Brigitte est noire, ils n'iraient pas dire le contraire. Est-ce que ça l'empêche de danser ? Ces gens de Paris pourraient s'y habituer, les Creusois y arrivent bien.
Commenter  J’apprécie          130
jeunejanejeunejane   18 novembre 2021
Le scénario infanticide est à présent connu. La mère a choisi Berck à cause du nom qu'elle trouvait laid. Après s'être assurée de la marée montante, elle allaite son enfant et la dépose sur le sable, tout près d'une première vague...
Sa mère ? Rentrée se recoucher dans son hôtel. Le lendemain, elle se remettra à lire comme si de rien n'était.
Sidérant.
Commenter  J’apprécie          40
cathulucathulu   15 mars 2020
De plus, pardon, Rose n'est embarquée dans aucune guerre. Tout au plus une bataille à sa mesure, comme chacun a à en mener. Nombreux sont ceux, c'est vrai, à continuer toute leur vie de subir.
Commenter  J’apprécie          40
catoche11catoche11   01 juin 2021
Rose s’imaginait exiger d’elles d’impossibles garanties, qu’elles jurent d’être à jamais là pour cet enfant qui se donnait la peine de naître, qu’elles y soient contraintes. Il devrait y avoir un pacte à la naissance. Si j’ai peur de m’élancer du toboggan, si plus tard je n’arrive pas à trouver un boulot ou guérir d’une peine de cœur, vous m’aiderez, maman, papa, n’est-ce pas ? Charlotte verte sur la tête, les parents promettaient tout ça à leur nouveau-né, et plus encore. Ils le faisaient devant Rose, qui restait de marbre à s’interroger froidement. Comment, parmi ces parents émus, reconnaître les futurs salauds ? Impossible. Alors ses jambes cédaient. Le soupçon avait tout recouvert, tout abîmé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ILLEILLE   12 juin 2021
_Au contraire, mon amour. Y aller est une libération. Je ne serai partie que quelques jours, et reviendrai guérie.
Comme la promesse qu'on lui avait faite onze ans plus tôt.
Elle, s'y tiendra.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Alexia Stresi (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexia Stresi
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Retour à Martha's Vineyard de Richard Russo et Jean Esch aux éditions Quai Voltaire https://www.lagriffenoire.com/1050905-divers-litterature-retour-a-martha-s-vineyard.html • Une confession de John Wainwright et Laurence Romance aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/1033105-nouveautes-polar-une-confession.html • Les Aveux de John Wainwright et Laurence Romance aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1063408-nouveautes-polar-les-aveux.html • La ferme des animaux de George Orwell et Jean Quéval aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/19057-poche-la-ferme-des-animaux.html • 1984 de George Orwell et Josée Kamoun aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1042137-poche-1984.html • le consentement de Vanessa Springora aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1067423-romans--le-consentement.html • le Stradivarius de Goebbels de Yoann Iacono aux éditions Slatkine & Cie https://www.lagriffenoire.com/1067996-romans-historiques-le-stradivarius-de-goebbels.html • Mariage à la mode/La Baie de Katherine Mansfield et Françoise Pellan aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1068108-romans--mariage-a-la-mode.html • Je n'aime pas les grands de Pierre Léauté aux éditions Mnemos https://www.lagriffenoire.com/1057788-livres-de-science-fiction--je-n-aime-pas-les-grands.html • Looping de Alexia Stresi aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/72986-divers-litterature-looping.html • Batailles de Alexia Stresi aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1067490-divers-litterature-batailles.html • Ils vivaient en couleurs: le livre pour remonter le temps en couleurs de Aude Goeminne aux éditions Chêne https://www.lagriffenoire.com/1067373-encyclopedie-ils-vivaient-en-couleurs-1838-1945-----le-livre-pour-remonter-le-temps-en-couleurs.html • La Pâqueline: ou les mémoires d'une mère monstrueuse de Isabelle Duquesnoy aux éditions De La Martinière • L'embaumeur - ou L'odieuse confession de Victor Renard de Isabelle Duquesnoy aux éditions Points https://www.lag
+ Lire la suite
autres livres classés : infanticideVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Looping

Qui raconte l'histoire ?

Alexia Stresi
Camilla
Noélie
Ned

9 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Looping de Alexia StresiCréer un quiz sur ce livre