AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234082234
Éditeur : Stock (08/03/2017)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Au début du xxe siècle, Noelie voyait le jour dans une petite ferme d'Italie. Mère analphabète, père inconnu. Ce départ dans la vie en valait-il un autre ? Non. Même pour l'époque, il n'était pas bon.Soixante ans plus tard, Noelie invitait régulièrement à déjeuner chez elle ses amis du gouvernement, des célébrités de Cinecitta, des ministres libyens, des pêcheurs, des poètes, des huiles du Vatican et des amis d'enfance, restéspaysans pauvres. Entre-temps, elle avait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
motspourmots
11 mars 2017
Il y a dans ce Looping tous les ingrédients du bon compagnon de route. A commencer par son héroïne, Noelie, un incroyable personnage de femme libre, aventurière, curieuse de son temps et de son entourage, avide de connaissance. Sans oublier la page d'histoire de l'Italie qu'il nous permet de mieux connaître, la colonisation et plus particulièrement sur le territoire Libyen. Coïncidence, j'ai lu ce roman peu de temps après le très beau récit de Hisham Matar, La terre qui les sépare dans lequel cette période est rapidement évoquée.
L'histoire de Noelie nous est racontée par sa petite fille qui regarde sa grand-mère profiter de son cadeau d'anniversaire : une séance de pilotage dans un aéro-club histoire de la voir renouer une dernière fois avec l'une des passions de sa vie. Comment imaginer que cette enfant de paysans, née à la toute fin du 19ème siècle dans un village du nord de l'Italie serait chargée quelques dizaines d'années plus tard de négocier des ventes d'armes de l'Italie à la Libye ? On imagine bien qu'il faudra quelques concours de circonstances pour en arriver là. D'abord la ténacité de Camilla, la mère de Noelie désireuse de garder le contact avec la famille de Malacria, le beau capitaine qui l'engrossa avant de repartir avec son régiment. Lorsqu'il se décide à venir chercher Camilla et sa fille, Noelie a déjà dix-sept ans. Elle s'embarque donc avec ses parents pour la Libye où Nestore Malacria vient d'être nommé par Mussolini gouverneur de Tripoli, La jeune fille découvre un pays totalement différent de ce qu'elle a toujours connu, une nouvelle culture qu'elle s'applique à comprendre. Elle rencontre Bruno Ongaro, un bel officier qu'elle ne tarde pas à épouser. Commence alors pour le jeune couple une vie atypique pour ces deux êtres désireux de sortir du carcan politique qui enferme l'Italie et contraint les peuples colonisés. Et ce n'est que le début...
On suit avec beaucoup de plaisir les aventures de cette héroïne hors du commun qui ne sont néanmoins qu'un prétexte agréable pour raconter la violence des années Mussolini consacrées à asservir la Libye et qui ont certainement facilité l'avènement d'un certain Khadafi. La connaissance acquise par Noelie des populations "autochtones" lui vaut d'être employée comme émissaire par le gouvernement italien pour toutes sortes de tractations. Une position qui permet à l'auteur de recréer le climat politique de l'après-guerre marqué notamment par la montée du communisme. Sans oublier de tricoter les mille et une aventures de son héroïne, épouse, mère, grand-mère, négociatrice, horticultrice, aviatrice, commerçante, productrice de cinéma, mécène et j'en oublie certainement.
Autant vous dire que j'ai apprécié aussi bien la leçon d'histoire que la trame hautement romanesque proposée par ce Looping. Un roman original et plein de surprises. Jusqu'aux dernières lignes.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
allard95
20 mai 2017
Camilla, jeune fille de pauvres paysans Italiens, (nous sommes au début du XX° siècle) se trouvera enceinte d'un militaire de passage. Elle élèvera seule sa fille Noélie, et la mère et la fille formeront un duo charmant, aimant et heureux. Le père reviendra plus tard (Noélie a déjà 17 ans), et les conventions seront telles que Camilla l'épousera. L'époux s'avérera être un homme sans scrupules, militaire de haut niveau aveuglément engagé dans la défense de la brutale politique Mussolinienne. On le retrouvera bientôt assassiné. Mais l'essentiel n'est pas là: le livre repose sur la lumineuse personnalité de Noélie, active, créative, qui pourra à la fois faire fructifier un élevage de poules, piloter un avion, apprendre l'arabe, et, plus tard, parler d'égal à égal avec le Président de la République, négocier des contrats de création de puits de pétrole avec la Lybie.... Cette Noëlie (qui, contrairement à sa mère, fera un mariage heureux) est la grand-mère de la narratrice, et l'on sent à chaque ligne l'affection et l'admiration de celle-ci pour son aïeule. N'oublions pas Camilla, femme discrète mais à la belle personnalité, et dont le secret n'apparaîtra qu'aux dernières pages du livre.
Cette lecture est très agréable: on accompagne Noélie depuis sa ferme natale jusqu'à la Lybie, la Hongrie, et la capitale italienne. On croise des personnalités réelles (c'est un roman: tout n'est pas véritablement réaliste, mais on joue le jeu), et les circonstances politiques parfois douloureuses de l'époque. On est captivé par l'énergie de Noëlie, sa joie qu'elle communique à sa famille. Voilà un bien joli roman, porté par un très beau personnage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jg69
02 mai 2017
La petite fille de Noélie nous retrace le parcours de sa grand-mère, une femme au destin peu ordinaire.
Noélie est née en 1909 dans une ferme près de Gènes. Née de père inconnu, elle vit avec sa mère Camilla et ses grands parents maternels dans la pauvreté, la famille vit de la culture des fleurs et Noélie est élevée dans le silence.
La vie de Noélie va être une succession d'arrachements puisqu'à l'âge de 7 ans, elle va être accueillie avec sa mère par son grand-père paternel, un riche industriel de Gènes. Après trois années passées à Gènes où elle découvre la modernité, l'électricité, l'eau courante... c'est le retour dans la ferme familiale jusqu'à ce que son père réapparaisse alors qu'elle a 18 ans.
Ses parents se marient et elle part vivre avec eux en Libye, alors colonie du Royaume d'Italie. Son père est le représentant de Mussolini en Lybie et la famille vit dans un palais des Mille et Une nuits.
Son séjour à Gênes a permis à Noélie d'acquérir une certaine confiance en elle, ses facultés d'adaptation sont tellement développées qu'elle est autant à l'aise sur un marché berbère que dans une réception du petit milieu colonial. Elle se comporte en jeune femme libre et moderne, riche de sa personnalité forgée par les départs successifs qu'elle a subis.
Quand elle se marie avec un militaire aviateur, elle obtient qu'il la fasse monter dans son avion comme copilote puis qu'il lui apprenne à piloter lors d'escapades romantiques en vol de nuit. Elle sera ainsi, à une période de sa vie, taxi poules pour les Bédouins dans le Sahara...
Noélie est décrite comme une femme toujours prête pour toutes les aventures, pour toutes les entreprises, elle va naviguer dans les hautes sphères de l'état, devenir, une fois rentrée à Rome, trader en hydrocarbures avec la Lybie, pays dont elle garde une grande nostalgie.
Passionnée, entière et têtue Noélie bénéfice de la complicité de son mari qui a compris et accepté le caractère de sa femme "On n'attache pas les gens comme elle, on y tient". C'est une femme dont l'objectif de vie est de rêver et faire rêver et qui parvient à merveille à faire vivre ses rêves
J'avoue que j'ai trouvé toutes ces péripéties peu vraisemblables. le grand-père paternel qui se manifeste d'un coup puis le père qui refait surface, le mari militaire qui prend le risque de faire monter sa femme dan son avion et de lui confier les commandes m'ont laissée plus que dubitative. J'ai trouvé également que la psychologie des différents personnages n'était pas très fouillée.
Pour moi c'est une lecture facile, assez agréable si on accepte les nombreuses invraisemblances du récit de la vie on ne peut plus romanesque de cette petite paysanne devenue pilote d'avion, de cette femme à la morale assez souple. Un rebondissement final réussi clôt ce roman que j'ai pris comme une lecture détente sans plus. L'écriture est fluide, agréable mais je reste cependant surprise de voir ce titre sélectionné pour le Goncourt du premier roman.
Ce roman est sélectionné pour le Goncourt du premier roman avec L'abandon des prétentions de Blandine Rinkel et Marx et la poupée de Maryam Madjidi.
J'ai lu 3 des 4 livres sélectionnés et ma préférence va de loin à Marx et la poupée de Maryam Madjidi.

Lien : http://leslivresdejoelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
shmileblik
19 février 2017
Une délicieuse envolée dans la vie extravagante de Noélie. L'occasion , surtout de découvrir un petit bout d'Italie, de vastes étendues Libyennes et le destin d'un peuple à travers le récit d'une petite fille racontant sa grand-mère.
Un excellent moment de lecture!
SP
Commenter  J’apprécie          130
Virginie_Vertigo
23 mai 2017
Qui donnerait cher de l'avenir d'une petite fille née dans une ferme pauvre d'Italie en 1909, d'un père absent au départ et d'une mère illettrée ?
Et pourtant, pour son premier roman, Alexia Stresi offre aux lecteurs un destin de femme exceptionnel dans une époque et des contrées plutôt hostiles aux femmes justement.
Parce que ses origines lui ont appris le labeur et la débrouillardise et parce qu'elle est aussi une femme très intelligente et intuitive, Noelie se trace une vie hors du commun malgré les handicaps et les embûches.
L'histoire de cette vie est racontée par sa petite-fille. Entourée de Camilla sa mère aimante, formée et instruite un temps par son grand-père Malacria à Gênes, sa vie bascule quand Noelie fait la connaissance de son père Nestore. Proche du régime fasciste, il est envoyé comme podestà (gouverneur) à Tripoli. Noelie et Camilla sont ainsi plongées dans l'univers dépaysant et instable de la Libye colonisée par l'Italie. Malgré un père hostile à la liberté, malgré le personnel qui la scrute et la suit au moindre mouvement, Noelie parvient à m'émanciper et à faire connaissance avec les autochtones en n'hésitant pas à apprendre l'arabe. La rencontre avec son mari, Bruno Ongaro, qui pour sa part ne partage pas les idées fascistes, va lui donner encore plus d'allant. Elle apprend à piloter en sa compagnie et monte un commerce de poules avec les nomades. Bien qu'il ait peur pour elle, Bruno la laisse faire à sa guise, conscient des qualités exceptionnelles de sa femme pour les affaires et la communication. C'est ensemble qu'ils finissent par quitter la Libye mais pour y trouver un autre destin aux côtés du président Giovanni Gronchi.
Alexia Stresi livre un roman fort dépaysant, qui fait du bien au moral. Ce destin hautement romanesque nous embarque véritablement même si je reproche cependant une écriture un peu trop linéaire, accumulative. N'hésitez vraiment pas à le lire
Lien : http://www.leslecturesdumout..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (3)
Telerama26 avril 2017
Un premier roman ironique et tendre et manie joliment illusions et mensonges.
Lire la critique sur le site : Telerama
LeFigaro07 avril 2017
Alexia Stresi peint une fantastique galerie de portraits. Un récit sublimé par une grand-mère et sa petite-fille qui insufflent un vrai esprit de liberté.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde31 mars 2017
Le premier roman d’Alexia Stresi est tout entier nimbé de ce goût du risque et de l’aventure que la grande ­Noelie a transmis à son entourage. Et de sa conviction selon laquelle l’essentiel n’est pas ce qui nous arrive, mais « la beauté de l’histoire qu’on se raconte avec ».
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
shmileblikshmileblik18 février 2017
L’unité italienne, toute récente, ne s’embarrassait pas d’égalité des chances. Il fallait naître sous le soleil, près de la mer, et sur une terre fertile pour que la prospérité y semble naturelle. Elle restait relative. Sans argent, on avait à manger. Sans savoir lire, on pouvait travailler. Sans espoir, on vivait heureux.
Commenter  J’apprécie          50
-Olivier--Olivier-31 mars 2017
Au début, on croit le désert vide et mort, puis on le découvre changeant et grouillant de vie. Pareil avec les pierres. Noelie les avait pensées muettes, voilà qu'elles parlaient. Il suffit souvent de s'intéresser aux choses pour qu'elles deviennent intéressantes. Cette leçon simple peut remplir une vie.
Commenter  J’apprécie          20
-Olivier--Olivier-31 mars 2017
Peu importe l'éloignement géographique, un départ est cruel s'il fabrique un passé. L'aube vécue dans le secret de la chambre, le hi-han quotidien de l'âne des voisins ou le goût d'une tartine à la fleur d'oranger ne sont que merveilleux souvenirs. Ce n'est pas d'eux que viendra la blessure, mais de ce qui est irrémédiablement englouti. L'oubli surtout fait mal.
Commenter  J’apprécie          10
Vinie1984Vinie198418 février 2017
Bruno se souviendrait toute sa vie de ce vol, sa femme, et quelle femme, endormie derrière lui, le désert tranquille sous l'avion, les loupiotes au loin qui le dirigeaient. S'il n'avait eu peur de la réveiller ou qu'elle ne se fasse mal, de bonheur il aurait volontiers fait un looping. Même deux.
Commenter  J’apprécie          00
BMRBMR09 mai 2017
[...] Voyager ne se faisait pas dans leur milieu, qui n’en était d’ailleurs pas un. Il était plus modestement condition. On n’était pas de condition à voyager, voilà tout. Émigrer, si, ça aurait pu.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alexia Stresi (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexia Stresi
Alexia Stresi - Looping .Alexia Stresi vous présente son ouvrage "Looping" aux éditions Stock. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2013503/alexia-stresi-looping Notes de Musique : Kevin_MacLeod_-_Virtutes_Instrumenti. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : libyeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
156 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre
. .